Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Discussions libres

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13455
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

Discussions libres - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Discussions libres   Discussions libres - Page 2 EmptyJeu 24 Oct - 18:36

Ces derniers jours, mon écoute s'est partagée entre des compositeurs aussi différents que Mendelssohn, Respighi, Revueltas et Paul Desenne, l'un des rares créateurs vénézuéliens que j'ai la possibilité d'apprécier sur disque. J'avais d'abord réécouté trois oeuvres de Mendelssohn que j'avais découvert récemment: Ouverture de concert "Les Hébrides" ("La Grotte de Fingale"), la Symphonie n°3 en la mineur - "Ecossaise" et la Symphonie n°4 en la majeur - "Italienne". Je les ai appréciées toujours par le Philharmonique de Berlin sous la direction de Herbert Karajan. Je ne dis pas qu'il n'existe pas d'autres grandes interprétations et ne fais aucunement une fixation sur Karajan. Discussions libres - Page 2 231625  Un choix discographique ni plus ni moins et comme j'aime réécouter mes disques plutôt que de les laisser prendre la poussière...C'est ce que j'ai écouté de plus classique et romantique ces derniers jours, ayant juste avant remonté davantage le temps avec des concertos d'Alessandro Marcello. Connaissant quelques amateurs éclairés et admirateurs de Mendelssohn, ils avaient tous commencé, selon leurs confidences, par ses symphonies. Personnellement, j'aurai abordé discographiquement ce compositeur par ses quatuors à cordes. Ce n'est pas rare que j'aborde sérieusement un compositeur par sa musique de chambre plutôt que par ses symphonies. C'est moins vrai avec Joseph Haydn, mais ça l'est quand même un peu...et même plus qu'un peu: j'avais d'abord fait l'acquisition d'une intégrale de ses trios pour violon, violoncelle et piano avant de me plonger dans ses symphonies avec davantage d'assiduité que je ne l'avais fait jusqu'ici, bien que je ne les connaisse pas encore toutes. Néanmoins, je reste émotionnellement très attaché à ses trios, plus qu'à ses symphonies.

Quatre oeuvres vocales m'ont profondément émerveillé: "émerveillé", c'est bien ça. Je ne crois pas pouvoir trouver un adjectif plus approprié pour décrire ce que j'ai ressenti pendant cette nouvelle écoute. Elles appartiennent à Respighi, invitant une voix de mezzo-soprano que je trouve toujours aussi magnifique, Faridah Subrata...j'ai bien sûr conscience que d'autres très belles voix interprétèrent Respighi - Jean cite à deux reprises Sara Mingardo et je me demande bien ce qu'il pense de Faridah Subrata que j'ai trouvé si magnifique dans l'interprétation de: Aretusa (1911), La Sensitiva (1915) qui s'inspire d'un long poème de P. B. Shelley, "The Sensitive Plant" et aurait toute sa place sur le fil où l'on parle de musique et de jardin, Il Tramonto, une autre version que celle par Alain Trudel, avec orchestre à cordes et révisé par Adriano. La dernière oeuvre de l'album fut mon grand coup de coeur du moment lors de la découverte de l'album. Je ne suis plus certain qu'elle soit encore ma préférence tant les trois autres opus m'ont vraiment touché au coeur; Elle s'intitule Quattro Liriche sur un poème paradisiaque de Gabriele d'Annunzio (1920) dans un arrangement superbe d'Adriano pour harpe, instruments à claviers (surtout le clavecin) et cordes, réalisé en 1978. J'ai été émerveillé par la beauté aux accents baroques de cette oeuvre, transcendée par la superbe voix de Faridah Subrata. Durant l'année 2019, j'aurai un peu comblé mes lacunes sur au moins quatre compositeurs: Leos Janacek, Zoltan Kodaly, côté hongrois, et Gian Francesco Malipiero, Ottorino Respighi, côté italien. Je ne dirais pas pour l'instant que la musique de Malipiero m'émerveille autant que celle de Respighi dont je connais déjà plus d'oeuvres, mais ça avait très bien commencé avec son Concerto pour piano n°3, sa Fantasie di Ogni Giorno et surtout son Notturno di Canti e Balli, un disque que je n'ai écouté qu'une fois pour l'instant. Je verrai si mon enthousiasme se renouvelle avec cinq inédits; Sette Invenzioni, Quattro Invenzioni/Symphonic Fragments from the Opera "Il Finto Arlecchino", Vivaldiana par le "Veneto Philharmonic Orchestra" sous la direction de Peter Maag, et, sur un autre disque, quatre pièces courtes pour violon et piano par Fabio Biondi et Luigi Di Ilio. On y trouve également des oeuvres pour la même formation instrumentale de Ildebrando Pizzetti et Alfredo Casella, deux compositeurs que je ne connais pas encore ou si peu. Il y a aussi six courtes pièces de Respighi. Depuis le temps que j'avais Malipiero dans le collimateur. L'idée de me donner enfin l'opportunité de l'approfondir me remplit d'enthousiasme.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7342
Age : 76
Date d'inscription : 14/05/2007

Discussions libres - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Discussions libres   Discussions libres - Page 2 EmptyLun 28 Oct - 23:26

Désolé de te répondre tardivement Icare...mais depuis une quinzaine mon ordi se met à "déconner" sérieusement et je ne sais jamais si je vais pouvoir naviguer plus de 5 minutes (parfois moins) avant que tout se bloque!! Discussions libres - Page 2 156732

Tu me fais découvrir, en fait, Faridah Subrata Discussions libres - Page 2 Icon_neu sur youtub, les Respighi et des aria de Bach… Très belle voix aussi Discussions libres - Page 2 333455 ..même si j'ai un gros faible pour Sara Mingardo... Wink en fait c'est elle qui m'a fait découvrir les mélodies de Respighi… quand je vois son nom dans un enregistrement...j'ai du ml à résister Wink
Revenir en haut Aller en bas
 
Discussions libres
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: