Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Edvard Grieg (1843-1907)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6253
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Edvard Grieg (1843-1907)   Sam 2 Fév - 13:54

C'est effectivement très beau également ... compositeur à découvrir donc !
Pour peu que je connaisse le concerto pour piano de Tchaikovsky, il y a des similtudes en effet.
Ce qui est ici aussi frappant je trouve est cette alternance entre douceur et violence.
Merci pour cet extrait et bon travail alors !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 7009
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Edvard Grieg (1843-1907)   Ven 10 Mai - 19:50




étonnant 3 concertos pour violon de Grieg....en première mondiale Wink !!

en fait il s'agit de ses trois sonates pour violon et piano qui ont été orchestrées...pas par lui-même bien sûr (on les connaitrais déjà) mais par le violoniste qui les interprète ...et qui semble plutôt jeune!
En fait le verso du cd précise : orchestré par Hanning Kraggerud et Bernt Simon Lund (transcription datant de 2012!)...et comme le commentaire est en anglais...je ne peux vous en dire plus, n'ayant rien trouvé par ailleurs...
Ils sont assez courts: 22 - 21 et 23 minutes...et a première écoute n'ont pas l'impacte du concerto pour piano ou d'autres oeuvres de Grieg d'une grande inspiration mélodique immédiatement charmeuses...
Le 1er m'a même un peu déçu....mais les deux suivants sont quand même superbes!!(je n'avais pas vraiment de souvenir marquant des sonates que je n'avais pas écouté depuis longtemps et connais finalement très peu!

Orchestré pour un "orchestre de chambre"...mais pas uniquement un orchestre à corde: on y entend un basson, des hautbois, flute...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17743
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Edvard Grieg (1843-1907)   Ven 10 Mai - 20:25

Intéressant, bien qu'on risque d'être un peu déçu si on connaît bien les sonates d'origine, qui sont magnifiques. Il y a quelque temps, j'avais écouté le "concerto pour violoncelle", qui était là aussi une orchestration de la sonate op 36,par Joseph Horovitz et Benjamin Wallfisch. C'était pas mal non plus.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3985
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Edvard Grieg (1843-1907)   Sam 11 Mai - 19:38


Citation de Bel Canto
Citation :
"Final à la hauteur de l'ensemble, j'aime beaucoup cette Chanson de Solveig, tout en douceur et délicatesse ainsi que d'un grand lyrisme. Il me semble réentendre le thème du début et surtout retrouver Le Lac des Cygnes de Tchaikovsky
En bref, j'ai vraiment beaucoup beaucoup aimé !!! "

Moi aussi, j'aime beaucoup cette chanson de Solveig I love you et au cours de solfège, nous avons la chance de pouvoir chanter cette chanson pour le festival de musique classique de la commune fin juin.

Voici le résumé de l'histoire de Peer Gynt et de Solveig...


Citation :
"Les deux suites de Peer Gynt de Grieg sont bien connues des mélomanes comme musique romantique de concert ... La partie Intitulée «Le Matin» est dans toutes les illustrations musicales de nos rêves ... Mais qui était Peer Gynt ?

Un Norvégien de 20 ans, héros d'une pièce d'un certain Ibsen jouée en 1876 et dont Grieg composa l'illustration musicale d'accompagnement. En plus, Peer Gynt est loin de l'image idyllique que la musique de Grieg lui donne ... Jugez:

Peer, qui vient d'obtenir le consentement en fiançailles de la jeune et vertueuse Solveig, est un norvégien sans trop de scrupules qui s'empresse d'enlever la fiancée d'un ami, d'abuser d'elle et puis de l'abandonner. Peer s'en va alors rendre visite au Roi de la Montagne dont il séduit l'une des filles et cela tourne mal... Maudit, il est poursuivit par les trolls... Après avoir assisté à la mort de sa mère Ase (l'auteur se débarrasse de la mère), Il doit s'enfuir de Norvège...

On le retrouve 20 ans plus tard en Afrique , devenu riche par le commerce des esclaves ... et menant une vie de débauche ... Il s'en va en Arabie séduire la belle Anitra qui lui volera une partie de sa fortune ... Puis, misérable, il se réfugié au Caire où il a la vision de la belle Solveig, qui, fidèle à son serment, l'attend dans son pays natal, la Norvège... Il s'en revient chez lui donc (non Sans avoir fait naufrage) et ayant perdu le peu qui lui restait... C'est piteux et misérable qu'il vient chercher sa rédemption auprès de Solveig Dans les bras de laquelle il meurt pardonné. C'est épique ... Non?

Pas très reluisant le Peer Gynt et très éloigné de la musique qui décrit ses exploits ... C'est que Grieg est un visionnaire romantique et avec sa musique il aurait très bien pu illustrer l'Odyssée ... Mais là, où Pénélope tisse et défait sa tapisserie pour vaincre le temps, Solveig lance sa complainte au-dessus des fjords ...

Ce chant, elle l'offre à Peer Gynt alors qu'il veut partir et c'est donc une toute jeune fiancée qui tente de retenir l'inconstant ... J'ai trouvé une version qui correspondant bien à la personnalité fragile de Solveig, débordante d'espoir et de pureté ... Un merveilleux dialogue entre Le mystère d'un haut-bois et la pureté d'une voix!


Mais laissons le dernier mot à Grieg... à Solveig et à l'enchantement du Matin

A vous de choisir l'ordre d'écoute... Le matin vous mettra dans l'ambiance... Le chant vous emportera chez les fées ...

Le matin ...
https://www.youtube.com/watch?v=GUKRBeG-sGQ &Fonction=fvw

La chanson de Solveig
https://www.youtube.com/watch?v=rHNjdvqwgGY &Fonction=connexes"


Il y a d'autres versions de la chanson publiées dans la rubrique CD musicaux de ce forum. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 7009
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Edvard Grieg (1843-1907)   Sam 11 Mai - 20:12

joachim a écrit:
Intéressant, bien qu'on risque d'être un peu déçu si on connaît bien les sonates d'origine, qui sont magnifiques. Il y a quelque temps, j'avais écouté le "concerto pour violoncelle", qui était là aussi une orchestration de la sonate op 36,par Joseph Horovitz et Benjamin Wallfisch. C'était pas mal non plus.

perso j'ai été plus enthousiasmé par les concertos que par les sonates Wink
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3985
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Edvard Grieg (1843-1907)   Dim 12 Mai - 13:35

Un peu plus à propos de Peer Gynt, l' anti-héros (Ibsen, dramaturge norvégien) qui pose question...

Citation :
"Drame poétique et philosophique, écrit en vers en 1866 à Frascati, Rome et Ischia et paru le 14 novembre 1867, Peer Gynt se singularise parmi les œuvres d'Ibsen. Présentée au public comme un vrai poème dramatique, elle heurte des lecteurs par son aspect caricatural et quelques critiques cataloguent les thèmes sous-jacents en vile succession de polémiques de journalistes. Bjørnstjerne Bjørnson s'empresse d'en défendre et le message et la poésie. Dans sa forme première, elle n'a pas vocation à être jouée sur une quelconque scène. La trame du drame poétique est une histoire fantastique, plutôt qu'une tragédie réaliste, thème plus commun dans les pièces postérieures d'Ibsen.

La pièce est une farce satirique douce-amère proposant une quête de l'identité indéfinissable, remplie d'humour sous des dehors graves et débordante de charges satiriques. L'histoire peut se résumer ainsi : un anti-héros, prétentieux et aventureux, part défier le vaste monde et rate tout ce qu'il entreprend avant de découvrir, seulement à la fin, la vérité de la solitude de son unique individu. L'amertume apparente qui s'en dégage semble rejoindre le ton dur des autres travaux d'Ibsen, centrés sur une critique sociale incisive. S'enfermer dans une recherche de son identité insaisissable, n'est-ce pas à chaque instant se juger et se condamner ?"

"Le matin " qui n'est plus disponible dans le post précédent :

https://youtu.be/D9YHIE-8QQY
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12417
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Edvard Grieg (1843-1907)   Jeu 10 Juil - 9:10

Je viens d'écouter des oeuvres orchestrales de Grieg dont Peer Gynt, suite 1 & 2, et en redécouvrant cette musique - il y a longtemps que j'ai le disque - j'avais l'impression de gravir des montagnes, d'enjamber des collines, de parcourir des plaines immenses! C'est une musique fabuleuse avec de grandes mélodies, de grands élans lyriques, des danses emphatiques, qui m'a placé au sein de grands espaces montagneux, mon piolet dans une main, la corde dans l'autre. Hehe  C'est merveilleux la musique, pouvant faire de soi un marin, un héros de série noire ou encore un alpiniste qui conquit la cime de montagnes imaginaires...Bien sûr, lorsque la fabuleuse musique de Grieg a balancé sa dernière mesure, l'alpiniste a retrouvé son fauteuil dans lequel il était confortablement installé, et ses pantoufles. Laughing J'ai bien aimé aussi la douceur et la délicatesse de ses deux Pièces Lyriques.    
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17743
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Edvard Grieg (1843-1907)   Jeu 10 Juil - 10:26

Comme c'est joliment dit !   

C'est drôle, moi je n'arrive pas à imaginer des paysages ou situations diverses avec la musique si je n'ai pas un "canevas" pour m'orienter, et encore...

Les deux pièces lyriques de ton CD, c'est l'orchestration pour orchestre à cordes de deux des six pièces lyriques opus 68 : Soir en montagne et Berceuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12417
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Edvard Grieg (1843-1907)   Jeu 10 Juil - 11:02

Bien vu!  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17743
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Edvard Grieg (1843-1907)   Ven 13 Avr - 16:52

Pas encore de catalogue ?

Musique orchestrale

Symphonie en ut mineur EG 119 (1863-64)
Marche funèbre en mémoire de Rikard Nordraak, EG 107 (1866)
En automne, op. 11, ouverture de concert (1866)
Concerto pour piano en la mineur, op. 16 (1868)
2 Mélodies élégiaques pour cordes, op. 34 (1880)
Concerto pour piano n° 2 en si mineur EG 120 (v. 1883) fragment seulement
Suite pour cordes du Temps de Holberg, op. 40 (1884)
Peer Gynt : suite no 1, op. 46, d'après la musique de scène Peer Gynt (1888)
Olav Trygvason, op. 50, œuvre (opéra) inachevée en trois mouvements pour chœur et orchestre (1888-89)
Variations sur une vieille romance norvégienne, op. 51 (1890)
2 Mélodies pour cordes d'après des mélodies originales, op. 53 (1891)
Suite lyrique, op. 54, orchestration de quelques pièces lyriques op. 54 (1891)
Peer Gynt : suite no 2, op. 55, d'après la musique de scène Peer Gynt (1891)
Sigurd Jorsalfar, op. 56, suite orchestrale (révisée en 1893)
2 Mélodies nordiques, pour cordes, op. 63 (1895)
Danses symphoniques, op. 64 arrangement pour orchestre (1898)
Deux pièces lyriques pour petit orchestre, op. 68, orchestration des 4e et 5e pièces lyriques op. 68 (1898)


Musique de chambre

Intermezzo pour violoncelle et piano en la mineur, EG115 (1865?)
Sonate pour violon et piano no 1, op. 8 (1865)
Sonate pour violon et piano no 2, op. 13 (1867)
Quatuor à cordes en sol mineur, op. 27 (1877-78)
Sonate pour violoncelle et piano en la mineur op. 36 (1883) et créée le 22 octobre 1883 à Dresde par Friedrich Grützmacher accompagné de Grieg lui-même au piano
Sonate pour violon et piano no 3, op. 45 (1886-1887)
Quatre danses symphoniques pour piano à quatre mains, op. 64 (1896)
Un Quatuor à cordes inachevé en fa majeur : 2 mouvements accomplis dont un scherzo d'une grande inventivité, EG 117 (v. 1890?)
Un trio pour piano, violon et violoncelle en ut mineur (Andante con moto) en 1 mouvement, EG 116 (1877)


Pièces pour piano

Soixante-six pièces lyriques opp. 12, 38, 43, 47, 54, 57, 62, 65, 68 et 71 (1867-1901)

Autres pièces

Quatre pièces, op. 1 (1861)
Tableaux poétiques, op. 3 (1863)
Humoresques, op. 6 (1863)
Sonate en mi mineur, op. 7 (1865)
2 Pièces symphoniques pour piano à 4 mains, op 14 (transcription des mouvements 2 et 3 de la symphonie en ut mineur)
Vingt-cinq Chants et danses populaires norvégiens, op. 17 (1869)
Trois scènes de la vie populaire, op. 19 (1870-71)
Ballade sur une mélodie norvégienne en forme de variations en sol mineur, op. 24 (1875)
Quatre feuillets d'album, op. 28 (1864-78)
Improvisation sur deux mélodies populaires norvégiennes, op. 29 (1878)
2 Valses-caprices pour piano à 4 mains, op. 37 (1883)
Suite pour cordes du Temps de Holberg, op. 40 (1884)
Pièces pour piano d'après des mélodies de l'auteur, op. 41 (1884)
Pièces pour piano d'après des mélodies de l'auteur, op. 52 (1890)
Dix-neuf Chants populaires norvégiens, op. 66 (1896)
Dix-sept Danses paysannes norvégiennes, op. 72 (1902)
Stimmungen (Impressions), op. 73 (1901-1905)
D'autres petites pièces, dont 3 pièces EG105 (1860), Agitato EG106 (1865) et 3 Pièces (1898) : Nuages blancs EG 110, Cortège des gnomes EG 111, Danse extatique EG 112


Musique lyrique

Quatre Lieder, op. 2 (1861)
6 Poèmes, op. 4 (1864)
4 Mélodies du coeur, op. 5 (1865)
4 Romances et ballades, op. 9 (1866)
4 Romances, op. 10 (1664)
4 Romances, op. 15 (1868)
9 Romances et chants, op. 18 (1869)
4 Poèmes de Fiskerjenten, op. 21 (1872)
6 Poèmes d'Ibsen, op. 25 (1876)
5 Poèmes, op. 26 (1876)
12 Mélodies, op. 33 (1880)
6 Romances, op. 39 (1884) dont la 5ème : sur la tombe d'une jeune femme, avec orgue
Réminiscences des montagnes et fjords, 6 mélodies, op. 44 (1886)
6 Chants, op. 48 (1889)
6 Poèmes, op. 49 (1889)
6 Chants avec orchestre, EG 177 (1892)
Norge (Norvégien), 5 mélodies, op. 58 (1893)
6 Poèmes élégiaques, op. 59 1894)
5 Poèmes, op. 60 (1894)
7 Kinderlieder, op 61 (1894)
Chant national, EG 151 (1894?)
Haugtussa, 8 Sanger, op. 67 (1898) + 12 autres EG 152 (v. 1895?)
5 Poèmes, op. 69 (1900)
5 Poèmes, op. 70 (1900)
De nombreuses autres Mélodies sur des textes en allemand et en norvégien.


Chœur et orchestre

Cantate pour l'inauguration du monument Christie à Bergen, EG 158 (1868)
A la porte d'un couvent, op. 20 (1871)
Sigurd Jorsalfar, musique de scène, op. 22 pour la pièce de  Bjørnstjerne Bjørnson  (1872)
Peer Gynt, op. 23, musique de scène de la pièce du même nom d'Henrik Ibsen, (1875)
Landkjenning (Reconnaissance à la terre), op. 31 (1872)
Den Bergtekne (l'appel de la montagne), op. 32 (1877-78)
Bergliot, mélodrame, op. 42 (1885)


Chœurs a cappella

Album pour chœur d'hommes (12 chœurs), op. 30 (1878)
Cantate "Holberg" EG 171 (1884)
Kristianiensemes Sangerjilsen, EG 173 (1895)
4 Psaumes (ou Hymnes) pour baryton et choeur a cappella, op. 74 (1906)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17743
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Edvard Grieg (1843-1907)   Ven 13 Avr - 20:28

Ses sonates pour violon et piano sont peu connues, et c'est bien dommage, surtout la troisième. Elles sont réunies sur ce CD :



Voici cette 3ème sonate, mais dans un autre enregistrement :



https://www.youtube.com/watch?v=szG1iEmF4Go
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3985
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Edvard Grieg (1843-1907)   Ven 13 Avr - 21:33

superbe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edvard Grieg (1843-1907)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edvard Grieg (1843-1907)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: