Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Alan SHULMAN (1915-2002)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12523
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Alan SHULMAN (1915-2002)   Mer 25 Juil - 19:34



Eléments biographiques:

Alan Shulman (4 juin 1915 - 10 juillet 2002) était un compositeur et violoncelliste américain . Il a écrit une quantité considérable de musique symphonique , de musique de chambre et de jazz . Le trompettiste Eddie Bailey a déclaré: "Alan a eu la plus grande oreille de tous les musiciens que je connaisse. Il a mieux fait que jouer. Je n'ai jamais rencontré personne comme lui." Certaines de ses œuvres les plus connues incluent son Thème néo-classique de 1940 et ses Variations pour alto et piano ainsi que son A Laurentian Overture , créé par le New York Philharmonic en 1952 sous la direction de Guido Cantelli . Son Concerto pour violoncelle et orchestre de 1948 a également été créé par le New York Philharmonic avec le violoncelliste Leonard Rose et le chef Dmitri Mitropoulos. Bon nombre des œuvres de Shulman ont été enregistrées, et le violoniste Jascha Heifetz et le clarinettiste de jazz Artie Shaw ont été de grands représentants de son oeuvre, tant dans la performance que dans les enregistrements. Alan Shulman est né à Baltimore, dans le Maryland , le fils d'un père immigrant russe et d' une mère juive . Son père, décédé quand Shulman avait un an et demi, travaillait comme pharmacien et était un flûtiste amateur talentueux. Il avait deux frères et sœurs, Sylvan Shulman, qui est devenu violoniste et Violet Shulman, qui est devenue pianiste . Lorsque Alan avait 8 ans, le frère a formé le Trio Shulman et a joué dans des concerts dans toute la région de Baltimore. Ils étaient parmi les premiers musiciens à se produire dans des publicités à la radio . Les trois enfants ont fréquenté le Conservatoire Peabody où ils ont étudié sous Louis Cheslock et Alan, qui a commencé sa formation à 10 ans, a étudié le violoncelle sous Bart Wirtz. Alan Shulman a écrit sa première composition musicale au cours de sa première année d'études au Conservatoire Peabody. À l'âge de 14 ans, Shulman et sa famille ont déménagé à Brooklyn, New York . Il a fréquenté le lycée Erasmus Hall entre 1928 et 1929 et le lycée professionnel de Brooklyn entre 1929 et 1932. En 1929, il obtient une bourse du New York Philharmonic qui lui permet de poursuivre ses études musicales avec le violoncelliste Joseph Emonts et le compositeur Winthrop Sargentat pour les trois prochaines années. Il a joué avec la National Orchestral Association sous la direction de Leon Barzin de 1929 à 1932.

Shulman a rejoint le chapitre 802 de la Fédération américaine des musiciens en 1931. Il entra à la Juilliard School en 1932 où il étudia pendant cinq ans, principalement sous la direction du violoncelliste Felix Salmond et des compositeurs Albert Stoessel et Bernard Wagenaar. Pendant ses études, il commence à jouer avec un quatuor à cordes qui joue de la musique populaire pour le réseau NBC en 1933. Il travaille également comme arrangeur du groupe. Il a rejoint le Kreiner String Quartet en 1935, jouant avec eux jusqu'en 1938. Il a également commencé à écrire ses premières compositions sérieuses à cette époque, notamment en écrivant de la musique pour The Chinese Nightingale de Hans Christian Andersen en 1934. en 1937, il poursuit ses études avec le violoncelliste Emanuel Feuermann en 1939 et le compositeur Paul Hindemith en 1942.
Wikipedia.

Pour en connaître plus sur ce compositeur, cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12523
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alan SHULMAN (1915-2002)   Mer 25 Juil - 19:36


L'instant musical:

https://www.youtube.com/watch?v=AisQiS1fpiU
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12523
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alan SHULMAN (1915-2002)   Mer 25 Juil - 19:57


Je n'ai qu'un album d'Alan Shulman qui réunit dans la direction d'orchestre des chefs comme Samuel Antek, Leonard Bernstein, Frank Black, Guido Cantelli, Don Gillis, Milton Katims. Les oeuvres sont:

Theme and Variations pour alto et orchestre (1940) - Emmanuel Vardi: alto

Rendez-vous pour clarinette et cordes (1946) - Alfred Gallodoro: clarinette

A Nocturne for Strings (1938)

Hatikvah arrangé par Alan Shulman (1949)

Valses pour orchestre (1949)

A Laurentian Overture (1951)

Minuet for Moderns (1954)

The Bop Gavotte (1954)

Jusqu'à présent je n'ai jamais trop accroché à ces pièces qui en plus sont un peu désavantagées par des enregistrements assez passables. J'ai quand même envie de leur accorder une dernière écoute qui, celle-là, sera définitive. En revanche, j'aime beaucoup l'extrait de son concerto pour violoncelle que j'ai posté plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12523
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alan SHULMAN (1915-2002)   Jeu 26 Juil - 22:37

A l'occasion de mon nouveau cycle "Mes bouderies bienaimées", j'ai réécouté les oeuvres d'Alan Shulman mentionnées ci-dessus. Cela faisait un bail que je ne l'avais pas fait. C'est un cd que j'ai finalement boudé pendant longtemps. J'avais même pensé m'en débarrasser à petit prix. L'enregistrement un peu vieillot avait sans aucun doute freiné mes ardeurs et il est vrai que des oeuvres comme Rendez-vous pour clarinette et cordes et Un Nocturne pour cordes ne me passionnent toujours pas. En revanche, j'ai été plus captivé que prévu par Thème et Variations pour alto et orchestre. Mon oreille est restée scotchée à l'alto d'Emanuel Vardi, tantôt épique, tantôt virtuose, allant des passages les plus tranquilles aux passages les plus "accidentés", les plus tumultueux. J'étais assez étonné de mon intérêt pour les différents rebondissements d'une oeuvre de caractère. Je crois me souvenir que lors de la dernière écoute elle m'avait glissé dessus comme une goutte d'eau sur un ciré. La surprise ne s'est cependant pas arrêtée là. Certes, je me suis un peu ennuyé avec le "Rendez-vous" et le "Nocturne" qui ont suivi, mais ce sont des opus de courte durée, guère plus de neuf minutes à elles deux. La bonne surprise furent Valses pour orchestre et A Laurentian Overture, me dévoilant un symphonique tonitruant qui ne manque ni d'inventivité ni de caractère. En plus, à partir de ces deux oeuvres le son s'améliore. c'est à se demander comment j'avais pu passer à ce point à côté les dernières fois. Après, je relativiserai en admettant aisément qu'il ne s'agit pas là des oeuvres du siècle ni d'un compositeur qu'il faille impérativement connaître. Il se trouve qu'à une époque j'ai eu cette curiosité et que le disque qui contient ces pièces est venu très rarement se ranger dans mon lecteur, faute d'un enthousiasme un peu trop tiède à la base. Désormais, si ce n'est pas un disque que je vais me mettre à écouter souvent pour autant, il n'est plus question de m'en débarrasser parce que je sais que j'y reviendrai un jour, peut-être me procurerai entre temps d'autres compositions d'Alan Shulman, comme son oeuvre pour violoncelle dont l'extrait posté plus haut m'a bien emballé. Les deux courtes pièces qui terminent l'album, Minuet for Moderns et The Bop Gavotte ont toutes les deux été écrites pour cordes et en 1954. Animées et pas inintéressantes, dirigées par Don Gillis, je les préfère déjà au "Nocturne". Ces cordes-là sont plus dans mes cordes. Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alan SHULMAN (1915-2002)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alan SHULMAN (1915-2002)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: