Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Les noms de nos oeuvres classiques...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Les noms de nos oeuvres classiques...   Mer 20 Juin 2018, 20:40

Eh oui, "ils" (critiques, amis, éditeurs..), ont tous voulu donner des noms aux oeuvres de nos grands compositeurs... Lesquels, très souvent, ne voulaient pas !! Mozart-Schubert-Beethoven, pour ne citer qu'eux qui me viennent en tête, n'ont jamais accepté !

Il serait intéressant de recenser toutes ces oeuvres, (intitulées "ceci", ou "cela), à tort, ou à raison..
Le but n'était que d'attirer le public avec un joli titre plutôt qu'un vague numéro... ( Hehe ).

Je recopie mon message de ce soir du fil Maria Joao Pires, notre grande pianiste, destiné aux Messieurs qui se sont exprimés sur ce fil aujourd'hui :

On devrait parler des histoires de noms d'oeuvres, de symphonies etc.., sur un autre fil, car c'est un topic intéressant, et je suis relativement experte en la matière, ayant étudié Mozart, Schubert, Beethoven etc.., et sachant combien de noms ont été attribués de façon posthume ou non d'ailleurs, à des oeuvres qui n'en avaient pas !!!! (énormément..)...
Puisque Josef pose la question, à laquelle j'ai répondu bien souvent sur les fils beethovéniens, Beethoven a admiré Bonaparte, puis évidemment il l'a "haï"...
"Il semble en définitive que cet intitulé lui ait été donné par un compositeur allemand installé en Grande-Bretagne et ami du musicien : J. B. Cramer. Également facteur de pianos et éditeur de musique, celui-ci voulut probablement souligner que le dernier concerto de Beethoven était le plus grand, l′« Empereur »."


Tiens, on devrait commencer par Mozart... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 942
Age : 75
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Mer 20 Juin 2018, 21:21

Trio Kegelstatt K. 498 (en français : « Trio Les Quilles[/b] ») est un trio pour clarinette, alto et piano en mi bémol majeur composé par Mozart le 5 août 1786.

« C'est chez son ami viennois Nikolaus Joseph von Jacquin, professeur de chimie et de botanique et esprit éclairé, que Mozart a composé cette perle de musique de chambre. Le manuscrit indique le 5 août 1786 comme date d'achèvement. Selon la légende, c'est lors d'une partie de quilles que Mozart en aurait eu l'inspiration, d'où ce surnom Kegelstatt attribué par certains éditeurs à l'œuvre au XIXe siècle.» (Wikipedia)


On en redemande !  A quand un trio « Pétanque » Hehe ?

Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 942
Age : 75
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Jeu 21 Juin 2018, 12:14

Études op. 10, no 3 de Chopin

Sous-titrée « Tristesse » (par un des éditeurs en raison de la grande beauté de la mélodie dont Chopin aurait dit qu'il n'écrirait jamais quelque chose de plus beau). C'est une étude avant tout mélodique. Elle implique un grand travail sur l'indépendance des doigts, chaque main devant jouer deux voix distinctes.

Cette étude doit sa popularité dans les milieux non professionnels au fait qu'un texte a été écrit sur la mélodie, un siècle après sa parution, par Ernst Marischka : le très connu In mir klingt ein Lied2, pour son film Abschiedswalzer (sorti en 1934), sur un arrangement d'Alois Melichar. La même année, Albert Valentin écrit un texte en français, Mon cœur vous dédie sa mélodie, pour le film La Chanson de l'adieu, coréalisé avec Géza von Bolváry.

Cette mélodie est reprise par Tino Rossi dans la chanson Tristesse (1939), par Edgardo Donato (en) dans le tango La Melodia del Corazón (1940), par Les Quatre Barbus dans leur Chant d'allégresse écrit par Pierre Dac, et par Serge Gainsbourg dans son Lemon Incest (1984). Elle apparaît également dans les films L'Insoumise en 1938,Vaudou 1943, [b]La Chanson du souvenir[/b] en 1945 et Celles qu'on n'a pas eues en 1981, et dans le téléfilm David Copperfield en 1999. Elle figure également dans l'anime Fullmetal Alchemist (2003) où elle fait une apparition lors du dernier épisode sous le nom de Wakare no kyoku, la « Chanson de l'adieu », ainsi que dans le dernier épisode de la saison 7 de Futurama. On la retrouve également dans le film Un été italien (2008) et The Master (2012). Il est aussi possible de l'entendre dans un épisode du drama japonais Nodame Cantabile. Elle a également fortement inspiré Muse pour le prélude de la chanson Survival sur l'album The Second Law (hymne officiel des Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres). On l'entend également dans le film The Gambler.

Que voilà un Wikipedia bien documenté !  Mais je suis sûr que tout n'y est pas. Si vous connaissez d'autres interprétations, ne manquez surtout pas de les ajouter à cet article !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Études_de_Chopin

Mon coeur vous dédie sa mélodie[/b]

Mon coeur vous dédie
Sa mélodie
Où mon amour vous parle à voix si tendre
Qu'il faut l'entendre
Les jours sont doux qu'on passe auprès de vous
De vous, ma chérie
Mon coeur vous dédie
Sa mélodie
Écoutez-le vous dire sa ferveur
Et son ardeur
Et lorsqu'il bat avec violence
C'est qu'il s'émeut de votre absence
C'est qu'il renonce à tout espoir
De vous revoir
Alors il vous chante
Cette mélodie
Que je vous dédie.

Musique  

Mon coeur vous dédie
Sa mélodie
Écoutez-le vous dire sa ferveur
Et son ardeur
Et lorsqu'il bat avec violence
C'est qu'il s'émeut de votre absence
C'est qu'il renonce à tout espoir
De vous revoir
Alors il vous chante
Cette mélodie
Que je vous dédie.

Paroles françaises: Albert Valentin
Musique: Chopin
Interprète: Lionel Parent (1941)




Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17938
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Jeu 21 Juin 2018, 17:52

Si on essaie d'effectuer un recensement des œuvres qui n'ont pas été nommées par les compositeurs, on n'est pas près d'en finir. Par exemple presque toutes les symphonies de Haydn, la Jupiter de Mozart, L'Empereur de Beethoven...

Pour les symphonies de Beethoven, seules la Pastorale et l'Héroïque ont été nommées par lui (et encore, le sous titre de l'Héroïque est Sinfonia eroica pour célébrer mémoire d'un grand homme). Le nom des sonates Pathétique et Appassionata n'ont pas été donnés par Beethoven, mais il admit leur surnom. Les Adieux l'Absence et le Retour est bien de lui dans la préface de la 26ème sonate. Par contre, les titres des sonates Clair de Lune, Pastorale, Aurore (Waldstein), A Thérèse, Hammerklavier viennent des éditeurs. La Marche funèbre à la mémoire d'un héros de la 12ème sonate est bien de lui, mais seulement pour le 3ème mouvement.

Le surnom de la sonate pour violon et piano Le Printemps n'est pas de Beethoven, par contre Sonate à Kreutzer se réfère à la dédicace. Le nom Trio "des Esprits" n'est pas de lui, celui A l'Archiduc tient à la dédicace. A noter, curieusement, qu'aucun surnom n'a été donné à aucun des quatuors à cordes (sinon le groupe des 3 Razumovski op 59).

La Lettre à Elise n'a rien à voir avec une Elise...

Sans chercher, je pense bien entendu à la Symphonie Fantastique de Berlioz et la Pathétique de Tchaïkovski, qui provient bien des auteurs.

Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 942
Age : 75
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Jeu 21 Juin 2018, 18:10

Bien d'accord, Mains mais cela n'empêche pas la Terre entière d'utiliser ces « dénominations » très souvent abusives et erronées ! Crying or Very sad

Le pire – ou presque – étant « Elviran Madigan « – qui colle au concerto n°21 de Mozart à cause du film du même nom. A l'époque (dans une autre vie) je me trouvais chez un disquaire en train d'acheter la musique de chambre de Fauré par Via Nova, quand un client a demandé la musique d'Elvira Madigan au vendeur, qui n'était pas encore au courant. Moi, je l'étais, parce que j'en avais entendu parler au Masque et la Plume, animé alors par François Régis Bastide. Je me suis quand même permis de signaler à l'acheteur qu'il s'agissait d'un concerto de Mozart. Il en a eu l'air tout étonné !

Finalement, je n'ai jamais vu le film... Ptdr
Revenir en haut Aller en bas
JosefK

avatar

Nombre de messages : 156
Age : 68
Date d'inscription : 17/02/2018

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Jeu 21 Juin 2018, 18:21

joachim a écrit:
A noter, curieusement, qu'aucun surnom n'a été donné à aucun des quatuors à cordes (sinon le groupe des 3 Razumovski op 59).

Ah si, il y a le Dixième "Les Harpes" - pas de Beethoven, c'est une allusion aux pizzicati du premier mouvement.

On désigne parfois aussi le Sixième sous le nom de "La malinconia", titre de son dernier mouvement.

En outre, dans les Quinzième et Seizième, Beethoven confère un titre à certains mouvements.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Jeu 21 Juin 2018, 19:28

Coucou !
Eh bien moi je n'ai pas pu vous répondre plus tôt, débordée de trucs à rendre très vite.., et puis en fin d'AM, je suis allée à la plage !
(que la mer est belle).
Merci pour tous vos messages que je lirai tout à l'heure.
Mon grain de sel maintenant, c'est la fameuse "marche turque" de Mozart..., ainsi nommée pour les raisons ci-dessous, mais certainement pas par lui, même s'il avait en tête les "turqueries" à la mode... (exemple : Il lisait la traduc allemande des "Mille et Une Nuits" -d'après Galland-, ou demandait à Constance de lui lire pendant qu'il composait.. et bien sûr on n'oublie surtout pas "l'Enlèvement au sérail" !)...
La Sonate pour piano no 11 en la majeur, K. 331/300i, de Wolfgang Amadeus Mozart, est une sonate pour piano composée dans les années 1780. Elle est notamment célèbre pour son troisième mouvement, dit « Alla Turca » ou « Marche turque ».
La date et le lieu de composition exacts ne sont pas connus, mais il est probable que ce soit à Vienne ou à Salzbourg vers 1783. D'autres lieux, comme Paris, et d'autres dates, à partir de 1778, ont été suggérés.
Le dernier mouvement, Rondo alla Turca, est l'une des pièces les plus connues de Mozart avec le surnom de Marche turque ; il imite le style d'une compagnie de janissaires turcs. L'imitation ou le pastiche de la musique turque était très en vogue à cette époque, comme le montrent d'ailleurs d'autres œuvres de Mozart, comme son opéra L'Enlèvement au sérail et sonConcerto pour violon n° 5, dit « Concerto turc ».

Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Jeu 21 Juin 2018, 19:35

Et ...

Très belle interprétation du fameux "trio des quilles", merci Kristian.
Eh oui, la pétanque n'existait bien sûr pas, mais pour Mozart qui était un grand joueur tous azimuts, j'aurais bien aimé un "trio de billard", un "trio de tirs de fléchettes" (quand on pense à ce qui incarnait la cible !! Embarassed -sic, c'est dans sa correspondance... Embarassed -),"trio des cartes".... etc.... !! Hehe
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 4028
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Jeu 21 Juin 2018, 21:05

Très joli tout cela
Quelle étonnante Yuja Wang et ce qu'elle a fait de la "Marche turque", impressionnant mais cette musique ne me convient pas du tout, je ne pourrais pas écouter cela au-delà de ces 3 minutes Shocked
Intéressant le lien wikipedia que tu nous mets Kristian , il y a encore toute une série de noms d'oeuvres à y découvrir
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Ven 22 Juin 2018, 19:23

En fait, je l'ai aimée Yuja Wang dans cette version hyper-jazzy et très personnelle, très courte , qu'elle n'a livrée bien sûr qu'en "bonus" au public, après les rappels sur une oeuvre principale. C'est très déjanté et dissonant, je n'écouterais pas des heures, mais j'adore ! (le vrai dernier mouvement de la sonate N° 11 de Mozart, donc dit "Rondo à la Turque", dure 10 minutes environ, tout dépend du tempo !).
Question qui intéressera peut-être Joachim.. Very Happy  :

En classant quelques CD hier soir, j'a bien sûr vu deux CD de Haydn sur ses symphonies "tubes", soit :
- N° 22, dite "Philosophe"
- N° 26, dit "Lamentations"
- N° 53, dit "Impérial"
- N° 100, dit "Militaire"
- N° 101, dit "L'Horloge"
- N° 104, dit "London"

On comprend bien sûr, d'après le thème, pourquoi ces "surnoms" ! La question que j'avais déjà posée Joachim, et sans réponse, c'est :
- Haydn connaissait-il de son vivant ces surnoms ?
- Ont-ils été donnés par des éditeurs ou des critiques, avec son approbation, ou non ? Wink


Dernière édition par Anouchka le Ven 22 Juin 2018, 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Ven 22 Juin 2018, 19:25

Exemple :
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Ven 22 Juin 2018, 19:37

Et ce cher Chopin !!  
Opus 28, numéro 15, le fameux prélude dit "de la goutte d'eau"... Il n'y a de réelles explications que sur Wikipedia en anglais, donc je ne donnerai pas d'extrait ici.
Chopin l'aurait composé lors de ses catastrophiques vacances à Majorque avec Sand (le temps a été pluvieux et moche tout le temps, Chopin malade). Le fils de Sand, Maurice, a fait une analogie des notes avec des "gouttes d'eau", ce qui aurait furieusement énervé Chopin (comme d'hab quand on voulait "enfermer ses oeuvres dans un titre").. Mais finalement.., ce surnom restera... !
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 7037
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Ven 22 Juin 2018, 21:37

Anouchka a écrit:
"... Il n'y a de réelles explications que sur Wikipedia en anglais, donc je ne donnerai pas d'extrait ici.

ben tu pourrais nous les traduire? Wink ...elles sont peut être un peu trop longue?? Crying or Very sad

C'est peut être la pièce de Chopin qui me touche le plus!...Et j'avoue que la découverte de son "nom" "goutte d'eau" (je l'ai ignoré quelque temps) n'a pas été jusqu'à la déprécier à mes oreilles...mais j'avoue que je l'ai trouvé tellement "terre à terre" par rapport à cette musique!!!


En général, je m'attache rarement à une interprétation précise d'une œuvre (même si elle me plait beaucoup!!) et raffole d'en découvrir d'autres qui me conviennent aussi...Eh bien là , une de mes rares exception, jusqu'à maintenant, je n'ai toujours pas trouvé celle qui ne me fait oublié celle d'Alicia de la Rocha :


https://www.youtube.com/watch?v=sQWbYSEjGyU
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Ven 22 Juin 2018, 22:09

Moi non plus, je ne trouve pas que ce nom de "goutte d'eau" soit génial, je pense plutôt à quelque chose de plus "lancinant" (genre les petits marteaux qui tapent dans la tête quand on a une immense migraine).
Je pense que Chopin était très déprimé quand il a écrit ça, ses vacances avec Sand se passaient très mal (un temps très moche, les habitants de Majorque qui ne les supportaient pas..) ; la pluie.. , en général c'est un bruit plutôt apaisant... Wink La goutte d'eau, c'est le "supplice chinois", ou un robinet qui est mal fermé et insupportable, mais pas "raindrop" !!
Bon, je vais traduire ce petit extrait de Wikipedia anglais : A noter qu'ils sont souvent bien plus explicites,Wiki anglais, que nous...
Je vais aller écouter tranquillou dans le salon l'extrait que tu m'envoies, merci beaucoup Jean et à demain. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
JosefK

avatar

Nombre de messages : 156
Age : 68
Date d'inscription : 17/02/2018

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Ven 22 Juin 2018, 22:25

Anouchka a écrit:
La question que j'avais déjà posée Joachim, et sans réponse, c'est :
- Haydn connaissait-il de son vivant ces surnoms ?
- Ont-ils été donnés par des éditeurs ou des critiques, avec son approbation, ou non ? Wink

Parfois oui, parfois non.
Ainsi, c'est Haydn lui-même qui a inscrit sur la partition de la Soixante-quatrième Symphonie les mots "Tempora mutantur".
De même, c'est bien du vivant de Haydn qu'une des Symphonies Londoniennes a été baptisée "Le Miracle", par référence à l'effondrement d'un lustre durant le concert où elle avait été créée - l'incident n'avait miraculeusement pas eu de conséquences dramatiques. Le seul problème est que le surnom a été attribué à la Quatre-vingt-seizième alors que l'incident s'était produit durant la création d'une autre symphonie - la Cent-deuxième? je ne sais plus.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Ven 22 Juin 2018, 22:33

Merci Josef, très intéressant (j'aime bien l'anecdote du "lustre" !! Laughing )..
Cela ne dit pas qui a choisi le surnom des symphonies que j'ai mentionnées.. (je suppose donc, des éditeurs ??), si ce fut avec l'accord de Haydn et post-mortem ou non ?
Autant pour Mozart, Schubert et même Beethoven (tu es plus spécialiste que moi pour ce dernier), j'ai une idée -ce n'était pas d'eux-, bon les romantiques aimaient intituler leurs oeuvres.. (dont évidemment Liszt) , autant pour Haydn, justement je ne sais pas !

J'aime bien l'anecdote de Kristian sur le gars qui vient acheter la musique du film... (Elviran Madigan, je n'ai jamais vu le film !), alors que c'est le concerto n° 21 de Mozart !!  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
JosefK

avatar

Nombre de messages : 156
Age : 68
Date d'inscription : 17/02/2018

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Ven 22 Juin 2018, 22:45

Anouchka a écrit:
Cela ne dit pas qui a choisi le surnom des symphonies que j'ai mentionnées.. (je suppose donc, des éditeurs ??), si ce fut avec l'accord de Haydn et post-mortem ou non ?

Pas dans tout les cas, je pense. Mais il suffit d'aller vérifier aux bonnes sources, donc le Vignal.
J'essaierai de le faire ce week-end.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Ven 22 Juin 2018, 23:04

Merci.! Bonne nuit d'été ! La je suis sur ma tablette alors bien moins rapide qu'en ductile et puis je n'ai plus mes émoticones... Alors un joli sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Musica Enchiriadis

avatar

Nombre de messages : 202
Age : 36
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Sam 23 Juin 2018, 12:26

Kristian a écrit:
Bien d'accord, Mains mais cela n'empêche pas la Terre entière d'utiliser ces « dénominations » très souvent abusives et erronées ! Crying or Very sad r:

D'accord. Sauf que la plupart de ces dénominations ne sont pas si abusives ou erronées que ça...
Il y a ici beaucoup de participants plus royalistes que le roi, à mon avis... (A part pour l'appelation d'après un film Laughing  )

Exemple : le prélude "Gouttes d'eau". C'est George Sand qui nous livre l'anecdote qui préside à la composition d'un prélude. Malheureusement, elle ne précise pas lequel. Il s'agit donc d'un candidat hautement probable à ce titre...

Et pareil pour de très nombreuses œuvres, en réalité...
Les surnoms des symphonies de Haydn sont d'époque, et démontrent simplement l'immense succès de ces oeuvres auprès du public.
La population a-t-elle donné des petits noms aux oeuvres de Boulez, Stockhausen, Ligeti ou Xenakis ? Il me semble que non... Le fait que des oeuvres anciennes en ont signifie quelque chose !
Revenir en haut Aller en bas
https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
JosefK

avatar

Nombre de messages : 156
Age : 68
Date d'inscription : 17/02/2018

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Sam 23 Juin 2018, 12:37

Musica Enchiriadis a écrit:
La population a-t-elle donné des petits noms aux oeuvres de Boulez, Stockhausen, Ligeti ou Xenakis ? Il me semble que non... Le fait que des oeuvres anciennes en ont signifie quelque chose !

Et pour cause... ce sont les compositeurs eux-mêmes qui leur ont donné un nom. Boulez n'a pas écrit de Symphonie en mi bémol ou Xenakis de Quatuor opus 76 n° 5...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Sam 23 Juin 2018, 17:45

Musica a écrit:
Exemple : le prélude "Gouttes d'eau". C'est George Sand qui nous livre l'anecdote qui préside à la composition d'un prélude. Malheureusement, elle ne précise pas lequel. Il s'agit donc d'un candidat hautement probable à ce titre...

Je ne suis pas trop sûre de cela, j'ai lu autre chose... Peu importe d'ailleurs ! (Mais comme je l'ai écrit à Jean, je donnerai la traduc de ce que j'ai lu sur Wiki anglais -et il n'y a pas que George Sand qui ait témoigné de ça, le surnom est bien resté !-).

Merci pour vos messages ! Very Happy

Puisque Musica, tu nous fais le grand plaisir de ta visite, la musique de la Renaissance = A part les titres les poèmes ou madrigaux ou etc..., les oeuvres diverses n'étaient pas "nommées" ? Je n'en sais strictement rien. Ca m'intéresse beaucoup si je pense aux oeuvres profanes, ou au concert que tu as donné l'an dernier. Wink

Ah "La lettre à Elise" de Beethoven, cf. ton message, Joachim, je l'ai jouée au piano et chantée depuis ma préhistoire (version classique et version déjantée Marie-Paule Belle) , ça me saoule grave comme suit.
A noter que sur la partition il y a bien une dédicace "Für Elise...", et tant pis si les historiens se cassent la tête ! C'était sans doute encore un amour impossible de Beethoven (comme toujours.., une élève ou une femme mariée).. Peu importe Elise !

Revenir en haut Aller en bas
JosefK

avatar

Nombre de messages : 156
Age : 68
Date d'inscription : 17/02/2018

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Sam 23 Juin 2018, 19:30

Anouchka a écrit:
A noter que sur la partition il y a bien une dédicace "Für Elise...", et tant pis si les historiens se cassent la tête ! C'était sans doute encore un amour impossible de Beethoven (comme toujours.., une élève ou une femme mariée).. Peu importe Elise !

Si ce n'est pas une lettre, c'est une "feuille d'album", c'est déjà ça...


Pour les symphonies de Haydn précédemment mentionnées:

22 "Le Philosophe" : le titre, absent du manuscrit original, n'est apparemment pas de Haydn mais il figure sur une copie datée de 1790, donc du vivant du compositeur

26 "Les Lamentations": l'un des plus anciens manuscrits connus porte la mention "Passio et Lamentatio".

53 "L'Impériale": le surnom est posthume (et inexpliqué).

100 "Militaire": le titre est apparu "immédiatement".

101 "L'Horloge": une réduction pour piano, dès 1798, mentionne ce titre.

104 "Londres": pas de sens, puisque n'importe laquelle des douze symphonies "Londoniennes" pourrait porter ce titre.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Sam 23 Juin 2018, 22:14

Merci beaucoup Josef, cela éclaire un peu ma petite lanterne haydnienne !
J'en conclus un peu que.. :

- Haydn devait savoir pour le surnom de la "Philosophe" (qui est plutôt flatteur et va très bien à la symphonie)
- "Lamentations", étant donné la mélodie, ça coule de source vu par Haydn lui-même..
- "Militaire", bon oui, flagrant étant donné la mélodie, le tempo et les trompettes-cymbales !! (la composition devait être voulue exprès d'ailleurs !)
- "L'Horloge", étant donné aussi la mélodie, je pense que cela a dû s'imposer dans l'entourage de Haydn et qu'il l'a accepté de bon coeur.
- "Impériale" : "?? donc".. Peut-être un empereur était-il dans l'air du temps...
- "London", eh oui, serait-ce alors parce que c'est "la plus célèbre et la plus jouée" des symphonies londoniennes ?

Effectivement, comme le dit Musica, ces noms -ou surnoms-, ne sont pas si ridicules. Cela finit même par être une sorte de
"bon sens" de la part des éditeurs et du public.
Sauf peut-être effectivement pour les oeuvres de Schubert, certaines de Beethoven et de Chopin -comme par hasard des oeuvres pour piano-.
Musica a écrit:
La population a-t-elle donné des petits noms aux oeuvres de Boulez, Stockhausen, Ligeti ou Xenakis ? Il me semble que non... Le fait que des oeuvres anciennes en ont signifie quelque chose !
Tout-à-fait.., la conclusion me semble évidente. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3732
Age : 57
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Sam 23 Juin 2018, 22:25

Quant à la célébrissime "Petite musique de nuit" de Mozart, le nom est de lui-même, il l'avait écrit dans son répertoire.
C'est une sérénade nocturne dont on ne sait exactement pour qui elle fut composée, et même si elle fut jouée du vivant de Mozart.
Je suppose que Constance en a diffusé des copies (puisque cette oeuvre fut jouée au début du XXème siècle), mais j'ai lu sur un site suisse d'histoire de la musique, ce soir, que la partition autographe n'aurait été découverte qu'en 1943 !!!
Elle est jouée de tas de façons, évidemment ce que je préfère c'est tout simplement par un quintette.
La Sérénade no 13 en sol majeur « Eine kleine Nachtmusik », K. 525 – plus connue en français sous le titre « Une petite musique de nuit » – est une sérénade pour quintette à cordes (deux violons, un alto, un violoncelle et une contrebasse) composée par Mozart en 1787.
Revenir en haut Aller en bas
JosefK

avatar

Nombre de messages : 156
Age : 68
Date d'inscription : 17/02/2018

MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   Sam 23 Juin 2018, 22:38

Anouchka a écrit:
Musica a écrit:
La population a-t-elle donné des petits noms aux oeuvres de Boulez, Stockhausen, Ligeti ou Xenakis ? Il me semble que non... Le fait que des oeuvres anciennes en ont signifie quelque chose !
Tout-à-fait.., la conclusion me semble évidente. Wink

Rien ne me semble évident du tout, sauf si c'est une autre manière de dire que Beethoven est plus populaire que Ligeti, ce qui ne dit d'ailleurs pas grand-chose ni sur Beethoven ni sur Ligeti.
Accessoirement, Ligeti a probablement davantage touché de public de son vivant que Beethoven de son vivant, en raison de phénomènes globalement extra-artistiques - la taille des salles, la multiplication des concerts, les moyens modernes de diffusion de la musique et de l'image.

Ensuite, pourquoi une oeuvre qui s'appelle "Le Marteau sans maître" (Boulez) ou "Terretektorh" (Xenakis) aurait-elle besoin d'un titre supplémentaire?

Par conséquent, le fait que des oeuvres anciennes aient un surnom signifient qu'elles le suscitent davantage, puisqu'elles sinon elles s'appellent Symphonie en mi bémol, Quatuor opus 76 n° 5 ou Sonate pour piano n° 29, et le fait que les oeuvres "contemporaines" n'aient pas de surnom signifie avant tout que le compositeur leur a déjà attribué le titre qu'il juge le plus pertinent, désignation à laquelle il attache autrement plus d'importance que ses confrères des siècles précédents.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les noms de nos oeuvres classiques...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les noms de nos oeuvres classiques...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: