Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Le cromorne

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17653
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Le cromorne   Mar 10 Avr - 10:27

Cromorne est un instrument bois à anche de provenance incertaine, utilisée au début de la période baroque en musique de cour française. Le nom est parfois confondu à tort avec le nom similaire de crumhorn, un instrument à vent musical probablement de conception différente, appelé "tournebout" par les théoriciens français au 17ème siècle.



En revanche, le cromorne (également connu sous les noms de Crum horn, Crumm horn, Krummhorn, Krummpfeife , Kumbhorn, Cornamuto torto, et Piva Torto) est un général instrument à anche double coiffé en forme de la lettre « J » et possédant une assez faible gamme mélodique s'étendant sur une neuvième (c'est-à-dire un peu plus d'une octave) à moins qu'elle ne soit prolongée vers le bas par des touches ou par la technique de sous-soufflage, ce qui augmente la portée d'un cinquième parfait.

Le cromorne ou hautbois baroque est un genre de hautbois construit en plusieurs sections emboîtables, ancêtre du hautbois moderne. C'est un instrument français attesté du milieu du xviie à la fin du xviiie siècle. C'est avec cet instrument que le hautbois français entre dans l'orchestre. Son nom est probablement inspiré du jeu d'orgue cromorne utilisé à cette époque aux Pays-Bas et en Allemagne.

Rappelons qu'il ne doit pas être confondu avec l'instrument appelé Krummhorn en Allemagne mais tournebout en France.

Au moins quatre types de cromornes ont pu exister. Du plus petit au plus grand : le "dessus de cromorne", la "quinte de cromorne", la "taille de cromorne" et la "basse de cromorne". Rapidement, le terme "cromorne" a été utilisé pour désigner uniquement la basse de cromorne, considérée alors comme la contrebasse de la famille des hautbois.

Mesurant plus de deux mètres de long, la basse de cromorne est un hautbois agrandi nécessitant un serpentin pour recevoir l'anche, et des clés d'extension pour boucher les trous. Il possède un registre équivalent à celui du basson contemporain, mais dispose d'une ampleur de son comparable à celles des grands tuyaux d'orgues. Il s'agit du type de cromorne ayant eu le plus de succès. Son emploi est attesté, entre autres, dans plusieurs opéras de Jean-Baptiste Lully.

La Messe pour plusieurs instruments au lieu des orgues de Marc-Antoine Charpentier inclut une basse de cromorne.
La Suite de Degrignis a été écrite pour la famille des cromornes.


Le Heckelphone

Ces instruments sont devenus une influence sur Heckel comme il a rassemblé des idées pour son heckelphone, un type de grand diamètre de hautbois baryton en ut sonne un (pas deux, comme le basse de cromorne) octaves plus bas que le hautbois, qui a été appelé par une variété de compositeurs du XXe siècle, y compris Strauss, Copland et Hindemith. Cet instrument est toujours fabriqué par Heckel en Allemagne.




https://www.youtube.com/watch?time_continue=15&v=OFWk1_XnT68
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3953
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Le cromorne   Mar 10 Avr - 13:37

Pas morne du tout en tout cas les cromornes Laughing ceux qui en jouent ont l'air de bien s'amuser Wink
J'ai écouté ce qu'un passionné de cromorne a réalisé avec grand talent :


https://youtu.be/XFePC4vBWh0
Revenir en haut Aller en bas
 
Le cromorne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Les instruments de musique-
Sauter vers: