Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 La Bäsle (Maria Anna Thekla Mozart) 1758-1841

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17822
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: La Bäsle (Maria Anna Thekla Mozart) 1758-1841   Dim 4 Mar - 12:28

Maria Anna Thekla Mozart (née le 25 septembre 1758 à Augsbourg (Allemagne) ; morte le 25 janvier 1841 à Bayreuth), dite Marianne, surnommée aussi la Bäsle, était la cousine de Wolfgang Amadeus Mozart. ("Bäsle" est une forme diminutive en allemand, signifiant "cousinette"



Maria Anna Thekla Mozart. Autoportrait au crayon de 1777 ou 1778. Maintenant au Mozart-Museum de Salzbourg.

Maria Anna Thekla Mozart était la troisième et seule survivante des cinq filles de Franz Alois Mozart (1727-1791), un frère cadet de Leopold Mozart et de Maria Victoria Eschenbach. Entre le 11 octobre et le 26 octobre 1777, alors qu'elle était âgée de 19 ans, Marianne a rencontré dans sa ville natale d'Augsbourg, Wolfgang Amadeus Mozart, de 2 ans son aîné.

Les jeunes gens développèrent une relation harmonieuse et très probablement intime. Seules 10 lettres de leur correspondance qui a suivi ont été préservées, exclusivement celles de Wolfgang. Ce sont les fameuses Lettres à Bäsle. Depuis, de nombreux experts se sont penchés sur choix des termes et le style d'écriture, très inhabituel chez Mozart.

Après le retour de Mozart de Paris, Marianne l'accompagna en janvier 1779 de Munich à Salzbourg durant près de 2 mois et demi (malgré la désapprobation de Leopold), pendant lesquels elle songea probablement à un mariage avec Wolfgang. Son souhait fut brisé et l'amitié ancienne se refroidit. Leur dernière rencontre eut lieu à Augsbourg en mars 1781.

Marianne avait été éduquée conformément à son rang comme citoyenne de la Ville Libre du Saint-Empire romain germanique, et, adolescente, avait reçu une autre éducation sociale à Munich. Elle est décrite comme belle, aimée de tous, brillante, pleine d'humour, et amoureuse de la vie. En 1784, elle donna naissance à une fille illégitime, Maria Josepha. Le père, le Docteur Theodor Franz de Paula Maria, baron de Reibeld, subvint généreusement aux besoins de la mère et de l'enfant.

Marianne Mozart resta célibataire toute sa vie. Après la mort de sa mère, qui devint veuve en 1791, elle déménagea en 1808 pour vivre avec sa fille et son gendre, le maître de poste Franz-Joseph Streitel. Le seul petit-enfant, Carl Joseph, était décédé en 1803 en très bas âge. Déménageant à Kaufbeuren en 1812, elle et sa famille s'établirent finalement à Bayreuth en 1814, où elle vécut durant 27 ans jusqu'à sa mort.

Marianne est décédée le 25 janvier 1841, à l'âge de 82 ans, 50 ans après son illustre cousin. Le portrait de son cousin, celui qu'il lui avait envoyé de Mannheim en 1778, fut trouvé dans sa demeure.

Sa fille est décédée seulement 15 mois plus tard, à l'âge de 58 ans. Toutes deux ont été enterrées au cimetière municipal de Bayreuth, mais les tombes n'ont pas été retrouvées. Deux plaques commémoratives ont été fixées, une à l'ancienne Maison des coches ("Alten Postei“,Friedrichstraße 15), l'autre à l'entrée du cimetière municipal (Erlanger Straße).


Dernière édition par joachim le Ven 29 Juin - 20:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17822
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: La Bäsle (Maria Anna Thekla Mozart) 1758-1841   Ven 29 Juin - 17:53

La plaque, tout ce qui reste de la Bäsle, sur le mur du cimetière de Bayreuth (Friedhof Erlangerstrasse)....




Et l'autre, au 15 Friedrichstrasse, à l'Alte Postei

Revenir en haut Aller en bas
Emmanuelle



Nombre de messages : 65
Age : 68
Date d'inscription : 31/05/2014

MessageSujet: Re: La Bäsle (Maria Anna Thekla Mozart) 1758-1841   Sam 30 Juin - 14:05

joachim a écrit:
Les jeunes gens développèrent une relation harmonieuse et très probablement intime. Seules 10 lettres de leur correspondance qui a suivi ont été préservées, exclusivement celles de Wolfgang. Ce sont les fameuses Lettres à Bäsle. Depuis, de nombreux experts se sont penchés sur choix des termes et le style d'écriture, très inhabituel chez Mozart.

... mais pas du tout inhabituel à l'époque !! Il suffit de lire certains PS des parents Mozart, ou encore la correspondance (ambigue : amitié amoureuse ou véritable passion lesbienne ?) entre Isabelle de Bourbon-Parme (1ere épouse de Joseph II) et sa belle-soeur l'archiduchesse Marie-Christine (pour laquelle Joseph II fera monter plus tard Prima la musica de Salieri et Le Directeur de Théâtre de Mozart). Voir https://journals.openedition.org/clio/9765 (NB : cette correspondance est magnifique.)

De ce qui a été préservé (et on ne sait pas si Constanze n'a pas détruit volontairement des lettres très très intimes adressées par son premier mari...), on sait que Mozart écrit avec un sens du rythme, du calembour, des onomatopées etc, remarquable. Son écriture est là aussi musicale, et les gens de son époque n'étant pas bégueules, ces lettres étant privées, il s'est parfois "lâché"... C'est tout, et il n'y a pas de quoi en faire un fromage, même si S. Zweig (qui en possédait certaines) tenait, lui aussi, à les censurer...

On trouve un très joli site avec une iconographie très intéressante sur La Bäsle en allemand et anglais, apparememnt fruit des recherches d'une amateure locale, Susanne M. Scholze : http://www.sumas.de/

On y trouve même la photo d'une de ses descendantes morte en 1965, qui a conservé certains traits mozartiens...

Revenir en haut Aller en bas
http://annselinanancystorace.blogspot.fr/
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17822
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: La Bäsle (Maria Anna Thekla Mozart) 1758-1841   Lun 23 Juil - 12:06

Merci, Emmanuelle. Ce n'est qu'aujourd'hui que je consulte ce lien sur Maria Anna, qui semble très intéressant, mais dommage, si je comprends à peu près l'anglais, dans les grandes lignes, je suis incapable d'affiner. Heureusement quand même qu'en faisant un copié-collé on peut avoir la traduction Google.

Finalement, on a quand même pas mal de détails sur la Bäsle...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Bäsle (Maria Anna Thekla Mozart) 1758-1841   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Bäsle (Maria Anna Thekla Mozart) 1758-1841
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Histoire de la musique-
Sauter vers: