Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Les sonates en trio c'est ici!

Aller en bas 
AuteurMessage
laudec

avatar

Nombre de messages : 3922
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Les sonates en trio c'est ici!   Sam 3 Mar - 21:17

J'aimerais savoir si les sonates en trio font partie des trios dont nous parlons ici, parce qu'alors, il y en a effectivement beaucoup comme celles de J.S. Bach, Corelli, Vivaldi etc. , comme celle ci-dessous de Tessarini op 12 en la majeur pour flûte et b.c.

https://youtu.be/V_28wvHQGjE
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6953
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Les sonates en trio c'est ici!   Sam 3 Mar - 22:50

Pourquoi pas?....bien qu'elle comporte en plus de la flute, violon et violoncelle, un clavecin ou un luth comme instruments de "basse continue"....
En tout cas elles sont très belles ces sonates de Tessarini
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12247
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Les sonates en trio c'est ici!   Sam 3 Mar - 22:54

La sonate en trio:

La sonate en trio est une des formes les plus importantes de la musique de chambre de la période baroque de 1600 à 1750. Elle est parfois aussi appelée sonate trio ou sonate-trio. La sonate trouve ses origines dans la musique vocale italienne, les premiers compositeurs provenant de l'entourage du maître de l'opéra vénitien Claudio Monteverdi. La première du genre est la « Canzone alla Francese a 4 » de 1602 pour violon, cornetto, deux saqueboutes (voix de renfort) et basse continue de Lodovico Grossi da Viadana. Les premiers cycles de sonata a tre sont le Primo libro delle Sinfonie e Gagliarde édité en 1607 et le Secondo libro de 1608, composé par Salomone Rossi, violoniste travaillant avec Monteverdi. Par la suite, on trouve les sonates de Giovanni Paolo Cima (1610), les Sonate Concertate in Stil Moderno, Libro I et Libro II (1621 et 1629) de Dario Castello. Vers 1680, la sonate en trio atteint son apogée avec Corelli, op. 1 - op. 4 (1681-1695), qui inventa le cycle à quatre mouvements (lent, rapide, lent, rapide). On parle à cette époque de sonata da camera ou de sonata da chiesa selon le caractère, plus ou moins profane de la musique, caractère commandé par le lieu où elle devait être exécutée : tout titre évoquant une danse était proscrit à l'église. Hormis en France (malgré quelques exceptions comme notamment Jean-Marie Leclair) ce style fut adopté par presque tous les compositeurs de l'époque, en Italie, mais aussi en Allemagne par Johann Pachelbel (Musicalische Ergoetzung), Georg Philipp Telemann avec environ 150 sonates de ce type, la plupart corellisantes et Georg Friedrich Händel (op. 2 et op. 5). Johann Sebastian Bach est le maître incontesté de la sonate en trio pour orgue, avec ses six BWV 525 à BWV 530. Sinon Bach a écrit peu de sonates en trio pour d'autres instruments, bien que l'on puisse considérer les sonates pour violon et clavecin concertant (BWV 1014 à BWV 1019) comme appartenant à ce genre. Les sonates en trio sont composées de deux voix mélodiques accompagnées d'une basse continue. Le nom trio vient donc de l'écriture, et n'est pas forcément lié au nombre des exécutants. Ainsi, la basse continue peut être réalisée par plusieurs instruments en même temps, comme un violoncelle, un luth et un orgue. Une sonate en trio peut aussi n'être exécutée que par un clavecin et un violon, le clavecin jouant simultanément une voix mélodique et la basse. Dans les premières symphonies (dites en trio) on trouve les deux groupes de violons pour les voix supérieures et les violoncelles avec contrebasses pour la basse. Dans ce cas, le trio est exécuté par un orchestre. WIKIPEDIA

Donc, je préfère que les sonates en trio aient leur propre fil, d'autant plus qu'il y a de quoi faire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3922
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Les sonates en trio c'est ici!   Dim 4 Mar - 10:13

Existe-t-il alors à l'époque baroque de "vrais" trios ? ou n'apparaissent-ils qu'à l'époque classique ?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17561
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Les sonates en trio c'est ici!   Dim 4 Mar - 13:04

laudec a écrit:
Existe-t-il alors à l'époque baroque de "vrais" trios ? ou n'apparaissent-ils qu'à l'époque classique ?

Le nom de sonate en trio est de moins usité lorsque la basse continue (ou continuo) a été remplacée par un "clavecin obligé" soit en gros entre 1750 et 1760. Des compositeurs de la fin du baroque comme Karl Philipp Emmanuel Bach ont composé dans les années 1760/70 de "vrais" trios sans basse continue, tels la série des sonates pour clavier obligé, avec accompagnement de violon et de violoncelle Wq 89, 90 et 91 de 1775/76. Mais même lui n'a pas composé de morceaux intitulés "trio" (bien que les sonates susvisées en soient). Là il faut attendre Boccherini et Haydn pour que le nom de Trio soit directement utilisé.


Quelques compositeurs de sonates en trio :

Tomaso Albinoni, 12 sonates de chiesa op. 1, douze balletti a tre Op. 3, 12 Trattenimenti armonici per camera, pour violon, alto et continuo, op.6, six sonates da camera dans le cadre de l'op. 8, six sonates en trio inédites op. 11, et six autres sonates en trio sans numéro d'opus dans un manuscrit à Vienne, Österreichische Nationalbibliothek, Musiksammlung.

Jean Sébastien Bach : Les instruments mélodiques utilisés sont souvent deux violons avec la basse continue. Une exception bien connue est la sonate en trio de L'Offrande musicale, qui est pour violon et flûte.

D'autres sonates en trio de JS Bach incluent:

- Trio Sonates pour orgue, BWV 525-530, combinant les trois parties sur un seul instrument: typiquement la main droite, la main gauche et les pédales prendront chacune une partie différente créant ainsi la même texture qu'en trio.
- Une autre innovation de Bach a été les sonates en trio comportant une partie de clavecin concertant (obbligato) en plus de la ligne de basse, plus un instrument mélodique, donc pour deux interprètes. Les exemples sont les Six sonates pour violon et clavecin, BWV 1014-1019, trois sonates pour viole de gambe et clavecin, BWV 1027-1029, et trois sonates pour flûte et clavecin, BWV 1030 et 1032 ; BWV 1031 est douteuse.
- Sonate en sol majeur pour deux flûtes et basse continue, BWV 1039, variante pour deux flûtes et basse continue de BWV 1027. Parmi les sonates pour violon et basse continue BWV 1020 à 1024, seules les BWV 1021 et 1023 sont authentiques
- BWV 1036-1038: Trio Sonates pour basse continue et deux violons. L'attribution de ces œuvres à Bach est douteuse, mais toutes sont typiques de la musique de chambre baroque.

William Boyce, 12 Trio Sonates pour deux violons et continuo (1747).

Dieterich Buxtehude, op. 1, six sonates, et op. 2, sept sonates, pour violon, viole de gambe et basse continue. Ce sont les seules œuvres de Buxtehude qui ont été publiées de son vivant. Bien que la vraie texture de trio se produise de temps en temps, ceux-ci sont vraiment un sonate pour le violon et la viole de gambe, avec le continuo étant souvent une simplification de la partie de gamba. Il y a cependant quatre véritables sonates en trio de Buxtehude survivant en manuscrit, deux pour deux violons, viole de gambe et continuo en do majeur et majeur (BuxWV 266 et 271), une pour deux violons et continuo en fa majeur (BuxWV 270, fragmentaire), et une pour la viole de gambe, l'alto et la basse continue en ré majeur (BuxWV 267).

Arcangelo Corelli. Ses sonates en trio (Opus 1, 1681, Opus 2, 1685, Opus 3, 1689, et Opus 4, 1694) furent d'une influence inégalée de son vivant et longtemps après. Les sonates opp. 1, 3 et 4 sont du type sonata da chiesa, tandis que les op. 2 se compose de sonate da camera. Les trios de Corelli serviront de modèles pour d'autres compositeurs au cours du prochain siècle.

George Frederik Haendel, trio sonates Opp. 2 et 5, tous en forme de sonata da chiesa. L'attribution à Haendel d'un ensemble de trios pour deux hautbois et continuo est fausse, et l'authenticité des trois trios HWV 393, 394 et 395 est douteuse ou incertaine. Une sonate en trio en Fa pour deux flûtes à bec et continuo, HWV 405, semble être authentique.

Pietro Antonio Locatelli, six sonates en trio, op. 5, pour deux violons ou deux traversos et continuo (1736).

Johann Pachelbel, Musikalische Ergötzung ("Délice musical"), contenant six suites pour deux violons et basse continue, chacune commençant par une sonate, suivie d'une succession de danses. Les parties de violon utilisent l' accord de scordatura. Les sonates sont de deux types. Les numéros 1 et 3 sont marqués Allegro et sont des fughettas. Les quatre autres sont des mouvements Adagio et sont similaires aux ouvertures françaises, dans deux sections.

Henry Purcell, Douze sonates de trois parties, 1683, dix sonates en quatre parties, 1697, mais les deux ensembles sont marqués pour deux violons, basse de viole, et orgue ou clavecin. En termes de style, les sonates de Purcell sont conservatrices, calquées sur l'ancienne génération d'Italiens (Giovanni Legrenzi, Lelio Colista et Giovanni Battista Vitali) plutôt que sur Corelli ou Giovanni Battista Bassani.

Gottfried Heinrich Stölzel, plus de 25 sonates trio existantes, dont deux pour orgue solo. Autres pour continuo (parfois désigné comme clavecin) et diverses combinaisons de flûte (s), violon (s), hautbois ou instruments non spécifiés.

Georg Philipp Telemann, environ 150 sonates en trio. Les premières sonates présentent le style de Corelli le plus clairement, tandis que les œuvres postérieures anticipent les styles Empfindsamkeit et galant du milieu du siècle, ou mélangent des styles italiens, français et polonais.

Antonio Vivaldi, 12 trios sonates de caméra op. 1, deux sonates en trio mixées avec des sonates en solo dans l'op. 5 et treize trios inédits. Une autre sonate en trio, RV 80, en sol majeur, pour deux flûtes et continuo, est attribuée à Vivaldi mais est probablement fausse.

Jan Dismas Zelenka, six sonates en trio ou quatuors, ZWV 181 pour 2 hautbois, basson et basse continue, composées vers 1721-1722


Dernière édition par joachim le Dim 4 Mar - 13:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3922
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Les sonates en trio c'est ici!   Dim 4 Mar - 13:12

Merci pour cet éclaircissement Joachim
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les sonates en trio c'est ici!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sonates en trio c'est ici!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: