Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Jóhann Jóhannsson

Aller en bas 
AuteurMessage
laudec

avatar

Nombre de messages : 4004
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Jóhann Jóhannsson   Jeu 22 Fév - 22:55

C'est en apprenant sa mort que je découvre la vie de ce compositeur islandais  
Sa musique, très poétique, mélancolique, souvent minimaliste, répétitive, avec des instruments parfois étonnants comme un orgue électronique joué avec deux archets.  Tout cela crée une ambiance très particulière qui me parle, un univers sonore magique et troublant  

Comme la musique de "Fordlandia" avec clavier (électronique), alto, violon, violoncelle, harpe, guitare électrique ICI

Le compositeur « néo-classique » islandais Johann Johannsson a été retrouvé mort dans son appartement de Berlin. Il avait 48 ans.

Son manager, Tim Huson, installé à Los Angeles, a annoncé la nouvelle le 10 février: « Je suis profondément triste. Aujourd’hui, j’ai perdu mon ami. C’était un des plus talentueux musiciens et un des hommes les plus intelligents que je connaisse », a-t-il dit dans un communiqué, ajoutant qu’une enquête était en cours pour déterminer les causes de son décès.


Compositeur et producteur de musique né à Reykjavik en 1969, Jóhann Jóhannsson commence sa carrière en fondant le groupe Apparat Organ Quartet. Il se tourne rapidement vers le théâtre, le documentaire, les courts et les longs métrages de fiction tout en continuant sa carrière de musicien avant-gardiste.

En 1999, il crée « Kitchen Motors », une structure musicale dédiée aux croisements des genres et aux collaborations entre artistes venant du punk, du classique, du jazz, du metal ou de l’électro. Son groupe Apparat Organ Quartet sera la mise en œuvre de cette réflexion.

Son œuvre solo, lancée en 2002 avec l’album Englabörn, sera plus retenue. Sous influence Arvo Pärt, Johan Johannsson utilise aussi des méthodes de décomposition du son via les filtres numériques, à la manière des musiciens électroniques. En résulte une musique minimaliste et spirituelle entre classique, ambient et electronica. Un style qui attirera les réalisateurs de cinéma, de Denis Villeneuve à Darren Aronovsky et James Marsh.

Son nom deviendra incontournable dans l’industrie cinématographique à partir de 2013 et sa rencontre avec le cinéaste québécois Denis Villeneuve. Ils travailleront conjointement sur trois longs métrages : Prisonners, Sicario, Arrival et Premier Contact. Mais c’est avec Une merveilleuse histoire du temps que Jóhann Jóhannsson obtient la plus belle récompense de sa carrière sur grand écran : le Golden Globe de la meilleure musique en 2015. Il est également nommé à l’Oscar pour ce travail la même année, ainsi que la suivante pour la musique du film Sicario.
Johann Johannsson était de cette génération de compositeurs qui se nourrissaient autant du jazz, du rock et des musiques électroniques que classiques et contemporaines.

La carrière cinématographique de ce compositeur de musiques électroniques a récemment été ponctuée de temps forts, comme ses deux nominations successives aux Oscars pour Une merveilleuse histoire du temps et Sicario, ainsi que de coups durs. Sa musique écrite pour le film Mother! de Darren Aronofsky a finalement été retirée du montage (à sa demande) tandis qu’il était évincé quelques jours plus tard du film Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve.

En septembre dernier, Johan Johannsson était la tête d’affiche du Bozar Electronic Arts Festival à Bruxelles. Il était venu présenter son dernier album solo, Orphée, inspiré par le mythe grec et son interprétation par Ovide. En 2015, il expliquait au magazine The Talks, « Je pense que ma musique est une façon de communiquer directement avec les gens et leurs émotions ». Tout simplement.

Le compositeur islandais s’éteint brutalement le 9 février 2018, à l’âge de 48 ans. Ses dernières bandes originales auront été composées pour les films Mandy de Panos Cosmatos, Le Jour de mon retour de James Marsh et Marie Madeleine de Garth Davis.



Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 4004
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Jóhann Jóhannsson   Dim 25 Fév - 16:25

De la B.O. du film "The Miners' Hymns" enregistré à la cathédrale de Durham en 2010.

Quelle mélancolie que je retrouve dans chacune de ses musiques qui m'émeuvent à chaque fois aux larmes, je pense que ce compositeur avait un grand idéal qui lui semblait tellement désespérément inaccessible.


https://youtu.be/R_Rfkhg7s_M


Un extrait de la B.O de la musique de film pour laquelle il a obtenu le Golden Globe de la meilleure musique en 2015 :"Theory of Everything", "Une merveilleuse histoire du temps" de James Marsh, 2014.

L'incroyable histoire de Jane et Stephen Hawkingng

"L'arrivée des Oiseaux"

https://youtu.be/pZ3b1a2OnhQ
Revenir en haut Aller en bas
 
Jóhann Jóhannsson
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: