Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Interlude in Prague (film, 2017)

Aller en bas 
AuteurMessage
Emmanuelle



Nombre de messages : 60
Age : 68
Date d'inscription : 31/05/2014

MessageSujet: Interlude in Prague (film, 2017)   Sam 3 Fév - 14:26

Quelqu'un aurait-il vu ce film, Interlude in Prague ?

http://www.imdb.com/title/tt5540194/
Il semble être sorti en DVD non sous-titré et j'hésite à l'acheter (pour la collection Mozart). Je n'ai pas trop grand espoir d'un opus de qualité, au vu du synopsis, mais on ne sait jamais...
Revenir en haut Aller en bas
http://annselinanancystorace.blogspot.fr/
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12247
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Interlude in Prague (film, 2017)   Sam 3 Fév - 17:48

Je ne l'ai pas vu mais la bande-annonce (histoire de ne pas employer le terme anglais "trailer") nous le présente comme une sorte de thriller - ha zut, encore un mot anglais! Hehe - historique, affublée d'une grosse zizique surfaite pour bien marquer qu'il va y avoir du suspens, de la tension...et même de l'action. Honnêtement, n'aimant pas trop cette présentation, je me méfie.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17561
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Interlude in Prague (film, 2017)   Sam 3 Fév - 18:47

Un thriller avec Mozart à Prague ? Bizarre, bizarre

Mozart a toujours eu du succès à Prague, bien plus qu'à Vienne...

Voici la traduction Google d'un commentaire de quelqu'un qui a vu le film :

Je ne suis généralement pas fan de films qui placent de véritables personnages historiques dans des situations imaginaires, mais je ferai une exception pour cette fable inventive sur la façon dont Don Giovanni de Mozart a pu être inspiré / influencé par des gens qu'il rencontre lors d'un voyage à Prague . Les personnages centraux du film sont l'homme lui-même (Aneurin Barnard), la jeune et belle soprano Zuzanna Lubtak (Morfydd Clark) et le baron Saluka (James Purefoy) qui, dès la première scène, fait de son mieux pour respecter les inévitables adjectifs s'applique à tous les barons dignes du titre: cruel & méchant. Si je vous dis que les parents de Zuzanna jouent également un rôle important (interprété par Dervla Kirwin et Adrian Edmonson, son ancien rôle de comte Rostov), ​​je vous ai dit presque tout ce que vous devez savoir pour résoudre l'intrigue sans même voir le film . D'autres personnages notables sont Josefa Duchek (Samantha Barks) et Barbarina (Ruby Bentall), une servante à moitié fougueuse, moitié servante et admiratrice de Mozart, qui est sans surprise plus qu'un peu de réminiscence de Verity de Poldark à certains moments.

Les grands opéras réussissent à être grands malgré les personnages mélodramatiques et les intrigues invraisemblables mais prévisibles, et ce film gère confortablement le même tour grâce à l'énergie des principaux interprètes. Mais nous sommes loin d'être "Amadeus" - Mozart est un personnage étrangement sympathique malgré quelques erreurs morales trop évidentes. Mais prévisible et absurde ou pas, j'ai été saisi presque partout, ne s'impatientant que sur deux points où j'étais confus quant à savoir si ce que je voyais était supposé être réel ou l'imagination de Mozart.

Prague est un cadre si parfait pour un drame d'époque de ce type, qu'il a peut-être rendu un peu trop facile de ne pas poser de questions sur le maquillage et les costumes. Encore une fois, le thème de l'opéra a peut-être aidé ici. À ce stade, je devrais peut-être avertir les téléspectateurs potentiels que ce film mérite amplement son certificat - ce n'est pas un drame à la période familiale.

Il serait négligent de terminer cette revue sans mentionner la musique, ce qui est bien sûr merveilleux. Samantha Barks fait du bon boulot avec ses chansons, mais une mention spéciale devrait être adressée à la chanteuse Christina Johnston, qui succède à Morfydd Clark quand l'opéra se met en branle, et le fait avec brio. Je dois dire que j'ai senti que cela était très bien géré techniquement, parce que je n'étais jamais dérangé par la transition entre les voix ou particulièrement conscient que je regardais quelque chose doublé.

Note globale 9/10 - juste ces deux scènes qui me laissaient plus de clarté ont perdu une marque pour moi - j'étais tout à fait disposé à pardonner tout ce que d'autres peuvent considérer comme des défauts, parce que ça me semblait juste pour le thème de ce film.


Je serais curieux de voir ce film Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuelle



Nombre de messages : 60
Age : 68
Date d'inscription : 31/05/2014

MessageSujet: Re: Interlude in Prague (film, 2017)   Dim 4 Fév - 11:50

Au temps pour moi ! Je viens de trouver le film intégral sur "un site de vidéos bien connu" des membres de ce site. Il suffit de chercher avec le titre, suivi de "version intégrale exclusive du nouveau film sur Mozart...."
C'est en cherchant la bande annonce que je suis tombée dessus. Je vais en regarder 10 minutes, et je verrai si j'achète le DVD.

Merci pour l'info, Joachim !

[NOTE POUR LE MODERATEUR] Si ce message ne correspond pas à la charte du forum, il peut être supprimé.
Revenir en haut Aller en bas
http://annselinanancystorace.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interlude in Prague (film, 2017)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interlude in Prague (film, 2017)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Films, CD & livres-
Sauter vers: