Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Frederick CONVERSE (1871-1940)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16873
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Frederick CONVERSE (1871-1940)   Dim 7 Jan - 9:30

Frederick Shepherd Converse (né à Newton le 5 janvier 1871 - mort à Westwood le 8 juin 1940), était un compositeur américain de musique classique, dont les œuvres comprennent quatre opéras et cinq symphonies.

Converse est né à Newton, Massachusetts, fils d'Edmund Winchester et de Charlotte Augusta (Shepherd) Converse. Son père était un marchand prospère et président des National Tube Works et des Conanicut Mills.
Le plus jeune de sept enfants, il a commencé des leçons de piano à 10 ans. Il a rapidement fait preuve d'un talent inné pour la composition qui a motivé son admission à Harvard où il a été diplômé musicalement "summa cum laude."
L'éducation supérieure de Frederick Converse eut lieu à l'université de Harvard, sous l'influence du compositeur John K. Paine. Converse avait déjà reçu des cours de piano, et l'étude de la théorie musicale était une des parties les plus importantes de son cours de collège. À son diplôme en 1893, sa sonate pour violon (opus 1) a été jouée et lui a valu les plus grands honneurs en musique.

Après six mois de vie professionnelle, auxquels son père l'avait destiné, il retourna à l'étude de la composition, Carl Baermann étant son professeur de piano et George W. Chadwick en composition. Il a ensuite passé deux ans à la Royal Academy of Music de Munich, où il a étudié avec Joseph Rheinberger, achevant ses cours en 1898. Sa symphonie en ré mineur a eu sa première interprétation à l'occasion de son diplôme.

Il s'est marié, le 6 juin 1894, avec Emma Tudor, fille de Frederic Tudor de Brookline, Massachusetts. Ils ont eu sept enfants, dont cinq filles.

Au cours de 1899-1902, Converse a enseigné l'harmonie au New England Conservatory of Music à Boston. Il a ensuite rejoint la faculté de l'Université de Harvard en tant qu'instructeur de musique, et a été nommé professeur adjoint en 1905. Deux ans plus tard, il a démissionné, et par la suite s'est consacré exclusivement à la composition.

Alan Hovhaness (1911-2000) et Florence Price (1888-1953) comptent parmi les élèves les plus remarquables de Converse. Il est mort à Westwood, Massachusetts.



Compositions

Même s'il était fermement engagé dans la composition de l'idiome romantique tardif de ses contemporains européens, ses œuvres traitaient souvent de sujets américains. La notation orchestrale luxuriante de sa musique de programme a été comparée au début du style de Richard Strauss. En 1910, l'opéra de Converse, The Pipe of Desire, devient la première œuvre américaine à être présentée au Metropolitan Opera de New York. Aujourd'hui, Converse est surtout connu pour son poème symphonique The Mystic Trumpeter (1904), basé sur le poème du même nom tiré de l' anthologie emblématique de Walt Whitman, Leaves of Grass.


Avec numéro d'opus

Sonate pour violon et piano, op. 1 (publication 1900)
Suite pour piano op. 2
Quatuor à cordes n° 1, op. 3
Valses pour piano à 4 mains op. 4
Valzer poetici pour piano à 4 mains, op. 5 (1896)
Jeunesse,  ouverture de concert pour orchestre, op. 6
Symphonie en ré mineur (non compté par Converse avec ses symphonies ultérieures), op. 7
Festival de Pan, op. 9 (créé pour la première fois par le Boston Symphony Orch., 1899, et par le Queen's Hall Orch de Londres, Angleterre, 1905.)
Le récit d'Endymion, op. 10
Nuit et jour, deux poèmes pour piano et orchestre, sur des vers de Whitman, op. 11
La Belle Dame sans Merci, ballade pour baryton et orchestre (paroles de Keats ), op. 12
Concerto pour violon, op. 13
Euphrosyne, ouverture de concert pour orchestre, op. 16
Quatuor à cordes n° 2, dédié au Quatuor Kneisel, op. 18 (1905)
Le trompettiste mystique, fantaisie orchestrale après Whitman, op. 19
Iolan ou La pipe du désir, opéra romantique en un acte, texte de George Edward Barton, op. 21. Il est basé sur un sujet légendaire, d'origine celtique, basé sur le mélange du vieux culte païen de nature et de la nouvelle morale chrétienne. L'histoire repose sur le principe que l'homme peut forcer le chemin de ses désirs contre l'ordre divin, mais qu'il en paie la pénalité. Le travail est un fantasme avoué. D'abord produit le 31 janvier 1906, Jordan Hall, Boston, Massachusetts en 1906, et en 1909, il était le premier opéra d'un compositeur américain à être présenté au "vieux" Metropolitan Opera House.
Laudate Domine, motet pour chœur d'hommes, orgue et cuivres, op. 22
Jeanne d'Arc, ouverture, entr'acte et musique de scène pour la pièce de Percy MacKaye, op. 23
Job, un poème dramatique pour voix solistes, choeur et orchestre, op. 24
Sérénade pour soprano solo, chœur d'hommes et petit orchestre, op. 25
Hagar in der Wüste, narration dramatique pour contralto et orchestre, op. 26
Le Sacrifice, opéra en trois actes (1910), livre de Converse, paroles de John Albert Macy, op 27, d'après Los Gringos, or an Interior View of Mexico and California, with Wanderings in Peru, Chile, and Polynesia  par le lieutenant Henry Augustus Wise, écrit comme "Harry Gringo". La scène est située en Californie au moment de la guerre mexicaine, et les personnages, dont certains sont américains, adoptent une tragédie moderne.
Trois chansons pour voix moyenne, op. 28
Mélodie pour violon et piano, op. 29
Ormazd,, poème symphonique pour orchestre, op. 30

Converse a cessé de numéroter ses œuvres après l'Op. 30 sauf pour l'arrangement pour bande de Laudate Domine (Op.32), Mon souhait (Op.61), et Haul Away, Joe!, Op. 91.

Sans numéro d'opus

Symphonie en ut mineur (écrite en 1919)
Symphonie en mi mineur (vers 1923)
Symphonie en fa majeur (écrite en 1934)
Symphonie en fa mineur (terminée en mars 1940)
---

Sonate pour violoncelle et piano
Silent Noon, rêverie pour violoncelle et piano (1906)
La Belle et la Bête, ou Sinbad le Marin, ses Aventures avec la Beauté et la Dame de Paon dans le Château des Quarante Voleurs, opéra, livret de Percy MacKaye (1913) (non représenté)
The Immigrants, opera, livret de Percy MacKaye (composé en 1914) (Prévu pour la saison 1914-15 de la Boston Opera Company mais non représenté à cause de l'effondrement de la compagnie)
Song of the World Aventuriers, paroles de Percy MacKaye , choeur pour voix mixtes (partie de la musique pour le Masque de Saint Louis (pub 1914)
The Peace Pipe, cantate pour baryton solo, choeur et orchestre, paroles de Hiawatha de Henry Wadsworth Longfellow (1915)
Flivver Ten Million (Une épopée joyeuse inspirée par la légende familière "La dix millionième Ford est maintenant au service de son propriétaire"), poème pour orchestre (1927)
American Sketches, pour orchestre : Manhattan - The Father of Waters - Chicken Reel - Bright Angel Trail
Sonate pour piano n° 1 (1937)
Rhapsodie pour clarinette et orchestre (1938)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16873
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Frederick CONVERSE (1871-1940)   Dim 7 Jan - 12:23

Autre catalogue, plus complet, et par catégories

Operas :

The Pipe of Desire (1, G.E. Barton), 1905; Boston, 31 Jan 1906
The Sacrifice (3, Converse and J.A. Macy), 1910; Boston, 3 March 1911
Beauty and the Beast (Sinbad the Sailor) (prol, 3, P. MacKaye), 1913, unperf
The Immigrants (lyric drama, 3, MacKaye), 1914, unperf


Autres musiques vocales

La belle dame sans merci (Keats), Bar, orch, 1902;
Laudate Dominum, male chorus, brass, org, 1906;
Job (orat), solo vv, chorus, orch, 1906;
Serenade, S,T, male chorus, fl, hp, small orch, 1907;
Hagar in der Wüste (dramatic narrative, F. von Saar), A, orch, 1908;
Masque of St Louis, 1914;
The Peace Pipe (cant., H. Longfellow), 1915;
The Answer of the Stars (cant., M.A.D Howe), 1919;
The Flight of the Eagle (cant., C.B. Fenno), 1930;
Prophecy, tone poem, S, orch, 1932
Also c24 choral works for mixed/female/male chorus;
c24 songs, 1v, pf


Orchestre :

Youth, ov., 1895, rev. 1897;
Sym. no.1, d, 1898;
Festival March, 1899;
Festival of Pan, romance after J. Keats: Endymion, 1899;
Endymion's Narrative, 1901 [after text by Keats];
Night and Day, 2 poems after W. Whitman, pf, orch, 1901;
Vn Conc., 1902;
Euphrosyne, ov., 1903;
The Mystic Trumpeter, fantasy after Whitman, 1904;
Jeanne d’Arc (incid music, MacKaye), 1906;
Ormazd, tone poem after the ancient Persian Bundehesch, 1911;
Ave atque vale, tone poem, 1916;
Sym. no.2, c, 1919;
Sym. no.3, e, 1921;
Song of the Sea, tone poem after Whitman: On the Beach at Night, 1923
Puritan Passions (film score, after MacKaye: The Scarecrow), 1923;
Scarecrow Sketches, 1924, arr. Elegiac Poem, 1925;
Flivver Ten Million, epic tone poem, 1926;
California, descriptive tone poem, 1927;
American Sketches (Seeing America First), sym. suite, 1928;
Pf Concertino, 1932;
Sym. no.4, F, 1934;
Salutation, concert march, 1935;
Song at Evening, A, small orch, 1937 [arr. of movt from pf sonata];
3 Old-Fashioned Dances, chbr orch, 1938;
Rhapsody, cl, orch, 1938;
Haul Away, Jo!, variations on an American sea shanty, 1939;
Sym. no.5, f, 1939;
Indian Serenade, small orch, [arr. of vocal work]


Musique de chambre :

Str Qt no.1, E , 1896, rev. 1901;
Septet, cl, bn, hn, pf, str trio, 1897:
Str Qt no.2, a, 1904;
Scarecrow Sketches, pf, 1924, arr. orch [from film score Puritan Passions, 1923];
Pf Trio, e, 1932;
Str Qt no.3, e, 1935;
Prelude and Intermezzo, brass sextet, 1938;
2 Lyric Pieces, brass qnt, 1939
Also c12 chamber works;
sonatas for vn, vc, pf;
c24 pf pieces




https://www.youtube.com/watch?v=FeWxm6cfdWg
Revenir en haut Aller en bas
 
Frederick CONVERSE (1871-1940)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: