Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Stanislaw Kazuro (1881-1961)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17552
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Stanislaw Kazuro (1881-1961)   Jeu 4 Jan - 10:19

Stanisław Kazuro (né le 1er août 1881 à Teklinapol près de Vilnius, décédé le 30 novembre 1961 à Varsovie)  était un compositeur, chef d'orchestre et enseignant polonais, marié à Margerita Trombini-Kazuro.

Il a étudié à l'Institut de musique de Varsovie avec Zygmunt Noskowski et Mieczysław Surzyński. Il poursuit ses études à l' Accademia di Santa Cecilia de Rome avec Giovanni Sgambati et à Paris avec Vincent d'Indy. En même temps, il étudie la philosophie et l'histoire de la musique à la Sorbonne.

Après avoir été diplômé en 1914, il est retourné au pays et est devenu organiste et chef d'orchestre dans l'église de St. Trinité à Varsovie et a organisé l'Opéra du Peuple à l'Association des Travailleurs Chrétiens. À partir de 1915, il a dirigé des cours pour les professeurs de musique dans les écoles générales.

En 1916, il devient le Kapellmeister de l'Orchestre philharmonique de Varsovie, où il fonde le choeur d'oratorio, qui fonctionnera probablement jusqu'en 1918 et à partir de 1934, fut réorganisé par Kazura. En 1916, il a également organisé le 300 Powiśle Choeurs d'enfants, transformé en 1917, jusqu'en 1919, à la St. Jan Kapella Rorantystów, sur un répertoire basé sur les œuvres de compositeurs polonais et italiens des XVIe et XVIIe siècles.

Stanisław Kazuro dans les années 1917-1939 était un professeur au Conservatoire de Varsovie, il a dirigé une nouvelle classe de solfège, il a enseigné la direction, le contrepoint et le chant. En 1920, il a participé à la guerre polono-russe au grade d'officier. En 1922, il organise une chorale Polska Kapela Ludowa avec des étudiants du conservatoire de Varsovie, avec qui il donne de nombreux concerts et fait de nombreux enregistrements. En 1927, grâce aux efforts de Kazura, un département d'enseignant pour les professeurs de musique, dans l'enseignement général, a été créé au conservatoire de Varsovie.

En 1925, il était co-fondateur de la section des compositeurs polonais contemporains à la Société de musique de Varsovie. Dans les années 1930-1931, il était directeur d'un séminaire pour les professeurs de musique au conservatoire de Varsovie, et en 1932-39, il était membre du conseil scientifique et artistique du conservatoire.

Pendant la Seconde Guerre mondiale en 1939-1944 il a dirigé le Conservatoire secret Sienkiewicza et a initié les "moments d'après-midi de la musique classique" pour les habitants de Powiśle. Après la chute de l'insurrection de Varsovie, il reste à Cracovie. En 1945, il a initié la reconstruction du Conservatoire de Varsovie, qui depuis 1946 a été nommé Ecole Supérieure de Musique de l'Etat. De 1945 à juillet 1951, il était recteur de cette université.

En 1930, il a reçu la Croix d'Or du Mérite "pour les mérites dans le domaine de la socialisation de la chanson polonaise". Il a été lauréat du prix de la musique de la ville de Varsovie en 1937 et en 1950. Il a également reçu le badge honorifique de l'Union de la chanson de toute la Pologne.

Stanisław Kazuro a été l'auteur de nombreux manuels pour l'apprentissage de la musique et d'un roman pour les jeunes. Il a créé de nombreuses compositions, faisant largement référence à la musique folklorique polonaise. Il a lui-même écrit le livret de son opéra Powrót.


Œuvres orchestrales

Młodość (Jeunesse), poème symphonique
Smutna ziemia, écho leśne, z pól i łąk (Triste terre, forêt, champs et prés), triptyque symphonique
Suita mazurków (Suite mazur) pour petit orchestre
Rapsodia polska (rhapsodie polonaise)
Obrazek Wiejski (peinture campagnarde)
Nad morzem (Au bord de la mer)
Chorał nocy (chant de nuit)
Dziewiczy wieczór (une soirée parfaite)
Echa z Tatr (echo des Tatras)
Dwanaście miniature (Douze miniatures)
Dwa krakowiaki (Deux krakoviennes)
Dwa hymny (Deux hymnes)
Danses bielorusses
Adagio symphonique pour cordes
Préludes pour cordes

Trois concertos pour violon, 1951-53
Koncert na klarnet i orkiestre, 1953
Wariacje pour clarinette et orchestre à cordes, 1955


Musique de chambre

All'Antico pour violon et piano
Petite Fantaisie pour violon et piano
Prélude i fuga pour violon, alto et piano
Dwadzieścia dwie inwencje (22 Inventions) pour flûte, hautbois et clarinette
Inwencje 3-głosowe (Inventions à 3 voix) pour trois violons
Dziesięć inwencji 2-głosowych (10 Inventions à 2 voix) pour piano


Musique vocale

Adagio pour voix concertante et orchestre à cordes
Paki, suite pour voix solo, choeur et orchestre
Tuberozy, suite pour voix soliste, choeur et orchestre
Suita legionowa pour voix soliste, choeur et orchestre
Lot, oratorio
Świt, dzień i zachód  cantate, 1911
Bajka (Fable), opéra, 1914
Symfonia "Wiosna" pour soprano, choeur et orchestre, 1919
Słonce, oratorio, 1929
Powrót (Retour), opéra, 1934
Suita taneczna pour choeur et orchestre, 1936
Morze, oratorio, 1937
Moja pieśń wieczorna, oratorio, 1938
Pieśni żołnierza polskiego pour choeur a cappella
Nad wielkim morzem pour choeur a cappella
Pieśni o ziemi i morzu Italii pour choeur a cappella
Raptularzyk szkolny pieśni okolicznościowych pour chœur a cappella
Piętnaście polskich pieśni ludowych pour choeur a cappella
Dwanaście białoruskich pieśni ludowych pour chœur a cappella


Ecrits

Nauka śpiewu - metodyka (Varsovie 1920)
Co to jest solfeggio (Varsovie 1925)
Polska pieśń ludowa i jej znaczenie dla kultury narodowej (Varsovie 1925)
Drogi rozwoju słuchu muzycznego (Varsovie 1927)




https://www.youtube.com/watch?v=7qe1cJIG6AM
Revenir en haut Aller en bas
 
Stanislaw Kazuro (1881-1961)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: