Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -26%
DeLonghi Détartrant écologique pour ...
Voir le deal
9.90 €

 

 George MARTIN (1926-2016)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15397
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

George MARTIN (1926-2016) Empty
MessageSujet: George MARTIN (1926-2016)   George MARTIN (1926-2016) Empty2017-12-02, 23:22

Eléments biographiques (Wikipédia):

Sir George Henry Martin est né le 3 janvier 1926 à Londres et meurt le 8 mars 2016 à Swindon (Wiltshire)Il était un producteur britannique, mais aussi et surtout un arrangeur et compositeur qui a notamment oeuvré pour le Septième Art. Au cours de sa longue carrière, il a surtout été, de 1962 à 1970, le producteur des Beatles. Il a auditionné et engagé le groupe sur le label Parlophone, division d'EMI dont il avait la responsabilité en juin 1962 après le rejet des jeunes musiciens de Liverpool par plusieurs compagnies discographiques prestigieuses. À partir de là, et jusqu'à la fin de la carrière des Fab Four, il les a accompagnés de façon décisive vers les sommets et supervisé tous leurs enregistrements. Son apport est tel dans les compositions et les arrangements de leurs chansons, fréquent musicien additionnel aux claviers, qu'on le surnommera « le Cinquième Beatle ». Avec eux, il a totalisé 30 titres n°1 des hit-parades au Royaume-Uni, et 23 aux États-Unis. George Martin est généralement considéré comme l'homme qui a pleinement défini les contours du travail d'un producteur moderne.

Il a également composé des musiques de film (Pepperland Suite pour le film des Beatles Yellow Submarine), et continue à superviser les albums des Beatles publiés au cours des quatre décennies suivant leur séparation. Son décès à l'âge de 90 ans est annoncé le 9 mars 2016 en matinée par Ringo Starr sur les réseaux sociaux. Son père est un charpentier qui perd son travail lors de la Grande Dépression et la famille Martin vit dans la pauvreté. Autodidacte depuis l'âge de six ans, il apprend à jouer du Rachmaninov au piano en écoutant des enregistrements. En 1937, il obtient une bourse qui lui permet d'étudier au collège jésuite St Ignatius de Londres. Lors de la Seconde Guerre mondiale, la famille s'éloigne des bombardements et s'installe à Bromley et c'est là que sa passion pour la musique prend toute son importance. En 1943, il s'engage dans l'aéronavale britannique, la Fleet Air Arm, pour devenir observateur mais la guerre se termine avant qu'il ne soit envoyé sur le terrain. En 1947, à 21 ans, il commence ses études au Guildhall School of Music. Diplôme en mains, George Martin joue du hautbois professionnellement et se tourne finalement vers l'industrie du disque. Il se joint au service de musique classique de la BBC et passe à EMI en 1950, en tant qu’assistant d’Oscar Preuss, patron du label Parlophone, dont il prend à son tour la direction après le départ de celui-ci. Il passe ses premières années chez Parlophone à enregistrer de la musique classique et baroque, des spectacles à succès, et des œuvres régionales provenant des Îles Britanniques. Il produit aussi des disques de comédiens comme Peter Sellers, Rolf Harris et Shirley Abicair (en). Il décide d’ajouter le rock 'n' roll au répertoire de Parlophone et tente de trouver un groupe susceptible de faire des succès.
. Il a également composé des oeuvres comme Three American Sketches for violin and chamber orchestra
ou Waltz in D minor for Flûte and Chamber Orchestra.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15397
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

George MARTIN (1926-2016) Empty
MessageSujet: Re: George MARTIN (1926-2016)   George MARTIN (1926-2016) Empty2017-12-03, 20:50


Quelque-part, George Martin fut une belle transition entre le fil autour du hautbois et mon nouveau cycle, sauf que ce ne fut pas du tout prémédité. Hehe George Martin est une découverte toute récente et j'ignorais qu'il avait exercé le hautbois de manière professionnelle. Ceci étant dit, il y en a très peu dans le disque que j'ai écouté pour la première fois, hier soir. Un peu au début du thème "Pepperland" qu'il composa pour le film Yellow Submarine, et une jolie prestation, très romantique, dans The Mission Chorales. En dehors d'une suite de sa musique de film Yellow Submarine et de The Mission Chorales qui alterne choeur à cappella et interludes instrumentaux, s'y trouve des extraits de ce qu'il composa sur un "James Bond" intitulé Live and let die - Vivre et laisser mourir - on y trouve ce style musical caractéristique à ce film de genre, puis Three American Sketches pour violon et orchestre de chambre, Under milk wood overture pour orchestre, "incidental music to <Under Milk Wood> by Dylan Thomas", Belle étoile, une pièce courte de 2'16", Waltz in D minor pour flûte et orchestre de chambre, autre pièce courte de 2'44" et Prélude for strings qui est un arrangement pour cordes de George Martin du Prélude BWV 853 de J. S. Bach. J'ai beaucoup aimé le contenu de ce disque et comme j'ai déjà prévu de le réécouter en conclusion de mon nouveau cycle, j'y reviendrai plus en profondeur à ce moment-là.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15397
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

George MARTIN (1926-2016) Empty
MessageSujet: Re: George MARTIN (1926-2016)   George MARTIN (1926-2016) Empty2017-12-03, 22:26

Un documentaire:

https://www.youtube.com/watch?v=pbSDcan7WWE
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15397
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

George MARTIN (1926-2016) Empty
MessageSujet: Re: George MARTIN (1926-2016)   George MARTIN (1926-2016) Empty2021-05-05, 10:06


Quelques mots sur la musique de George Martin:

https://www.youtube.com/watch?v=n8QJOGMqQYc


"Three American Sketches", composé à l'origine pour harmonica et orchestre à cordes, puis adapté pour guitare et quatuor à cordes pour un enregistrement que George Martin a produit pour le guitariste John Williams, présente un exemple du sentiment que de nombreux compositeurs européens ont éprouvé en écoutant la musique de et visiter les États-Unis. Il est présenté ici dans une nouvelle adaptation de Craig Leon pour violon et orchestre de chambre. Comme Antonin Dvorak avant et bien d'autres, Martin s'inspire de mélodies et de rythmes folk et jazz simples, les incorporant dans une forme européenne personnalisée. Dans cette œuvre, les atmosphères distinctives de trois lieux, le Old Ouest, Boston et l'énergie du jazz de New York sont peintes dans les poèmes sonores qui composent la suite. George Martin s'est rendu pour la première fois à New York en 1944 alors qu'il était en transit avec son unité navale. Les images et les sons de la ville animée où il assistait aux concerts donnés par Cab Calloway et Gene Krupa étaient en contraste frappant avec l'Angleterre noircie. Une admiration pour le jazz new-yorkais et la musique de George Gershwin en particulier était quelque chose que George Martin aurait pour le reste de sa vie.

En 1985, George Martin a écrit une série de chorales comme exemples pour le style musical du film "The Mission". En raison de différences d'horaire, il n'a pas pu terminer la musique du film, qui est maintenant entendue dans le film telle que composée par Ennio Morricone. Vingt ans plus tard, il a compilé les pieces chorales et instrumentales et créé une Suite de concert intitulée "The Mission Chorales" qui a été interprétée pour la première fois en 2008. Lorsque la Suite est appréciée dans son ensemble, elle sert de croquis autobiographique que le compositeur nous laissa au crépuscule de sa carrière.
(auteur inconnu - 2017).

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15397
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

George MARTIN (1926-2016) Empty
MessageSujet: Re: George MARTIN (1926-2016)   George MARTIN (1926-2016) Empty2021-05-05, 11:49

Je suis revenu sur un album du compositeur et hauboïste George Martin qui peut être considéré comme une petite anthologie posthume en l'honneur d'un compositeur (et producteur des "Beatles") mort en 2016. J'ai donc réécouté plusieurs oeuvres de différentes durées, certaines étant très courtes, et pour différentes formations instrumentales, sauf une qui invite des choeurs. J'ai d'abord réécouté une suite d'orchestre composée pour le film Yellow Submarine: l'oeuvre s'intitule The Pepperland Suite et se constitue de cinq extraits. La musique, interprétée, comme pour les suivantes, par Craig Leon et le "Berlin Music Ensemble", est ample, lyrique, très plaisante à suivre. Il en ira de même pour la suite en quatre extraits que George Martin composa pour Live and let die, dans un style évidemment très différent qui rappelle sans détour les ambiances musicales caractéristiques des "James Bond". Il en suit une oeuvre pour violon et orchestre de chambre en trois mouvements, titrée Three American Sketches qui n'a visiblement pas été composée pour un film mais qui trouve son inspiration lors d'un transit à New York. J'aime beaucoup cette composition qui invite le jazz et la belle mélodie de forme italienne. Elle m'évoque le mouvement lent du concerto pour hautbois d'Alessandro Marcello et d'une certaine manière le thème principal qu'Ennio morricone composa pour un film de Carlo Carunchio (1972), D'amore si muore.

Il y a ensuite un morceau court d'à peine plus de deux minutes, Judy's theme qui n'a pas spécialement marqué mon écoute. Je serai sans doute un peu plus interpellé par les trois extraits de Under Milk Wood Overture. De charmantes pièces, courtes également, Belle étoile, Valse en do mineur pour flûte et orchestre de chambre et Prélude pour cordes qui est l'arrangement d'un Prélude de J. S. Bach (BWV 853 - WTC, Book I, N°8), se laissent aborder sans déplaisir. Le disque se termine sur The Mission Chorales qui contient dix pièces qui furent initialement composées pour le film de Roland Joffé, Mission. J'y retrouve d'ailleurs le fameux thème mélodique de "Old Boston", second extrait de Three American Sketches qui m'évoque le tout aussi fameux concerto d'Alessandro Marcello. Cette oeuvre chorale offre une belle et religieuse conclusion à l'album.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




George MARTIN (1926-2016) Empty
MessageSujet: Re: George MARTIN (1926-2016)   George MARTIN (1926-2016) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
George MARTIN (1926-2016)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: