Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Francine Cockenpot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16638
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Francine Cockenpot   Lun 13 Nov - 19:27

On en apprend tous les jours, même à mon âge vénérable Laughing Pour moi "colchique dans les prés" était une comptine tirée du folklore, comme au clair de la lune, le bon roi Dagobert et bien d'autres. Eh bien non, elle est même relativement récente (1943) et de Francine Cockenpot, dont je n'avais jamais entendu parler jusqu'à ce jour !


Francine Cockenpot, née le 7 décembre 1918 dans le 14e arrondissement de Paris et morte le 18 septembre 2001 à Lille, est une auteure-compositrice et écrivaine française.

Elle est célèbre dans tout le monde francophone par sa chanson Colchiques dans les prés (1943).

Guide de France en 1933, totémisée Corbeau Unique, elle est très vite remarquée pour ses talents artistiques et d’animatrice, et commence à composer dès cette époque. Pendant la guerre, elle vit à Lille le "guidisme des caves", puis part comme infirmière en Afrique du Nord.

Elle a écrit, en cinquante ans, les paroles et musiques de plus de huit cents chansons très largement diffusées dans le scoutisme et les mouvements de jeunes de 1945 à nos jours où, rançon du succès, elles sont souvent considérées comme folkloriques mais font partie du patrimoine de la chanson française.

C’est notamment elle qui a écrit (sans doute en 1943) la musique de la célébrissime Colchiques dans les prés (paroles de Jacqueline Debatte, sous le pseudonyme de Jacqueline Claude), un succès qui, de 1945 aux années 1970, a largement dépassé le milieu scout et les colonies de vacances qui en avaient fait un tube. Cette chanson a été reprise en 1977 par Francis Cabrel, et en 1982 par Dorothée dans la série Le jardin des chansons.

C’est la qualité de ses poésies, loin de simples rengaines, qui leur a donné une si large audience.

Victime d’un cambrioleur qui l’avait battue et laissée pour morte, elle avait perdu un œil. Elle a publié en 1986, après cette douloureuse épreuve, un témoignage pudique et d’un grand courage, fondé sur l’espérance et le pardon au-delà du désespoir.

Elle a été couronnée du prix Henri Mondor de l'Académie française en 1990 pour son recueil "Le soir venu. Outre ses poèmes, elle est l’auteure de plusieurs livres aux Éditions du Seuil et chez d’autres éditeurs.




https://www.youtube.com/watch?v=F4yqjY4DdX8
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6620
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Francine Cockenpot   Lun 13 Nov - 22:59

Comme toi j'étais persuadé que c'était une vieille chanson ou comptine....Cependant je me souviens que je connaissais Francine Cockenpot dans ma jeunesse...mais à part son nom je ne me souviens pas du tout de son "répertoire"...J'ai été scout... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
 
Francine Cockenpot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Autres styles musicaux-
Sauter vers: