Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Fortunato SANTINI (1778-1861)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16638
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Fortunato SANTINI (1778-1861)   Ven 10 Nov - 19:49

Fortunato Santini (né à Rome le 5 janvier 1778 - mort à Rome le 14 septembre 1861) était un prêtre, musicien et collectionneur d'art italien.

Fortunato Santini, né à Rome, a grandi dans un orphelinat. Il a étudié le contrepoint avec Giuseppe Jannacconi et plus tard a pris des leçons d'orgue avec G. Giudi. De 1798 à 1801, il étudia la théologie et la philosophie et fut ordonné prêtre en 1801. À partir de cette date, il a commencé à copier et à collectionner les œuvres des compositeurs de la soi-disant "Scuola musicale romana (École de musique romaine pour acquérir leur style de composition. Ces opérations de copie ont été la base de sa collection de partitions qui ont augmenté régulièrement au fil du temps. Afin de copier les œuvres d'art, Santini a cherché les originaux dans les différentes bibliothèques, dans les archives des églises romanes et des monastères, grâce aussi au soutien financier du cardinal Carlo Odescalchi dans le palais de Santini.

En 1820, Santini a publié le catalogue d'environ un millier de pièces qu'il avait recueillies jusqu'alors ; le travail a été largement distribué parmi les musicologues à travers l'Europe. Santini pourrait correspondre avec les principaux collectionneurs de musique, musicologues et musiciens tels que Karl Proske, Raphael Georg Kiesewetter, Carl von Winterfeld, Carl Friedrich Zelter et Felix Mendelssohn Bartholdy. En 1835, sur la proposition du cardinal Odescalchi, Santini fut nommé professeur honoraire de la Congrégation et de l'Académie de Santa Cecilia ; Il devint également membre honoraire de la Sing-Akademie zu Berlin (1837) et du Mozarteum de Salzbourg (1845) et membre correspondant du Comité historique des arts et monuments du Ministére de l'instruction publique français (1840).

Quand le cardinal Odescalchi renonce au chapeau du cardinal pour devenir membre de la Compagnie de Jésus (1838), Santini déménage avec sa bibliothèque dans un bâtiment près de l'église nationale de la communauté allemande de Rome, l' église Santa Maria dell'Anima, qui a organisé des soirées musicales où des chansons de sa collection ont été jouées, en particulier la musique vocale sacrée en langue allemande de Bach, Händel et Graun, qui, pour faciliter leur compréhension, Santini traduit en italien ou en latin.

Entre 1830 et 1840, Santini se trouvait dans une mauvaise situation économique et commença à envisager l'idée de vendre sa collection, qui comprenait entre-temps environ 4 500 manuscrits et 1 200 gravures. Il a reçu des offres de bibliothèques importantes à Berlin, Paris, Bruxelles et Saint-Pétersbourg, mais en définitive ne pouvait pas se priver de la collection. Finalement, en 1855, Santini l'a donné au diocèse de Münster pour une cotisation annuelle de 465 écus. La collection resta à Rome jusqu'à sa mort (1861) et fut transférée à Münster l'année suivante; elle est actuellement conservée dans les archives du séminaire diocésain de Münster.

Santini a composé beaucoup de musique sacrée qui est restée inédite; les manuscrits de ses compositions sont en grande partie conservés à la Santini-Bibliothek de la Bibliothèque du Diocèse de Münster. Ses autres compositions manuscrites sont conservées à la Bibliothèque de l'Académie nationale de Santa Cecilia, à la Bibliothèque du Conservatoire de Santa Cecilia à Rome et à la Bibliothèque internationale des Musées et de la Musique de Bologne.



Revenir en haut Aller en bas
 
Fortunato SANTINI (1778-1861)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: