Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Etienne Joseph FLOQUET (1748-1785)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16638
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Etienne Joseph FLOQUET (1748-1785)   Mer 1 Nov - 9:12

Étienne-Joseph Floquet est un compositeur français, né le 23 novembre 1748 à Aix-en-Provence, mort le 10 mai 1785 à Paris.

Floquet est encore élève de la maîtrise de la cathédrale Saint-Sauveur d'Aix-en-Provence, lorsqu'il remporte un certain succès avec ses motets. Il avait onze ans lorsqu'il composa son Motet à grand choeur, qui fut fort applaudi.

En 1769, il vient étudier à Paris, où il se fait connaître avec le requiem pour les funérailles du compositeur Jean-Joseph de Mondonville en 1772 ; il présente en 1773 à l'Opéra son premier ouvrage, le ballet héroïque "l'Union de l'Amour et des Arts", qui connait un triomphe avec plus de 60 représentations. Lors de la première représentation, le public est tellement enthousiaste que le spectacle est interrompu à plusieurs reprises et que Floquet doit se présenter sur scène, situation alors inédite à l'Opéra. La chaconne tirée de cet opéra est connue sous le nom de "Chaconne de Floquet" et a figuré dans les concerts pendant plus de cinquante ans.
Cependant, l'arrivée du compositeur allemand Christoph Willibald Gluck à Paris cette même année a changé le goût musical français et le style de Floquet est devenu démodé.

En 1774, après l'échec de son opéra suivant "Azolan", retiré de la programmation après quatre représentations, Floquet se rend en Italie pour approfondir sa culture musicale. Il étudie la composition avec Nicola Sala à Naples et le contrepoint à Bologne avec Padre Martini. Il se tourna momentanément vers la musique d'église composant un Te deum

Floquet revient en France en 1777 pour trouver le public parisien divisé entre les partisans de Gluck et les partisans de l'Italien Piccinni. Il y avait peu de demande pour les opéras de compositeurs d'origine française et Floquet a difficilement mis en scène sa tragédie lyrique Hellé en 1779, pour trois représentations seulement, pendant lesquelles il fut hué en dépit de sa tentative d'imiter le style de Piccinni.

Floquet connait à nouveau le succès avec ses opéras Le Seigneur bienfaisant en 1780, puis La nouvelle Omphale en 1782. Il se tourne vers un sujet tragique avec une nouvelle partition musicale pour Philippe Quinault du livret Alceste en 1783. Le triomphe d'Alcide (Alceste) est d'abord répété puis rejeté par l'Opéra de Paris. Le compositeur est déjà en mauvaise santé et la déception de son échec avec Alceste aurait contribué à sa mort prématurée peu après. Deux opéras sont demeurés inachevés, dont l'opéra-féérie Alcindor, complété par Nicolas Dezède, a été joué le 17 avril 1787, mais sans succès.


Œuvres :

Opéras

L'Union de l'Amour et des Arts, opéra-ballet en 3 actes, qui fut donné 60 fois jusqu'en janvier 1774 (1773)
Azolan, opéra-ballet en 3 actes (1774)
Hellé, tragédie lyrique en 3 actes (1779)
Le Seigneur bienfaisant, opéra en 3 actes (1780)
La nouvelle Omphale, comédie mêlée d'ariettes en 3 actes (1782)
Grisélidis, opéra-comique en 3 actes (1783, non interprété)
Le triomphe d'Alcide (Alceste), tragédie lyrique en 5 actes (1783)
Les Françaises, opéra-comique en 1 acte (v. 1784, non interprété)
Alcindor, opéra-féérie en 3 actes (v. 1784, inachevé, complété par Dezède)
La Chasse (inachevé, 1785)


Musique religieuse

Motet à grand choeur (1760)
Motet pour la semaine sainte (1760)
Messe solennelle (1760)
Deus noster refugium (1769)
La Gloire du Seigneur (1769)
Messe des morts (1771)
Messe de Requiem (1772)
Te Deum pour 2 choeurs et 2 orchestres (1776)
Cantate Domino canticum (1777)
Magnificat
Crucifixus
Dixit Dominus
In exitu Israel


Autres musiques vocales

Les Amans seroient charmans, mélodies
La Constrainte du silence, pour soprano, 2 violons, alto et basse
Fugues sur des thèmes de Martini, à 4-5 voix
Leçons de contrepoint à 4-5 voix (1777)


Musique instrumentale

Chaconne pour 2 violons, alto et basse (1773)
Revenir en haut Aller en bas
steph-w

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 57
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Etienne Joseph FLOQUET (1748-1785)   Jeu 2 Nov - 11:34

Voilà un compositeur dont j'ignore tout et que je vais tenter de connaître au moins un peu, ne serait-ce que pour les motets!
Merci Joachim.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6620
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Etienne Joseph FLOQUET (1748-1785)   Jeu 2 Nov - 16:48

IDEM!! Wink ...mais je crains qu'on ne trouve rien Wink en cd où sur YouTube!
dommage pour sa musique religieuse d'un compositeur précoce!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etienne Joseph FLOQUET (1748-1785)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etienne Joseph FLOQUET (1748-1785)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: