Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Ce jazz qui fait jaser!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2793
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   Sam 21 Oct - 20:12

J'ai tellement de fils sur lesquels je souhaite répondre, que j'essaie de faire dans l'ordre suivant mon temps...
Je pense ce soir, parler de John Coltrane (que j'ai écouté un peu hier soir), de "pourquoi j'aime le jazz, mais pas tout"..., ça sera déjà pas mal en atendant la suite.
NB : Très chouette de voir que j'ai plein de topics en retard qui me passionnent ..
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11471
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Colgrass   Sam 21 Oct - 22:04

Ce soir, je suis remonté vers les Etats-Unis en réécoutant deux oeuvres de Michael Colgrass, Déjà vu, composé en 1977, pour quatuor de percussions et orchestre à vents et Dream Dancer, composé en 2001, pour saxophone solo et ensemble d'instruments à vent. 24 ans séparent ces deux oeuvres. Déjà vu Nous démontre un goût sur et une connaissance pointue des percussions que le compositeur sait mettre en valeur et enrichir d'une vaste palette de couleurs extraite de l'orchestre à vents. L'influence du jazz m'y semble évidente, ce qui est aussi vrai dans Dream Dancer. Dans ces deux oeuvres, il n'y a pas seulement une recherche sur les couleurs et sur les rythmes, et peut-on y trouver d'autres influences, comme une dimension orientale plus ou moins appuyée dans le second opus. Il y a aussi, selon moi, une recherche sur les distances et les volumes; la musique pouvant être loin ou proche, ce qui leur confère une portée poétique irrésistible, carrément transcendée lorsqu'une ou plusieurs flûtes entrent en scène. J'aime beaucoup ces oeuvres, leur rapport au jazz qui ne se limite pas à l'utilisation des rythmes et de l'harmonie jazz, est exploré de manière plus profonde encore puisqu'il exige de l'interprète le "feeling" intrinsèque au style et aux rythmes jazz, "feeling" qui rivalise avec le souci de précision que ces deux oeuvres requièrent. En conclusion, je dirais que c'est une musique qui se rapproche du jazz tout en s'en écartant au profit d'horizons nouveaux et beaucoup moins explorés.  

Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2793
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   Dim 22 Oct - 0:00

Merci beaucoup pour le temps que tu consacres à ce fil et tes exégèses très intéressantes. J'apprends beaucoup et il faut que je relise bien tous tes compte-rendus...
Hier soir, j'ai écouté un concert du saxophoniste John Coltrane, un ou deux ans avant son décès. C'était complètement du free jazz, et j'ai eu "du mal à l'écoute", un peu. Quand Coltrane passait le solo au piano, puis à la batterie, c'était mieux pour moi. Peut-être ce "free" était-il réellement trop dissonnant, trop "impro"... Il faudra que je comprenne un peu mieux mon ressenti.
A noter que Coltrane a exploré TOUS LES TYPES DE JAZZ, mais qu'il a rencontré pas mal de problèmes avec certains de ses musiciens qui l'ont quitté, dans son petit ensemble..., parce qu'ils ne comprenaient plus son mode de composition et sa façon de jouer.. (j'y reviendrai avec une vidéo).

ALORS... Pourquoi j'aime le jazz ? Et pourquoi certains ne l'aiment-ils pas et disent même le "détester" ??

Aimer le jazz, c'est pour moi : Une totale liberté d'expression, une abstraction des codes de l'écriture musicale traditionnelle, un symbole de l'émancipation des noirs aux Etats-Unis, un mélange de tous les codes, de tous les genres, de toutes les adaptations, de tous les instruments, de tous les pays du monde.... L'émergence du saxophone, la batterie, la guitare électrique, la trompette et la clarinette "stars" avec le piano.... 
Je laisse mon oreille se faire bousculer, chouchouter, emporter.. , un peu comme pour la musique de chambre (voir autre fil), et pourtant cela n'a rien à voir. 
Le New Orleans avec les voix de basse des noirs vous envoûte, Ella, Billie and co vous font tourner la tête. C'est souvent triste, ça swingue, ça secoue. On est triste : Ca fait encore plus pleurer, ou cela donne envie de danser. Bref, le jazz c'est multi-forme, comme une pâte à modeler qui s'est façonnée au fil des époques et des compositeurs-chanteurs-musiciens..., et qui colle ou pas de façon très physique à soi.
J'en écoute souvent sur Mezzo... Je ne peux pas en écouter plus d'une heure et demie environ, après ça lasse mon écoute. Je ne sais pas trop pourquoi : Parce que je suis très imprégnée de musique "classique" (ou baroque ou romantique, etc..) ? Parce que le jazz, c'est assez fatiguant aussi ? : A suivre, à écouter, à comprendre ?
Compliqué d'exprimer tout cela !  Wink

Pour ceux qui n'aiment pas le jazz, ou certains formes de jazz, je leur laisse la plume. Il est vrai que le "free" est parfois très difficile, que certains instruments poussés à l'extrême sont assourdissants, certains solos "lassants"... et tous les jazzmen ou jazzwomen (rires..), ne sont pas du même niveau...

Je reviendrai demain sur la carrière et les oeuvres de Boris Vian..  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11471
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   Dim 22 Oct - 21:20

Que tous les jazzmen ne soient pas du même niveau est une réalité qui touche tous les genres musicaux sans exception. Il n'est jamais très risqué de partir du principe qu'il y a toujours des artistes plus talentueux et inventifs que d'autres, seulement est-ce le plus important? Ce qui est sûr aussi, c'est qu'il y a des musiques qui nous touchent et nous impressionnent plus que d'autres, ce qui est aussi vrai dans le jazz et les raisons ne peuvent être toutes avérées ou conditionnées par des critères de jugement toujours objectifs. Par exemple, quel est l'instrument dans le jazz auquel on est le plus sensible: la trompette? Le saxophone? Le piano? La clarinette? L'orgue Hammond? La flûte? Privilégie-t-on un jazz symphonique ou un "jazz de chambre"? J'aurais tendance à aimer les deux, tout comme j'aurais tendance à aimer autant le piano, la trompette, la clarinette, l'orgue Hammond, la flûte ou le saxophone, sans doute parce que dans le jazz, je connais des pointures admirables comme Ahmad Jamal (piano), Gato Barbieri (saxophone), Terence Blanchard (trompette), Michel Portal (clarinette), Jimmy Smith (orgue) et Herbie Mann (flûte) qui ont su transcender la personnalité de ces instruments. Aujourd'hui, c'est le piano qui fut à l'honneur avec le Concerto Traversées de Guillaume de Chassy au travers duquel le jazz s'invite en douceur, subtilement, dans les arrondis d'une oeuvre presque romantique.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2793
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   Dim 22 Oct - 22:30

Oui, je te rejoins Icare. Pour moi, rien de "privilégié", cela dépend de mon état d'âme du jour, de la qualité de l'oeuvre, bref de l'air du temps, quoi.
Je pourrais dire ex abrupto que l'instrument que je préfère en jazz, c'est le piano, c'est normal, c'est "mon" instrument, dont je joue (côté jazz, je joue uniquement des "ragtimes").
Mais, finalement, je peux craquer complètement pour tous les autres instruments, bien sûr. Tous !
Encore une fois, tout dépend de l'interprète, du concert, de l'oeuvre....  Very Happy 
P.S. : J'ai souvent une petite tendresse pour la batterie, j'ose le dire...., mais uniquement pour " l'excellence", je suis très difficile, et certains sont des génies de leur instrument...  Wink ! J'adore les percussions 
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3432
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   Dim 22 Oct - 23:08

Je fais beaucoup de belles découvertes sur ce fil, je ne savais pas du tout que Boris Vian était jazzman et trompettiste de surcroît. Merci pour la vidéo présentée Anouchka, c'est un jazz qui me plaît par sa simplicité, sa légèreté, son effet apaisant. J'ai trouvé un documentaire Arte racontant sa vie, très intéressant : ici
Je ne connaissais pas non plus de jazzwoman et voilà qu'Icare nous en sort de son chapeau de magicien toute une série
En y regardant de plus près, je commence à en découvrir également, par exemple Carla Bley née Lovella May Borg, qui est une pianiste, organiste et compositrice de jazz américaine.

Une vidéo très douce de son trio avec elle au piano, elle a 76 ans (2012) :
https://youtu.be/klD0eu24JkU
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11471
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   Dim 22 Oct - 23:15

Carla Bley, c'est très bien d'y avoir pensé car la dame est talentueuse et pas encore mentionnée ici. Si elle te branche vraiment, tu pourras lui consacrer un topic car je crois qu'il n'existe pas encore.

Pour ma part, voilà un morceau de jazz de Romana Horvath que j'aime bien:

https://www.youtube.com/watch?v=QGPI5In2pEk


Pour en savoir plus sur Romana Horvath cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3432
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   Dim 22 Oct - 23:27

J'aime aussi, très vivant, chantant, après la mélancolie cela fait du bien
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11471
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Shire   Lun 23 Oct - 18:09

Du très chantant et du très vivant, je suis passé à un jazz beaucoup plus chaotique, un jazz cinématographique composé par David Shire pour le film de Joseph Sargent, The Taking of Pelham one Two Three. Très rythmique et dissonnant, il installe l'auditeur dans un tourbillon sonore infernal où se mélangent, dans une extrême vigueur pour ne pas dire fureur, cuivres, percussions et sonorités électroniques. Je suis donc brusquement entré dans un jazz beaucoup plus viril et belliqueux, un jazz que je connais par coeur et dont je ne me lasse pas. Il faut dire que c'est un film que j'ai vu, il y a longtemps, et que la partition de David Shire m'avait beaucoup marqué. Je dis toujours qu'après Mission Impossible (tv), Mannix et Bullitt de Lalo Schifrin, c'est l'autre partition de jazz pour le cinéma qui m'a beaucoup marqué. Ce fut un des grands chocs musicaux qui alimentèrent mon goût pour la musique de film. Peu de temps après, toujours dans le domaine du jazz, il y en eut un autre; The man with the golden arm d'Elmer Bernstein. C'est pour bientôt. Very Happy

Un film et une musique que j'adore...ça décoiffe, ça cogne et ça flingue!!

https://www.youtube.com/watch?v=7XdHgltVbHY
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2793
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   Lun 23 Oct - 22:23

Icare a écrit:
un jazz beaucoup plus viril et belliqueux,

Pourquoi "plus viril", Icare ? Bien sûr, je te taquine, mais si je ne fais plus jamais ça, il n'y aura plus d'Anouchka !  Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11471
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Komeda/Stanko   Lun 23 Oct - 23:15

C'est une expression subjective conditionnée par le film qui est ici une histoire d'hommes, ce qui ne veut pas forcément dire que cette musique ne pourrait pas être écrite par une femme. C'est un film d'action avec beaucoup de violence et de rebondissements, et ce jazz musclé et obsessionnel correspond idéalement à l'esprit très masculin du film. Il date des années 70 et, à cette époque, le jazz a marqué nombre de films policiers. Ce soir, je n'ai pas totalement quitté le "jazz de cinéma". J'ai réécouté un de mes plus beaux albums de jazz sous le titre Litania. Il réunit des titres du compositeur polonais Krzysztof Komeda dont certains ont visiblement été composés pour des films, notamment "Sleep safe and warm" tiré de Rosemary's Baby de Roman Polanski ou encore deux thèmes initialement composés pour "Knife in the water" du même cinéaste. Tous les morceaux sont repris et arrangés par l'excellent trompettiste Tomasz Stanko et son septet qui se constitue, en dehors de lui, de Bernt Rosengren (saxophone ténor), Joakim Milder (saxophones ténor et soprano), Bobo Stenson (piano), Palle Danielsson (contrebasse), Jon Christensen (batterie) et le fameux guitariste et compositeur Terje Rypdal, ce qui est une surprise car je ne me souvenais pas qu'il avait participé à cet album. C'est un jazz très différent de celui de David Shire, un jazz langoureux, raffiné, élégant, sans aucune sauvagerie, pas déjanté pour un sou, un jazz qui, parfois, se laisse étreindre par la mélancolie et la douceur d'une belle mélodie. Au fond, avec ce nouceau cycle, je n'aurai pas complètement quitté la trompette. Après Louis Armstrong, Dizzy Gillespie, Duke Ellington, Erik Truffaz, c'est la trompette de Tomasz Stanko qui m'émerveille, m'apaise, m'embarque. D'autre-part, il me fut nécessaire de revenir sur le jazz polonais auquel j'ai consacré un fil et que je n'ai toujours pas complété. On le trouve ici
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2793
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   Mar 24 Oct - 0:35

Citation :
 Icare
Citation :
le film qui est ici une histoire d'hommes, ce qui ne veut pas forcément dire que cette musique ne pourrait pas être écrite par une femme. C'est un film d'action avec beaucoup de violence et de rebondissements,
Bien sûr je comprends cela. (Juste pour dire en petit aparté, on m'avait dit que le dernier Tarentino était hyper-viril et que je ne supporterais pas.. et j'ai adoré, en fait..). 
C'est marrant comme tu en reviens à la trompette. Moi c'est le saxo dont j'ai un peu marre sur le jazz, en ce moment j'ai du mal avec cette sonorité assez lancinante.. l'air du temps, sans doute !
Il faudrait qu'on parle de la guitare de jazz et de la batterie.., mais je n'ai pas trop le temps en ce moment. La guitare jazz est souvent très douce, et berçante. La batterie  bouscule, j'adore personnellement.. (j'ai un copain qui en joue, c'est difficile, finalement, et quelle dextérité !).


Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11471
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   Mar 24 Oct - 19:29

Il est vrai que j'ai pas mal privilégié les trompettistes dans ce cycle et aussi les pianistes, mais ce ne fut pas du tout calculé. Je n'ai pas beaucoup laissé de place aux flûtistes, aux guitaristes, aux percussionnistes ou encore aux violonistes. C'est en réalité plus un concours de circonstance qu'une volonté d'écouter du jazz par le piano et la trompette. J'avais surtout prévu par ce cycle autour du jazz de revenir sur des albums que je n'avais pas réécoutés depuis longtemps ou des disques que je ne connais pas encore suffisamment, je pense notamment à mon coffret Erik Truffaz qui correspond à une acquisition relativement récente, puis enfin des nouveautés qu'il me reste à découvrir, Border-Free de Chucho Valdès & The Afro-Cuban Messengers, ce qui ne changera pas la donne du côté des instruments solistes, puisque je retrouverai parmi les deux principaux le piano et la trompette, puis, Hidden Stone de Line Kruse, sauf que cette fois, c'est le violon qui dominera l'ensemble. Violoniste de jazz, elle est aussi compositeur et arrangeur. Mais, ce soir, c'est encore la trompette qui est à l'honneur avec Erik Truffaz et, à l'instant, je viens de réécouter The man with the golden arm d'Elmer Bernstein, tous cuivres et piano dehors! J'ai aussi accordé une bonne place au jazz de cinéma, cependant, la partition de Bernstein en sera le dernier titre du cycle. La dernière partie se fera loin du cinéma...A la réflexion, le jazz & le cinéma auraient largement pu justifier un topic à eux-seuls, tout comme le jazz sans le cinéma. J'aurais pu réaliser deux cycles, l'un à la suite de l'autre, seulement je n'y ai pas pensé et, instinctivement, j'ai entremêlé les deux.


https://www.youtube.com/watch?v=Hv0gi730q60
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11471
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   Mar 24 Oct - 22:33


Mantis n'est sans doute pas l'album que je préfère d'Erik Truffaz, ce qui ne veux pas dire qu'il me laisse au bord du chemin, au contraire, j'aime bien les ambiances un brin dépouillées et peu dansantes qu'il développe, lui et ses musiciens; Manu Codjia (guitare), Michel Benita (basse), Philipe Garcia (batterie & mégaphone), Anouar Brahem (oud) qui n'intervient que sur un seul morceau ("Nina Valeria") et Mounir Troudi (voix), seulement sur le titre "Magrouni". "Saisir" demeure le titre qui me touche le plus. Il y a aussi un morceau très particulier avec les voix, différentes voix, masculines et féminines, des voix certainement traitées électroniquement, un autre également avec voix mais très orientalisant...Sans être une musique très émouvante, elle crée des ambiances et des situations sonores singulières et parfois oniriques qui me plaisent bien. C'est un univers sonore qui a sa propre poétique, souvent dans une certaine douceur et un minimalisme parfaitement assumé. La trompette d'Erik Truffaz a quelque chose d'assez magnétique dans sa manière imperturbable de dessiner des mélodies lancinantes et doucereuses, néanmoins, c'est toujours au sein d'un contexte sonore très personnel et dans une grande économie d'effets. Ni fougueux, ni luxuriant, aux antipodes du "jazz cinématographique" que j'ai écouté précédemment. Voilà aussi un jazz qui laisse pas mal d'espace d'expression à la guitare de Manu Codjia et la basse de Michel Benita. N'est-ce pas merveilleux? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11471
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Kurylewicz   Mer 25 Oct - 22:28

J'ai réécouté,entre cet après-midi et ce soir, mon double CD intitulé TRIO par le "Andrzej Kurylewicz Trio"; Andrzej Kurylewicz au piano, Pawel Panta à la contrebasse et Cezary Konrad aux percussions. Je savais que je ferais un ultime détour par le jazz polonais avec un double album que j'aime beaucoup. Je l'avais trouvé tout-à-fait par hasard, dans une petite boutique spécialisée vers la rue de Rivoli qui n'existe peut-être plus aujourd'hui...?...Il a même été dédicacé par Wanda Warska. Jusqu'ici je ne connaissais Andrzej kurylewicz que comme compositeur de musique de film, ignorais tout du jazzman qu'il fut parallèlement. J'étais heureux d'avoir l'opportunité de découvrir une autre facette de son talent. Voilà un trio de jazz qui s'exprime en toute élégance, tantôt gracieux, tantôt plus mélancolique, tantôt plus swinguant. Le double album démarre sur la délicate mélodie un peu sucrée et de séduction immédiate qu'il composa à l'origine pour un film de Janusz Morgenstern, "Polski Drogi - Polish Roads", réalisé en 1978, sans doute son thème le plus célèbre qu'il retraite ici dans un jazz aérien et teinté de romantisme, puis il se termine sur un thème tout aussi tendre, de sa confection, intitulé "La valse minime", dans un style très lent et dépouillé qui peut évoquer Satie. Plus globalement,  voilà un TRIO qui correspond parfaitement bien à l'éloge de Bohdan Pociej dont voici quelques adjectifs: charmant, léger, gracieux, harmonieux, goûteux, inventif...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11471
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   Mer 25 Oct - 23:07

Andrzej Kurylewicz n'a pas seulement composé un jazz mélodieux, gracieux, léger, comme dans mon double album TRIO, il a aussi allègrement glissé vers le free-jazz:

https://www.youtube.com/watch?v=chVjywxBnpo
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11471
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Coleman   Jeu 26 Oct - 13:02

Et puisque j'ai effectué une petite entrée dans le monde du free-jazz, tout naturellement, m'est venue l'envie de réécouter Ornette Coleman. Seulement voilà; j'avais dit que The man with the golden arm d'Elmer Bernstein serait ma dernière incursion dans le "jazz de cinéma": j'ai parlé trop vite car ma découverte d'Ornette Coleman s'est faite en même temps que ma découverte d'Howard Shore, sur une B.O. pour un film de David Cronenberg qui les réunit tous les deux et qui s'appelle Naked Lunch. Ce film et cette B.O. furent pour moi à la fois un grand moment de cinéma et un grand moment musical. Je fus d'abord fasciné par le jeu improvisé ou semi-improvisé de Coleman, au saxophone, sur des cordes très tendues et tourmentées qui allaient selon moi très vite caractériser le style de Shore. J'avais d'emblée l'impression que ces deux-là étaient fait pour ce rencontrer et parfaitement adaptés à l'univers cinématographique de Cronenberg. Quelle ambiance musicale ce tandem a alors créé! Le saxophone qui me parvenait alors comme une fuite désespérée, comme le grand souffle d'un fugitif qui ne pouvait que mourir d'épuisement, s'est inscrit très longtemps dans mon esprit. Dans cette magnifique B.O., on y trouve également cinq compositions d'Ornette Coleman; "Bugpowder, Intersong, Ballad/Joan, Midnight Sunrise, Writeman" et une de Thelonious Monk, "Misterioso".
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 442
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   Jeu 26 Oct - 13:41

Quand j'avais 15-16 ans, après des mois d'économie sur mon argent de poche (mes parents, sans moyens, ne me donnaient pratiquement rien), j'avais réussi à m'acheter un disque de Lionel Hampton à la Guilde internationale du disque. Le titre vedette de ce microsillon était « Undecided »   . Je viens de m'en ressouvenir (une autre vie dans cette vie   ). Le voici :

   Bass – Oscar Pettiford
   Drums – Gus Johnson
   Piano – Oscar Dennard
   Tenor Saxophone – Lucky Thompson
   Trombone – Jimmy Cleveland
   Trumpet – Ray Copeland
   Vibraphone – Lionel Hampton

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11471
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   Jeu 26 Oct - 15:52

J'ai un album de Lionel Hampton. I love you

Ornette Coleman et le free-jazz:

https://www.youtube.com/watch?v=8bRTFr0ytA8
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11471
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Stan Kenton   Jeu 26 Oct - 16:57

J'avais prévu de réécouter Stéphane Grappelli, Ahmad Jamal, Lionel Hampton, Buddy Rich, Steve Turre, Quincy Jones mais je vais devoir faire des choix et remettre à un futur cycle autour du jazz les délaissés de cette fois-ci. Aujourd'hui, après Naked Lunch de Howard Shore & Ornette Coleman, je me suis intéressé à un album de Stan Kenton que je n'avais pas réécouté depuis des lustres et qui alterne du jazz instrumental pour ne pas dire orchestral et du jazz vocal. Ce n'est pas ce qui me stimule le plus dans le domaine du jazz. La prépondérance de cuivres un peu criards ont tendance à user l'intérêt que j'aimerais lui porter, même si, paradoxalement, je ne rejette pas totalement. Je suis quand même réceptif aux ritournelles sur lesquelles la musique se développe. Il est pourtant dit que Stan Kenton avait eu l'intelligence de laisser carte blanche à des arrangeurs de premier ordre, ce qui a permis à son orchestre de donner une sensation de grande variation en alternant des oeuvres d'avant-garde et des compositions d'inspiration classique. Notons par exemple que Bill Holman a composé pour lui sa première oeuvre, Invention for guitar and trumpet et qu'il lui donnera en 1958 Theme and Variations n°2.  Il y eut aussi différentes collaborations de Stan Kenton avec Bob Graettinger, notamment sur City of Glass qui fait partie de mes oeuvres de référence dans le domaine du jazz, bien que très cuivreuse aussi, oeuvre sur laquelle je reviendrai à l'occasion d'un prochain cycle.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2793
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   Jeu 26 Oct - 19:19

Il est mort il y a deux jours, à l'âge de 89 ans..Un immense musicien qui nous entraîna du jazz vers le rythm' d' blues et le rock, progressivement..
Il a toujours vécu à la Nouvelle Orléans.., semble-t-il... J'ai quelques CD de lui.. Sa voix est chaude, et les instruments qui l'accompagnent sont effectivement très jazzy et swinguants (la batterie est top !).

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11471
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Chucho Valdés   Jeu 26 Oct - 22:52

Fats Domino, un phénomène à lui-seul cet homme-là! Je l'avais presque oublié. Embarassed

Mais, ce soir, j'ai fait une grande découverte avec un album de jazz d'un excellent de jazz qui me fit découvrir un merveilleux pianiste de jazz cubain du nom de Chucho Valdés! Voilà ce qui est écrit en dos du cd Border-Free et qui en reflète parfaitement le contenu:

<<Le chef de file des pianistes cubains a mis sur pied un répertoire tout neuf. Avec une mouture new look de ses Afro-Cuban Messengers et Brandford Marsalis en invité de marque sur trois titres, Chucho Valdés nous emmène au fil de morceaux multicolores. Sa maîtrise pianistique, ses talents d'écriture et son ingéniosité d'arrangeur se combinent pour forger une musique passionnante. A côté de nouvelles pistes d'inspiration (la musique des Indiens d'Amérique du Nord et la culture arabo-andalouse), on y entend en filigrane la fougue d'Irakere, la nostalgie des big bands cubains, la vigueur du hard bop, la magie des rythmes Yoruba, sans oublier ce lyrisme empreint de spiritualité qui est la marque du grand jazz.>>

https://www.youtube.com/watch?v=SsPSVK1YRyc
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3432
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   Jeu 26 Oct - 23:16

Jazz très subtil et beau pour cette vidéo et grand interprète Chucho Valdès, merci
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 442
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   Ven 27 Oct - 0:03

Anouchka a écrit:
Il est mort il y a deux jours, à l'âge de 89 ans. Un immense musicien qui nous entraîna du jazz vers le rythm' d' blues et le rock, progressivement.

Ah, oui, celui-là, les boîtes de nuits parisiennes des années 50 et 60 ne sont pas près de l'oublier !  Very Happy  Very Happy  Very Happy Il nous a littéralement subjugués pendant de longues années avec cette chanson obsédante, et a profondément influencé la formation de quelques chanteurs alors en herbe qui ont fait leur chemin depuis !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11471
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Truffaz   Ven 27 Oct - 10:57

Je continue mon voyage à travers différentes époques du jazz et entre différents jazz, bien entendu! Je passe d'un jazz très orchestral où les cuivres hurlent en choeur à un jazz mâtiné de rythmes africains et latinos, pour finalement me satisfaire d'un jazz moderne et minimaliste, à des années lumières d'un Stan Kenton, par exemple. Ainsi, de si peu d'effets, de rythmes contenus ou dilués dans des ambiances oniriques, vibre le jazz d'Erik Truffaz et je me dis que sa musique a quelque chose d'envoûtant, d'hypnotique, même lorsqu'elle est la plus minimaliste possible, comme par exemple dans la première partie de "Mobile in Motion - The Dawn Part II". Très peu de notes, très peu d'effets, juste une combinaison sonore clairsemée qui réussit cependant à m'envoûter. Comment est-ce possible? Comment un jazz si peu swinguant parvient-il à m'aimanter, moi qui ai été biberonné aux fougues d'un Lalo Schifrin et d'un Quincy Jones? Peu importe au fond car je me sens profondément comblé d'être réceptif à des jazz si différents...Dans l'album Erik Truffaz revisité, c'est pour ainsi dire tous les morceaux qui ont, sur moi, cette faculté d'envoûtement. La musique de Truffaz est ici revisitée par "Mobile in Motion" (Christophe Calpini & Fred Hashadourian), Pierre Audétat, Alex Gopher, Pierre Henry, Goo & Bugge Wesseltoft.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce jazz qui fait jaser!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce jazz qui fait jaser!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Autres styles musicaux-
Sauter vers: