Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Hilde GUEDEN, soprano (1917-1988)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5938
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Hilde GUEDEN, soprano (1917-1988)   Ven 15 Sep - 12:12



La soprano autrichienne Hilde Gueden, ou Güden (15 septembre 1917 - 17 septembre 1988) est  l'une des sopranos straussiennes et mozartiennes les plus appréciées de son époque. Ses interprétations juvéniles et vivantes l'ont fait une interprète idéale de rôles comme Zerbinetta (Ariadne auf Naxos) et Susanna (Le Nozze di Figaro) .

Origines
Elle est née Hulda Geiringer à Vienne et a étudié le chant avec Otto Iro, le piano avec Maria Wetzelsberger et la danse à l'Académie de musique de Vienne . Elle a fait ses débuts, comme Hulda Gerin , en 1937 dans l'opérette de Benatzky Herzen Im Schnee  au Volksoper de Vienne . Elle fait ses débuts d'opéra en 1939 avec le rôle de Cherubino dans Le Nozze di Figaro  à l'Opéra de Zurich .
En 1941, le célèbre chef d'orchestre Clemens Krauss  l'engage à l'Opéra d'État de Munich , où elle obtiendra beaucoup de succès. À partir de cette époque, elle utilise Hilde Gueden comme nom de scène. Une ascendance juive l'oblige à quitter l'Allemagne sous les nazis.  La rumeur dit qu'elle fut presque arrêtée par la Gestapo à Munich, mais qu'elle obtint un faux passeport montrant qu'elle était polonaise, de religion catholique romaine, ce qui lui permis de ne pas être arrêtée.

Carrière d'après-guerre
En Italie, Tullio Serafin l'invite à chanter Sophie ( Der Rosenkavalier ) à Rome et à Florence . A partir d'alors, elle obtient de grands succès à Paris, Milan, Londres, Venise, Glyndebourne et d'autres grandes villes. Elle fait ses débuts au Festival de Salzbourg en 1946 en chantant Zerlina (Don Giovanni) en 1946. En 1947, elle commence une longue collaboration avec le Staatsoper de Vienne , où elle est une grande étoile jusqu'en 1973. En décembre 1951, elle fait ses débuts au Metropolitan Opera en tant que Gilda (Rigoletto) . En 1953, elle chante Ann Trulove lors de la première performance américaine de The Rake's Progress  de Stravinsky au Metropolitan Opera .
À partir de la fin des années 1950, elle passe de pièces légères à des pièces lyriques dans les mêmes opéras : de Susanna à la comtesse Almaviva ( Le nozze di Figaro ), de Zerlina à Donna Elvira ( Don Giovanni ), de Despina à Fiordiligi ( Così fan tutte ), de Nannetta à Alice Ford ( Falstaff ) et de Musetta à Mimi ( La bohème ) . Elle a également été remarquée pour ses représentations de Violetta (La traviata) , Marguerite (Faust) et Micaela in (Carmen).
Elle était une chanteuse très polyvalente et accomplie. Outre l'opéra, elle était aussi une chanteuse d'opérette idéale. Sa Rosalinde (Die Fledermaus) est considérée comme l'un de ses meilleurs rôles. Dans le répertoire bel canto , elle est devenue célèbre avec Gilda (Rigoletto) et Adina (L'Elisir d'amoreà . Elle a également été remarquée pour son travail de Lieder et d' oratorio.
Elle est décédée, âgée de 71 ans, à Klosterneuburg

Enregistrements
Au cours des années 1950 et 1960, Hilde Gueden a fait des dizaines d'enregistrements avec les meilleurs artistes de sa génération, en particulier pour le label Decca / London.
Voici une sélection de ses œuvres enregistrées:
1. Mozart: Le nozze di Figaro (comme Susanna) avec Lisa della Casa, Cesare Siepi et Erich Kleiber (chef d'orchestre); Vienna State Opera Chorus et Vienna Phiharmonic Orchestra; rec.1955 (Decca)
2. Mozart: Don Giovanni (comme Zerlina) avec Lisa della Casa, Cesare Siepi, Walter Berry, Sazanne Danco et Josef Krips (cond.); Chœur et orchestre de l'Opéra d'Etat de Vienne; rec.1955 (Decca)
3. Mozart: Die Zauberflöte (comme Pamina) avec Wilma Lipp, Leopold Simoneau, Kurt Boehme et Karl Böhm (cond.); Chœur et orchestre de l'Opéra d'Etat de Vienne; rec.1955 (Decca)
4. Johann Strauss: Die Fledermaus (comme Rosalinde) avec Wilma Lipp, Anton Dermota, Julius Patzak et Clemens Krauss (cond.); Chœur et orchestre de l'Opéra d'Etat de Vienne; rec.1950 (London Gramophone LLP 305, Decca, maintenant disponible uniquement dans diverses versions "de domaine public")
5. Johann Strauss: Die Fledermaus (en tant que Rosalinde) avec Erika Köth, Walter Berry, Regina Resnik et Herbert von Karajan (cond.); Chœur et orchestre de l'Opéra d'Etat de Vienne; rec.1960 (Decca)
6. Johann Strauss: Der Zigeunerbaron (comme Saffi) avec Karl Terkal, Walter Berry, Anneliese Rothenberger et Heinrich Hollreiser (cond.); Chœur et orchestre de l'Opéra d'Etat de Vienne; rec.1959 (EMI)
7. Richard Strauss: Daphne (comme Daphne) avec Fritz Wunderlich , James King, Paul Schoffler et Karl Böhm (cond.); Chœur et orchestre de l'Opéra d'Etat de Vienne; rec.1964 / live (DG)
8. Richard Strauss: Der Rosenkavalier (comme Sophie) avec Maria Reining, Sena Jurinac et Erich Kleiber (cond.); Chœur et orchestre de l'Opéra d'Etat de Vienne;rec.1954 (Decca)
9. Richard Strauss: Die schweigsame Frau avec Hermann Prey, Fritz Wunderlich , Hans Hotter et Karl Böhm (cond.); Chœur et orchestre de l'Opéra d'Etat de Vienne;rec.1959 / live-Salzburg Festival (DG)
10. Richard Strauss: Ariadne auf Naxos (comme Zerbinetta) avec Lisa della Casa, Irmgard Seefried, Rudolph Schock et Karl Böhm (cond.); Chœur et orchestre de l'Opéra d'Etat de Vienne; rec.1954 / live-Salzburg Festival (DG)
11. Richard Wagner: Die Meistersinger von Nürnberg (comme Eva) avec Paul Schöffler, Günther Treptow, Karl Dönch, Anton Dermota et Hans Knappertsbusch(cond.); Chœur et orchestre de l'Opéra d'Etat de Vienne; rec.1950-51 (Decca)
12. Giacomo Puccini: La bohème (comme Musetta) avec Renata Tebaldi , Giacinto Prandelli, Fernando Corena et Alberto Erede (cond.); Orchestre e coro dell'Accademia di Santa Cecilia, Roma; rec.1950 (Decca)
13. Giuseppe Verdi: Rigoletto (comme Gilda) avec Aldo Protti , Mario Del Monaco , Cesare Siepi et Alberto Erede (cond.); Chœur et orchestre de l'Accademia di Santa Cecilia, Rome; rec.1954 (Decca)

source : traduction libre de wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5938
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Hilde GUEDEN, soprano (1917-1988)   Ven 15 Sep - 12:40

On fête donc aujourd'hui le centième anniversaire de sa naissance.

Quel répertoire ! Je n'avais jamais entendu parler de cette soprano ! Embarassed


https://www.youtube.com/watch?v=JK-2308otx4

https://www.youtube.com/watch?v=tqEXmClmGyw

https://www.youtube.com/watch?v=d1oFmd730Vg

Une voix un peu nazillarde et haut perchée mais tout à fait dans la tradition de l'époque et affrontant l'aigu et le suraigu avec facilité.
Dans le Lehar, elle me fait un peu penser à Jeannette MacDonald ;  
je découvre grâce à elle Die tote Stadt d'Erich Wolfgang Korngold, sa voix est en parfaite adéquation avec la musique  ;
j'aime moins les Mozart et airs de bel canto entendus sur YT : c'est assez suranné comme approche.
J'aurais aimé l'entendre dans des Lieder mais il n'y a rien de disponible sur le net.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
 
Hilde GUEDEN, soprano (1917-1988)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les interprètes-
Sauter vers: