Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Theodor Grünberger (1756-1820)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16485
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Theodor Grünberger (1756-1820)   Mar 12 Sep - 10:20

Theodor (alias Johannes-Paul) Grünberger (né à Bettbrunn le 25 Juin 1756 - mort à Moosburg le 27 Janvier 1820) était un prêtre et compositeur allemand.

Fils de l'organiste et professeur Johann Georg Grünberger et de son épouse Walburga Nistler, Johannes-Paul s'est formé musicalement avec son père, dans l'environnement religieux du pélerinage de Bettbrunn (en effet, le pélerinage au village était en plein essor, et pour aider les pèlerins, un monastère augustinien venait d'être construit dans le village. Grâce à l'activité de son père en tant qu'organiste, il s'est également intéressé à la musique de l'église et il a appris le jeu d'orgue. Un père augustinien a soutenu le jeune Grünberger dans son développement intellectuel et musical).

Peu après, il a reçu une formation en théologie et en 1773 il est diplômé du Wilhelmsgymnasium de Munich. En 1777, il a rejoint l'Ordre des Augustins à Munich, prend le nom de Theodor, et a commencé à travailler comme organiste dans le monastère. En 1779, il a été ordonné par Mgr Ludwig Joseph von Welden.

A partir de 1790, il a vécu à Ratisbonne, une ville où il écrit ses premières œuvres, principalement pour orgue et fait éditer son opus 1. Son succès en tant que compositeur l'a conduit, en 1792, à son retour à Munich un an plus tard, puis, pour des raisons amoureuses il dû fuir la ville, pour s'installer à Augsbourg. Là, et après la médiation avec l'évêque il a pu reprendre ses activités musicales. Peu de temps après, il a travaillé comme organiste au monastère de Ramsau où il a vécu une activité fructueuse en tant que compositeur, entre autres, de nombreuses œuvres pour orgue (dont préludes, fugues, pièces pastorales) et d'autres instruments (dont deux sonates pour violon et clavecin), ainsi que plusieurs morceaux religieux (dont des cantates, six messes latines, deux messes allemandes).

En 1803, après la sécularisation des monastères,  il a quitté l'ordre et a tenté de s'établir comme prêtre diocésain dans le diocèse de Regensburg (Ratisbonne). De retour à Munich, il a travaillé comme professeur d'orgue et de chant jusqu'en 1815. Il a passé ses dernières années à Münchsdorf (à partir de 1816) puis plus tard à Moosburg, où il est mort en janvier 1820 et y fut enterré.


Oeuvres imprimées

Missas brevis, faciles, cuique choro accommodatae a 4 voci ordin., 2 viol., alto et org. oblig., 2 corn, 2 fl vel ob et violonc. non oblig. (Augsbourg, Lottier, 1792)

Neue Orgelstücke nach der Ordnung unier dem Amte des heilig Messe zu spielen (Nouvelles pièces d'orgue pour l'office de la sainte messe), en 6 Suites (Munich, 1795 à 1799). Collection comprenant des préludes, des fugues et des versets

Neue Pastorell-Orgenstücke (Nouvelles pièces pastorales  pour l'orgue) (Munich, 1799 pour la première suite)

Erste deutsche Messe : für Sopran, Alt, Baß ad lib. und Orgel (Première Messe allemande pour soprano, contralto, basse et orgue) (Munich, 1802)

Zweite deutsche Messe : "Hier liegt vor deiner Majestät" : für Sopran, Alt, Bass ad libitum (solistisch oder chorisch) und Orgel oder Sopran und Orgel oder einstimmigen Frauen- oder Kinderchor und Orgel Deuxième Messe allemande) (ed. 1975)

6 Orgelmessen für Orgel "in galante Stil" (ed. 1999)




https://www.youtube.com/watch?v=3z4AUk49kGU
Revenir en haut Aller en bas
 
Theodor Grünberger (1756-1820)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: