Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Johann Ernst von Sachsen-Weimar (1696-1715)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16485
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Johann Ernst von Sachsen-Weimar (1696-1715)   Mer 6 Sep - 19:06

Johann Ernst de Saxe-Weimar (en allemand Johann Ernst von Sachsen-Weimar, parfois appelé Johann Ernst IV), né à Weimar le 25 décembre 1696 et mort  Francfort le 1er août 1715, est un prince allemand, fils de Johann Ernst III de Saxe-Weimar et de Charlotte-Dorothée-Sophie de Hesse-Hombourg. Bien qu'il soit mort très jeune, il reste connu en tant que compositeur et commanditaire de musique ; certains de ses concertos ont été transcrits pour le clavecin ou l'orgue par Johann Sebastian Bach, qui était à l'époque l'organiste de la cour de Weimar.


Johann Ernst est le quatrième fils et le sixième enfant de Johann Ernst III, duc de Saxe-Weimar, le deuxième qu'il a eu de sa seconde femme, Charlotte de Hesse-Hombourg. Dans son enfance, il apprend le violon auprès de G.C. Eilenstein, musicien à la cour de Weimar. De février 1711 à juillet 1713, il étudie à l'université d'Utrecht. On suppose que c'est au cours de cette période qu'il approfondit sa connaissance de la musique. D'Utrecht, il a pu se rendre à Amsterdam et Düsseldorf, deux centres de l'activité musicale ; il fait copier de la musique italienne qu'il envoie à Weimar - des livres de compte attestent de dépenses pour la copie et la reliure de partitions, et la construction d'étagères en vue de les abriter. Il a pu notamment faire copier les concertos pour violon de l'op. 3 de Vivaldi. Le fait que le prince ait rassemblé un grand nombre de partitions est suffisamment connu à l'époque pour que P. D. Kraüter, lorsqu'il demande un congé pour étudier auprès de Bach à Weimar, évoque la musique française et italienne que le prince était dit avoir introduit là-bas. Kraüter fait également l'éloge de la virtuosité de Johann Ernst au violon.

À son retour d'Utrecht, Johann Ernst prend des cours de composition auprès de Johann Gottfried Walther, organiste à Weimar, et cousin de Johann Sebastian Bach ; il s'intéresse en particulier au concerto. Walther lui avait auparavant donné des leçons de clavier, et lui avait offert ses Praecepta der musikalischen Composition (Préceptes de composition musicale) en cadeau pour son douzième anniversaire. Au cours de sa vie, Walther a transcrit soixante-dix-huit concertos pour clavier. Bach a également écrit de nombreux arrangements virtuoses pour orgue (BWV 592-6) et clavecin (BWV 972-987), parmi lesquels figurent des compositions du prince (BWV 592, 592a, 982, 984 et 987) et des œuvres de compositeurs allemands et italiens, parmi lesquels Telemann (BWV 985) et Vivaldi (BWV 972, 973, etc.). Les transcriptions de Bach ont probablement été réalisées entre juillet 1713 et juillet 1714, entre le retour de Johann Ernst depuis Utrecht et son départ de Weimar.

Il y a un débat sur le rôle de Johann Ernst dans la création de ces arrangements, qu'il ait commandé certains à un ou plusieurs ou si Bach, en particulier, étudiait certaines des œuvres recueillies par le prince pour eux-mêmes. Il y a des suggestions selon lesquelles, lors d'une visite à Amsterdam en février 1713, le Prince a pu entendre l'organiste aveugle JJ de Graff, qui est connu pour avoir joué des arrangements au clavier d'autres concertos de compositeurs. En tout cas, la rencontre de Bach avec la collection du prince, et surtout la musique italienne qu'il contenait, a eu une influence profonde sur le développement du style musical du compositeur.

En plus d'influencer Bach, Johann Ernst a composé au moins dix-neuf œuvres instrumentales avant sa mort à l'âge de dix-huit ans. Ces œuvres montrent l'influence de la musique italienne plus que celle des modèles allemands comme Bach.

Johann Ernst est mort à Francfort après une longue maladie résultant d'une infection de la jambe, probablement un sarcome métastatique qui, malgré les soins intensifs de sa mère au cœur brisé et les traitements médicaux à Schwalbach, se propage dans la zone abdominale. Il a été enterré, non pas à Weimar, mais à Homburg (Bad Homburg vor der Höhe) dans la voûte de la famille de sa mère, les Landgraves de Hesse-Homburg. Une période de deuil a été déclarée à Weimar du 11 août au 9 novembre 1715. La musique a été interdite, y compris à l'église, entraînant une interruption dans la tentative de Bach de construire un cycle annuel de cantates.

Après sa mort, six des concertos du prince ont été envoyés à Telemann, qui les a édités et publiés en 1718. Il avait  lui-même déjà commencé à le faire avant sa mort. La première publication de Telemann, une série de six sonates de violon de 1715, avait été dédiée à Johann Ernst.


Oeuvres

Selon le Lexicon de Walther, publié en 1732, Johann Ernst a composé 19 pièces instrumentales dans un délai de neuf mois, peu avant sa mort, alors que Walther lui enseignait sa composition. Huit concertos de violon existent dans leur instrumentation d'origine. Bach a transcrit trois d'entre eux: Op. 1 nos 1 et 4 et le Concerto à  8 en sol majeur. Un autre concerto de Johann Ernst n'est connu que par la transcriptions de Bach en ut majeur. Aucun original n'a été identifié pour BWV 983 : il a été transcrit par Bach à partir d'un concerto de Johann Ernst. Le modèle pour BWV 977 est également perdu: dans ce cas, une attribution possible de l'original perdu à Johann Ernst est incertaine.



6 Concertos pour violon principal et cordes opus 1, édités par Telemann en 1718 :

op 1 n° 1 en si bémol majeur (transcrit par Bach pour clavecin seul, BWV 982)
op 1 n° 2 en la mineur
op 1 n° 3 en mi mineur
op 1 n° 4 en ré mineur (transcrit par Bach pour clavecin seul, BWV 987)
op 1 n° 5 en mi majeur
op 1 n° 6 en sol mineur

7ème Concerto à 6 en sol majeur
8ème Concerto à 8 en sol majeur (transcrit par Bach pour orgue, BWV 592 ou clavecin, BWV 592a)

Concerto en ut majeur, instrumentation originale inconnue (transcrit par Bach pour clavecin, BWV 984)
Concerto en ut majeur, instrumentation originale inconnue (transcrit par Bach pour orgue, BWV 595)
(Un concerto pour 2 violons en ut majeur a été reconstitué d'après les BWV 595 et 984)

Sonate pour trompette, 2 violons et basse continue en ré majeur
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16485
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Johann Ernst von Sachsen-Weimar (1696-1715)   Jeu 7 Sep - 11:24

Il existe un CD qui reprend les 8 Concertos de J.E. von Sachsen-Weimar, plus les trois transcriptions de JS Bach. Son style correspond à celui de l'époque, un genre vivaldien. Sans être génial, c'est pas mal.

Revenir en haut Aller en bas
 
Johann Ernst von Sachsen-Weimar (1696-1715)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: