Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Anton KARAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Anton KARAS   Hier à 17:30

Anton Karas, né le 7 juillet 1906 à Vienne (quartier de Zwischenbrücken) et décédé le 10 janvier 1985 à Vienne, est un compositeur autrichien, célèbre cithariste d'origine hongroise et tchèque.

Né à Vienne, il était l'un des cinq enfants d'un ouvrier d'usine. Dans son enfance, Anton Karas était déjà passionné par la musique. Il voulait devenir un chef de groupe musical qui, en raison de la situation financière de la famille, était impossible. Cependant, il a été autorisé à apprendre à jouer un instrument, tout comme ses deux frères et deux sœurs. Il a plus tard signalé que sa première cithare était celle qu'il a trouvée dans le grenier de sa grand-mère, à l'âge de 12 ans.

Comme l'a ordonné son père, il a commencé un apprentissage en tant qu'ouvrier à l'âge de 14 ans, tout en prenant des cours de soirée en musique dans une institution privée. Il a fini son apprentissage avec succès en 1924 et a travaillé dans une usine de voitures jusqu'à devenir sans emploi en janvier 1925. Ayant déjà commencé à étudier à l'Université de musique et de spectacles de Vienne en 1924, il a ensuite gagné sa vie en tant qu'animateur dans un Heuriger (un bar à vin, typiquement avec un jardin, vendant habituellement le nouveau vin de l'année) et se trouva bientôt plus lucratif que son père. Il a continué ses études jusqu'en 1928.
En 1930, il s'est marié, et la naissance de sa fille eu lieu trois mois plus tard. De 1939 à 1945, il se trouvait avec la guerre anti-aérienne de la Wehrmacht allemande, temporairement en Russie, où il a également trouvé une cithare. Il a perdu plus d'un instrument pendant son action de guerre, mais a toujours réussi à trouver une autre à l'époque.

En été 1948, la réalisatrice Caron Reed cherchait désespérément un thème musical pour son film Le Troisième homme, qui se passe dans les ruines de Vienne après la guerre. Elle tomba par hasard sur Anton Karas qui jouait sur sa cithare, dans une taverne. Elle lui a demandé de composer un thème pour son film, ce que Karas accepta après réticences. Le succès fut phénoménal.

La cithare autrichienne fut ainsi popularisée internationalement en 1949 grâce au "Harry Lime Thème" de l'indicatif du film Le Troisième Homme, composée et jouée par Anton Karas dans une taverne près de la grande roue du Prater à Vienne, qui restera l'un des succès de base de la cithare.

Le thème du film se classa durant onze semaines en tête des meilleures ventes de disques américaines entre avril et juillet 1950. Le succès du thème a également provoqué une augmentation des ventes de cithare. Anton Karas ouvrit ensuite un restaurant sur les hauteurs de Vienne.

Anton Karas interprétera à la cithare, souvent accompagné de ses deux "Rudi accordéons" un très grand nombre d'autres succès notamment viennois ou autrichiens tels que les extraits de l'opérette L'Auberge du Cheval-Blanc de Ralph Benatzky ou des mélodies de Robert Stolz, ou autres succès comme Lily Marlène dans un style teinté de nostalgie romantique.

Ses interprétations pour répéter presque en trémolo certaines notes longues sur les mélodies sont caractéristiques. Il enregistrera de nombreux disques.

Karas n'a jamais cherché la renommée et se retira complètement en 1966.



https://www.youtube.com/watch?v=C5ZnzNCXgLY

et une interprétation plus récente

https://www.youtube.com/watch?v=I2ZWcwy12lk
Revenir en haut Aller en bas
 
Anton KARAS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: