Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 François GRANIER (1717-1779)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: François GRANIER (1717-1779)   Lun 7 Aoû - 20:03

François Granier (né vers 1717, mort le 18 avril 1779 à Lyon) était un compositeur, violoncelliste et violoniste français.

On ne connaît pas sa formation. François Granier a passé ses premières années comme musicien à Grenoble et Chambéry. En 1751, il a déménagé à Lyon, où il a enseigné la composition, le violoncelle et le violon, et y publie ses premières compositions, Six solos pour violoncelle (1754). En 1756, il a été classé parmi les violoncellistes à Lyon comme "Pensionnaires du Concert de l'Académie des Beaux-Arts". A Lyon, une collaboration fructueuse avec les danseurs et chorégraphes a commencé avec Jean Georges Noverre, pour qui il a écrit de nombreux ballets, qui ont été réalisé en 1758-1760 à l'Opéra de Lyon. D' autres ballets pour Noverre (Les Jaloux sans rival, Les Caprices de Galathée, L'impromptu du sentiment) n'ont pas survécu.

En 1760 Granier est allé à Paris, où il fut en 1765-1766 violoncelliste à la Comédie-Italienne. Pendant ce temps, il approfondit sa connaissance de la composition avec le théoricien de la musique, l'abbé Pierre-Joseph Roussier (1716-1792). Entre 1762 et 1791 il fait paraître sous le titre "Recueils" 13 Livres pour deux Flûtes d'arias de l'opéra français et italien. En 1766 Granier est revenu à Lyon où il a composé sa seule symphonie. En 1772-1773, il était violoniste dans l'orchestre à Lyon, où il était "Accompagnateur du concert" et où il a également joué le continuo au clavecin.

Noverre a dit de Granier: "Cette musique est du Seigneur Granier, qui joue le piano dans les concerts de Lyon, et je dois lui faire ici justice, je vous assure qu'il y a  peu de musiciens qui sont tellement capables par leur si bienséant ensemble de la composition pour chaque classe de ballets, et de mettre le génie d'un homme qui est né de la perspicacité et le sentiment en mouvement". (Noverre: lettres sur la danse, la lettre quatorzième, p 298).

Une relation avec le compositeur Louis Granier (1740-1800) n'a pas été établie.


Oeuvres

Les mélodies des musiques de ballet de Granier sont pour la plupart des arrangements d'airs d'opéras qui ont connu une grande popularité. Ils sont basés principalement sur des compositions contemporaines populaires tels que celles de André-Ernest-Modeste Grétry, Egidio Duni, Pierre-Alexandre Monsigny ou François-André Danican Philidor.

La Toilette de Vénus ou les ruses de l'Amour (Chorégraphie: JG Noverre), Lyon 1757
L'Impromptu du sentiment (Chorégraphie: JG Noverre), Lyon 1758
La Mort d'Ajax (Chorégraphie: JG Noverre), Lyon 1758
L'Amour Corsaire ou  l'Embarquement pour Cythère, Lyon, 1758
Jalousies ou les Fêtes du Sérail, Lyon, 1758
Les Jaloux sans rival (auteur incertain)
Les Caprices de Galathée

Symphonie
Six solos Pour le violoncelle op. 1 (Lyon, non daté, dédié à Mme Bretonne, Paris, 1754)
13 Livres d'Airs pour 2 flûtes et violon
Menuet pour orchestre (1764)
Revenir en haut Aller en bas
 
François GRANIER (1717-1779)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: