Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Nicolao DORATI (1513-1593)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16378
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Nicolao DORATI (1513-1593)   Dim 30 Juil - 9:18

Nicolao Dorati, né vers 1513 à Granaiola, une frazione de la commune de Bagni di Lucca, près de Lucques, en Toscane et mort en février 1593 à Lucques, est un compositeur italien et joueur de trombone de la Renaissance, actif à Lucques. D'abord un instrumentiste, il a néanmoins composé de la musique vocale, essentiellement des madrigaux.

Quelques éléments de sa biographie nous sont connus. Il était membre d'une famille de musiciens, la plupart joueurs de trombone à Lucques, où il est né. Un frère cadet, prénommé Bartolomeo (mort en 1603), est documenté comme joueur de trombone. Nicolao est engagé comme tromboniste par la Ville de Lucques pour la création de l'ensemble Cappella di Palazzo en 1543, ensemble qu'il dirigera à partir de 1557 jusqu'à sa mort.
Sur les sept enfants que Nicolae a eus avec sa femme Felice Boccella, d'une des plus grandes familles de Lucques, ses fils Lorenzo (1563-1613) et Michele (1560-1620) ont suivi les traces de leur père comme tromboniste. Deux des huit enfants de Michele, Matteo (1588-après 1608) et Girolamo (1590-1617) sont devenus musiciens. Ce dernier avait un réel talent mais il est mort prématurément à 27 ans sans avoir donné toutes ses ressources. On lui doit notamment des "Psalmi ad vesperas a otto voci con organo" (Venezia 1609) ainsi que deux motets, O salutaris hostia, et O sacrum convivium (1617). Quatre autres motets de Girolamo et un magnificat ont disparu au cours de la Seconde guerre mondiale.


Œuvres

La majeure partie de la musique de Nicolao Dorati qui nous est parvenue a été publiée à Venise. Il a composé trois recueils de madrigaux à cinq voix (1549, 1561, 1567), un recueil de madrigaux de cinq à huit voix (1551), une série de madrigaux à quatre voix titré Le stanze della signora Vittoria Colonna (1570), et enfin un recueil de madrigaux à six voix (1579).
En plus de cet important ensemble de musique profane, il a écrit au moins trois motets, desquels deux étaient à six voix (Virtule magna appare et Domine a lingua dolorosa), publiés en 1585, et dont un nous est parvenu partiellement (Ave Regina coelorum). On sait que pour la fête de la S. Croce des 13 et 14 septembre 1561, Dorati a écrit des Vêpres et une Messe solennelle, mais ces oeuvres sont malheureusement perdues.

Quelques œuvres complémentaires de sa composition apparaissent dans des ouvrages consacrés à d'autres compositeurs. À l'instar de nombreux compositeurs de cette époque, une grande partie de son œuvre n'a sans doute jamais été publiée et est aujourd'hui perdue. Tromboniste professionnel, on ne lui connaît néanmoins aucune composition instrumentale.

Ses madrigaux sont écrits suivant la nouvelle signature rythmique de son époque (C, la misura cromatica), plutôt que celle qui prévalait auparavant, la misura comune, qui devient de plus en plus dépassée. Certains de ses motets suivent un style déclamatoire et d'accords alors définis par certains compositeurs à Florence, parmi lesquels Francesco Corteccia. Autre caractéristique novatrice pour son époque, certains de ses madrigaux sont pour cinq voix et plus, voire comportent une division de l'ensemble vocal en deux groupes pour les pièces de six à huit voix. Au début du XVIème siècle, la musique polychorale en était à ses débuts, voire même relativement rare en dehors de Venise.

Un de ses madrigaux, adaptation d'un ensemble de strophes du célèbre poème épique Orlando Furioso, composé par Ludovico Ariosto, apparaît dans un recueil par Cyprien de Rore, attestant par là même de l'estime portée à Dorati, par Rore ou son éditeur vénitien. Ce même ensemble de strophes à par ailleurs été adapté par de nombreux compositeurs de l'époque, dont Roland de Lassus.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nicolao DORATI (1513-1593)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: