Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Carmina Burana ( Orff )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Carmina Burana ( Orff )   Mar 19 Déc - 20:13

Carmina Burana est une cantate scénique composée par Carl Orff en 1935-1936.

Son nom complet, en latin, est Carmina Burana: Cantiones profanae cantoribus et choris cantandae comitantibus instrumentis atque imaginibus magicis, ou "Chansons de Beuern: Chansons profanes pour chanteurs et chœurs devant être chantées avec instruments et images magiques". Carmina Burana est une partie de Trionfi, une trilogie musicale incluant également les cantates Catulli carmina et Trionfo di Afrodite. Le mouvement le plus célèbre est le chœur O Fortuna, qui est à la fois le premier et le dernier mouvement de l'œuvre.

L'œuvre d'Orff est basée sur 24 poèmes médiévaux tirée d'un recueil appelé Carmina Burana. Ce nom signifie littéralement Chansons de Beuern, en référence au monastère de Benediktbeuern, où ont été trouvés les manuscrits.

Orff entra en contact avec ces textes pour la première fois dans Wine, Women, and Songs, publié par Jonh Addington Symond en 1884, qui incluait une traduction en anglais de 46 poèmes du recueil. Michel Hofmann, un jeune étudiant en droit et amateur de latin et de grec, a aidé Orff à sélectionner et organiser 24 de ces poèmes afin de former un livret.

Le livret contient donc des textes en latin, moyen haut allemand et très vieux français. Les sujets, profanes, dont il traite sont nombreux et universels : la fluctuation constante de la fortune et de la richesse, la nature éphémère de la vie, la joie apportée par le retour du printemps, les plaisirs de l'alcool, la bonne chère, le jeu, la luxure, etc.

Carmina Burana est divisée en cinq sections, qui sont à leur tour divisés en quelques mouvements. Il y a en tout 25 mouvements dans la cantate (en considérant que le premier et le dernier est le même). Orff a placé l'indication attaca entre tous les mouvements d'une même scène.

Fortuna Imperatrix Mundi [Fortune, impératrice du monde]
Primo vere [Printemps : chansons célébrant le renouveau de la nature] - inclut la petite scène Uf dem Anger [Dans la prairie]
In Taberna [Dans la taverne : chansons à boire et satiriques]
Cours d'amours [Chansons érotiques]
Blanziflor et Helena [Blanchefleur et Hélène]
La majorité de la structure de l'œuvre est basée sur le concept de la Roue de la fortune. Le dessin de cette roue, qui se trouve sur la première page du manuscrit, est accompagné de quatre phrases autour de la roue :
"Regno, Regnavi, Tum fine regno, Regnabo" [Je règne, Je régnai, Mon règne est fini, Je régnerai]

À l'intérieur de chaque scène, et parfois même à l'intérieur d'un mouvement, la Roue de la fortune tourne; la joie se transforme en amertume et l'espoir en deuil. O Fortuna, le premier poème dans l'édition Schmeller, est à la fois le premier est le dernier mouvement de l'œuvre.

Le style musical d’Orff exprime un désir d'accessibilité et de communication directe. Carmina Burana ne contient à peu près pas de développement au sens classique du terme et sa polyphonie est généralement simple. Orff évite les complexités harmoniques et rythmiques, ce qui, esthétiquement déplaît à plusieurs musiciens. Cependant, considérant les techniques de composition complexes et difficilement accessibles utilisées par ses contemporains, Orff est extrêmement audacieux.

Mélodiquement, Orff s'est inspiré de compositeurs de la fin de la Renaissance et des débuts du baroque tels William Byrd et Claudio Monteverdi. Contrairement à certaines croyances, il ne s'est pas inspiré de mélodies neumatiques puisque aucune mélodie de ce genre ne se retrouve dans le manuscrit. Ses orchestrations chatoyantes montrent l'influence de Stravinski. Pour Orff comme pour Stravinski, le rythme est l'élément principal de la musique.

Orff a développé une conception dramatique nommée "Theatrum Mundi" selon laquelle la musique, le mouvement et la parole sont inséparables. Babcock écrit que "la formule artistique de Orff limite la musique de manière à ce que chaque moment musical doit être accompagné d'une action sur la scène. C'est pour cela que les productions modernes de Carmina Burana ne correspondent pas aux intentions de Orff."
Malgré le fait que Carmina Burana ait été conçu comme une œuvre dramatique incluant de la danse, des décors et autres éléments de mise en scène, l'œuvre est maintenant habituellement présentée dans les salles de concert en tant que cantate. Par contre, certaines productions utilisent tout de même une mise en scène.

La création de Carmina Burana eut lieu à Frankfort, par l'Opéra de Frankfort le 8 juillet 1937 (chef d'orchestre : Bertil Wetzelsberger, choeur : Cäcilienchor, mise en scène : Otto Wälterlin, costumes : Ludwig Sievert). Peu de temps après le succès de son œuvre, Orff écrit à son éditeur, Schott Music:

"Pourriez-vous s'il-vous-plaît vous débarrasser de tout ce que j'ai écrit jusqu'à maintenant et qui a malheureusement été publié par vous ? Avec Carmina Burana ma collection d'œuvres commence !"

Plusieurs autres productions ont été faites en Allemagne. Malgré le malaise du gouvernement nazi concernant les propos érotiques de certains textes et les influences russes, l'œuvre devint avec le temps la plus célèbre pièce composée en Allemagne nazie. Carmina Burana est donc devenue controversée, d'autant plus qu'elle a été considérée par le régime nazi comme une célébration de la race aryenne. Par contre, après la guerre, la popularité de l'œuvre continua de croître, si bien qu'elle fit son entrée dans le répertoire classique international dans les années 1960. C'est en 1966 qu'elle fut jouée pour la première fois en Israël.

Même si 42 ans est un âge relativement avancé pour connaître une renaissance musicale, telle que Orff l'a vécu avec Carmina Burana, la demande qu'il a adressée à son éditeur a été respectée par presque tout le monde. Aucune autre de ses compositions n'approche la popularité de Carmina Burana, comme l'indique la célébrité populaire d'« O Fortuna » et les persistantes productions et enregistrements dans le milieu classique. Aux États-Unis, Carmina Burana est l'une des seules œuvres du XXe siècle figurant assurément au box-office. Pour la plupart de la population, la collection d'œuvres d'Orff commence et termine avec Carmina Burana. Orff a bien sûr composé d'autres pièces après elle, par exemple Catulli Carmina et Trionfo di Afrodite, mais ces dernières sont moins accessibles pour le grand public.

La musique de Carmina Burana, en particulier celle du chœur O Fortuna, est utilisé dans de nombreux films et publicités. Plusieurs groupes de musique populaire l'ont arrangée et enregistrée.

Le film Excalibur, (John Boorman, 1981), fut le premier à utiliser O Fortuna avant que cela ne devienne un cliché. Par la suite, O Fortuna a été utilisé dans plusieurs films dont The Doors, Glory, À la poursuite d'Octobre Rouge et Tueurs nés, de même que dans certaines publicités télévisées telles les cartes de crédit Capital One. PP Pasolini (1975) dans la scène finale des supplices dans son dernier film "Salo Les 120 jours" a utilisé les Carmina Burana.

Carmina Burana
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16042
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Carmina Burana ( Orff )   Sam 31 Jan - 19:57

Je n'avais pas dû voir ce topic que Snoopy avait créé en 2006, sinon j'y aurais probablement répondu.

En effet, j'aime beaucoup ces Carmina Burana, et pas seulement pour le "tube" O Fortuna. J'aime bien en effet cette musique parfois sauvage, parfois tendre sur des poèmes médiévaux.

Ainsi que nous le disait Vincent.plot sur un autre fil, cette oeuvre incite à écouter autre chose de Carl Orff. Lui avait choisi "De tamporum fine comaedia", une sorte d'oratorio sur la fin du monde, qu'il a trouvé horrible.

Moi j'ai choisi les deux autres volets des Trionfi : les Catulli Carmina et Trionfo de Afrodite. Eh bien l'un comme l'autre sont remplis de cris, de dissonances dignes de ce que le 20ème siècle a pondu de plus laid.
On retrouve par moment la "patte" des Carmina Burana, mais on on est très loin. Bof. S'en tenir aux Carmina, ça suffit
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6433
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Carmina Burana ( Orff )   Sam 31 Jan - 21:34

il me semble avoir fait la même expérience!!...un peu lointaine!
Curieux !!
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5687
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Carmina Burana ( Orff )   Mer 28 Déc - 13:21

Une réédition ...

Paru le 24 juin 2002 chez Deutsche Grammophon (DG)

Gundula Janowitz, soprano - Gerhard Stolze, ténor - Dietrich Fischer-Dieskau, baryton-basse - Chor der Deutschen Oper Berlin (Chef de chœur : Walter Hagen-Grol) - Orchester der Deutschen Oper Berlin - Eugen Jochum, direction

Je ne connais pas bien l'oeuvre ; je l'ai vue une fois sur scène mais je n'ai jamais eu envie d'approfondir.
Je viens d'écouter des extraits et je me dis que je vais peut-être changé d'avis ... Wink

Vous avez une version de références ?
Je viens d'écouter des extraits de cette réédition mais je manque de points de comparaison.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5687
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Carmina Burana ( Orff )   Mer 28 Déc - 13:26

Suivant d'autres recherches, je lis que ce CD daterait de 1996 ...
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

avatar

Nombre de messages : 6433
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Carmina Burana ( Orff )   Mer 28 Déc - 19:59

En fait cet enregistrement date de 1967 ou 1968 :...sa première édition en microsillon datant de 1968!...Je pense que tu peux foncer les yeux fermés (mais pas les oreilles!!): cet enregistrement est assez unanimement (comme c'est relativement rare!) cité comme l'enregistrement de "référence" selon l'expression coutumière Wink ...et ceci depuis le début!
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5687
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Carmina Burana ( Orff )   Mer 28 Déc - 20:09

Merci ! Kiss
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
jifi

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 68
Date d'inscription : 10/10/2012

MessageSujet: Précision   Sam 13 Oct - 16:32

Bonjour,

La porte est entrouverte, j'entre...
Une petite précision (qui va peut-être fâcher) : Carmina Burana de Orff était la musique officielle des réunions nazies (je ne juge pas). Le livret est authentique, mais la musique un pastiche "grande surface" indigne du livret.
Si vous vous intéressez plus au contenu qu'au compositeur (le Moyen-Âge est une de mes époques préférées, la source de la musique), essayez, si vous le voulez bien, l'authentique Carmina Burana du XIIIe siècle (Bavière) : Carmina Burana - New London Consort - L'Oiseau-Lyre (j'espère qu'il est encore en vente, ma discothèque date)...

Ne m'en voulez pas, je n'ai pas voulu choquer
Bonne écoute
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6433
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Carmina Burana ( Orff )   Sam 13 Oct - 17:57

mais tu as bien le droit de citer les "Carmina Burana" originelles, qui musicalement n'ont évidemment rien à voir avec la musique de Carl Orff que tu as le droit de ne pas aimer ou de détester (il y a bien des mélomanes pour détester la musique de Bach, ou la musique de Beethoven...ou encore avoir la même estime pour la musique de Verdi que celle que tu as pour Carl Orff - en tout cas pour ses Carmina Burana- Wink ....

Mais c'est vrai aussi qu'ici , en général , on parle plus de musique que de ...littérature .

0n peut aimer aussi la musique du Moyen Age; qui n'a évidemment rien à voir avec celle de Carl Orff...on peut aimer les deux comme on peut s'ennuyer ferme avec l'une ou avec l'autre

Tout comme on peut aimer une "passion" de Bach et celle de Penderecki qui ont la même base littéraire...on
quant aux accointancespeut aussi , musicalement détester l'une et aimer beaucoup l'autre... Wink

NB/ les accointances de Carl Orff avec les nazis sont largement contestées : il aurait plutôt eu l'attitude d"'un Schostakovitch devant les staliniens ...Que les nazis en ait pris un extrait pour "galavaniser" leurs réunions...ce n'est pas impossible ...mais en quoi celà déterminerait la qualité musicale de l'oeuvre?...Ils (les nazis) faisaient bien jouer du Mozart et du Beethoven et beaucoup d'autres par "l'orchestre" de femme formé à Auschwitz et dirigé par la violoniste autrichienne Alma Rosé...
Et si les Carmina Burana de Carl Orff ont depuis longtemps un tel succès, je pense que çà n'a vraiment rien à voir avec une éventuelle admiration des nazis Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16042
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Carmina Burana ( Orff )   Ven 28 Oct - 20:28

J'ai trouvé une version scénique assez effrayante par moments, mais que je trouve extraordinaire !

https://www.youtube.com/watch?v=Gj-tBVq61as

Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2323
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Carmina Burana ( Orff )   Jeu 16 Fév - 23:34

Quant à moi, point de version effrayante (rires), mais tout simplement un magnifique concert hier soir :
Le Philarmoniker de Berlin, pour son gala d'ouverture de 2004, direction un Simon Rattle plus qu'inspiré.. (une direction chaleureuse et tout simplement admirable). Des choeurs extraordinaires , dont un choeur de jeunes garçons pour les poèmes de la fin, et des solistes de très haut niveau. C'est une oeuvre que je connaîs bien (j'ai un enregistrement du Chicago Symphony Orchestra,  direction James Levine sublime, avec June Anderson, Deutsche Grammophon),  mais elle est un peu enfouie dans mon bazar. Le mérite étant qu'il y a un livret très détaillé où les textes -datant de 1250 et quelques...-, sont livrés "tels quels" (latin du "haut" Moyen-Age,  vieil allemand, dialectes divers etc..), avec une splendide traduction française, et beaucoup d'explications très érudites.  J'aimerais bien remettre la main dessus.
Le fil conducteur de l'oeuvre , cela me semble important, est indéniable (on traverse "une vie médiévale" à la fois imprégnée de christianisme et de paganisme dans tous ses aspects...), en passant par "la cour d'amour des troubadours", la taverne, etc.. , sans que tout ceci semble incohérent, au contraire très réaliste, comme un tableau ***  Les textes sont donc  "forts",  la musique de Carl Orff, "foudroyante" , très novatrice. Merci à Orff d'avoir su avec infiniment d'inspiration et de délicatesse, dépoussiérer ces poèmes médiévaux avec sa propre sensibilité musicale, et donné l'envie aux mélomanes d'aller ensuite, dans les années cinquante, plus avant vers les découvertes de cette musique-là (et de ses poèmes). Même si la musique du Moyen-Age est évidemment tout autre. Ca ne fait rien, il a donné une "impulsion"...  

A noter que la chaîne CLASSICA a fait l'effort de nous traduire tout en sous-titres, et de façon très belle.

https://www.youtube.com/watch?v=vffPDgUT-Bo (justement ce concert-là, 2 minutes d'extrait).

(non, pas "o fortuna", mais "o trutina mentis dubia" ("plongée dans le doute", admirable solo soprano).

*** : la cohérence vient du thème principal, comme Snoopy d'après une exégèse de l'oeuvre, le citait en début de fil :

Snoopy : a écrit:
La majorité de la structure de l'œuvre est basée sur le concept de la Roue de la fortune. Le dessin de cette roue, qui se trouve sur la première page du manuscrit, est accompagné de quatre phrases autour de la roue :
"Regno, Regnavi, Tum fine regno, Regnabo" [Je règne, Je régnai, Mon règne est fini, Je régnerai]
P.S. : complètement d'accord avec le message de Jean d'il y a cinq ans environ. Carl Orff n'a rien à voir avec les nazis qui s'appropriaient tout ce qui était au fond musique "originaire d'Allemagne ou d'Autriche" (il y a de quoi faire, il ne s'en sont pas privés, hélas).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carmina Burana ( Orff )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carmina Burana ( Orff )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: