Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Josip SLAVENSKI (1896-1955)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10956
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Josip SLAVENSKI (1896-1955)   Mer 12 Juil - 11:30

Josip Slavenski (nom complet: Štolcer-Slavenski), né Joseph Stolcer, fut un célèbre compositeur et un brillant enseignant. Il est né à Čakovec, le 11 mai 1896 et mort à Belgrade le 30 novembre 1955. Il était le fils aîné de la famille Štolcera, né en Zlatar et d'une mère née Julia Novak. Slavenski a été enterré au cimetière de "New Belgrade", en présence de nombreux admirateurs et amis. Il étudia la musique à Budapest et à Vienne . Après krećeg, séjour à Zagreb , en 1924, il travailla à Belgrade , d' abord comme professeur de lycée, mais après la Seconde Guerre mondiale en tant que professeur de composition à l' Académie de Musique de Belgrade . Josip Slavenski sut introduire avec succès des éléments du folklore de certains pays des Balkans à sa propre technique musicale, déjà connue au-delà de sa nation, un peu partout en Europe. La partie la plus importante qui est liée à son travail, sont: Balkanofonija pour orchestre , Symphonie de l'Orient pour choeur et orchestre, Chansons de ma mère pour voix et orchestre à cordes. Il a également écrit dans cette période une sonate pour violon et piano. Il connut son premier contact avec la musique dans sa ville natale, encoutant des chansons de sa mère. Outre l'éducation civique et des examens pour devenir garçon boulanger qui s'achevèrent à Cakovec, Josip Slavenski reçut ses premières études musicales à Varazdin, aux côtés de A. Stohr et D. Simon. Après une tentative infructueuse de s'inscrire à l'Institut croate de musique - son père voulait que son fils se consacre au métier de boulanger qui lui avait été enseigné, il réussit à convaincre ce dernier de lui permettre de continuer l'étude de la musique et, par conséquent, il se rendit à Budapest où, au "Zoltán Kodály" il étudia la composition. A Budapest, à la même époque, Bela Bartok commença une étude intensive et approfondie du folklore local, une prédisposition que Slavenski avait en lui et qui lui laissera une marque indélébile.

Après deux années de guerre dans les fronts roumains et hongrois et suite à un premier succès de composition, Josip Slavenski se rend à Prague aux "Višeslava Novak Dvoržakovog", en tant que compositeur tchécoslovaque et pédagogue, professeur au Conservatoire d' Etat et de "Master School", l'une des institutions musicales les plus prestigieuses en Europe. De Prague, il se rendit à Paris pour suivre une formation continue en composition, puis est retourné à Zagreb de 1923 à 1924. il enseigna à l'Académie Haute école de musique. Après un an environ, il déménagea à Belgrade où il devint d'abord enseignant dans une école privée de musique (maintenant l'école de musique "Mokranjac"), et après la création de l'Académie de Musique de Belgrade en 1937, il devient professeur à l'École centrale de Musique. L'ancienne école de musique porte désormais son nom. Après la Seconde Guerre mondiale jusqu'à sa mort, il a été professeur à l'Académie de musique où il enseigna la composition. Josip Slavenski était un maître sévère; a priori était convaincu que chacun de ses élèves, peu importe de quel milieu il était issu, a la même chance d'entrer dans le monde de la musique. Il donna beaucoup de son temps aux jeunes jugés par leurs premiers pas, uniquement sur la base de la prédisposition et de leur talent. Il démontra une patience immense et un amour égal pour tous ses élèves, même s"il s'est avéré que certains d'entre eux n'avaient pas toutes les qualités de base dans la recherche d'art musical. Il s'est battu avec diligence pour eux en leur consacrant une attention particulière, sans jamais perdre l'espoir et la foi en la valeur du travail.

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10956
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Josip SLAVENSKI (1896-1955)   Mer 12 Juil - 11:36


Quelques oeuvres:

___Balkanofonija, op.10 suite symphonique (1927)

___Concerto pour violon et orchestre (1927)

___Chaos, pour un grand orchestre symphonique et orgue (1932)

___Quatre Jeux balkaniques pour orchestre symphonique (1938)
-Kokonješće (Allegro vivace energico)
-Prespanka (Lento)
-UŽIČANKA (Allegro vivo)
-Teskoto (Molto tombe-Moderato-Allegro-Allegro Vivace)

___Premier Quatuor à cordes, op. 3 (1923)

___Deuxième Quatuor à cordes, op. 11 (Quatuor Lyrique) (1928)

___Chansons de ma mère, pour alto et quatuor à cordes (1944)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10956
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Josip SLAVENSKI (1896-1955)   Mer 12 Juil - 11:59


Alors comment j'ai connu ce compositeur Josip Slavenski, complètement oublié en France, aujourd'hui? C'est très simple; par le biais d'un disque qui regroupe plusieurs oeuvres de plusieurs compositeurs sous le titre de "Sarajevo Renaissance". Et, en guise d'ouverture, il y a justement la Symphonie de l'Orient de Josip Slavenski par le "RTV Slovenia Choir", Hafiz ef. Aziz Alili à la harpe, Eric Breton aux tambours et le "Sarajevo Philharmonic Orchestra", le tout sous la direction d'Ernst Schelle. C'est une oeuvre singulière et très belle qui démarre sur une note tenue et un traitement très oriental d'une voix solo. Elle semble s'échapper d'une mosquée, une plainte vibrante qui monte au ciel comme un appel à Dieu. Le premier mouvement s'intitule "Adan" et se résume à cette prière d'une grande sobriété. Le second mouvement s'intitule "Taksim (Arabia) et est purement instrumental, avec une domination des instruments à vent dont la flûte si on excepte la présence de la harpe. Chouette moment musical. Le troisième et dernier mouvement s'intitule "Ilahi". Il est le plus court et fait appel à un choeur d'hommes. Viril et imposant, il apporte une fin animée et presque animale à cette brève Symphonie de l'Orient.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Josip SLAVENSKI (1896-1955)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Josip SLAVENSKI (1896-1955)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: