Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Nikolaus GLOWNA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11313
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Nikolaus GLOWNA   Lun 10 Juil - 23:09


Eléments biographiques:

Le compositeur allemand Nikolaus (Nick) Glowna est né à Munich en 1961. Il a commencé à prendre des cours de guitare et de piano dès l'âge de six ans. À l'âge de quatorze ans, il a commencé d'oeuvrer dans le domaine de l'arrangement et la composition. De 1980 à 1985 , il a étudié la musique de film au "Berklee College of Music" de Boston (Etats-Unis) et, en même temps, a suivi des cours d' orchestre au Conservatoire de Boston. En 1986, il retourne en Allemagne et depuis lors, a travaillé en tant que compositeur pour de nombreux films pour grand et petit écrans. En 1992, Nikolaus Glowna reçoit le Prix "Rolf-Hans Müller" du meilleur compositeur (newcomming) et en 1999, le "German Television Award" du meilleur score TV. Il est Professeur invité à l'Académie du cinéma de Ludwigsburg et à l'Université de Mayence.

Nikolaus Glowna n'est pas un compositeur que j'ai beaucoup approfondi. En même temps, on ne peut pas dire que les disques contenant ses oeuvres se trouvent facilement si toutefois ils existent...Peut-être en Allemagne...?...Je ne connais en tout et pour tout qu'une suite pour orchestre de 17'21" intitulée Im Jahr der Schildkröte. Impossible de savoir s"il s'agit à la base d'une musique composée pour le petit ou grand écran ni de quelle année elle date, peut-être 1993, date du cd. Cette suite symphonique démarre plutôt bien en fait, dans une ambiance de flûte assez avenante, dommage que, dans le fil de son développement, elle se perd sans un bavardage qui en diminue cruellement la portée émotionnelle, bref, un bavardage qui l'affadit alors que les cinq premières minutes promettaient davantage. C'est ce qui la différencie de la suite pour orchestre Gudrun - Melodienfolge de Jürgen Knieper avec laquelle elle est couplée. Knieper sait aller à l'essentiel par un souffle mélodique qui focalise l'attention et un traitement habile et concis de ce même souffle mélodique, puissse-t-il être porté par un cor anglais ou n'importe quel autre instrument: le dessin de la mélodie y est alors exposé avec beaucoup de pureté et dans une belle économie de moyens. Juste l'essentiel. C'est ce qui distingue Knieper de certains autres compositeurs pour l'image qui me donnent souvent l'impression de combler du vide par un bavardage musical que j'estime obsolète. C'est un peu ce que je ressens dans la seconde partie de la Suite de Nikolaus Glowna.
Revenir en haut Aller en bas
 
Nikolaus GLOWNA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: