Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Le petit théâtre de Marie-Antoinette, Versailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5816
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Le petit théâtre de Marie-Antoinette, Versailles   Lun 3 Juil - 12:34



Pour satisfaire son goût prononcé pour le théâtre, Marie-Antoinette, lasse des installations provisoires qu’elle faisait établir tant dans la galerie du Grand Trianon que dans l’orangerie de son nouveau domaine, charge son architecte Richard Mique de lui édifier un véritable théâtre. Les travaux sont achevés au printemps 1780 et son inauguration a lieu le 1er juin de la même année.

… La scène, de vastes dimensions (huit plans, deux niveaux de dessous et deux niveaux de cintres), est équipée de façon très perfectionnée par le machiniste Pierre Boullet, successeur de Blaise-Henri Arnoult, le concepteur de la machinerie de l’Opéra royal. La fosse d’orchestre peut accueillir une vingtaine de musiciens.

Dans l’esprit de la reine, le rôle du théâtre de Trianon était double : il devait offrir un cadre satisfaisant pour accueillir les spectacles commandés aux artistes de l’Académie royale de musique et donc être doté d’un dispositif scénique convenable, mais il devait aussi permettre à la souveraine de satisfaire son goût pour le théâtre de société et lui procurer un moyen commode de jouer la comédie avec son entourage quand bon lui semblerait.

De 1780 à 1785, Marie-Antoinette use de son théâtre des deux façons. Commanditaire de spectacles, la reine demande des œuvres qui témoignent de son goût pour la musique de son temps : elle fait jouer Gluck, Grétry, Sacchini et Paisiello, dont le Barbier de Séville, créé à Saint-Pétersbourg devant Catherine II, est joué pour la première fois en France à Trianon en 1784. Délaissé par la reine après 1785, le théâtre traverse la période révolutionnaire sans dégâts majeurs. Le théâtre, utilisé de façon occasionnelle tout au long du XIXe siècle et au début du XXe, est restauré entre 1925 et 1936 puis en 2001.



La machinerie historique est remise en état et peut aujourd’hui fonctionner, faisant du théâtre de Trianon le seul théâtre français du XVIIIe siècle intact et encore en ordre de marche. Outre un exceptionnel décor datant de 1754 qui représente le temple de Minerve au premier acte de Thésée de Quinault et Lully, conçu par les frère Slodtz pour le théâtre de Fontainebleau, le théâtre de la Reine conserve quelques décors (dont deux tableaux complets) du XIXe siècle dus au décorateur Pierre-Luc-Charles Cicéri et à son atelier : un « intérieur rustique », une forêt, et des fragments d’une décoration de place publique et d’un « salon riche ».



source : château de versailles
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5816
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Le petit théâtre de Marie-Antoinette, Versailles   Lun 3 Juil - 13:54

Une reine très musicienne



On imagine difficilement la place énorme tenue par la musique et la danse dans le quotidien de Marie-Antoinette.  Fille de la grande Marie-Thérèse et sœur de Joseph II, elle est élevée à Vienne, pour être pétrie de ce qui tient à cœur à l'impératrice : rigueur et humanisme.  Des années de leçons de lettres, de sciences, d'histoire de l'art, de dessin, de danse et de musique pour un futur qui ne pouvait être que royal.  Malgré une manifeste intelligence, l'élève, révèle rapidement un tempérament léger, davantage porté sur le divertissement que sur la réflexion philosophique.
Gluck qu'elle adore fait partie de ses professeurs.  

A l'âge de 15 ans, le destin de Marie-Antoinette est scellé : c'est le mariage avec Louis XVI et le début de la vie à Versailles.  Une vie en forme d'interminable farandole et un rapport à la musique qui ne cessera pas même avec l'emprisonnement, en 1791.  Recluse dans son spartiate appartement du Temple, la Reine déchue a pu emmener une épinette.  Elle peut jouer et, même s'occuper de la formation musicale de Marie-Thérèse-Charlotte, son aînée.  Seul l'échafaud sonnera le glas d'une vie intimement nourrie de musique.

Ce que la Reine laisse à la postérité, c'est son action pour les arts de la scène et tout particulièrement pour l'opéra.  Marie-Antoinette en est folle.  A côté de concerts privés et de bals intimes donnés sans cesse dans ses appartements ou dans les jardins, la Reine ne peut se passer d'un spectacle de ballet hebdomadaire et d'un opéra à la même cadence.  Les commandes se succèdent à une allure frénétique : des dizaines de pièces, souvent jouées plusieurs fois lorsqu'elles ont l'heur de sourire à Sa Majesté, mais rarement entendue depuis la fin de la monarchie.  Le travail ne manque pas pour les musicologues même si, on s'en doute, ne  dorment pas que des chefs d'œuvre dans les réserves de la Bibliothèque Nationale.

source : livret du spectacle "Marie-Antoinette et Axel de Fersen" – Festival Musical de Namur – Extraits d'une présentation par Marc Maréchal, directeur de l'académie de musique d'Eghezée (Belgique)  


https://www.youtube.com/watch?v=_mcKcyuBd9A

Une très belle vidéo enregistrée à Versailles par Arte
Guy Van Waas et les Agrémens - Pierre Yves Pruvot, baryton et Sophie Karthäuser
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Kristian

avatar

Nombre de messages : 318
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Le petit théâtre de Marie-Antoinette, Versailles   Lun 3 Juil - 15:54

Un très léger HS, mais toujours à propos de Marie-Antoinette : tous ceux qui s'intéressent à ce personnage exceptionnel liront avec intérêt et passion le merveilleux ouvrage de Stephan Zweig, Marie-Antoinette.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16383
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Le petit théâtre de Marie-Antoinette, Versailles   Mar 4 Juil - 19:42

Je ne connais pas précisément le livre de Stephane Zweig, mais je possède deux biographie de Marie-Antoinette : celle de Simone Bertière, et une autre dont je ne me rappelle plus l'auteur (faut que je recherche...)

Et aussi celle de Louis XVI par Christian Petitfils. Comme Nicolas II et sa famille en Russie, ils ont été massacrés par les révolutionnaires alors qu'ils étaient, si j'ose dire, les moins méchants.

Merci pour ces photos du Théâtre de Marie-Antoinette, Bel Canto.  Kiss
Marie-Antoinette préférait les Arts, son mari prenait plutôt son plaisir dans la chasse, comme ses ancêtres, ce qui ne l'empêchait pas d'être très cultivé dans les sciences et la géographie notamment. Marie-Antoinette était une romantique avant l'heure, aimant la simplicité de la nature - elle ne se plaisait pas dans la pompe versaillaise - quand on voit son Hameau près du petit Trianon, avec ses fermes, la laiterie, le colombier, le lac, le moulin....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit théâtre de Marie-Antoinette, Versailles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le petit théâtre de Marie-Antoinette, Versailles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les hauts lieux de la musique classique-
Sauter vers: