Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 La poésie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Kristian



Nombre de messages : 1460
Age : 76
Date d'inscription : 18/11/2016

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyVen 14 Juin - 18:31

Harmonie du soir

Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ;
Valse mélancolique et langoureux vertige !

Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Le violon frémit comme un cœur qu'on afflige ;
Valse mélancolique et langoureux vertige !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir.

Le violon frémit comme un cœur qu'on afflige,
Un cœur tendre qui hait le néant vaste et noir !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ;
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige.

Un cœur tendre qui hait le néant vaste et noir,
Du passé lumineux recueille tout vestige
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige...
Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !

Baudelaire


Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige

Sans doute l'un des plus beaux vers de notre langue française.

J'ai eu l'extraordinaire privilège de vivre cette image dans ma chair devant le plus beau coucher de soleil que j'aie vu de ma vie en rentrant de Mexicali (Mexique) à San Diego (Californie) en 1999. Fatigués par notre séjour, ma femme et moi nous étions assoupis à l'arrière de la voiture qui nous ramenait à mon université. A un moment, nous fumes délicatement réveillés par l'adorable chauffeur mexicain chargé de nous conduire. « Look ! » souffla-t-il gentiment en nous invitant à sortir de la voiture. Il s'était arrêté au sommet des hautes collines dominant le Pacifique. Et là, j'eus le choc de ma vie : le vers de Baudelaire dans la réalité, le plus beau ciel de ma vie. J'en eus le souffle coupé. Je ne trouve pas d'autre image pour décrire cette scène, Baudelaire, en quelques mots, a tout dit. Sauf que quand vous n'avez que ça pour tout horizon, de ce point de vue tout de même élevé, que les terres qui s'étendent devant vous jusqu'au rivage ne représentent visuellement qu'une mince bande dans la partie basse de votre champ visuel et que 60 à 70% de tout ce que vous voyez n'est plus que ce tableau extraordinaire d'un soleil aussi glorieux qu'ensanglanté dont vous avez l'impression qu'il vous enveloppe littéralement, vous êtes terrassé. Les mots n'existent plus, ils sont impuissants. Et là, tout doucement, j'ai prononcé ce vers pour moi même et pour ma compagne.

Et nous sommes rentrés sans un mot, et nous n'avons jamais oublié. Et nous sommes encore aujourd'hui infiniment reconnaissants à Roberto d'avoir eu la délicatesse de nous réveiller pour que nous ne manquions pas cette merveille.

Et c'est ainsi qu'un modeste chauffeur mexicain reste dans mon esprit indissociable de l'un des plus merveilleux vers de la littérature française.

Merci Baudelaire ! Merci Roberto ! La poésie  - Page 10 333455 La poésie  - Page 10 395622 La poésie  - Page 10 185465 La poésie  - Page 10 395622 La poésie  - Page 10 333455


Dernière édition par Kristian le Sam 15 Juin - 12:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13455
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyVen 14 Juin - 18:53


Très beau poème et très beau témoignage. Merci Kristian. Mains
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4699
Age : 67
Date d'inscription : 25/02/2013

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyVen 14 Juin - 21:15

Oui, magnifique ce poème de Baudelaire qui résonne si bien avec les découvertes de tes yeux nouveaux Kristian, quand on devient ce que l'on dit, c'est juste parfait La poésie  - Page 10 395622
Revenir en haut Aller en bas
steph-w

steph-w

Nombre de messages : 474
Age : 59
Date d'inscription : 07/02/2007

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptySam 15 Juin - 18:31

Très beau poème, et belle histoire qui apporte tant de bonheur. La poésie  - Page 10 185465
Un paysage naturel qui fascine qui hypnotise. Ah la vie est belle quand même... drunken
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19318
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptySam 15 Juin - 20:00

Tu décris si bien, Kristian, qu'on a l'impression d'être à côté de toi pour admirer ce superbe panorama, et qui, comme disent nos amis, s'harmonisent bien avec ce poème de Beaudelaire La poésie  - Page 10 395622

Liszt s'en est inspiré :



https://www.youtube.com/watch?v=IPbuy1_H46w

il y a plusieurs mises en musique du poème, dont Debussy
Revenir en haut Aller en bas
Kristian



Nombre de messages : 1460
Age : 76
Date d'inscription : 18/11/2016

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyDim 16 Juin - 12:20

Savez-vous quand j'ai appris ce poème par cœur ? En 1956, je m'en souviens encore. J'étais en 3e et n'avais même pas 14 ans. C'était l'âge super-ingrat, où, encore tout petit, je n'avais pas mué, alors que la plupart de mes copains étaient devenus des hommes, et j'étais comme tous les petits, super agité, une vraie puce, comme disait mon bon professeur de français, un brave homme bien gentil, mais bien limité en tant qu'enseignant... à un détail près : il adorait la poésie, et nous faisait apprendre par cœur un poème par semaine.

J'aimais beaucoup la poésie (j'avais déjà écrit des alexandrins en classe de 4e qui m'avaient valu des compliments), mais ne connaissais pas vraiment la poésie « adulte ». On ne m'avait proposé que les poèmes pour enfants habituels, ceux que l'on faisait réciter à l'époque au primaire et en 6e-5e. Mais là, en 3e, je suis passé dans la cour des grands et ai découvert, émerveillé, les chefs-d'œuvres de Baudelaire, Rimbaud, Verlaine, Hugo, Mallarmé, pour ne parler que de ceux-là. Et je ne les comprenais pas vraiment – en tout cas intellectuellement. Comment, en effet, à 13ans et demi, dans les années 50, sans l'aide d'internet, comprendre :

« La chair est triste, hélas, et j'ai lu tous les livres... » ??? Hehe

Mais je sentais, je pressentais l'immense beauté contenue dans ces mots dont, parfois, je ne connaissais même pas le sens. Et surtout, le rythme ! La poésie  - Page 10 333455 La poésie  - Page 10 333455 La poésie  - Page 10 333455  cet alexandrin, avec ses douze pieds inexorables, cette régularité, cette sonorité, ces résonances et ces élans infinis qui me faisaient battre le cœur sans que je sache pourquoi, qui m'emportaient dans un ailleurs dont je n'avais aucune idée, mais dont je savais – quand, transporté, je les récitais – qu'ils me menaient au paradis !  La poésie  - Page 10 395622  La poésie  - Page 10 395622  La poésie  - Page 10 395622

C'est ainsi qu'en cette année 1956-57, entre 13 ans et demi et quatorze ans et demi, j'ai appris l'essentiel de la poésie que je sais encore aujourd'hui, et qui a constitué, n'ayons pas peur de le dire, la fondation de la culture qui est devenue mienne.

Et Harmonie du soir de Baudelaire y claque comme un véritable coup de tonnerre, à côté du Dormeur du val de Rimbaud, de Brise marine de Mallarmé, et de tant d'autres... La poésie  - Page 10 395622 La poésie  - Page 10 395622 La poésie  - Page 10 395622

Et que voulez-vous expliquer, quand vous êtes transporté par :

« Fuir ! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D’être parmi l’écume inconnue et les cieux ! »


tout en étant incapable d'expliquer à vos copains – qui, bien sûr, détestent – que vous aimez, que vous adorez, mais que vous ne savez absolument pas pourquoi ? Alors, vous vous taisez, mais continuez d'apprendre, encore et encore, d'accumuler par-devers vous, tous les vers qui vous tombent sous la main, et la poésie devient votre jardin secret – pas difficile, car, même en hypokhâgne, bien rares étaient les vrais amateurs !

Et à 77 ans, vous êtes toujours aussi gâteux devant les beautés que vous avez découvertes tout gamin, qui n'ont pas changé d'un iota et qui vous ont accompagné toute votre vie – et qui, elles, ne vous ont jamais fait défaut ! Car, comme John Keats (le plus grand romantique anglais à mon avis La poésie  - Page 10 185465 ) l'a écrit dans son Ode on a Grecian urn :

« Beauty is truth, truth beauty,—that is all
 Ye know on earth, and all ye need to know. »

« La beauté est vérité, et la vérité, beauté, – c'est tout
  Ce que l'on sait sur Terre, et tout ce que l'on a besoin de savoir. »
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4699
Age : 67
Date d'inscription : 25/02/2013

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyDim 16 Juin - 18:13

Quelle magnifique musique de Liszt sur ce poème de Baudelaire, on ne pourrait mieux le dire La poésie  - Page 10 185465 Liszt ajoute une quatrième dimension au poème, quel Art La poésie  - Page 10 395622
Par contre, j'ai écouté Léo Ferré dans son interprétation du même poème, et là : déception La poésie  - Page 10 Icon_con (mon avis tout personnel), je trouve le poème totalement applati No

Kristian a écrit:
Savez-vous quand j'ai appris ce poème par cœur ? En 1956, je m'en souviens encore. J'étais en 3e et n'avais même pas 14 ans. C'était l'âge super-ingrat, où, encore tout petit, je n'avais pas mué, alors que la plupart de mes copains étaient devenus des hommes, et j'étais comme tous les petits, super agité, une vraie puce, comme disait mon bon professeur de français, un brave homme bien gentil, mais bien limité en tant qu'enseignant... à un détail près : il adorait la poésie, et nous faisait apprendre par cœur un poème par semaine.

Quel événement que de faire de telles rencontres qui marquent une vie dans son enfance !
La sensibilité à la poésie était là déjà et tu as fait la bonne rencontre La poésie  - Page 10 395622

Tu as la chance d'avoir une excellente mémoire aussi pour te souvenir de tout ces détails qui t'enchantent encore aujourd'hui.
Moi j'ai une mémoire exécrable et lorsque je devais apprendre un poème par cœur, c'était une réelle épreuve pour moi. Heureusement pour moi, cette habitude de faire apprendre des textes par cœur aux enfants n'a pas duré et ce fut pour moi un réel soulagement ! Aujourd'hui, par contre, je me force à apprendre par cœur et je regrette un peu que l'on n'ait pas insisté à l'époque ou j'avais la mémoire plus malléable
Revenir en haut Aller en bas
Kristian



Nombre de messages : 1460
Age : 76
Date d'inscription : 18/11/2016

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyMar 18 Juin - 11:42

laudec a écrit:
Tu as la chance d'avoir une excellente mémoire aussi pour te souvenir de tout ces détails qui t'enchantent encore aujourd'hui.


Ma mémoire n'a rien d'extraordinaire, mais j'étais très motivé, j'ai donc fait l'effort de moi-même. Ce n'est pas par obligation que j'ai appris ces poèmes que beaucoup de mes copains n'apprenaient jamais, mais parce que je les aimais et en avais envie. La poésie  - Page 10 185465


laudec a écrit:
Moi j'ai une mémoire exécrable et lorsque je devais apprendre un poème par cœur, c'était une réelle épreuve pour moi.  Heureusement pour moi, cette habitude de faire apprendre des textes par cœur aux enfants n'a pas duré et ce fut pour moi un réel soulagement !


On na fait rien aujourd'hui pour apprendre aux enfants à utiliser leur mémoire, on laisse ça aux hasards du « destin ». Grave erreur ! La mémoire, ça s'apprend ! Ou plutôt, on peut apprendre à la maîtriser dans une certaine mesure. Mais il est bien plus facile de dire qu' « on l'a, ou on ne l'a pas ! » ce qui permet de ne pas se donner la peine de la développer ! Il est exact qu'on a plus ou moins de facilités au départ,  mais apprendre par cœur n'est pas la seule activité qui utilise nos facultés de mémoire ! Donc, la mémoire est bel et bien présente, mais nous faisons comme si son utilisation devait être automatique, ce qui est une absurdité. La poésie  - Page 10 99039

Nous faisons la même erreur avec les mathématiques, donc les bases ne devraient poser de problème à personne, si nous prenions la peine de les enseigner correctement, c'est-à-dire en fonction des capacités des enfants. Les bases de la géométrie et de l'algèbre peuvent être abordées de multiples manières et sont accessibles à tout le monde. Encore faut-il vouloir les enseigner.


laudec a écrit:
Aujourd'hui, par contre, je me force à apprendre par cœur et je regrette un peu que l'on n'ait pas insisté à l'époque ou j'avais la mémoire plus malléable

Et as-tu trouvé une bonne technique d'apprentissage, ou bien continues-tu de te torturer pour parvenir à tes fins ?
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4699
Age : 67
Date d'inscription : 25/02/2013

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyMar 18 Juin - 12:40

Kristian a écrit:
Et as-tu trouvé une bonne technique d'apprentissage, ou bien continues-tu de te torturer pour parvenir à tes fins ?

Non, je ne me "maltraite" pas Kristian Wink ; "forcer" n'était sans doute pas le terme approprié, c'est à la chorale que je fais cet effort d'apprendre par cœur le texte de nos chansons, le fait de chanter rend cet apprentissage agréable, mais même là , il me faut beaucoup de temps pour "retenir" les paroles La poésie  - Page 10 Icon_con A la flûte également, j'essaie de connaître par cœur certaines pièces alors que ce n'est pas obligatoire et c'est un pur plaisir d'y arriver mais ce jamais évident pour moi, il me faut beaucoup de travail.
Revenir en haut Aller en bas
Kristian



Nombre de messages : 1460
Age : 76
Date d'inscription : 18/11/2016

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyMar 18 Juin - 13:51

J'ai connu des milliers d'étudiants et d'élèves dans ma vie, mais je dois dire que je n'ai jamais entendu parler de problèmes de mémoire aussi sérieux que le tien La poésie  - Page 10 1521897346 .

As-tu étudié la question et consulté un spécialiste ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4699
Age : 67
Date d'inscription : 25/02/2013

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyMar 18 Juin - 14:51

Non, je n'ai jamais consulté pour cela, je devrais Shocked

Après avoir parlé de ma mauvaise mémoire à mon petit-fils qui lui l'a excellente, celui-ci m'a offert un livre de Sébastien Martinez "La mémoire est un jeu "(ce qu'il faut savoir pour tout savoir) Very Happy Je n'ai pas encore entamé la lecture .... (j'avais oublié Ptdr)
Revenir en haut Aller en bas
Kristian



Nombre de messages : 1460
Age : 76
Date d'inscription : 18/11/2016

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyMar 18 Juin - 16:27

Ptdr . Parfois, il suffit de très peu de choses pour débloquer une situation apparemment très compromise. Tu devrais y jeter un oeil. Qui sait ?🌺🌺🌺
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13455
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyMer 3 Juil - 18:54



Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne.
Quatre vingt-dix voleurs sur cent qui sont au bagne
Ne sont jamais allés à l’école une fois,
Et ne savent pas lire, et signent d’une croix.
C’est dans cette ombre-là qu’ils ont trouvé le crime.
L’ignorance est la nuit qui commence l’abîme.
Où rampe la raison, l’honnêteté périt.

Dieu, le premier auteur de tout ce qu’on écrit,
A mis, sur cette terre où les hommes sont ivres,
Les ailes des esprits dans les pages des livres.
Tout homme ouvrant un livre y trouve une aile, et peut
Planer là-haut où l’âme en liberté se meut.
L’école est sanctuaire autant que la chapelle.
L’alphabet que l’enfant avec son doigt épelle
Contient sous chaque lettre une vertu, le cœur
S’éclaire doucement à cette humble lueur.
Donc au petit enfant donnez le petit livre.
Marchez, la lampe en main, pour qu’il puisse vous suivre.

La nuit produit l’erreur et l’erreur l’attentat.
Faute d’enseignement, on jette dans l’état
Des hommes animaux, têtes inachevées,
Tristes instincts qui vont les prunelles crevées,
Aveugles effrayants, au regard sépulcral,
Qui marchent à tâtons dans le monde moral.
Allumons les esprits, c’est notre loi première,
Et du suif le plus vil faisons une lumière.
L’intelligence veut être ouverte ici-bas,
Le germe a droit d’éclore, et qui ne pense pas
Ne vit pas. Ces voleurs avaient le droit de vivre.
Songeons-y bien, l’école en or change le cuivre,

Tandis que l’ignorance en plomb transforme l’or.
Je dis que ces voleurs possédaient un trésor,
Leur pensée immortelle, auguste et nécessaire,
Je dis qu’ils ont le droit, du fond de leur misère,
De se tourner vers vous, à qui le jour sourit,
Et de vous demander compte de leur esprit,
Je dis qu’ils étaient l’homme et qu’on en fit la brute,
Je dis que je nous blâme et que je plains leur chute,
Je dis que ce sont eux qui sont les dépouillés,
Je dis que les forfaits dont ils se sont souillés
Ont pour point de départ ce qui n’est pas leur faute,
Pouvaient-ils s’éclairer du flambeau qu’on leur ôte?
Ils sont les malheureux et non les ennemis.
Le premier crime fut sur eux-mêmes commis,
On a de la pensée éteint en eux la flamme:
Et la société leur a volé leur âme.

Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19318
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyMer 3 Juil - 19:43

Une poésie que je ne connaissais pas de Victor Hugo, et tout à fait toujours d'actualité.

Merci, Icare Mains
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4699
Age : 67
Date d'inscription : 25/02/2013

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyMer 3 Juil - 20:39

Quelle élégance pour dire une situation essentielle, un visionnaire Victor Hugo dont nous aurions bien fait de nous inspirer...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4473
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyMer 3 Juil - 21:51

Désolée, voici un fil que je n'avais pas lu depuis bien longtemps : Je n'avais pas d'avis dans ma boîte mail pour me le rappeler, et sans doute ai-je été trop prise en juin pour aller rechercher les fils nouveaux....
Me voici en "vacances musicales", bien moins stressée qu'il y a huit jours.., donc demain je vais mieux vous lire.
Je connais très bien ce splendide poème de Baudelaire (que je relis de temps en temps). Celui d'Hugo m'est plus inconnu, très beau d'ailleurs aussi. De quelle oeuvre de Hugo est-il extrait, Icare ?
Merci !Very Happy
Et vraiment Joachim, superbe cette vidéo de Liszt ! La poésie  - Page 10 185465
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13455
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyJeu 4 Juil - 7:19


Je ne sais pas. Je l'ai trouvé par hasard sur les réseaux sociaux.
Revenir en haut Aller en bas
steph-w

steph-w

Nombre de messages : 474
Age : 59
Date d'inscription : 07/02/2007

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyJeu 4 Juil - 7:56

Une poésie puissante et pénétrante. Merci Icare. Very Happy

Après une recherche sur Internet, j'ai vu qu'elle avait pour titre: "Ecrit après la visite d'un bagne".



https://www.youtube.com/watch?v=qCmq5PYFdQg
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4699
Age : 67
Date d'inscription : 25/02/2013

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyJeu 4 Juil - 9:15

Si bien dit, merci Steph.
Je lis que ce poème est extrait de "Les Quatre vents de l'Esprit" (1881)

Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4699
Age : 67
Date d'inscription : 25/02/2013

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyJeu 4 Juil - 10:04

Et dans la même veine, toute la poésie des chansons d'Yves Duteil avec "Apprendre"

Sous le soleil la terre se fend
Pour cet homme et pour son enfant,
Après le puits qu'il faut creuser
Il reste un sillon à tracer...
Sans attendre...

Apprendre ...
À lire, à écrire, à compter
Ouvrir les portes encore fermées
Sur ce savoir accumulé
Qu'on lui en donne un jour la clé
Il a le monde à sa portée...

Lire... Apprendre à lire entre les lignes
Découvrir la magie des signes
Et les trésors inépuisables
Qu'on emporte dans son cartable

Comprendre...
C'est comme un mur que l'on traverse
C'est la brume qui se disperse
Une promesse encore plus belle
La connaissance universelle

Compter...
Apprendre à compter sur soi-même
À compter pour ceux qui vous aiment
Pour faire aussi partie du nombre
Pouvoir enfin sortir de l'ombre

Comprendre...
Combien la vie peut être belle
Et se mettre à compter pour elle
Faire la somme de sa différence
Et se soustraire à l'ignorance

Écrire...
Apprendre à écrire son histoire
À la plume et au crayon noir
En appliquant son écriture
Raconter sa propre aventure...

Surprendre...
Cueillir ses mots comme des fleurs
Semer des graines au long des coeurs
Confier son âme et sa mémoire
A celui qui viendra plus tard

Pour cet enfant à son pupitre
Tirer la langue sur le titre
Écrire son nom sur son cahier
C'est plonger vers sa liberté.


"Sans attendre" Yves Duteil 2002
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4473
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyJeu 4 Juil - 23:31

Magnifique tout cela mes amis, merci ! Very Happy Je me pose après une journée de folie, le temps pour rien d'autre que les urgences domestiques, le boulot, les coups de fil et l'arrosage........ A demain pour mieux lire et vous répondre !

Merci beaucoup Steph pour cette référence sur ce splendide poème de Victor Hugo qui fait monter les larmes aux yeux. J'écouterai la vidéo demain. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13455
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyMar 9 Juil - 17:51

Voilà un poème de l'italien Sergio Guttilla qui parle de tous ces enfants en détresse, laissés pour compte en mer, abandonnés des États européens, à l'heure où on préfère criminaliser les ONG et bloquer les bateaux de sauvetage dans les ports, notamment italiens.
*****
Si c'était ton fils
Tu remplirais la mer de navires
Et de n'importe quel drapeau.

Tu voudrais que tous ensemble
À des millions
Ils fassent un pont.
Pour le faire passer.

Attentionné,
Tu ne le laisserais jamais seul.
Tu ferais de l'ombre
Si c'était ton fils...

Si c'était ton fils
Tu remplirais la mer de navires
Et de n'importe quel drapeau.

Tu voudrais que tous ensemble
À des millions
Ils fassent un pont.
Pour le faire passer.

Attentionné,
Tu ne le laisserais jamais seul.
Tu ferais de l'ombre
Pour ne pas que brûlent ses yeux,
Le couvrir
Pour ne pas qu'il se mouille,
Des éclaboussures d'eau salée.

Si c'était ton fils, tu te jetterais à la mer,
Tu tuerais le pêcheur qui ne prête pas le bateau,
Crierais pour demander de l'aide,
Aux portes des gouvernements qui se ferment
Pour revendiquer la vie.

Si c'était ton fils aujourd'hui, tu serais en deuil,
Tu détesterais le monde, tu détesterais les ports.
Pleins de ces vaisseaux immobiles.
Tu détesterais ceux qui les gardent inaccessibles.
A cause de qui les cris
ont toujours le goût l'eau de mer.

Si c'était ton fils, tu les appellerais.
Lâches inhumains, parce qu'ils le sont.
Ils devraient t'arrêter, te garder, te bloquer,
Tu voudrais leur casser la gueule,
Car nous sommes tous dans la même mer.

Mais ne t'inquiète pas, dans ta maison tiède.
Ce n'est pas ton fils, ce n'est pas ton fils.
Tu peux dormir tranquille
Et surtout serein.
Ce n'est pas ton fils.

Ce n'est qu'un fils de l'humanité perdue,
De l'humanité sale, qui ne fait pas de bruit.

Ce n'est pas ton fils, ce n'est pas ton fils.
Dors bien, bien sûr.
Ce n'est pas le tien.

Sergio Guttilla

Pourrait-on aussi dédier ce poème au capitaine Carola Rackete.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4699
Age : 67
Date d'inscription : 25/02/2013

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyMar 9 Juil - 20:05

Tellement vrai, comment en sommes-nous arrivés là No ? La poésie parviendra-t-elle à toucher le cœur de nos décideurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4473
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyMer 10 Juil - 0:49

Merci pour tout cela Wink , j'irai mieux lire demain , j'ai trop chaud , il est tard...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4473
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 EmptyMer 10 Juil - 0:55

A Jacques
Ondine Valmore

Durant les longs étés, quand la terre altérée
Semble se soulever, blanchie et déchirée,
Pour chercher vainement un souffle de fraîcheur
Qui soulage en passant son inquiète ardeur;
Quand la moisson jaunie, éparse, échevelée,
Se penche tristement sur sa tige brûlée,
Qu’il est doux, sur ces champs tout à coup suspendu,
De voir poindre et grandir le nuage attendu !
Qu’il est doux, sous les flots de sa tiède rosée
De voir se ranimer la nature embrasée,
Et de sentir la vie, arrêtée un moment,
Rentrer dans chaque feuille avec frémissement !
Dans ces vallons étroits, profonds, et solitaires,
Où plonge un jour douteux pesant, plein de mystères ;
Où l’ombre des sapins couvre les champs pâlis,
Loin de l’air et du ciel terrains ensevelis;
Qu’il est doux, au milieu de la sombre journée,
De voir éclore enfin une heure fortunée,
De voir l’astre de feu, que le mont veut cacher,
S’élevant glorieux, dominer le rocher !
Ouvrant sa gerbe d’or sur ce côté du monde,
De ses jets lumineux il l’échauffé et l’inonde,
Et l’aride vallon, semé de mille fleurs,
Resplendira bientôt de divines couleurs!

Ondine Valmore, 1851, Cahiers (Gallica)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La poésie  - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 10 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La poésie
Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Les Arts-
Sauter vers: