Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 La poésie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Kristian

avatar

Nombre de messages : 1073
Age : 76
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: La poésie    Ven 23 Nov 2018 - 9:02

[quote="uzeste"]bonsoir !
on commence en chanson avec une adaptation d'un poeme de jean richepin, adapté par georges brassens ;
https://www.youtube.com/watch?v=wRdXZRZ5lkE

Toutes mes excuses, Uzeste, fasciné par les paroles du poème que tu nous as proposées, je n'ai même pas remarqué que tu avais donné le lien pour la chanson et l'ai redonné moi-même. Désolé de t'avoir volé ton effet ! Merci de bien vouloir pardonner l'autre admirateur de Brassens que je suis ! Mains
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 1073
Age : 76
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: La poésie    Dim 25 Nov 2018 - 13:07

Le jardin mouillé

La croisée est ouverte; il pleut
Comme minutieusement,
À petit bruit et peu à peu,
Sur le jardin frais et dormant.

Feuille à feuille, la pluie éveille
L'arbre poudreux qu'elle verdit;
Au mur, on dirait que la treille
S'étire d'un geste engourdi.

L'herbe frémit, le gravier tiède
Crépite et l'on croirait là-bas
Entendre sur le sable et l'herbe
Comme d'imperceptibles pas.

Le jardin chuchote et tressaille,
Furtif et confidentiel;
L'averse semble maille à maille
Tisser la terre avec le ciel.

Il pleut, et les yeux clos, j'écoute,
De toute sa pluie à la fois,
Le jardin mouillé qui s'égoutte
Dans l'ombre que j'ai faite en moi.


Henri de Régnier, Les Médailles d'argile
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3882
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: La poésie    Dim 25 Nov 2018 - 20:34

Merci ! Kiss  C'est vraiment superbe, cela bien sûr m'évoque exactement le temps présent : mon grand jardin mouillé sous la pluie d'automne, mais qui garde ses fragrances quand les averses cessent et que le soleil timide revient .. (cet après-midi).
Henri de Régnier, encore un très grand poète , assez méconnu d'ailleurs...
Nous parlions de Brassens avec mon mari pendant le diner, parce qu'un ensemble qui joue sur instruments anciens (archiluth, hautbois baroque, violes, flageolet, "la Clique des Lunaisiens"), vient de sortir un CD intitulé "les Ballades de Monsieur Brassens", sachant que notre Georges se revendiquait beaucoup de cet univers.. parfois fantasmé, des ménestrels, troubadours...
J'en parlerai plus demain..  Wink

Voici ce que sifflotait mon mari (qui siffle comme un merle), après le dîner :
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 1073
Age : 76
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: La poésie    Dim 25 Nov 2018 - 20:43

Anouchka a écrit:
Merci ! Kiss  C'est vraiment superbe, cela bien sûr m'évoque exactement le temps présent : mon grand jardin mouillé sous la pluie d'automne, mais qui garde ses fragrances quand les averses cessent et que le soleil timide revient .. (cet après-midi).
Henri de Régnier, encore un très grand poète , assez méconnu d'ailleurs...

J'adore Henri de Régnier, injustement méconnu. J'ai pené à toi en postant ce poème, dont j'étais sûr que tu l'aimerais Very Happy

Anouchka a écrit:
Nous parlions de Brassens avec mon mari pendant le diner, parce qu'un ensemble qui joue sur instruments anciens (archiluth, hautbois baroque, violes, flageolet, "la Clique des Lunaisiens"), vient de sortir un CD intitulé "les Ballades de Monsieur Brassens", sachant que notre Georges se revendiquait beaucoup de cet univers.. parfois fantasmé, des ménestrels, troubadours...
J'en parlerai plus demain..  Wink

Voici ce que sifflotait mon mari (qui siffle comme un merle), après le dîner :

En effet, l'une des très, très belles chansons du veux Georges sur les femmes.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 4145
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: La poésie    Sam 8 Déc 2018 - 20:15

Je ne connaissais pas ce poète Henri de Régnier , un Français ? contemporain ? .  Son Jardin mouillé me le fait découvrir de façon tout à fait charmante, ses images  et ses sonorités me sont très attachantes et m'évoquent les souvenirs les plus tendres, merci pour cette découverte Kristian
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 1073
Age : 76
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: La poésie    Dim 9 Déc 2018 - 9:58

C'est tout petit, sept ou huit ans, que j'ai appris à l'école la première strophe de ce poème d'Henri de Régnier.   Il faut dire que j'avais une maîtresse qui adorait la poésie. Elle n'est pas pour rien dans ma vocation.  

Henri de Régnier (1864-1936)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_de_Régnier

Odelette 1

Un petit roseau m'a suffi
Pour faire frémir l'herbe haute
Et tout le pré
Et les deux saules
Et le ruisseau qui chante aussi ;
Un petit roseau m'a suffi
A faire chanter la forêt.

Ceux qui passent l'ont entendu
Au fond du soir, en leurs pensées
Dans le silence et dans le vent,
Clair ou perdu,
Proche ou lointain...
Ceux qui passent en leurs pensées
En écoutant, au fond d'eux-mêmes
L'entendront encore et l'entendent
Toujours qui chante.

Il m'a suffi
De ce petit roseau cueilli
A la fontaine où vint l'Amour
Mirer, un jour,
Sa face grave
Et qui pleurait,
Pour faire pleurer ceux qui passent
Et trembler l'herbe et frémir l'eau;
Et j'ai du souffle d'un roseau
Fait chanter toute la forêt.

Les Jeux rustiques et divins
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 1073
Age : 76
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: La poésie    Dim 9 Déc 2018 - 12:40

Et si vous avez encore un instant, lisez cet autre poème d'Henri de Régnier que je viens de découvrir, ô merveille       ! Dire que je suis resté toute une vie dans l'ignorance ! C'est bien là le drame : nous mettons tout notre naïf orgueil à nous féliciter de ce que nous savons...   alors que ce n'est même pas une goutte d'eau à côté de ce que nous ne savons pas !      

Mais écoutez plutôt la poésie de Régnier chanter : c'est l'une des plus musicales, de celles qu'il faut d'abord entendre intérieurement  


J’ai feint que des Dieux m’aient parlé

J’ai feint que des Dieux m’aient parlé ;
Celui-là ruisselant d’algues et d’eau,
Cet autre lourd de grappes et de blé,
Cet autre ailé,
Farouche et beau
En sa stature de chair nue,
Et celui-ci toujours voilé,
Cet autre encor
Qui cueille, en chantant, la ciguë
Et la pensée
Et qui noue à son thyrse d’or
Les deux serpents en caducée,
D’autres encor...

Alors j’ai dit : Voici des flûtes et des corbeilles,
Mordez aux fruits ;
Écoutez chanter les abeilles
Et l’humble bruit

De l’osier vert qu’on tresse et des roseaux qu’on coupe.
J’ai dit encor : Écoute,
Écoute,
Il y a quelqu’un derrière l’écho,
Debout parmi la vie universelle,
Et qui porte l’arc double et le double flambeau,
Et qui est nous
Divinement...

Face invisible ! Je t’ai gravée en médailles
D’argent doux comme l’aube pâle,
D’or ardent comme le soleil,
D’airain sombre comme la nuit ;
Il y en a de tout métal,
Qui tintent clair comme la joie,
Qui sonnent lourd comme la gloire,
Comme l’amour, comme la mort ;
Et j’ai fait les plus belles de belle argile
Sèche et fragile.

Une à une, vous les comptiez en souriant,
Et vous disiez : il est habile ;
Et vous passiez en souriant

Aucun de vous n’a donc vu
Que mes mains tremblaient de tendresse,
Que tout le grand songe terrestre
Vivait en moi pour vivre en eux
Que je gravais aux métaux pieux,
Mes Dieux,
Et qu’ils étaient le visage vivant
De ce que nous avons senti des roses,
De l’eau, du vent,
De la forêt et de la mer,
De toutes choses
En notre chair,
Et qu’ils sont nous divinement.

Les Médailles d ’argile, Mercure de France, 1900, p. 13-15.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 4145
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: La poésie    Dim 9 Déc 2018 - 13:26

Je suis très heureuse de découvrir ce poète qui me parle tout droit au cœur et qui vient mettre un baume là où il est blessé
Les poètes sont parfois ceux qui soignent mieux que la médecine savante et ses protocoles souvent illisibles
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3882
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: La poésie    Dim 16 Déc 2018 - 11:57

Ce matin, peu après le lever du jour (chez nous dans l'Ouest, vers 8 h, par contre le soleil se couche plus tard bien sûr), j'ai vu arriver ma colonie de tourterelles turques -celles qui sont gris-mauve avec le collier noir et qui migrent progressivement vers le Nord-. Au départ, j'avais un couple. Et puis deux etc.. (ils ont dû nidifier dans mes tilleuls et ensuite appeler les copains).
Leur beauté, avec leurs ailes souples et dentelées, est ineffable. Elles me connaissent et bien sûr je nourris tout ce petit monde tous les jours...
Je veux leur rendre hommage car elles me donnent du bonheur..
J'ai trouvé un fort joli et tendre poème, d'Albert Samain, extrait de son recueil "Aux flancs du vase" (1898)...

"La tourterelle d'Amymone"

Amymone en ses bras a pris sa tourterelle,
Et, la serrant toujours plus doucement contre elle,
Se plaît à voir l'oiseau, docile à son désir,
Entre ses jeunes seins roucouler de plaisir.
Même elle veut encor que son bec moins farouche
Cueille les grains posés sur le bord de sa bouche,
Puis, inclinant la joue au plumage neigeux,
Et, toujours plus câline et plus tendre en ses jeux,
Elle caresse au long des plumes son visage,
Et sourit, en frôlant son épaule au passage,
De sentir, rougissant chaque fois d'y penser,
Son épaule plus douce encore à caresser.

Albert Samain.
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 1073
Age : 76
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: La poésie    Dim 16 Déc 2018 - 13:02

Délicieux
Merci, Anouchka Kiss
J'adore Albert Samain
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 4145
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: La poésie    Dim 16 Déc 2018 - 14:56

Albert Samain, encore un inconnu pour moi qui dit de fort jolies choses, merci Amymone, pardon Anouchka Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 3882
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: La poésie    Ven 11 Jan 2019 - 20:36

Je suis plongée dans un fort joli livre qui allie principalement la musique celtique aux légendes, à la poésie ("Contes populaires des pays celtiques", Gérard Lomenec'h, musicien, musicologue et chercheur spécialiste des traditions anciennes). Le livre date de 2005.

Poème "La Harpe d'or", de Thomas Moore, XIXème siècle, d'après une légende irlandaise -traduction de Norrey Love- :

"On dit que cette harpe que je caresse pour toi,
Fut sirène chantant sous la mer autrefois,
Souvent au soir elle nageait sur les vagues claires,
Pour voir son bien-aimé sur le rivage vert.

Mais elle aimait en vain ; il la fit soupirer
Et la nuit de ses larmes ses longues tresses baigner.
Le ciel, prenant pitié de ces amours vaines,
Changea en douce harpe cette belle sirène.

Sa gorge pommelée, son avenant visage,
Ses charmes donnèrent à la harpe leur grâce ;
Ses cheveux ondulant sur ses épaules blanches
Devinrent des cordes d'or pour égrener romances.

Voici, depuis longtemps, que la harpe à son tour,
A su mêler aux plaintes le langage d'amour ;
Elle a appris à jouer lais gracieux et sons
D'amour d'où viennent et mes pleurs et mon chant. "



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La poésie    

Revenir en haut Aller en bas
 
La poésie
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Les Arts-
Sauter vers: