Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez
 

 La poésie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Kristian

Kristian

Nombre de messages : 1255
Age : 76
Date d'inscription : 18/11/2016

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyVen 23 Nov - 10:02

[quote="uzeste"]bonsoir !
on commence en chanson avec une adaptation d'un poeme de jean richepin, adapté par georges brassens ;
https://www.youtube.com/watch?v=wRdXZRZ5lkE

Toutes mes excuses, Uzeste, fasciné par les paroles du poème que tu nous as proposées, je n'ai même pas remarqué que tu avais donné le lien pour la chanson et l'ai redonné moi-même. La poésie  - Page 5 99039 Désolé de t'avoir volé ton effet ! Merci de bien vouloir pardonner l'autre admirateur de Brassens que je suis ! Mains
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

Kristian

Nombre de messages : 1255
Age : 76
Date d'inscription : 18/11/2016

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyDim 25 Nov - 14:07

Le jardin mouillé

La croisée est ouverte; il pleut
Comme minutieusement,
À petit bruit et peu à peu,
Sur le jardin frais et dormant.

Feuille à feuille, la pluie éveille
L'arbre poudreux qu'elle verdit;
Au mur, on dirait que la treille
S'étire d'un geste engourdi.

L'herbe frémit, le gravier tiède
Crépite et l'on croirait là-bas
Entendre sur le sable et l'herbe
Comme d'imperceptibles pas.

Le jardin chuchote et tressaille,
Furtif et confidentiel;
L'averse semble maille à maille
Tisser la terre avec le ciel.

Il pleut, et les yeux clos, j'écoute,
De toute sa pluie à la fois,
Le jardin mouillé qui s'égoutte
Dans l'ombre que j'ai faite en moi.


Henri de Régnier, Les Médailles d'argile
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4183
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyDim 25 Nov - 21:34

Merci ! Kiss  C'est vraiment superbe, cela bien sûr m'évoque exactement le temps présent : mon grand jardin mouillé sous la pluie d'automne, mais qui garde ses fragrances quand les averses cessent et que le soleil timide revient .. (cet après-midi).
Henri de Régnier, encore un très grand poète , assez méconnu d'ailleurs...
Nous parlions de Brassens avec mon mari pendant le diner, parce qu'un ensemble qui joue sur instruments anciens (archiluth, hautbois baroque, violes, flageolet, "la Clique des Lunaisiens"), vient de sortir un CD intitulé "les Ballades de Monsieur Brassens", sachant que notre Georges se revendiquait beaucoup de cet univers.. parfois fantasmé, des ménestrels, troubadours...
J'en parlerai plus demain..  Wink

Voici ce que sifflotait mon mari (qui siffle comme un merle), après le dîner :
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

Kristian

Nombre de messages : 1255
Age : 76
Date d'inscription : 18/11/2016

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyDim 25 Nov - 21:43

Anouchka a écrit:
Merci ! Kiss  C'est vraiment superbe, cela bien sûr m'évoque exactement le temps présent : mon grand jardin mouillé sous la pluie d'automne, mais qui garde ses fragrances quand les averses cessent et que le soleil timide revient .. (cet après-midi).
Henri de Régnier, encore un très grand poète , assez méconnu d'ailleurs...

J'adore Henri de Régnier, injustement méconnu. La poésie  - Page 5 185465 J'ai pené à toi en postant ce poème, dont j'étais sûr que tu l'aimerais Very Happy

Anouchka a écrit:
Nous parlions de Brassens avec mon mari pendant le diner, parce qu'un ensemble qui joue sur instruments anciens (archiluth, hautbois baroque, violes, flageolet, "la Clique des Lunaisiens"), vient de sortir un CD intitulé "les Ballades de Monsieur Brassens", sachant que notre Georges se revendiquait beaucoup de cet univers.. parfois fantasmé, des ménestrels, troubadours...
J'en parlerai plus demain..  Wink

Voici ce que sifflotait mon mari (qui siffle comme un merle), après le dîner :

En effet, l'une des très, très belles chansons du veux Georges sur les femmes. La poésie  - Page 5 333455
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4382
Age : 67
Date d'inscription : 25/02/2013

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptySam 8 Déc - 21:15

Je ne connaissais pas ce poète Henri de Régnier , un Français ? contemporain ? .  Son Jardin mouillé me le fait découvrir de façon tout à fait charmante, ses images  et ses sonorités me sont très attachantes et m'évoquent les souvenirs les plus tendres, merci pour cette découverte Kristian
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

Kristian

Nombre de messages : 1255
Age : 76
Date d'inscription : 18/11/2016

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyDim 9 Déc - 10:58

C'est tout petit, sept ou huit ans, que j'ai appris à l'école la première strophe de ce poème d'Henri de Régnier.  La poésie  - Page 5 333455 Il faut dire que j'avais une maîtresse qui adorait la poésie. Elle n'est pas pour rien dans ma vocation.  La poésie  - Page 5 185465

Henri de Régnier (1864-1936)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_de_Régnier

Odelette 1

Un petit roseau m'a suffi
Pour faire frémir l'herbe haute
Et tout le pré
Et les deux saules
Et le ruisseau qui chante aussi ;
Un petit roseau m'a suffi
A faire chanter la forêt.

Ceux qui passent l'ont entendu
Au fond du soir, en leurs pensées
Dans le silence et dans le vent,
Clair ou perdu,
Proche ou lointain...
Ceux qui passent en leurs pensées
En écoutant, au fond d'eux-mêmes
L'entendront encore et l'entendent
Toujours qui chante.

Il m'a suffi
De ce petit roseau cueilli
A la fontaine où vint l'Amour
Mirer, un jour,
Sa face grave
Et qui pleurait,
Pour faire pleurer ceux qui passent
Et trembler l'herbe et frémir l'eau;
Et j'ai du souffle d'un roseau
Fait chanter toute la forêt.

Les Jeux rustiques et divins
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

Kristian

Nombre de messages : 1255
Age : 76
Date d'inscription : 18/11/2016

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyDim 9 Déc - 13:40

Et si vous avez encore un instant, lisez cet autre poème d'Henri de Régnier que je viens de découvrir, ô merveille  La poésie  - Page 5 185465  La poésie  - Page 5 185465  La poésie  - Page 5 185465 ! Dire que je suis resté toute une vie dans l'ignorance ! C'est bien là le drame : nous mettons tout notre naïf orgueil à nous féliciter de ce que nous savons...  La poésie  - Page 5 3179974220 alors que ce n'est même pas une goutte d'eau à côté de ce que nous ne savons pas !  La poésie  - Page 5 1521897346  La poésie  - Page 5 504303  La poésie  - Page 5 248345

Mais écoutez plutôt la poésie de Régnier chanter : c'est l'une des plus musicales, de celles qu'il faut d'abord entendre intérieurement  La poésie  - Page 5 1941866137


J’ai feint que des Dieux m’aient parlé

J’ai feint que des Dieux m’aient parlé ;
Celui-là ruisselant d’algues et d’eau,
Cet autre lourd de grappes et de blé,
Cet autre ailé,
Farouche et beau
En sa stature de chair nue,
Et celui-ci toujours voilé,
Cet autre encor
Qui cueille, en chantant, la ciguë
Et la pensée
Et qui noue à son thyrse d’or
Les deux serpents en caducée,
D’autres encor...

Alors j’ai dit : Voici des flûtes et des corbeilles,
Mordez aux fruits ;
Écoutez chanter les abeilles
Et l’humble bruit

De l’osier vert qu’on tresse et des roseaux qu’on coupe.
J’ai dit encor : Écoute,
Écoute,
Il y a quelqu’un derrière l’écho,
Debout parmi la vie universelle,
Et qui porte l’arc double et le double flambeau,
Et qui est nous
Divinement...

Face invisible ! Je t’ai gravée en médailles
D’argent doux comme l’aube pâle,
D’or ardent comme le soleil,
D’airain sombre comme la nuit ;
Il y en a de tout métal,
Qui tintent clair comme la joie,
Qui sonnent lourd comme la gloire,
Comme l’amour, comme la mort ;
Et j’ai fait les plus belles de belle argile
Sèche et fragile.

Une à une, vous les comptiez en souriant,
Et vous disiez : il est habile ;
Et vous passiez en souriant

Aucun de vous n’a donc vu
Que mes mains tremblaient de tendresse,
Que tout le grand songe terrestre
Vivait en moi pour vivre en eux
Que je gravais aux métaux pieux,
Mes Dieux,
Et qu’ils étaient le visage vivant
De ce que nous avons senti des roses,
De l’eau, du vent,
De la forêt et de la mer,
De toutes choses
En notre chair,
Et qu’ils sont nous divinement.

Les Médailles d ’argile, Mercure de France, 1900, p. 13-15.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4382
Age : 67
Date d'inscription : 25/02/2013

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyDim 9 Déc - 14:26

Je suis très heureuse de découvrir ce poète qui me parle tout droit au cœur et qui vient mettre un baume là où il est blessé La poésie  - Page 5 395622
Les poètes sont parfois ceux qui soignent mieux que la médecine savante et ses protocoles souvent illisibles
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4183
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyDim 16 Déc - 12:57

Ce matin, peu après le lever du jour (chez nous dans l'Ouest, vers 8 h, par contre le soleil se couche plus tard bien sûr), j'ai vu arriver ma colonie de tourterelles turques -celles qui sont gris-mauve avec le collier noir et qui migrent progressivement vers le Nord-. Au départ, j'avais un couple. Et puis deux etc.. (ils ont dû nidifier dans mes tilleuls et ensuite appeler les copains).
Leur beauté, avec leurs ailes souples et dentelées, est ineffable. Elles me connaissent et bien sûr je nourris tout ce petit monde tous les jours...
Je veux leur rendre hommage car elles me donnent du bonheur..
J'ai trouvé un fort joli et tendre poème, d'Albert Samain, extrait de son recueil "Aux flancs du vase" (1898)...

"La tourterelle d'Amymone"

Amymone en ses bras a pris sa tourterelle,
Et, la serrant toujours plus doucement contre elle,
Se plaît à voir l'oiseau, docile à son désir,
Entre ses jeunes seins roucouler de plaisir.
Même elle veut encor que son bec moins farouche
Cueille les grains posés sur le bord de sa bouche,
Puis, inclinant la joue au plumage neigeux,
Et, toujours plus câline et plus tendre en ses jeux,
Elle caresse au long des plumes son visage,
Et sourit, en frôlant son épaule au passage,
De sentir, rougissant chaque fois d'y penser,
Son épaule plus douce encore à caresser.

Albert Samain.
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

Kristian

Nombre de messages : 1255
Age : 76
Date d'inscription : 18/11/2016

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyDim 16 Déc - 14:02

Délicieux La poésie  - Page 5 185465
Merci, Anouchka Kiss
J'adore Albert Samain La poésie  - Page 5 1941866137
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4382
Age : 67
Date d'inscription : 25/02/2013

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyDim 16 Déc - 15:56

Albert Samain, encore un inconnu pour moi qui dit de fort jolies choses, merci Amymone, pardon Anouchka Wink
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4183
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyVen 11 Jan - 21:36

Je suis plongée dans un fort joli livre qui allie principalement la musique celtique aux légendes, à la poésie ("Contes populaires des pays celtiques", Gérard Lomenec'h, musicien, musicologue et chercheur spécialiste des traditions anciennes). Le livre date de 2005.

Poème "La Harpe d'or", de Thomas Moore, XIXème siècle, d'après une légende irlandaise -traduction de Norrey Love- :

"On dit que cette harpe que je caresse pour toi,
Fut sirène chantant sous la mer autrefois,
Souvent au soir elle nageait sur les vagues claires,
Pour voir son bien-aimé sur le rivage vert.

Mais elle aimait en vain ; il la fit soupirer
Et la nuit de ses larmes ses longues tresses baigner.
Le ciel, prenant pitié de ces amours vaines,
Changea en douce harpe cette belle sirène.

Sa gorge pommelée, son avenant visage,
Ses charmes donnèrent à la harpe leur grâce ;
Ses cheveux ondulant sur ses épaules blanches
Devinrent des cordes d'or pour égrener romances.

Voici, depuis longtemps, que la harpe à son tour,
A su mêler aux plaintes le langage d'amour ;
Elle a appris à jouer lais gracieux et sons
D'amour d'où viennent et mes pleurs et mon chant. "

La poésie  - Page 5 185465

Revenir en haut Aller en bas
Mike56

Mike56

Nombre de messages : 180
Age : 62
Date d'inscription : 12/07/2018

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyVen 8 Fév - 17:11

Les livres de Claude Roy (1915-1997), ces carnets de bord, son autobiographie  et sa poésie, m'ont longtemps accompagné. Cet écrivain semble un peu oublié maintenant....

La nuit

Elle est venue la nuit de plus loin que la nuit
A pas de vent de loup de fougère et de menthe
Voleuse de parfum impure fausse nuit
Fille aux cheveux d'écume issus de l'eau dormante

Après l'aube la nuit tisseuse de chansons
S'endort d'un songe lourd d'astres et de méduses
Et les jambes mêlées au fuseau des saisons
Veille sur le repos des étoiles confuses

Sa main laisse glisser les constellations
Le sable fabuleux des mondes solitaires
La poussière de Dieu et de sa création
La semence de feu qui féconde les terres

Mais elle vient la nuit de plus loin que la nuit
A pas de vent de mer de feu de loup de piège
Bergère sans troupeau glaneuse sans épis
Aveugle aux lèvres d'or qui marche sur la neige

Claude Roy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4183
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyVen 8 Fév - 21:01

Merci Mike Kiss , poème absolument splendide, d'un poète que j'ai peut-lu un jour, mais que j'avais oublié...

L'allégorie de cette "seconde nuit" avec la mort inéluctable me semble évidente..

Superbe. De quel recueil est extrait ce poème ?
Revenir en haut Aller en bas
Mike56

Mike56

Nombre de messages : 180
Age : 62
Date d'inscription : 12/07/2018

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyVen 8 Fév - 22:44

Le poème est dans un livre poche de la collection Poésie/Gallimard au titre de Poésies paru pour la première fois en 1970.
Le poème La nuit est le premier du recueil Au sommeil la nuit inclus dans le livre.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4382
Age : 67
Date d'inscription : 25/02/2013

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyVen 8 Fév - 23:01

Claude Roy et "La nuit" sont de belles découvertes pour moi, un poète et un de ses poèmes. Celui-ci me donne envie d'en savoir plus. Cette nuit venue de si loin, mystérieuse et féconde m'appelle et me parle.
Revenir en haut Aller en bas
Mike56

Mike56

Nombre de messages : 180
Age : 62
Date d'inscription : 12/07/2018

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyVen 8 Fév - 23:12

Je suis ravi de vous connaître Claude Roy.😀
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4183
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptySam 9 Fév - 0:48

Oui, merci beaucoup pour cette découverte.
Je suis allée un peu voir sa bio sur Wikipedia, mais il est un peu tard pour en parler. Il était aussi écrivain et journaliste et a obtenu le prestigieux prix Goncourt de la Poésie en 1985 (pour nos amis Belges, le Goncourt est "le" prix de l'année en France pour la littérature et un autre pour la poésie, décernés par l'Académie Goncourt).
En grande amoureuse de la gent féline, il m'a semblé voir qu'il avait écrit un livre sur les chats.. A suivre... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mike56

Mike56

Nombre de messages : 180
Age : 62
Date d'inscription : 12/07/2018

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptySam 9 Fév - 15:22

Claude Roy(1915-1997) fut un journaliste, poète, romance et critique d'art.Il épouse en seconde noce l'actrice Loleh Bellon.
Il a écrit une autobiographie en trois volumes Moi Je 1969, Nous 1972 et Somme toute 1976.
Il traduit également de la poésie chinoise.

Il publia une série de Journal intime à partir de 1983 dont je me suis délecté. Il semble qu'il les appelait des Carnets de bord
IL fut atteint en 1982 d'un cancer du poumon qu'il évoqua dans Permis de séjour (1977-1982).
Oui Anouchka, il me semble qu'il aimait beaucoup les chats.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4183
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptySam 9 Fév - 20:04

Mike a écrit:
Oui Anouchka, il me semble qu'il aimait beaucoup les chats.

Effectivement ; il m'a semblé voir dans la liste de ses ouvrages, un petit livre dédié aussi évidemment aux enfants , dont le héros, un chat, je crois s'appelle Gaspard et va démêler une affaire genre enquête policière. Il va falloir que "'j'investigue" ça !  Wink

P.S; : Pour l'option "citation", Mike , c'est le petit machin blanc du quatrième pavé en partant de la gauche, on colle et on insère. Je me permets ce petit aparté car perso, au début sur le forum, j'ai eu du mal à le repérer -ce n'est pas la même chose sur certains autres forums-.


Très intéressant ce que tu nous dis, j'adore la poésie et il va falloir que je découvre mieux cet auteur. Pour l'instant, j'ai tout simplement repris les Fables de la Fontaine pas très connues (en panachage avec d'autres bouquins), car comme poète, il est quand même grandiose ! La poésie  - Page 5 185465
Revenir en haut Aller en bas
Mike56

Mike56

Nombre de messages : 180
Age : 62
Date d'inscription : 12/07/2018

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptySam 9 Fév - 22:02

Minimes
Paris, le Haut-Bout, Octobre 1987
L'étonnement du voyageur
1987-1989
Claude Roy
Gallimard

Ce que j'aime notamment chez les chats c'est qu'ils vous interdisent de se croire leur propriétaire
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4183
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptySam 9 Fév - 23:06

Exactement Mike !! , mais je m'interdis aussi d'être l'esclave de mes chats (j'en ai beaucoup depuis mon adolescence) = Personne ne cède, c'est assez rigolo.... Hehe  (actuellement, j'en ai deux mais j'ai eu plus et je suis la présidente d'une assoc pour les chats "libres" à Pierre et Vacances ici). Mais ils veulent nos câlins et nous aussi, alors bon, on finit par "fusionner"  Laughing .
Merci beaucoup pour les références du livre, je vais commander ça la semaine prochaine ainsi qu'un recueil de poésies de Claude Roy (pas sur le net, j'ai été hackée par Amazon fin décembre de façon grave -j'en ai témoigné ici-, alors je fais travailler mon Espace Culturel Leclerc  Very Happy ).
Revenir en haut Aller en bas
Mike56

Mike56

Nombre de messages : 180
Age : 62
Date d'inscription : 12/07/2018

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyDim 10 Fév - 7:25

On peut également aller du côté de chez Baudelaire (1821-1867)

Le chat
Les Fleurs du Mal

I

Dans ma cervelle se promène
Ainsi qu'en son appartement,
Un beau chat, fort, doux et charmant.
Quand il miaule, on l'entend à peine,

Tant son timbre est tendre et discret ;
Mais que sa voix s'apaise ou gronde,
Elle est toujours riche et profonde.
C'est là son charme et son secret.

Cette voix, qui perle et qui filtre
Dans mon fonds le plus ténébreux,
Me remplit comme un vers nombreux
Et me réjouit comme un philtre.

Elle endort les plus cruels maux
Et contient toutes les extases ;
Pour dire les plus longues phrases,
Elle n'a pas besoin de mots.

Non, il n'est pas d'archet qui morde
Sur mon coeur, parfait instrument,
Et fasse plus royalement
Chanter sa plus vibrante corde,

Que ta voix, chat mystérieux,
Chat séraphique, chat étrange,
En qui tout est, comme en un ange,
Aussi subtil qu'harmonieux !

II

De sa fourrure blonde et brune
Sort un parfum si doux, qu'un soir
J'en fus embaumé, pour l'avoir
Caressée une fois, rien qu'une.

C'est l'esprit familier du lieu ;
Il juge, il préside, il inspire
Toutes choses dans son empire ;
Peut-être est-il fée, est-il dieu ?

Quand mes yeux, vers ce chat que j'aime
Tirés comme par un aimant
Se retournent docilement
Et que je regarde en moi-même

Je vois avec étonnement
Le feu de ses prunelles pâles,
Clairs fanaux, vivantes opales,
Qui me contemplent fixement.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4183
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 EmptyDim 10 Fév - 18:42

Merci ! Very Happy
Oui, c'est vraiment magnifique. Je ne connaissais que la strophe II que j'ai dans un livre qui conjugue poésies ou courts textes (comme ceux de Colette), avec des peintures ou aquarelles.
Joachim du Bellay a aussi écrit un poème superbe pour son chat chartreux ("Belaud", je crois).
Revenir en haut Aller en bas
Mike56

Mike56

Nombre de messages : 180
Age : 62
Date d'inscription : 12/07/2018

La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Pour écrire un seul vers .... Rilke   La poésie  - Page 5 EmptyVen 15 Fév - 22:50

"Pour écrire un seul vers, il faut avoir vu beaucoup de villes, d’hommes et de choses, il faut connaître les animaux, il faut sentir comment volent les oiseaux et savoir quel mouvement font les petites fleurs en s’ouvrant le matin. Il faut pouvoir repenser à des chemins dans des régions inconnues, à des rencontres inattendues, à des départs que l’on voyait longtemps approcher, à des jours d’enfance dont le mystère ne s’est pas encore éclairci, à ses parents qu’il fallait qu’on froissât lorsqu’ils vous apportaient une joie et qu’on ne la comprenait pas (c’était une joie faite pour un autre), à des maladies d’enfance qui commençaient si singulièrement, par tant de profondes et graves transformations, à des jours passés dans des chambres calmes et contenues, à des matins au bord de la mer, à la mer elle-même, à des mers, à des nuits de voyage qui frémissaient très haut et volaient avec toutes les étoiles – et il ne suffit même pas de savoir penser à tout cela. Il faut avoir des souvenirs de beaucoup de nuits d’amour, dont aucune ne ressemblait à l’autre, de cris de femmes hurlant en mal d’enfant, et de légères, de blanches, de dormantes accouchées qui se refermaient. Il faut encore avoir été auprès de mourants, être resté assis auprès de morts, dans la chambre, avec la fenêtre ouverte et les bruits qui venaient par à-coups. Et il ne suffit même pas d’avoir des souvenirs. Il faut savoir les oublier quand ils sont nombreux, et il faut avoir la grande patience d’attendre qu’ils reviennent. Car les souvenirs ne sont pas encore cela. Ce n’est que lorsqu’ils deviennent en nous sang, regard, geste, lorsqu’ils n’ont plus de nom et ne se distinguent plus de nous, ce n’est qu’alors qu’il peut arriver qu’en une heure très rare, du milieu d’eux, se lève le premier mot d’un vers."
Rainer Maria Rilke (1875-1926) – Les Cahiers de Malte Laurids Brigge (1910)




J'ai une profonde admiration pour Laurent Terzieff. J'ai eu la chance de le voir sur scène à trois reprises dans des pièces de théâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La poésie  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La poésie    La poésie  - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La poésie
Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Les Arts-
Sauter vers: