Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean-Gaspard WEISS (1739-1815)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16550
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Jean-Gaspard WEISS (1739-1815)   Dim 11 Juin - 18:13

Jean Gaspard Weiss, né à Mulhouse le 15 mars 1739 où il est mort le 25 mai 1815, est un flûtiste virtuose et un compositeur.



On ne peut qu’admirer l’itinéraire de ce fils de cordonnier nommé Hans Jacob Weiss (1703-1784) qui, en égard à ses dons, reçoit quelques leçons à Bâle et à Berne, surpasse rapidement ses professeurs et, muni de ce modeste bagage, suit avec opiniâtreté une vocation irrésistible.
À 18 ans, il se fixe à Genève où il vit de leçons et a l’opportunité de rencontrer un jeune aristocrate anglais, lord Abingdon, qui devient son élève et son protecteur. Grâce à lui, il va pouvoir parcourir l’Italie, non sans faire auparavant un séjour à la cour de Mannheim, où il se perfectionne auprès de J. B. Wendling, le flûtiste renommé originaire de Ribeauvillé. Weiss découvre ensuite avec émerveillement la vie musicale de la péninsule, se lie avec Grétry à Rome et s’initie à l’écriture auprès de son maître G. B. Casali.
De retour à Genève, il a de nombreux élèves mais, encouragé par lord Abingdon et pour des raisons sentimentales, se décide à tenter sa chance à Londres. Il s’arrête au passage à Paris où son talent lui ouvre les portes des salons. La chance fait qu’il y rencontre Johann Christian Bach et Carl Friedrich Abel, fondateurs de célèbres concerts, qu’il retrouvera à Londres.
De 1767 à 1783, Weiss va s’imposer dans cette ville comme le plus prestigieux des flûtistes. Epris de liberté, il refuse le poste de première flûte à l’Opéra mais est accueilli par l’aristocratie.
Il épouse à Westminster le 22 août 1775 la fille d’un basson réputé, Marie Baumgarten (1755-1798), dont il a 15 enfants.

joue avec les meilleurs instrumentistes, devient un maître recherché et compose de nombreuses œuvres de musique de chambre.

En 1783, il décide de revenir dans sa ville natale avec femme et enfants après avoir amassé un joli pécule. A la mort de Marie en 1798, il se remarie à Mulhouse, le 25 août 1775, avec Judith Risler (1741-1823)

Son autobiographie, Lebens- und Reisebericht eines Musikers aus dem 18. Jahrhundert, écrite vers 1785, ne fait pas état de sa nouvelle orientation, où les responsabilités publiques et son activité au sein des entreprises Schlumberger et Dollfus prennent le pas sur la musique.

Cette autobiographie est rédigée en allemand, dont le manuscrit est conservé aux Archives municipales de Mulhouse, accompagné d’une traduction française réalisée en 1925 par Madeleine Bretegnier-Desaulles, descendante de l’artiste.

Homme modeste, d’une grande sensibilité, Weiss ne cherche pas à se mettre en valeur mais plutôt à faire partager ses impressions. Particulièrement vivants sont les récits de ses voyages. En ce siècle des lumières où les artistes sillonnent l’Europe, ses déplacements sont l’occasion de rencontres cosmopolites. On glane par ailleurs dans ces pages nombre de renseignements précieux sur la vie quotidienne d’un musicien. Le texte est préfacé et annoté par Tobias Bonz avec une grande rigueur musicologique, cependant qu’Éliane Michelon replace l’artiste dans le contexte local. Généalogies, index, catalogue des œuvres musicales, portraits du flûtiste complètent cette publication très soignée qui enrichit le patrimoine régional.

Source : https://alsace.revues.org/1707

Oeuvres

6 Sonates en trio pour flûte, violon et violoncelle, op 1
6 Sonates en trio pour flûte, violon et basse continue, op 2
6 Solos pour flûte et basse continue, op 3
6 Sonate à 4 (ou Quatuors) pour flûte, violon, alto et basse, op 4
Sechzehn Préludes und Acht Soli für Eine und Zwei Flöten


Un CD lui est consacré :

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Gaspard WEISS (1739-1815)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: