Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Federico ELIZALDE (1907-1974)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16543
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Federico ELIZALDE (1907-1974)   Dim 4 Juin - 16:58

Federico "Fred" Elizalde (né à Manille le 12 Décembre 1907 - mort à Manille le 16 Janvier 1974) était un compositeur, pianiste et chef d' orchestre hispano - philippin. Il était le fils de José Joaquín Elizalde, un propriétaire de plantations, et de Carmen Díaz Moreu.

Dans son enfance, âgé de sept ans, il a déménagé en Espagne, étudiant à San Sebastian et au Conservatoire de Madrid, remportant le premier prix de piano à 14 ans.

Il est ensuite parti en Angleterre étudier au Collège Saint-Joseph de Londres, puis aux Etat-Unis à l' Université de Stanford au début des années 1920. A Stanford, il a reçu des leçons de Ernst Bloch puis quitta l'école en 1926. Il a commencé sa carrière musicale à la tête d'un groupe de jazz, dirigeant le Stanford University Band au Biltmore Hotel de Los Angeles, tout en étudiant la composition.

En 1926, il a enregistré avec la Cindarella Roof Orchestra, et retourne cette même année en Angleterre, pour entrer dans l'Université de Cambridge comme étudiant en droit. Cela n'a duré qu'une année. Peu après être retourné en Angleterre, Elizalde a formé une nouvelle bande, la Quinquaginta Band, qui est devenue très célèbre et influente sur le développement de la musique de jazz britannique à la fin des années 1920. En 1928, il visite l'Allemagne et devient étroitement associé à Siegfried Wagner. Il a également dirigé des orchestres en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas. En 1928, il a écrit la musique pour le dernier film muet de Pola Negri, The Way of Lost Souls.

Elizalde a quitté son groupe en 1929 juste après une mauvaise réception de sa tournée en Ecosse et le début de la Grande Dépression, qui a exigé le retour de ses compagnons aux États-Unis. Il a dirigé un nouveau groupe au Théâtre Duchess à Londres en 1930, mais plus tard dans cette année-là, il est retourné à Manille pour accepter un poste vacant comme chef d'orchestre de l'Orchestre symphonique de Manille. Il le dirige au début des années 1930 à Biarritz, Paris et Madrid, et a enregistré pour la dernière fois en 1933 pendant un bref voyage de retour en Grande-Bretagne. En Espagne il a étudié avec Manuel de Falla et a combattu aux côtés du régiment Basque contre Francisco Franco pendant la guerre civile espagnole entre 1936 et 1939.

Il tombe malade pendant la guerre et retourne à Manille. Puis il a déménagé en France, vivant confiné dans une maison près de Bayonne pendant l'occupation allemande. Il est alors d'une grande créativité en composant plusieurs œuvres, dont un opéra sur la vie de Paul Gauguin sur un livret de Théophile Briant, un concerto pour violon (crée à Paris par Ginette Neveu en 1944), un quatuor à cordes et un concerto pour piano créé par Leopoldo Querol à Paris en 1947).
En 1948, il retourne à Manille, où il dirige de nouveau l'orchestre de Manille. Il fonde le Petit Orchestre Symphonique de la ville et a été nommé président de la radio nationale. Bien qu'il dirige quelques oeuvres au Japon, il travaille rarement en dehors des Philippines jusqu'à sa retraite en 1974.

Parmi ses autres oeuvres figurent une Sinfonía con piano concertante (1936), Música para quince solistas, le ballet Le Coeur d'un Nègre (1928), les poèmes symphoniques Bataclan, Jota Spiritual et Humeurs, et les operas Don Perlimpinpin, Paul Gauguin, et Los Títeres de Cachiporra, ce dernier sur des textes de García Lorca.

A noter qu'en dehors de la musique, il a été un excellent tireur d' élite et a remporté des médailles d'or en tant que capitaine de l'équipe de tir des Philippines dans l' Asiad de 1954.


Concerto pour violon

https://www.youtube.com/watch?v=mcAWtR0wp3A

https://www.youtube.com/watch?v=QtxV8VEnpkY
Revenir en haut Aller en bas
 
Federico ELIZALDE (1907-1974)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: