Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Francesco SANTOLIQUIDO (1883-1971)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16381
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Francesco SANTOLIQUIDO (1883-1971)   Sam 27 Mai 2017 - 18:26

Francesco Santoliquido (né à San Giorgio a Cremano le 6 Août 1883 - mort à Anacapri le 26 Août 1971) était un compositeur italien. Il était le mari de la pianiste Ornella Puliti Santoliquido.

Après ses études musicales au Conservatoire Santa Cecilia (achevées en 1908 ), de 1912 à 1921 il a vécu en Tunisie, principalement à Hammamet. Il a ensuite déménagé à Rome, mais a continué à passer beaucoup de temps à Tunis, où il a fondé une société de concert et, en 1927, une école de musique qui est devenue un conservatoire. En 1933, il s'installe à Anacapri.

En 1910, il a été mis en scène au Teatro dal Verme à Milan la première représentation de La Favola di Helga un opéra dont il a aussi écrit le libretto, dirigé par Ettore Panizza.

Il est revenu en Italie en 1933, il poursuit ses activités de composition, musique symphonique, de chambre et des opéras, d'inspiration vériste.

Son style est similaire à celui de Respighi, avec des influences musicales de l'impressionnisme (Debussy) et de la musique arabe, et se caractérise à la fois par la construction habile pour l'instrumentation vivante.

Bien que la musique de Santoliquido ait été réalisée dans différentes villes, en Europe et aux États-Unis, cependant, après la publication de ses écrits dans la presse fasciste des années trente (par exemple, l' article Difendiamo l'anima musicale del popolo italiano, qui a exhorté à éviter la musique moderne des Juifs, comme Schoenberg ou Milhaud), les exécutions de sa musique ont subi une baisse.

Parmi ses principales oeuvres, citons les opéras La Favola di Helga (1910), l'Ignota et Ferhuda, créés à Tunis en 1919, le mimodrame La bajadera della maschera gialla, la cantate L'ultima visione de Cassandra et, pour orchestre, 2 Symphonies, 2 Suites symphoniques, le poème symphonique Nelle oasi sahauriani ainsi que le poème inspiré de Maeterlinck, La Morte di Tintagiles.



Orchestre

La Mort de Tintagel (1907)
Crépuscule sur la mer (1909)
Voix d'Automne (1909)
Eaux-fortes tunisiennes (1912)
Aquarelles (1914)
Le parfum de l'Oasis saharienne (1915)
Symphonie n° 1 (1916)
La Bajadera dalla Maschera Gialla, ballet (1917)
La Fête des Morts (1920)
Les Grottes de Capri (1925)
Symphonie n° 2 (1928)
Prélude et burlesque pour cordes (1938)
Aube de gloire sur le col Uarieu (1939)
Sanctuaires asiatiques (1951)


Musique de chambre

Sonate pour violon et piano (1924)
Quatuor à cordes (1931)
Quintette à vents


Piano

Nosturne (1905)
Petite Ballade (1905)
Eaux-fortes tunisiennes (1912)
Ex Humo ad Sidera (1920)
Une Laude médiévale (1927)
Jardins nocturnes (1932)


Opéras

La Favola di Helga (1910)
Ferhuda (1918)
L'Ignota (1921)
La Porta Verde (1953)


Musique vocale

Meriglio d'Estate, cycle pour voix, violon et piano (1904)
Harmonie du soir, pour soprano et petit orchestre (1906)
L'Ultime Vision de Cassandre, cantate pour soprano, choeur et orchestre (1908)
Messe "facile" pour choeur et orgue (1925)
Les Chants du soir (1907)
Les Poèmes du Soleil (1910)
Poésies persanes (1915)
Petits poèmes japonais (1919)
Mélodies séparées





https://www.youtube.com/watch?v=LQZgpKFMeTI

Revenir en haut Aller en bas
 
Francesco SANTOLIQUIDO (1883-1971)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: