Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean-Sébastien Béreau, né en 1934

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12592
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Jean-Sébastien Béreau, né en 1934   Mer 17 Mai - 20:24

Eléments biographiques:

Admis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) à l’âge de neuf ans, Jean-Sébastien Béreau suit dans cet établissement d’excellence une formation d’une grande exigence auprès de maîtres renommés comme Darius Milhaud, Maurice Martenot ou encore Olivier Messiaen. Il devient à son tour professeur au CNSMDP et directeur des CNR de Metz, Rouen puis Strasbourg. Sa carrière de chef d’orchestre l’amène à diriger dans toute l’Europe, mais aussi en Asie (Taiwan, Philippines). En France, il est pendant de nombreuses années à la tête de l’ensemble Le Concert des Mille. Il collabore avec des musiciens de tout premier plan tels Leonard Bernstein, Pierre Boulez, Aldo Ciccolini, Paul Badura-Skoda, Yuri Bashmet, Jean-Jacques Kantorow, Pascal Moraguès ou encore Régine Crespin. Sa curiosité insatiable l’amène à enrichir sans cesse son répertoire, qui s’étend des classiques aux compositeurs d’aujourd’hui.

Il est aussi compositeur, a notamment composé Jaïs pour piano et orchestre de flûtes (2003), Noir Asile pour flûte et piano (1969), Nervures pour piano (1967), La Redousse pour flûte et piano (2011).


Dernière édition par Icare le Jeu 18 Mai - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12592
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Béreau, né en 1934   Mer 17 Mai - 23:15

L'instant musical:

https://www.youtube.com/watch?v=rnX-a-eMI18
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 18045
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Béreau, né en 1934   Jeu 18 Mai - 9:42

On trouve peu de renseignements biographiques, sinon qu'il est né en 1934 (mais je n'ai même pas trouvé où).

En plus des oeuvres que tu as citées, il y a aussi un sextuor à vents pour flûte, hautbois, clarinette, basson, cor et trompette (1962, édité en 1964 chez Choudens).
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12592
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Béreau, né en 1934   Jeu 18 Mai - 16:05

Merci pour ces précisions, Joachim. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 7072
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Béreau, né en 1934   Jeu 18 Mai - 17:15

Voilà qui me ramène dans les années 72 à 75 où je l'ai rencontré comme chef d'orchestre au festival de St Céré dans la lot (que Calbo connait bien! Wink )...Il avait entre autre dirigé le concerto pour violon de Beethoven (orchestre formé pour le festival ou invité?..je ne me souviens plus...) accompagnant sa fille Marie jeune violoniste talentueuse qui quelques années plus tard a créé avec des amis, le quatuor Manfred dont elle est le premier violon.

J'ignorais qu'il était également compositeur...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12592
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Béreau, né en 1934   Jeu 18 Mai - 17:32

Voilà que je réveille des souvenirs, n'est-ce pas Jean? En réalité, je l'ai découvert depuis peu, grâce aux oeuvres que j'ai présentées ci-dessus. Effectivement, il est aussi compositeur, peut-être pas des plus prolixes, mais j'aime bien son approche qui est assez personnelle et pas trop classique - ce n'est pas du "Jérôme Ducros", notamment Jaïs avec ce piano solitaire qui s'aventure délicatement au sein d'un orchestre de flûtes. Il se dégage quelque-chose d'assez fin et singulier dans cette musique en particulier...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12592
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Béreau, né en 1934   Sam 24 Nov - 23:15

Voilà ce que j'avais déjà écrit sur le fil "Les flûtes enchantées sans Mozart" à propos des oeuvres de Jean-Sébastien Béreau:

<<J'ai donc écouté aujourd'hui pour la première fois Jaïs pour piano et orchestre de flûtes (2003), Noir Asile (1969) et La Redousse (2011) pour flûte et piano. L'interprète principal est biensûr Pierre-Yves Artaud, Ana Telles au piano, l'Orchestre de flûtes français sous la direction du compositeur. De ces trois compositions, une seule m'a plu lors de cette première écoute. J'ai abandonné La Redousse d'une durée de 24 minutes en cours de route. En musique, j'aime entrevoir où le compositeur m'emmène, sentir une liaison cohérente entre les différentes étapes. Dans cette pièce pour flûte et piano, je fus un peu perdu, désorienté, avais l'impression de suivre un parcours plutôt décousu, compliqué. Bon, peut-être que j'étais un peu trop fatigué mais je n'ai pas eu cette impression de cheminement subtil qui m'a emmené jusqu'à la dernière note de Jaïs pour piano et orchestre de flûtes. L'idée quasi-philosophique d'embarquer un piano solitaire au sein d'un orchestre de flûtes a déjà de quoi m'intéresser, mais, en plus, je trouve que le résultat est réussi: j'ai eu envie de prendre les chemins empruntés par Ana Telles, j'étais ce piano parmi ces flûtes, peu importe les instants de discorde qu'il pouvait y avoir entre eux. La transition entre les différentes étapes de l'oeuvre étaient assurées dans une certaine transparence de ton. Du coup, c'est une musique que j'aime bien et que j'aurai plaisir à réécouter, à être ce piano solitaire au milieu des flûtes.>>

Jaïs pour piano et orchestre de flûtes me fascine toujours autant. C'est une oeuvre très singulière dans ce qui en ressort, par sa formidable palette de couleurs. Le piano en est-il le héros solitaire harcelé par une foule de flûtes en délire? Non, pas nécessairement harcelé mais plutôt complice de ses turbulents états d'âme et de ses éclats. Pourrait-il s'agir d'un piano impétueux et amoureux? La Dulcinée serait-elle l'une de ces flûtes? Jaïs est une commande de l'Orchestre de Flûtes Français qui en est aussi le dédicataire ainsi que celui qui en est l'âme; Pierre-Yves Artaud. Sous les doigts de la pianiste portugaise Ana Telles, le piano me fascine d'un bout à l'autre. Merveilleux orchestre de flûtes, l'ensemble s'agite comme dans un rêve haut en couleurs et en vents frais. Elle fut écrite entre Lisbonne et Cotovia (Portugal) et achevée le 19 août 2003. Quatre années s'écouleront avant qu'elle ne soit créée le 15 février 2007 salle Alfred Cortot. Noir asile (1969) pour flûte et piano et Nervures pour piano (1967) sont des compositions plus anciennes et sous domination sérielle. J'avoue qu'elles ne m'apportent pas grand chose et me laissent plutôt de bois malgré leur rigueur et leur vigueur. En revanche, La Redousse pour flûte et piano (2011) m'a définitivement conquis: un côté doux, un côté suave, un côté suggestif, voire même interrogatif, dans un langage polytonal ou polymodal cher à l'élève de Darius Milhaud qu'il fut.

<<Dans Malicroix, roman d'Henri Bosco, "La Redousse" est à la fois le nom d'une île du Rhône, en Camargue, et celui de la construction basse aux murailles blanchâtres qui y est érigée. C'est un lieu magique, domaine de la pluie et des vents violents qui font gémir des arbres colossaux, soumis sans relâche aux assauts réitérés des eaux sauvages d'un fleuve puissant, irrésistible, d'accès difficile et dangereux.>>
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-Sébastien Béreau, né en 1934   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Sébastien Béreau, né en 1934
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: