Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Historie de l'origine du nom des voix (soprano, alto, ténor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Musica Enchiriadis

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 35
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Historie de l'origine du nom des voix (soprano, alto, ténor)   Mar 2 Mai - 13:20

Bonjour à toutes et tous !

Les appelations soprano, alto, ténor et basse sont aujourd'hui très fréquentes. Elles identifient les quatre registres principaux de la voix humaine, et se sont enrichies de nombreux sous-ensembles souvent propre à l'histoire de l'opra :


Cette dénomination est utilisée d'ailleurs pour les familles d'instruments, de l'aigu au grave. On parle de saxophone soprano, saxophone alto, saxophone ténor, saxophone baryton... Pareil pour les flûtes à bec, les trombones...

L'histoire de ces étiquettes n'est pas simple, et est étroitement liée a l'évolution des techniques de composition du Moyen Age à la Renaissance, ainsi qu'à l'histoire de la polyphonie.

Le premier, le ténor, apparait déjà dnas le chant grégorien, puisqu'il s'agit de la note de récitation pour la psalmodie. Avant que le terme soprano n'apparaisse, la voix du haut s'est appelée tour à tour discant, duplum, triplum ou encore motetus. Le mot alto signifie haut, et ne désignait donc pas une voix grave de femme, à l'origine. Et la basse n'était pas forcément la voix la plus grave ! Sans compter sur le baryton, qui change de registre au début du XVIIe siècle.

Je vous raconte cette histoire dans mon dernier billet de blog ici :
Musica Enchiriadis

Heureux de pouvoir en discuter avec vous ci-dessous et d'avoir vos retours !
Revenir en haut Aller en bas
https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
laudec

avatar

Nombre de messages : 3434
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Historie de l'origine du nom des voix (soprano, alto, ténor)   Mar 2 Mai - 17:43

Très intéressant l'histoire de cette évolution et de ces "étiquettes" ici et sur le blog (très beau blog bien documenté et illustré ) ! Quel chemin parcouru depuis le Moyen-Age.

Je ne sais si je suis hors sujet avec cette question mais cela fait depuis longtemps que je voulais te demander quelle est la signification de ton pseudo "Musica Enchiriadis" ?

Je constate que sur le forum il n'y a pas (encore) trace de Didaco Mensa Wink
Revenir en haut Aller en bas
Musica Enchiriadis

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 35
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: Historie de l'origine du nom des voix (soprano, alto, ténor)   Mar 2 Mai - 17:57

laudec a écrit:
Je ne sais si je suis hors sujet avec cette question mais cela fait depuis longtemps que je voulais te demander quelle est la signification de ton pseudo "Musica Enchiriadis" ?

Ca n'est pas hors-sujet, puisque je cite Musica Enchiriadis dans le billet sur l'origine des noms des voix Very Happy

Musica Enchiriadis  est le nom d'un des premiers traités (au IXe) siècle à parler de polyphonie, de composition à 2 voix, et est la trace la plus ancienne de notation de musique à deux voix dans la tradition classique occidentale. Et c'est un nom qui sonne bien Wink

Et merci pour le retour positif Mains
Revenir en haut Aller en bas
https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2793
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Historie de l'origine du nom des voix (soprano, alto, ténor)   Mer 3 Mai - 22:49

Merci aussi beaucoup, tu nous apprends beaucoup de choses, j'en suis ravie ! Very Happy
Tout ceci est bien sûr très complexe.
Personnellement, puisque je chante depuis mes quinze ans, j'ai été cataloguée comme "soprano colorature" (une voix très haute , et qui peut être dans des trilles et des "couleurs" de contre-point etc..).
Désormais, mon timbre vieillissant (comme tout le monde), je migre progressivement vers "soprano lyrique", d'après la définition des sopranos. Cela en fait signifie que je suis moins "stratosphérique", mais que je puis aborder des "graves" beaucoup plus sereinement, avoir des retombées plus pleines et plus musicales (là, je m'adresse en tant que choriste au chef de choeur !).
Je prends le cas de Kaufmann car évidemment c'est une de nos stars baryton-ténors magnifiques. D'après une interview, il pense que sa voix "mutera" vers la basse et qu'alors ses rôles changeront...
Autre exemple, qui m'a frappée, la rare voix de contralto de Nathalie Stutzmann (qui est aussi chef d'orchestre, et qui a fondé son ensemble de musique baroque) : Une voix extraordinairement grave, carrément "masculine" si on prend des repères. Surprenante. Wink
Je trouve tout cela très bien, il y a une place pour toutes les voix.. !
Quant à ceux qui ont un registre couvrant plusieurs "couleurs" de voix, ils sont rares, mais cela existe.. Callas pour ne citer qu'elle..
Musique Renaissance dont tu es spécialiste : Comme elle est très "codifiée", et "cadrée", je pense que les registres de chacun de tes quelques solistes est "limité" à environ maximum un octave et demi ?
(en ce moment, on révise des poèmes chantés Renaissance, et pour les sopranos, c'est ça : pas plus bas que le sol et pas plus haut que le sol-fa de l'octave supérieur).
A bientôt !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Musica Enchiriadis

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 35
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: Historie de l'origine du nom des voix (soprano, alto, ténor)   Jeu 4 Mai - 10:18

Merci pour ton retour positif !

Anouchka a écrit:

Quant à ceux qui ont un registre couvrant plusieurs "couleurs" de voix, ils sont rares, mais cela existe.. Callas pour ne citer qu'elle..
Musique Renaissance dont tu es spécialiste : Comme elle est très "codifiée", et "cadrée", je pense que les registres de chacun de tes quelques solistes est "limité" à environ maximum un octave et demi ?
(en ce moment, on révise des poèmes chantés Renaissance, et pour les sopranos, c'est ça : pas plus bas que le sol et pas plus haut que le sol-fa de l'octave supérieur).
A bientôt !  Very Happy

A la Renaissance, on ne cherche justement pas plusieurs couleurs de voix, ça explique l'ambitus assez restreint : toutes les voix sont dans une zone de confort qui amène à l'homogénéité de tout le chœur. C'est souvent le problème avec les choeurs et choristes actuels. Malheureusement on a souvent affaire à une réunion de solistes plutôt qu'à une équipe où l'égo s'efface au profit d'autres satisfactions. Laughing (J'ai entendu récemment une horrible version de "Jeanne d'Arc" de Tchaïkovski avec un choeur pro qui criait tout du long  Shocked  )

Ca m'intéresse de savoir quelles pièces Renaissance tu révises. Sol aigu c'est vraiment haut et rare pour la Renaissance. Selon la clé utilisée dans l'original, il faut transpoer une quarte plus bas. C'est ce qu'on appelle les chiavette. J'en parlerai bientôt dans un billet de blog... Mais cet aspect de la théorie musicale est bien souvent ignoré des chefs, ce qui donne des enregistrements XVIe très aigus...
Revenir en haut Aller en bas
https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2793
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Historie de l'origine du nom des voix (soprano, alto, ténor)   Mer 10 Mai - 0:31

Musica a écrit:
Sol aigu c'est vraiment haut et rare pour la Renaissance.

C'est vrai, !! Nous on va  jusqu'au la aigu pour certaines oeuvres ! Le sol aigu est puissant ("tu solus, to solus, altissimus !!, en fortissimo !  etc.) et très répété (et en plus en majeur et en mineur en quelques mesures et ensuite on baisse d'un octave en une mesure !! , pour Schubert (redoutable) ,  que nous étudions (l'Agnus Dei et Gloria de la messe en mi bémol), pour Fauré et une ou deux autres oeuvres, Jenkins par exemple).
Je te chercherai demain exactement les oeuvres Renaissance que nous étudions, mais même "si ce n'est pas très haut", sur ces oeuvres-là, la chef nous demande, à nous les sopranes, d'être des colorature, "de donner des couleurs de voix", ce que je fais, car cela est mon timbre. Je ne peux chanter "atonale", ma voix vibre et donne des couleurs. Je fais quoi alors sur le Renaissance, dis-moi ? (impossible de me fondre complètement dans un choeur, ma voix émerge).
C'est bien pour cela que je souhaiterais (si je le puis, ce dont je doute de plus en plus), faire un stage de chant grégorien dans une abbaye (NB : par contre, sur l'atonal de Rimiski-Korsakov, je descends dans mes graves et je fais de l'atonal...).
Et puis écoute.. tant pis  : Si j'ai une voix faite pour les couleurs de Mozart, de Fauré et de Schubert, j'assume !).

Mes différents chefs de choeur m'ont donné leur avis sur ma voix (très haute avec des graves désormais maîtrisés, mais toujours colorature) , j'aimerais bien le tien expert sur la mienne au travers de ce que je te livre. Je pense que tu trouverais ma voix très jolie mais pas assez "fondue" avec les autres et pas spécialement faite pour les chants Renaissance, que je chante pourtant très facilement et avec infiniment de bonheur.... C'est une petite intuition...  Very Happy

P.S. : Et pour chanter la Renaissance, je baisse mon timbre d'un demi-ton...  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Musica Enchiriadis

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 35
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Re: Historie de l'origine du nom des voix (soprano, alto, ténor)   Mer 10 Mai - 10:53

Oui, la musique de la Renaissance bénéficie (en bien ou en mal) des canons esthétiques de l'interprétation romantique... Ce qu'a fait le mouvement cécilien au XIXe siècle...  Shocked

Anouchka a écrit:
la chef nous demande, à nous les sopranes, d'être des colorature, "de donner des couleurs de voix"

J'ai l'insigne honneur de faire partie des chefs de choeur qui ne parlent pas par métaphore énigmatique à leurs chanteurs... Cette cheffe, elle préfère que vous chantiez avec plus de bleu ou de violet ?
Et c'est étonnant de savoir que coloratura à la Renaissance signifie ornementation, diminution....

Sinon, à mon sens, la voix n'a pas vraiment changé au niveau morphologique entre le XVIe siècle et aujourd'hui. Darwin ne va pas si vite. Donc ce qu'une voix pouvait faire à la chapelle sixtine en 1565, elle peut aussi le faire en 2017 Wink  Exception faite de l'évolution morale, qui interdit de castrer de jeunes adultes !
Revenir en haut Aller en bas
https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2793
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Historie de l'origine du nom des voix (soprano, alto, ténor)   Mer 10 Mai - 20:19

Merci beaucoup pour ta réponse ! En fait, côté Renaissance, notre chef, elle veut qu'on ne chante pas "sans sentiment" ; mais que lorsque l'on chante des poèmes où il est beaucoup question d'amour (comme très souvent), elle souhaite que l'on transmette cela au public, sans débiter notre texte "comme cela". Elle ne veut pas que les instruments (nous en avons trois : flûte, piano, violon), submergent ce que nous chantons. Elle souhaite que le public "comprenne" le poème, sa beauté, ses mots, autant que la musique, et nous demande d'articuler parfaitement (sans en avoir l'air), et de savoir transmettre tendresse ou érotisme s'il y en a.. C'est cela qu'elle appelle "couleur"... 
Donc je m'aligne, sans faire du pathos et des effets de voix, mais en restant évidemment dans un legato.... 

Ce qui me chagrine une "petite chouïette" (comme on dit dans mon patois vendéen), c'est que mes copains choristes ont l'air de s'en foutre des chants Renaissance -que moi j'adore-. Ils ont l'air de bosser plus les partitions très difficiles que je t'ai précitées, et de négliger leur interprétation sur ces chants-là. Donc, je me retrouve parfois en quasi-obligation d'être une soliste, et d'essayer d'avoir une jolie voix sur un très beau texte avec une sublime musique. Je pense que tu me comprends !

A bientôt.  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Historie de l'origine du nom des voix (soprano, alto, ténor)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Historie de l'origine du nom des voix (soprano, alto, ténor)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Histoire de la musique-
Sauter vers: