Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Simon Boccanegra Théâtre des Champs Elysées (12/03/17)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo

avatar

Nombre de messages : 1040
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Simon Boccanegra Théâtre des Champs Elysées (12/03/17)   Jeu 23 Mar - 21:44

Grandissime soirée le 12 mars dernier. Cette Version Concert de Simon Boccanegra voyait une double prise de rôle Tézier dans le rôle titre et Radva en Amélia.

Je connaissais déjà Boccanegra pour l'avoir vu à Parme en 2013 avec un quatuor explosif (Frontali (Boccanegra); Prestia (Fiesco); Remiggio (Amélia Grimaldi); Torre (Adorno)). Si je me doutais que je ne serais ps déçue par Tézier, j'y allais à reculons à cause de Radva et j'avais encore Freni, Te Kanawa et Remiggio dans l'oreille. Quant à Kowaljow et Heyboer je les découvrais à l'occasion de cette soirée.

- A tout seigneur tout honneur Ludovic Tézier est un grandissime Simon. Tout y est : ligne de chant impeccable, style, phrasé, nuances. Alors oui le prologue a été un peu difficile mais dès le premier acte quelle classe. La version scénique à venir à l'ONP sera fabuleuse.

- Le cas Radvanovski à présent. Je ne suis toujours pas fan de la dame mais elle sera une (très) belle Amélia dans les années à venir; quelques scories notamment dans l'air d'entrée mais performance intéressante. Elle ne m'a pas fait complètement oublier Remiggio, vue il y a 3 ans 1/2 à Parme, mais nul doute qu'elle fera quelques chose du seul personnage féminin de l'opéra.

- Ramon Vargas Fut un très bel Adorno. Quelle pêche. Pétard, j'ai rarement vu une telle fougue et il n'y a rien à redire tant il a donné une performance splendide.

- Vitalij Kowaljow est un Fiesco remarquable. Je n'irais quand même pas jusqu'à dire qu'il éclipse Prestia et Furlanetto, mais il se hisse à leur hauteur sans problème. Dès l'air d'entrée du prologue il donne le ton de la soirée.

- Le Paolo Albiani de André Heyboer est retors et méchant à souhait. Pendant toute la soirée je me suis dit qu'il avait une tête de méchant et il a fait transparaitre toute l'ambition et la méchanceté du personnage avec un naturel confondant.

Superbe choeur et orchestre de l'Opéra de Monte Carlo même si le chef, quasi parfait par ailleurs a eu la main un peu lourde au tout début de l'oeuvre
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
 
Simon Boccanegra Théâtre des Champs Elysées (12/03/17)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Concerts et informations musicales diverses-
Sauter vers: