Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Charles-Joseph van HELMONT (1715-1790)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16032
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Charles-Joseph van HELMONT (1715-1790)   Dim 19 Mar - 13:23

Carolus-Josephus van Helmont, (en français : Charles-Joseph van Helmont ; en néerlandais : Karel-Jozef van Helmont), bourgeois de Bruxelles, est un compositeur, claveciniste et organiste belge né à Bruxelles, le 19 mars 1715 et décédé dans sa ville natale le 8 juin 1790.

D'abord élève de Hercule-Pierre Brehy (1673-1737) dans la collégiale de Sainte-Gudule, Charles-Joseph van Helmont suivit à l'âge de dix-huit ans les leçons de l'organiste Josse Boutmy. Après avoir commencé sa carrière en 1737, comme directeur de la musique de l'église Notre-Dame de la Chapelle et de la Chapelle royale, il devint organiste et maître de chapelle de la collégiale de Sainte-Gudule en 1741 où, durant trente-six ans, il s'occupa des chœurs et des concerts sacrés.

On connaît de lui, entre autres, un opéra néerlandais dans le style italien, Griseldis, représenté par la chambre de rhétorique Suyver Leliebloem en 1736, et dont le sujet est sans doute emprunté à l'opéra Griselda (1721) de Scarlatti, traduit, mais doté d'une musique composée par Van Helmont.

Sans être un musicien de renommée internationale, il n'en avait pas moins du métier et beaucoup de talent et était une personnalité de premier plan dans la ville de Bruxelles.

Son arrière-grand-père Henri van Helmont était le frère de Jean-Baptiste van Helmont, médecin, alchimiste et hermétiste fameux.

Son fils Adrien-Joseph van Helmont, dont il avait assuré la formation, fut également un musicien notoire et notable dans la ville de Bruxelles et il succéda aux fonctions de son père à Sainte-Gudule en 1777. Adrien-Joseph van Helmont, fut un des premiers adeptes de la franc-maçonnerie et son nom figure parmi les frères de la loge bruxelloise La Constance, ou La Constance de l'Union, (loge no 15).


Œuvres

Charles-Joseph van Helmont a composé de la musique sacrée et profane, dont des pièces pour clavecin (Op. 1, 1737), une Ouverture à 2 orchestres (1754), l'oratorio Judith (1756), Les neuf leçons de la Semaine Sainte (1737), une douzaine de Messes, un Requiem (1739), des motets (dont ceux du "Concentus sacri", 1764) et l'opéra Griselidis (1736) ainsi que le Divertissement Le Retour désiré (1749). La bibliothèque du Conservatoire royal de Bruxelles conserve plus de 500 manuscrits du compositeur.




https://www.youtube.com/watch?v=wCpGXkgGxTU
Revenir en haut Aller en bas
 
Charles-Joseph van HELMONT (1715-1790)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: