Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 George MARSHALL-HALL (1862-1915)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16662
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: George MARSHALL-HALL (1862-1915)   Ven 17 Mar - 9:50

George William Louis Marshall-Hall (28 mars 1862, Londres - 18 juillet 1915, Fitzroy, état de Victoria, Australie) est un musicien, compositeur, chef d'orchestre, poète et controversiste anglais qui vit et travaille en Australie de 1891 jusqu'à sa mort en 1915. À son certificat de naissance, son nom de famille était "Hall" et "Marshall" était son quatrième prénom, qui commémorait son grand-père physiologiste, Marshall Hall (1790-1857). Le père de George, un avocat - qui, cependant, n'a jamais pratiqué cette profession - semble avoir été le premier à prendre ce nom et ses fils ont suivi.

Il a commencé ses études à Brighton. Lorsque sa famille a déménagé à Blackheath dans le sud-est de Londres en 1873, il s'est inscrit à la Blackheath Proprietary School, et en même temps a commencé à prendre des leçons privées de musique. Son intérêt pour la musique, selon son frère, avait d'abord été suscité par sa grand-mère paternelle et son grand-oncle. Ce dernier, semble-t-il, était lui-même organiste et compositeur. En 1878, la famille déménagea à Montreux, sur la rive du lac Léman en Suisse, où George forma une société chorale qui se réunissait pour pratiquer dans la salle à manger familiale.

En 1880, après avoir acquis la maîtrise à la fois en français et en allemand, il était de retour en Angleterre pour enseigner les langues et la musique, d'abord au Collège militaire d' Oxford, Cowley, et ensuite au Newton College, South Devon. Le 5 avril 1884 à l'église de St Matthew, Bayswater, il a épousé May Hunt et en août, il est devenu organiste et maître de choeur au Newton College, Newton Abbot, South Devon.

Puis à la fin de 1886, s'intéressant maintenant à une carrière musicale, il revient brièvement en Suisse pour occuper un poste d'organiste à Lausanne  avant de devenir directeur musical du Wellington College à Crowthorne, au Berkshire. En 1888, il est nommé chef d'orchestre et de chorale ainsi que professeur de composition et de chant à la London Organ School et au Instrumental College of Music. En même temps des articles écrits par lui sur des sujets musicaux ont commencé à apparaître dans les journaux et les magazines anglais.

Son père désapprouvant son choix musical lui coupa les vivres, et George, dans les années 1880 fut sans logis et, selon ses dires, dut "dormir dans la neige à Trafalgar Square".

Sa situation s'arrangea en 1890 quand, malgré son inexpérience, il a été nommé professeur de musique de la fondation d'Ormont, nouvellement créée à l'université à Melbourne. Dès 1891, il développe une énergie considérable comme compositeur et professeur, à tel point que les inscriptions d'étudiant ont énormément augmenté.

Parallèlement, George Marshall-Hall a également posé sa marque sur une communauté musicale plus large, en dehors de l'université. Il établit un orchestre largement professionnel qui, après une première représentation publique vers la fin de 1891, commença l'année suivante à donner une série annuelle de concerts, principalement le samedi après-midi sous la direction du professeur, à l' hôtel de ville de Melbourne. Lorsque la dernière avait été réalisée en 1911, un total de 111 concerts avaient été donnés - soit une moyenne de plus de cinq par an. En outre, de 1897 à 1902 il a agi comme chef d'honneur du Liedertafel de Melbourne, un choeur masculin. Il a continué à composer de la musique, y compris une ouverture de concert en sol mineur, une idylle, une symphonie en mi bémol, une musique de scène pour une représentation d'Alcestis d' Euripide, un quatuor à cordes en ré mineur, une ballade dramatique basé sur la "Belle Dame sans Merci" de Keats , une étude sur Maud de Tennyson , un Capriccio pour violon et orchestre, une ode chorale, un drame musical appelé Aristodemus et deux opéras. La plupart de ces œuvres furent exécutées à Melbourne sous sa direction.

Sa femme mourut en 1901 lors d'un séjour en Angleterre, et il se remaria le 6 mars 1902 avec Kathleen Hoare, qui était sa maîtresse.

Il a également trouvé le temps de publier de nombreux articles de journaux, quatre livres de poésies et une pièce appelée Bianca Capello, ainsi que de nombreux discours passionnés et provocateurs dans la salle de concert et ailleurs, qui ont été largement rapportés dans la presse. Puis, tout à coup, le 18 juillet 1915 à Fitzroy, Marshall-Hall est mort de complications d'appendicite. Il fut enterré au cimetière de Brighton.


Une symphonie a été jouée au Queen'Hall de Londres, en 1907 conduite par Sir Henry Wood. Bien que quelque peu influencées par l'œuvre de Wagner, Brahms et Puccini, les compositions de George Marshall-Hall affichent une individualité et une sincérité prononcées. C'est pourtant comme professeur, enthousiaste et libre de pédanterie, et comme chef d'orchestre inspirant qu'il a fait son œuvre la plus importante, et la valeur de son influence sur la vie musicale de Melbourne ne peut guère être surestimée. Marshall-Hall était grand, sombre, spirituel, humoristique et intolérant aux prétentions.






https://www.youtube.com/watch?v=-hPOkofkrN0
Revenir en haut Aller en bas
 
George MARSHALL-HALL (1862-1915)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: