Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Antonín Dvorak (1841-1904)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
bartleby

avatar

Nombre de messages : 107
Age : 46
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Dances slaves   Sam 8 Mar - 22:40

Je réécoute avec émotion mon CD des 16 Danses Slaves (2 séries de 8). Voici mes préférées :

Op. 46 :
- N°1
- N°5
- N°7
- N°8

Op. 72 :
- N°10
- N°13
- N°15

A écouter ici :
http://www.youtube.com/watch?v=fN4z8HjSCI8

Elles ont bien sûr été inspirées à Dvorak par les danses hongroises de Brahms.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Antonín Dvorak (1841-1904)   Mar 6 Mai - 18:38

Icare a écrit:
Icare a écrit:
Et bien vous voyez, mes déconvenues avec la musique de DVORAK n'a pas entravé ma nature curieuse. A prix très attractif, je me suis laissé tenter par le Concerto pour violoncelle avec Mstislaw Rostropovich, le Boston Symphony Orchestra et Seiji Ozawa. Ce devrait être une interprétation de grande qualité. De plus, il est couplé avec une oeuvre de Tchaikovsky; Rococo Variations que je ne connais pas.
Je n'irai pas par quatre chemins concernant le Concerto pour violoncelle et orchestre Op.104 de Dvorak: il s'agit bel et bien d'un chef-d'oeuvre, un terme que j'emploie rarement pour désigner une musique que je viens de découvrir, d'écouter pour la première fois. Le chef-d'oeuvre, dans mon esprit, est une denrée rare. Je l'avais déjà exprimé à propos du Requiem Allemand de Brahms, je pourrais aisément l'évoquer à propos de l'Oratorio de Noël de BACH, des Concertos pour piano de Mozart que j'ai mentionné dans le fil approprié...Ce qui est sûr, c'est que j'ai été subjugué par la beauté du Concerto pour violoncelle de Dvorak. Chaque note, chaque mesure, me semble habitée de la meilleure inspiration du compositeur. L'interprétation est remarquable. Rostropovich est remarquable, le "Boston Symphony Orchestra" et Seiji Ozawa sont remarquables eux aussi!    

Ayant écouté pas mal de contemporains ces derniers temps, un petit retour dans le passé s'imposa de lui-même. C'est avec le formidable concerto pour violoncelle de Dvorak que ce voyage dans le passé s'effectua. Le violoncelle par Rostropovich, me fut, une nouvelle fois, le guide idéal. Comme quoi, même chez les romantiques, en triant un peu, on finit par tomber sur une oeuvre touchée par la grâce. Le concerto pour violoncelle de Dvorak est de cette espèce-là. Je l'ai suivi à la note, ai été attentif à la moindre mesure, me suis concentré sur la moindre parcelle de beauté. C'est le genre de musique que j'écoute religieusement ou alors que je n'écoute pas du tout.    

Maintenant, je remonte le temps et je passe à Dutilleux. Allez hop! drunken 
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6652
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Antonín Dvorak (1841-1904)   Mar 6 Mai - 21:08

Mains idem     
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Antonín Dvorak (1841-1904)   Mar 23 Sep - 23:22

Mon enthousiasme autour du Concerto pour violoncelle de Dvorak s'est poursuivi ce soir. Cette oeuvre, outre ses grandes qualités, m'apaise, me réconforte, m'enfonce confortablement dans mon fauteuil pour une longue rêverie romantique.  Avec le Concerto pour violoncelle et orchestre de Cristobal Halffter, il est clair que je vais changer d'ambiance...J'adore ça...changer d'ambiance...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16729
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Antonín Dvorak (1841-1904)   Mer 24 Sep - 10:38

J'aime un peu moins ce concerto qu'auparavant. Sans doute parce que trop écouté. Je lui reproche maintenant d'être un peu longuet (40 minutes) et aussi de se terminer bizarrement sur un andante coupé brusquement par un crescendo. Mais ceci dit, ça ne veut pas dire que je ne l'aime pas, loin de là.

Ton retour à la musique de Dvorak m'a donné l'idée d'écouter un CD que j'ai depuis pas mal de temps, et que je n'avais pas encore passé : les quatre poèmes symphoniques de la fin de sa vie (1896-97), basés sur des contes fantastiques de Karl Erben. J'aime beaucoup ce mélange de thèmes populaires tchèques et de thèmes inquiétants.

L'Esprit des Eaux, op 107
La Sorcière de Midi, op 108
Le Rouet d'Or, op 109
La Colombe sauvage, op 110







Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Antonín Dvorak (1841-1904)   Ven 22 Mai - 8:52

Icare a écrit:

Je pensais m'être déjà exprimé sur la musique de DVORAK dont je connais plusieurs oeuvres mais en fait non.  Pour le moment, outre la Neuvième Symphonie qui est effectivement magnifique en tout point, je ne peux pas dire que je me régale avec sa musique. Je viens, par exemple, de réécouter sa Huitième Symphonie, aujourd'hui, et je reprendrai volontiers les termes de Joachim: "Une musique très agréable à écouter..."

Elle n'est finalement pas si mal cette huitième symphonie, je la trouve même aujourd'hui plutôt belle. Sans doute qu'à l'époque, lorsque je l'ai découverte, La Neuvième était encore beaucoup trop présente dans mon esprit pour pouvoir apprécier la beauté plus modeste de celle-ci. Maintenant, les impressions s'équilibrent un peu plus justement et c'est tant mieux. Comme quoi, les réécoutes sont essentielles.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Antonín Dvorak (1841-1904)   Ven 22 Mai - 12:28

Si tu aimes Dvorak, il y a une intégrale Brillant Music (que je possède) elle est très bien
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Antonín Dvorak (1841-1904)   Ven 22 Mai - 14:38


J'ai déjà plusieurs oeuvres de Dvorak et ne cherche pas nécessairement à tout avoir dans la mesure où il y a des choses qui ne me touchent pas chez lui. Cependant, la partie de son oeuvre sur laquelle je risque de me pencher dans l'avenir est la religieuse, Requiem, Stabat Mater...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Antonín Dvorak (1841-1904)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Antonín Dvorak (1841-1904)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: