Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Capriccio espagnol ( Rimski-Korsakov )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Le Capriccio espagnol ( Rimski-Korsakov )   Lun 18 Déc - 18:52

Le Capriccio espagnol, op. 34, est une œuvre orchestrale de Nikolaï Rimski-Korsakov, basée sur des mélodies espagnoles, composée en 1887.

Le compositeur a beaucoup voyagé dans le monde en tant qu'officier de la marine russe entre 1862 et 1865. Il a séjourné notamment à Cadix.

Il comporte une partie soliste pour le violon assez importante, à tel point que la pièce était originellement conçue pour être une fantaisie pour violon et orchestre. Ce n'est que secondairement qu'un rééquilibrage avec les autres instruments est fait, aboutissant à l'œuvre finale.
Le Capriccio espagnol se décompose en cinq parties :
Le premier mouvement, Alborada, est une danse festive enjouée qui célèbre le lever du soleil.

Le deuxième mouvement, Variazioni, commence par une mélodie dans la section des cors. Des variations sur cette mélodie sont ensuite répétées par d'autres instruments et sections de l'orchestre

Le troisième mouvement, Alborada, présente la même danse qu'au premier mouvement. Les deux mouvements sont en fait quasi-identiques, excepté le fait que celui-ci comporte une instrumentation et une tonalité différente.

Le quatrième mouvement, Scena e canto gitano (Scène et danse gitane), s'ouvre sur 5 cadences : d'abord par les cors et les trompettes, qui sont suivis par le violon soliste, la flûte, la clarinette et, finalement, la harpe.

Ces parties pour solistes sont jouées sur un fond de diverses percussions. Les cadences sont ensuite suivies par une danse à trois temps qui mène, attacca, au finale.

Le cinquième mouvement, Fandango asturiano, est une danse énergique des Asturies, région du nord de l'Espagne. La pièce se termine sur une citation, plus énergique et enivrante que jamais, du thème de l'Alborada.
Cette pièce est souvent louée pour son orchestration, qui comprend une grande section de percussions ainsi que plusieurs effets spéciaux. Par exemple, dans le quatrième mouvement, les violonistes et violoncellistes doivent imiter des guitares (la partition des violons mentionne : quasi guitara). Malgré l'acclamation de la critique, Rimski-Korsakov était irrité du fait que certains aspects de l'œuvre étaient ignorés. Il mentionne dans son autobiographie que, selon lui, ce qui rend cette pièce exceptionnelle est «le changement de timbres et l'heureux choix de conceptions mélodiques et de modèles figuratifs» pour chacune des sections d'instruments plutôt que son orchestration.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16718
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Le Capriccio espagnol ( Rimski-Korsakov )   Lun 18 Déc - 19:17

RK apuisé ses mélodies dans le recueil de José Inzenga, "Ecos de Espana, colleccion de cantos y baile populars". Ces thèmes ne sont donc pas imités à l'espagnole, mais bel et bien des thèmes populaires.

On peut noter que les Russes ont été comme fascinés par les climats médirranéens :

Joa aragonaise et nuit d'été à Madrid de Glinka
capriccio italien et souvenir de Florence de Tchaïkovski
ouverture sur une marche espagnole de Balakirev
sérénade à l'espagnole de Borodine
sans compter toutes les tarentelles pour piano...

et j'en oublie sans doute.

Par contre la France ne les a pas inspirés....
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le Capriccio espagnol ( Rimski-Korsakov )   Lun 18 Déc - 19:21

joachim a écrit:
Par contre la France ne les a pas inspirés....

C'est vrai et assez paradoxal car finalement nous avions des liens étroits jadis entre nos deux pays.

Quoique avec Napoléon, ceci explique peut être cela...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16718
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Le Capriccio espagnol ( Rimski-Korsakov )   Lun 18 Déc - 19:24

Mais Tchaïkovski (pour ne citer que lui) adorait la France, il y a fait de nombreux séjours et s'exprimait couramment en français. Il aurait pu faire une rhapsodie ou un capriccio français. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Le Capriccio espagnol ( Rimski-Korsakov )   Lun 18 Déc - 19:27

Le mystère reste donc entier! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Capriccio espagnol ( Rimski-Korsakov )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Capriccio espagnol ( Rimski-Korsakov )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: