Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Ricard Lamote de Grignon (1899-1962)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16734
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Ricard Lamote de Grignon (1899-1962)   Sam 4 Mar - 16:46

Ricard Lamote de Grignon i Ribas ( prononciation catalane: [rikard lamɔd də ɡɾiɲɔ], 25 septembre 1899 - 5 février 1962), est un compositeur catalan espagnol et chef d'orchestre.

Ricard Lamote de Grignon est né et est décédé à Barcelone. Il était le fils unique du compositeur Joan Lamote de Grignon (1872-1949) et Florentina Ribas. Il a été initié dans le monde de la musique par son père, puis il a ensuite étudié au Conservatoire Supérieur de Musique du Liceu et à l'Académie Marshall, à Barcelone. À l'âge de 20 ans, il rejoint l' Orchestre symphonique de Barcelone et le Gran Teatre del Liceu comme violoncelliste. En 1930, il est nommé directeur de l'Orchestre symphonique de Gérone et, en 1932, il est nommé chef adjoint de la bande municipale de Barcelone.

Au début de la guerre civile espagnole, il s'enfuit à Valence pour rejoindre son père, travaillant à ses côtés en tant que directeur adjoint du nouvel orchestre municipal. En 1948, il revient à Barcelone, mais ne pouvant retrouver sa place de directeur de la bande municipale, se consacre à la composition musicale et à l'étude. En 1957, il occupe le poste de directeur adjoint de l'Orchestre municipal, en collaboration avec son grand ami Eduard Toldrà jusqu'à sa mort en 1962.

Son œuvre comprend de nombreuses pièces pour piano, poèmes symphoniques, musique de chambre et musique pour chœur avec orchestre symphonique, sans oublier ses ajouts au répertoire de la danse sardane et de la musique de groupe.

Des œuvres symphoniques comme Facècia (1936) qui a reçu le prix Juli Garreta en 1938, Dos Petits Poèmes, Cartell Simfònic (1936), Tres Sonates del Pare Soler ou Simfonia Catalana (1950), Monochromies (1956) entre autres, et Concierto Mágico pour piano et orchestre, tiré de la musique pour le film du même nom (1952) et Tríptico de la Piel de Toro, pour piano et orchestre (1958).

Des ballets comme El Rusc, interprétés pour la première fois au Gran Teatro del Liceo, Somnis (1929) et Un Prat, consacrés à son "père et maître" et à Divertimento (1936) pour orchestre symphonique de jazz.

Des opéras à grande échelle comme La Cabeza del Dragón (1939), réalisés pour la première fois en 1959 avec un livret de Valle-Inclán et des opéras de chambre comme Le Petit Chaperon Vert, avec le texte français de Marià Camí, ou Mágia, première  en 1952, et un opéra pour enfants, La Flor, qui a été créé en 1934 et a été repris à plusieurs reprises.

Le poème symphonique Enigmas (1951) a remporté le Prix Ciutat de Barcelone en 1950, ainsi que son œuvre posthume El Càntic dels Càntics, achevée avant sa mort en 1962.

La musique vocale comprend des œuvres pour voix et piano sur des poèmes de Carner et Maragall, entre autres, des pièces chorales comme Romance del Caballero et l'harmonisation des chants traditionnels.

Petits travaux pour piano et plusieurs pièces pour différents ensembles instrumentaux comme: Toccata, qui a été récompensé par le Prix Santa Llúcia, 1957 de Juventudes Musicales; L'œuvre Goya, Six pièces désagréables pour dix solistes ; Et une série de pièces pour différents ensembles à vent intitulé Miniatures, conçues comme des exercices de pré-répétition pour les instrumentistes de l'Orquesta de Valencia.

Sardanes pour Cobla : Amical, Camí de Llum, Nupcial, El Noguer, El Mas, Sant Elm et Enyor.

Les archives de la famille Lamote de Grignon, avec des œuvres de Ricard et de son père Joan, se trouvent au dépôt de documents musicaux de la Generalitat de Catalogne et peuvent être étudiées à la Biblioteca de Catalunya. A noter que Joan a composé, entre autres, un opéra : Hesperia (1907), un oratorio : La Nit de Nadal (1902), Poème Romantique et Hispanicas pour orchestre, une Rêverie pour violoncelle et orchestre, une Messe à 2 voix et orgue, des motets, des pièces pour piano et des mélodies (dont le cycle Violetas).
Revenir en haut Aller en bas
 
Ricard Lamote de Grignon (1899-1962)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: