Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Double, triple, quadruple...concertos.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11080
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Double, triple, quadruple...concertos.   Jeu 9 Mar - 11:54

Biensûr que ça m'intéresse, Joachim! L'autre jour, je suis justement allé dans un magasin spécialisé me procurer des oeuvres de JCB, histoire de changer de JSB Hehe, dont quelques-unes de ses symphonies concertantes et, en allant vers la caisse, je me suis rendu compte que j'avais laissé mes modes de paiement dans l'autre blouson. Je fus donc obligé de les reposer. Rolling Eyes Heureusement que dans la poche arrière de mon pantalon j'avais un peu de liquide, ce qui m'a évité de faire le détour pour rien. Je suis quand même reparti avec deux concertos inédits de Howard Shore. C'est déjà ça. Very Happy  Pour compléter mon cycle, je vais en écouter sur Youtube, notamment celle que tu as postée ici ainsi que le concerto pour 4 cors de Schumann qui attise ma curiosité. Il y a aussi ce concerto pour clavecin et piano posté plus haut par Musica qui m'intéresse. Après, mon cycle sera presque terminé et je passerai à autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11080
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Previn   Jeu 9 Mar - 18:10

Voilà ce que j'avais écrit courant 2010 à propos du Double-Concerto pour Violon, Contrebasse et Orchestre d'André Previn:

<<Son DOUBLE-CONCERTO pour violon,contrebasse et orchestre est sans aucun doute celui qui m'a déçu (parmi les autres concertos de Previn) dans la mesure où c'est l'oeuvre dont j'attendais le plus. Je me disais que l'association plutôt rare,notamment dans un registre concertant,du violon et de la contrebasse devait donner l'occasion d'un concerto plus surprenant,au moins autant que le fut pour moi son CONCERTO POUR GUITARE. Ce ne fut pas le cas bien que cette pièce très bien écrite et interprété par ANNE-SOPHIE MUTTER et ROMAN PATKOLO, offre malgré tout de très beaux passages qui la rendent attachante et sollicite donc mon indulgence. Disons que ce duo atypique aurait dû,il me semble,être à l'origine d'une plus grande idée musicale que celle que ce DOUBLE-CONCERTO propose ici.>>

Depuis 2010 de l'eau a coulé sous les ponts et mon opinion sur ce double concerto eut le temps d'évoluer. Aujourd'hui, en le réécoutant, j'ai même adoré le premier mouvement. Il y a un passage que j'ai trouvé excellent! Mais, dans l'ensemble, force est de constater que cette oeuvre a fait son chemin. Il me plait de plus en plus. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16382
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Double, triple, quadruple...concertos.   Jeu 9 Mar - 18:55


bon sang, je suis en dessous de tout

Voici que j'ai oublié mon ami le Chevalier de Saint George, qui a composé 8 symphonies concertantes pour 2 violons et orchestre. Voici l'opus 13 en "live" :




https://www.youtube.com/watch?v=3NKFZo4uYmo




Un lien qui reprend quatre autres symphonies concertantes. Ecoutez en particulier la dernière, op 9 n° 2 (à 54'06)

https://www.youtube.com/watch?v=CqdmuSC1OLw&spfreload=5
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11080
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Double, triple, quadruple...concertos.   Jeu 9 Mar - 22:26

Voilà! Ce fut ma séance "Youtube" et j'ai donc écouté trois oeuvres parmi celles qui m'ont été proposées ici: il y eut tout d'abord le Double concerto pour clavecin et pianoforte, H.479 de C.Ph.E. Bach, le Konzertstück pour 4 cors et Orchestre de Robert Schumann et enfin la Symphonie concertante pour 2 Violons, Op.9: no.2 en do majeur de Joseph Boulogne. Le double concerto de C.Ph.E. Bach est sympa. Ce qui est effectivement sympa c'est ce duo clavecin/piano, mais si le concept est séduisant, il est dommage qu'il n'ait pas servi une musique qui m'accroche davantage, avec des thèmes mélodiques plus forts. J'attendais mieux du concerto pour quatre cors de Schumann qui m'a seulement séduit avec le mouvement lent (n°2), le troisième m'ayant carrément laissé indifférent. En fait, quatre cors ensemble me font moins d'effet qu'un cor seul et, dans les deux mouvements les plus animés, ils ne m'ont pas vraiment captivé. La surprise est venue - et je ne dis pas ça pour faire plaisir à Joachim - de la Symphonie concertante pour 2 violons, Op.9: n°2 de Joseph Boulogne dit "Le Chevalier de Saint-George". C'est simple, les premier et troisième mouvements sont excellents à mon oreille. De plus, si thématiquement l'oeuvre est très inspirée, il s'en dégage beaucoup d'intensité et de vitalité. Les violonistes Michal Pospisil et Jiri Zilak y font merveille. Tu as bien fait, Joachim, de conseiller celle-ci en priorité même si je suppose que tu les aimes toutes. Mains
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11080
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Arnold/Surinach   Ven 10 Mar - 11:15


Entre hier et aujourd'hui, j'aurai écouté et aimé deux oeuvres qui mettent en scène deux violons, tout d'abord la Symphonie Concertante - Opus 9 n°2 de Joseph Boulogne, le Chevalier de Saint-George, et, ce matin, le Concerto pour deux violons et orchestre à cordes - Opus 77 de Malcolm Arnold, en trois mouvements, par Igor & Vesna Gruppman, "The San Diego Chamber Orchestra" sous la direction de Donald Barra. La musique est inspirée, intéressante sur ses trois mouvements. Yehudi Menuhin et Alberto Lysy furent les premiers interprètes de ce captivant concerto pour deux violons lors du "Bath Festival", le 24 juin 1962, sous la direction du compositeur.

Etant donné que le concerto pour deux violons d'Arnold n'atteint pas les 18 minutes, j'ai quitté l'Angleterre pour l'Espagne et me suis réécouté Doppio Concertino for violin, piano and chamber ensemble de Carlos Surinach, en trois mouvements, par Daniel Blanch au piano, Kalina Macuta au violon, le "Sinfonia Varsovia" sous la direction de Jacek Kaspszyk. Là non plus, il n'y a aucun temps mort, une inspiration et une créativité continues qui se vérifient sur chacun des trois mouvements, que ce soit sur l'"Allegro", l'"Andante" ou l'"Allegro frenetico" qui en est peut-être le point culminant. Malcolm Arnold et Carlos Surinach sont deux compositeurs qui me déçoivent rarement. La plupart de leurs oeuvres me touchent, du moins parmi celles que je connais. Il est vrai qu'il me reste encore beaucoup à découvrir et disons qu'avec eux je suis disposé à poursuivre l'aventure.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16382
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Double, triple, quadruple...concertos.   Ven 10 Mar - 11:52

Cambini a composé pas moins de 82 symphonies concertantes dont 56 sont perdues !!!

En voici une pour basson, hautbois et orchestre:




https://www.youtube.com/watch?v=g5FC16XPuzg
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11080
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Tiêt/Takemitsu   Ven 10 Mar - 16:17

Ton That Tiêt et Toru Takemitsu sont deux compositeurs que j'ai tendance à associer, tous les deux ayant élaboré une musique singulière et typée, même lorsqu'ils composèrent pour le Septième Art. D'une certaine façon, je perçois Ton That Tiêt comme le "petit frère" spirituel ou du moins musical de Toru Takemitsu. Je n'avais pas spécialement prémédité de clore mon cycle avec ces deux créateurs mais le fait que ce soit le cas n'est pas pour me déplaire dans la mesure où les deux oeuvres qui correspondent au thème du topic ne sont pas nécessairement des concertos ni des symphonies concertantes bien qu'elles fassent appel à plusieurs solistes, deux en l'occurrence. Elles ont aussi la particularité d'apporter une profondeur au silence en se construisant autour de lui, d'être un peu énigmatiques et mystérieuses et une réponse musicale à la nature qui nous entoure. Ce fut d'abord Dialogue avec la nature pour deux guitares et orchestre de Ton That Tiêt en un mouvement, par le "Duo HORREAUX-TREHARD", l'Orchestre Poitou-Charentes, sous la direction de Xavier Rist...<<La musique parle où les mots s'arrêtent et puis là où la musique s'arrête...il faut laisser la nature parler.>> Voilà une devise du compositeur qui correspond parfaitement à ce concerto pour deux guitares et orchestre qui évolue dans un tissus harmonique épuré où chaque son a son importance, sa raison d'être.

L'oeuvre de Toru Takemitsu que j'ai eu le plaisir de réécouter - j'y étais déjà revenu il n'y a pas longtemps - est November Steps pour orchestre avec shakuhachi et biwa, en un mouvement, par Katsuya Yokoyama au shakuhachi, Kinshi Tsuruta au biwa et le "Saito Kinen Orchestra" sous la direction de Seiji Ozawa. C'est son son oeuvre la plus connue mais pas forcément la plus accessible: "Au poudroiement orchestral développant des champs harmoniques complexes, s'opposent la nudité et l'évidence physique des deux instruments, avec leurs modes de jeu propres, chaque groupe servant de repoussoir à l'autre, seuls les glissements entre les plages favorisant une forme de continuité." Chez Toru Takemitsu comme chez Ton That Tiêt, il y a une forte dimension poétique avec laquelle j'ai toujours été en osmose.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Double, triple, quadruple...concertos.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Double, triple, quadruple...concertos.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: