Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Jeff GRACE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11469
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Jeff GRACE   Jeu 9 Fév - 22:48


Eléments biographiques:

Jeff Grace est un compositeur primé de musiques de films, peut-être plus particulièrement spécialisé dans le cinéma d'horreur...?...faisant des apparitions aux festivals de films de Toronto, Sundance, Venise, Cannes, TriBeCa, New York et Los Angeles. Les scores récents de Jeff Grace comprennent COLD IN JULY de Jim Mickle (avec Michael C. Hall, Sam Shepard et Don Johnson), NIGHT MOVES de Kelly Reichardt (avec Jesse Eisenberg, Dakota Fanning, Peter Sarsgaard) et COLD COMES THE NIGHT de Tze Chun Bryan Cranston, Alive Eve, Logan Marshall-Green). Parmi ses scores les plus anciens, nous noterons MEEK'S CUTOFF de Kelly Reichardt, THE STAKE LAND de Jim Mickle, WE ARE WHAT WE ARE, puis THE HOUSE OF THE DEVIL et THE INNKEEPERS de Ti West. Il signa aussi la musique du film de Graham Reznick, I CAN SEE YOU. L'une de ses meilleures musiques de films est peut-être celle qu'il composa sur I SELL THE DEAD de Glenn McQuaid. Il composa également une musique intéressante pour le film de Larry Fessender, THE LAST WINTER, se partageant l'espace filmique avec le score électronique d'Anton Sanko. Sa musique a été interprétée jusqu'ici par le "BBC Philharmonic", Lucia Micarelli, Kenny Barron, l'"American Opera Projects" et les membres du "Metropolitan Opera" et "New York Philharmonic Orchestras". Puis, elle fut aussi interprétée par le "Flux Quartet", comme ce fut justement le cas sur THE LAST WINTER.

Egalement actif comme compositeur pour le concert et la scène, Jeff Grace a été sélectionné par les compositeurs d'American Opera Projects où il a reçu la chaise de Tobias Picker, impliquant un mentorship avec le célèbre compositeur. Il effectua des arrangements pour Angelo Badalamenti, Lady Gaga, Lucia Micarelli ( Treme de HBO) et sur de nombreux films. De 2001 à 2004, Jeff Grace a travaillé en tant qu'assistant du compositeur Howard Shore, acteur du prix de l'Académie, sur des projets tels que The Lord of the Rings Trilogy de Peter Jackson et The Gangs of New York de Martin Scorsese. Durant les années précédentes, il a travaillé comme assistant du légendaire compositeur, producteur et arrangeur de jazz Gil Goldstein travaillant sur des projets pour des artistes tels que Pat Metheny et Roy Hargrove. 1998 a marqué le début de la carrière cinématographique et musicale de Jeff Grace travaillant comme compositeur et producteur à la maison de musique de New York, "Ruggieri Music", où il a également travaillé avec le compositeur Robert Ruggieri sur ses partitions pour A Hymn For Alvin Ailey (ballet et film) et Double Exposure (Ballet) pour "The Alvin Ailey American Dance Theatre".
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11469
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jeff GRACE   Jeu 9 Fév - 23:23


J'ai découvert Jeff Grace par le bais de ce qu'il composa sur I Sell the Dead, film de Glenn McQuaid. Le thème d'ouverture me rappelle assez l'approche du compositeur polonais Wojciech Kilar, mais Grace y développe malgré tout son propre style, son propre univers sonore. Toujours est-il que cette B.O. m'avait beaucoup plu et que j'ai biensûr éprouvé l'envie de découvrir un peu mieux sa musique. C'est ainsi que j'ai jeté mon dévolu sur ce qu'il composa pour le film de Larry Fessender, The Last Winter. Là encore il s'agit d'un film que je n'ai pas vu, mais tout ressemble à un thriller qui se déroule dans la neige et comme j'adore les intrigues qui se déroulent dans des paysages neigeux et glacials, il faudra que je trouve l'occasion, un jour, de m'y pencher. La musique de Jeff Grace, dans mon souvenir - un moment que je ne l'ai pas réécoutée - révélait un climat statique et glacé, bien en phase avec ce que je peux entrevoir par les quelques images du film. C'est une musique qui fait un peu frissonner de froid et qui, en même temps, a quelque-chose de magnétique. Ce soir, j'ai réécouté ce qu'il composa sur The House of the Devil et sur I Can See You, ce fut un autre frisson glacé, une approche quelque-peu expérimentale avec des pointes de nostalgie et de mélancolie. Rien de très gai là-dedans, ce qui n'est guère étonnant vu le sujet des films qui semblent flirter avec le suspens et l'horreur. Personnellement, j'aime bien le caractère ascétique de ces deux B.O. réunies sur un même cd.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2793
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Jeff GRACE   Ven 10 Fév - 0:02

Je ne connaîs pas, et ça me fait un peu frissonner, d'ailleurs Hehe
As-tu un extrait YT ?
Dans le genre musique sur fonds neigeux-glaciaux, ça m'étonnerait qu'on fasse mieux que Morricone avec Tarentino.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11469
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jeff GRACE   Ven 10 Fév - 9:26

Anouchka a écrit:
Je ne connaîs pas, et ça me fait un peu frissonner, d'ailleurs Hehe
As-tu un extrait YT ?
Dans le genre musique sur fonds neigeux-glaciaux, ça m'étonnerait qu'on fasse mieux que Morricone avec Tarentino.... Wink

Ennio Morricone, sur ce point, avait déjà brillé dans la neige bien avant de rencontrer Tarentino; Orca, The Thing, The Red Tent... Very Happy  Sinon, la partition de Jeff Grace est dans un registre plus chambriste, plus "cordes" ou piano minimaliste, plus intérieur, plus statique aussi et sans doute moins fascinant, j'en conviens. Je vais réécouter The Last Winter tout-à-l'heure et j'en dirai plus.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11469
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jeff GRACE   Ven 10 Fév - 12:27

J'ai lu le terme "Glacial" dans le fil sur la poésie et me voilà en train d'évoquer des musiques de films dont l'action se situe en plein hiver et tempête de neige. Donc, "glacial" est un terme qui peut parfaitement me convenir sur le plan strictement musical. J'ai déjà écrit plusieurs fois que je pouvais aimer l'austérité en musique, mais le froid aussi. C'est peut-être même ce que je recherchais en réécoutant The Last Winter - Le Dernier Hiver de Jeff Grace. Cependant, l'aspect glacial n'est pas du tout systématique dans cette partition. Biensûr, il ressort dans certains thèmes de Jeff Grace mais plus encore dans les extraits purement électroniques et effétistes d'Anton Sanko. Sinon, la musique de Jeff Grace sait être aussi plus chaleureuse et romantique, notamment lorsqu'elle emploie le Flux Quartet, comme sur le premier titre "North": ce sont d'ailleurs les meilleurs moments. Ce sont eux qui portent la partition, lui redonnent une dimension humaine après qu'elle se soit un peu trop vautrée dans une ambiance sonore bruitiste et glacée. En revanche, je n'aurais jamais eu l'idée de la comparer à ce que composa Ennio Morricone pour Les Huit Salopards de Q. Tarentino. Il y a une raison très simple à cela, c'est que la démarche de Jeff Grace est trop différente pour me conduire à cette comparaison. Si maintenant, j'étais masochiste et m'imposais un choix cornélien, c'est le "Morricone" qui gagnerait haut la main. Comme dans le classique ou le jazz, la musique de film se constitue de compositeurs plus ou moins brillants, certains l'étant bien plus que d'autres. Vous connaissez mon admiration sans faille pour les meilleurs concertos pour piano de Mozart. Parfois, lorsque je tombe sur des oeuvres de cette époque-là qui m'évoquent fortement Mozart, fatalement elles risquent de subir la comparaison. Ce ne fut pas le cas avec les concertos pour piano de Carl Czerny qui m'ont semblé avoir leurs qualités propres et leur propre charme. C'est aussi et peut-être surtout pour cette raison que je les aime beaucoup. Maintenant, si là encore je devais m'imposer un choix entre ceux de Czerny et ceux de Mozart, je choisirais ceux de Mozart sans la moindre hésitation. En musique de film je fonctionne pareil. Il m'est déjà arrivé de tomber sur des B.O. qui m'évoquaient fortement Morricone et, par conséquent, ont subi la comparaison, le plus souvent à leur détriment. The Last Winter, heureusement, n'entre pas dans cette catégorie. Jeff Grace est un musicien assez singulier qui sait développer son propre univers. Biensûr, il ne vit pas dans une bulle à l'écart de tout et se nourrit forcément d'influences diverses. Comme je l'ai écrit plus haut, le fantôme de Wojciech Kilar plane sur le thème d'ouverture de I Sell the Dead, sauf que le compositeur s'en affranchit avec beaucoup de caractère et de singularité.

Bande annonce qui laisse très peu d'indices sur la musique:

https://www.youtube.com/watch?v=mY_BXNvbr8E
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11469
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jeff GRACE   Ven 10 Fév - 18:25

Aujourd'hui, en cette fin d'après-midi, j'ai réécouté ma partition préférée de Jeff Grace, celle qu'il composa pour le film de Glenn McQuaid, I Sell the Dead. Là je dois reconnaître qu'il a frappé un grand coup. Quand j'écoute cette musique, je pense à un thriller satyrique. Il y a un morceau que j'adore merveilleusement orchestré qui respire l'ironie à plein nez. A un moment, il est repris, me semble-t-il, avec une scie musicale en duo avec une trompette...enfin je crois qu'il s'agit d'une scie musicale. Ca y ressemble. L'effet est saisissant. Ce n'est pas non plus le seul thème intéressant du disque. Le thème d'ouverture qui semble avoir emprunté quelques éléments rytmiques du style répétitif de Wojciech Kilar dans, par exemple, Le Roi et L'Oiseau, est exquis. Mais, en réalité, c'est toute la B.O. qui est intéressante et superbement orchestrée. J'en redemande! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2793
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Jeff GRACE   Sam 11 Fév - 0:49

Merci pour ta réponse et ta réflexion est très intéressante. Pour répondre moi-même, il faut que je te relise mieux demain...

Clin d'oeil : "glacial" est un terme à manier avec des pincettes, quand il ne s'applique pas au temps...Et souvent sous la glace couve le feu, ou bien elle dissimule tout simplement les germes de la vie.... qui ne demandent qu'à jaillir.   Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeff GRACE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeff GRACE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: