Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Carlo GIACCO, né en 1972

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13598
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Carlo GIACCO, né en 1972 Empty
MessageSujet: Carlo GIACCO, né en 1972   Carlo GIACCO, né en 1972 EmptyVen 3 Fév - 17:25

Eléments biographiques:

Site de l'artiste: http://www.carlogiacco.com

Carlo Giacco est un compositeur australien né à Sydney le 22 novembre 1972. En 1996, il obtient un baccalauréat en musique, avec spécialisation en composition musicale, du "Sydney Conservatorium of Music". Carlo Giacco a toujours voué une passion pour le cinéma, ce qui le conduisit à écrire de la musique de film et aussi de la musique pour des fictions télévisées. Chez lui, la musique de film est le plus grand genre musical d'aujourd'hui , le seul qui puisse véritablement permettre à un compositeur d'obtenir de grands auditoires pour écouter de la musique expérimentale sérieuse. C'est en tout cas sa croyance. En 1998, il a été chargé de marquer la musique de son premier long métrage, "Le drame de la Seconde Guerre mondiale - 15 Amore" avec un ensemble de 30 pièces qu'il a également dirigé. "The Gatekeeper", son deuxième long métrage, a été mis en musique à New York (où il est maintenant basé) pour un film sur les Mexicains fuyant illégalement aux États-Unis. Ce film a récemment été approuvé par "Amnesty International" et a été gagnant au Festival du film de Santa Barbara en 2002. Il travaillera ensuite sur un film d'horreur australien intitulé "Lost things", et sur une pièce dramatique de New York intitulée "Ibs" .

Avant de déménager pour les États-Unis, Carlo Giacco a travaillé sur de nombreuses compositions sérieuses, y compris "Lair of Caterpillar Blossoms", commandé par Marshall McGuire et figurant sur son neuvième disque "Rough Magic" . "Entity" est un octet qui a été créé au 9e Festival de printemps de Sydney et a par conséquent remporté le prix pour la composition originale la plus remarquable. En plus de ses compositions sérieuses, Carlo Giacco a également composé pour de nombreuses publicités télévisées, y compris DHL, Toyota, NRMA, Qantas, Channel 7 et Westpac. En 1999, il a remporté le «Silver Award» de la "British Design & Art Direction" pour son NRMA commercial «Ladybird» ainsi qu'un «Silver Bullet» pour la meilleure piste sonore. Il signe la composition musicale de nombreux documentaires de "National Geographic", y compris "Magnum Photographe - David Alan Harvey" , "Leonardo Da Vinci": "L'homme derrière le suaire de Turin?" , Et "Twister Tours" , un documentaire sur les gens qui chassent les tornades.


Dernière édition par Icare le Ven 3 Fév - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13598
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Carlo GIACCO, né en 1972 Empty
MessageSujet: Re: Carlo GIACCO, né en 1972   Carlo GIACCO, né en 1972 EmptyVen 3 Fév - 17:35


Instant musical:

https://www.youtube.com/watch?v=XyH_JlRjqQA


Cet extrait pour choeur à cappella intitulé "Exultate Justi" est en réalité une composition de Ludovico Da Viadana arrangé par Carlo Giocco pour les besoins du film de Gregory J. Read, Like Minds. Je n'ai malheureusement rien trouvé d'autre qui soit plus caractéristique du style de ce jeune compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13598
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Carlo GIACCO, né en 1972 Empty
MessageSujet: Re: Carlo GIACCO, né en 1972   Carlo GIACCO, né en 1972 EmptyVen 3 Fév - 18:03

Avant de découvrir un jour ou l'autre son octet ou une autre oeuvre qui ne soit pas liée au Septième Art, j'ai tenté, il y a peu, sa musique pour le film Like Minds, réalisé par Gregory J. Read, aussi connu sous le titre Murderous Intent avec Toni Collette, Eddie Redmayne, Tom Sturridge.

https://www.youtube.com/watch?v=cmDNEiS7VlY (bande-annonce)

La B.O. commence plutôt bien, par un thème très tendu qui s'intalle en douceur avant de partir sur une dynamique plus agressive. Ce qu'il a de très réussi à mon goût, c'est la mise en avant d'un violoncelle solo joué par Jane Sheldon. Il apporte une touche originale à ce morceau d'action mais qui est aussi, sur le disque du moins, le thème d'ouverture. Sans cette proximité qui m'est offerte avec le violoncelle, ce "Main Title" me séduirait sans doute moins. Eh oui, la musique c'est parfois une affaire de "détails", de ces petites idées d'orchestration qui vont faire toute la différence. Ce que j'aurais évidemment aimé, c'est que cet emploi judicieux du violoncelle se poursuive tout au long de la B.O., lui conférant alors une singularité sonore, ce qui ne sera pas vraiment le cas. Progressivement, la partition de Carlo Giacco va évoluer vers des plages d'atmosphère et de suspens beaucoup plus statiques qui ont certainement leur raison d'être dans le film mais perdent de l'intérêt dans une écoute seule. Il y a bien ci et là une utilisation des choeurs ou de la soprano qui accroche un peu mieux l'oreille, une accélération orchestrale tentant timidement de briser la sclérose qui finit par s'installer. Heureusement, les huit derniers extraits remontent nettement le niveau, ce qui me conduit à cette réflexion: pourquoi faire un cd de 63 minutes alors que c'est l'exemple-même d'une bande originale qui aurait gagné à être réduite à une bonne quarantaine de minutes. La soprano est Coralie Hartl.


Dernière édition par Icare le Sam 25 Jan - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13598
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Carlo GIACCO, né en 1972 Empty
MessageSujet: Re: Carlo GIACCO, né en 1972   Carlo GIACCO, né en 1972 EmptyVen 10 Fév - 22:48

Même si je reste en grande partie d'accord avec ce que j'ai écrit ci-dessus à propos de la partition que Carlo Giacco composa sur Like Minds, une seconde écoute a quand même un peu grandi mon intérêt pour elle. Le "Main Title" est vraiment réussi et pas seulement grâce à une vénéneuse utilisation du violoncelle; c'est un tout, une construction suffisamment solide et expressive avec un jeu intense du choeur "Cantillation". J'ai mieux cerné, cette fois-ci, les deux thèmes principaux qui trouvent davantage de développement dans la dernière partie de la B.O. et se réunissent dans le "End Title". Dans ces deux thèmes, j'aime bien l'usage - presque avare si j'ose dire - j'ai bien dit avare et non bavard - du piano sous les doigts de Catherine Davis. Il apporte une certaine assise aux deux thèmes mélodiques avec peu de notes, mais des notes qui deviennent vite essentielles dans leur élaboration. Pas si mal.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13598
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Carlo GIACCO, né en 1972 Empty
MessageSujet: Re: Carlo GIACCO, né en 1972   Carlo GIACCO, né en 1972 EmptyDim 26 Jan - 20:59


Selon moi, lorsque l'on aime suffisamment un genre musical, on est curieux, on a envie de savoir comment le genre évolue. On souhaite découvrir de nouveaux auteurs, de nouvelles sensibilités, quitte à prendre parfois des risques...mais des "risques raisonnables"...C'est de cette façon que je procède - et je suppose que nous sommes plusieurs dans ce cas - dans mes domaines de prédilection, dont la musique de film. Si j'avais été compositeur, sûr que la composition pour l'image m'aurait attiré. Alors, dans cet état d'esprit, je suis toujours curieux de voir comment un jeune ou moins jeune musicien - un musicien que je ne connais pas - s'en est sorti sur tel ou tel film. Le mieux est sans doute de le découvrir à travers le film, sauf que je vais peu au cinéma et que le monde de disque propose souvent des musiques de films que je ne verrai sans doute jamais. C'est toute la problématique du béophile face à sa passion. Un jour, j'ai eu l'occasion à bon prix de faire trois choix: 1) Monk Dawson (1998) du compositeur anglais Mark Jensen. 2) Like Minds (2005) du compositeur australien Carlo Giacco. 3) Haunting Villisca (2007) du compositeur canadien David James Nielsen. Inutile de préciser (mais je le fais quand même Hehe) que je ne connaissais pas du tout ces trois compositeurs, pas même de nom, n'avais jamais entendu une seule note de leur musique ni bien sûr aucune image des films pour lesquels elles ont été imaginées et conçues. Justement, ce qui m'était excitant, c'était l'inconnu que représentaient ces trois titres. Mes seuls indices un peu rassurants étaient quelques indications sur l'usage d'un orchestre. Ce n'était bien évidement pas une garantie absolue de qualité et il m'est arrivé plusieurs fois de tomber sur des B.O. totalement insignifiantes ou médiocres, pussent-elles employer de vrais instruments ou des nappes synthétiques. Résultat des courses, j'ai trouvé digne d'intérêt chacune de ces trois partitions et pour des qualités très différentes. Dans Like Minds de Carlo Giacco, c'est d'abord le "main-title" qui m'a séduit: son dynamisme, sa construction, ce violoncelle solo interprété par Matthew Hoy qui lui confère une certaine singularité de ton. Ensuite, l'intensité se dilue dans une musique un peu trop fonctionnelle qui perd en consistance et en intérêt avant de se récupérer sur les huit derniers extraits, sans doute un cd un peu trop rempli. Dans Monk Dawson, c'est une approche plus religieuse: La partition évocatrice de Mark Jensen capture parfaitement la lutte émotionnelle et spirituelle de la vie de Dawson. Il emploie une instrumentation assez variée, des flûtes de Northumbrie, un saxophone, un harmonium, des choeurs. L'album est beau en entier. A l'époque de la découverte, la B.O. de Jensen fut ma préférée des trois. Aujourd'hui, je manifeste une petite préférence pour Haunting Villisca de David James Nielsen. L'extrême douceur et lenteur de certains morceaux me sont irrésistibles. C'est le genre de musique que j'aime écouter la nuit, dans un silence parfait, toutes lumières éteintes. Les passages plus anxiogènes avec une flûte qui crachouille me plaisent bien aussi. Ils apportent certes un contraste avec les thèmes très doux mais sans rupture totale.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Carlo GIACCO, né en 1972 Empty
MessageSujet: Re: Carlo GIACCO, né en 1972   Carlo GIACCO, né en 1972 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Carlo GIACCO, né en 1972
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: