Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 L'impopularité de la musique de chambre...?...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4473
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 EmptyMer 4 Oct - 19:59

Tout-à-fait, Brahms c'est génial, mais effectivement, pas toujours facile d'accès, encore que ! Gauthier et Renaud Capuçon ont fait beaucoup  pour le jouer, avec aussi leur ami pianiste Frank Braley. Egalement des virtuoses comme la pianiste Martha Argerich sur Bartok avec Gauthier etc...
Je vais revenir sur le fil plus tard en soirée, bien sûr que ça me passionne !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
cmos



Nombre de messages : 21
Age : 65
Date d'inscription : 14/04/2017

L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 EmptyJeu 5 Oct - 16:35

Pas facile d'accès...à mon avis , pas vraiment.

Les sonates (piano&violon, violoncelle, clarinette...) sont, je pense, les plus "séduisantes", à la fois intimistes et expressives et sont à recommander comme introduction .
Les trios pour piano sont très populaires (surtout le n°1), mais il ne faut pas oublier le superbe trio pour cor, et le trio pour clarinette . Les quatuors à cordes sont plutôt méconnus et assez peu joués: honnêtement, je trouve que ce sont les moins intéressantes de ces ouvres de chambre, assez conventionnelles surtout si on les compare à ceux de Beethoven...! Evidemment, ça n'engage que moi.
Les quintettes à cordes sont un peu de la même veine.
J'aime beaucoup les trois quatuors avec piano, des oeuvres plutôt "denses" ; le 1er est très connu avec son final "alla zingarese" particulièrement ébouriffant!
Le quintette pour piano, et le célébrissime quintette pour clarinette, méritent , je pense, bien leur succès.
Les deux sextuors sont aussi très beaux; le premier est très connu (BO du film "les amants"...)

Brahms est certainement, avec Beethoven et Schubert bien sûr, le compositeur qui s'est le plus investi dans la musique de chambre: celle ci semble bien en adéquation avec la personnalité , plutôt réservée, du musicien.
Un homme plus attiré, au fond, par les petites formes que par les grandes masses orchestrales, et par la confidence plutôt que par  la déclamation...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4473
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 EmptyJeu 5 Oct - 19:19

Eh oui, complètement d'accord , y compris avec ton analyse des oeuvres de Brahms. En fait, ce que je voulais dire, c'est que pour des mélomanes un peu béotiens, certaines oeuvres de Brahms sont plus immédiatement "abordables", plus mélodiques, un peu inspirées d'envolées du folkore et de la sensibilité pure de l'époque.  Ensuite, cela se complique.
Quant aux fameux quatuors Haydn, puis Mozart , puis Beethoven, pour parler d'une période classique géniale... , je pense que l'accès auditif est à la fois "simple" et "très difficile".
Je m'explique : "Simple", car facile d'accès pour l'auditeur, séduit par "l'intimisme" de la musique (et en public, c'est complètement vrai avec les petits ensembles et le contact direct avec les artistes, je peux en témoigner ici dans ma Vendée). 
"Très difficile", car c'est une musique parfois austère (je ne prononce pas le mot "triste", car il me semble inadéquat), et l'auditeur ou le public doit un peu "se mettre là-dedans" : Ecouter vraiment, "rentrer dedans".., un lâcher prise au-delà de certaines conventions de "mélodies".
Il faudrait revenir là-dessus plus longuement. J'adore ces quatuors pré-cités. J'ai acheté Haydn avec l'ensemble Mosaïques (je suis toujours en train de les étudier , sauf que ma chaîne stéréo m'a lâchée et il faut que j'en achète une autre, petit aparté), , je connaîs ceux de Beethoven par coeur ! ( L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 333455 ). Ne parlons pas de Mozart, pour moi , c'est le génie absolu L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 333455 L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 333455  Ses quatuors dédiés à Haydn, sont d'une écriture qui surpasse celle de Beethoven, dans une modernité affolante qui était déjà bien au-delà de son temps, même si Beethoven a tenté d'aller plus loin dans une forme d'écriture très moderniste effectivement. 
Alors, cela mériterait un nouveau fil qui s'intitulerait "la musique de chambre", tout simplement, s'il n'existe déjà..., ne crois-tu pas ?
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
cmos



Nombre de messages : 21
Age : 65
Date d'inscription : 14/04/2017

L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 EmptyJeu 5 Oct - 22:07

Ah, oui, les quatuors á cordes, un vrai sujet á lui tout seul...
Je me souviens très bien de l’impression bizarre que m’avait laissée la première écoute d’un quatuor de Beethoven...un peu le son d’un orchestre qu’on aurait amputé des deux tiers!
Mais aussi une sensation de vivacité, de vitalité incroyable, et surtout  d’entendre un seul instrument et non quatre. C’est peut-être là le côté le plus fascinant de l’expérience, c’est un peu le mystère de la sainte trinité (à quatre!) ,
La faire partager n’est pas toujours facile, les réactions des néophytes (y compris des gens « musicalement éduqués » ) sont souvent négatives ou déconcertées. Les critiques les plus fréquentes : « musique trop cérébrale, intellectuelle », « abstraite » , « austère », voire « masculine »!
Est-ce cette sonorité « dépouillée « qui dérange? Est-ce Beethoven lui-même? Je ne saurais dire, mais je donnerais comme conseil aux réticents d’aller au concert, car c’est aussi un spectacle extraordinaire. Un peu comme l’opéra, c’est mieux en « live » !
Quoiqu’il en soit, ces quatuors représentent pour moi une quintessence de musique, et le sommet absolu du genre. Je ne me lasse jamais de les réécouter, surtout ceux de la fin (op 127- 135), les plus « modernes » en effet.
Écouter la « grande fugue » donne le sentiment de faire un bond par-dessus le XIXè sciècle , c’est presque du Schönberg... (mais je préfère Beethoven !), c’est un exemple unique en musique. On imagine la tête des auditeurs de l’époque...
On sait que Beethoven était très fier de cette œuvre, et qu’il fut dépité de l’accueil plutôt frais du public ( elle fut jouée originellement à la suite du quatuor op130).
A propos, savais-tu que l’intégrale « live » des quatuors par les Berg est sur YouTube ? Prise de vue, et de son nickel 😏
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4473
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 EmptySam 21 Oct - 23:38

Cmos a écrit:
A propos, savais-tu que l’intégrale « live » des quatuors par les Berg est sur YouTube ? Prise de vue, et de son nickel 😏

Eh bien non, merci beaucoup pour l'info !  Wink Il faudra que j'aille voir ça...
Je viens de traverser plusieurs jours pendant lesquels je n'ai pu "supporter" que la musique de chambre, (et certaines oeuvres de jazz et l'opéra "Don Carlos", autres sujets).
J'en ai écouté beaucoup.. de musique de chambre... : Bach, Haydn, Mozart, Beethoven, Schubert, Brahms...
Trios, quatuors, quintettes... (la liste détaillée est trop longue).
J'y trouve effectivement un intimisme, parfois une austérité "difficiles" d'accès pour certains, comme je l'ai dit : Il faut entrer dedans comme on entre dans la mer.. et "faire la planche"... , se laisser porter, envahir, bercer,  par cette musique que je trouve à la fois très "cérébrale", et très "sensuelle"... 
Pas d'effet de grandes envolées symphoniques ou lyriques, là on est au coeur-même de la pensée musicale du compositeur, on se livre à lui, on le reçoit, c'est parfois quasi-fusionnel. Comme l'amour. C'est comme cela que je vis passionnément, tendrement, doucement ou nostalgiquement, l'écoute de la musique de chambre que j'aime.... 
Un grand merci cette semaine à Schubert  L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 333455, qui m'a beaucoup aidée .....  Wink

Eh bien, à suivre encore !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13455
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Purcell & Donatoni   L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 EmptyLun 29 Avr - 21:03

L'interrogation portée par ce fil est évidemment un beau prétexte pour parler de musique de chambre de manière générale. Hehe D'ailleurs, les pièces de musique de chambre que j'ai réécoutées entre hier et aujourd'hui ne figurent sûrement pas parmi les plus populaires. Il y eut tout d'abord plusieurs oeuvres de Henry Purcell par le "London Baroque": Three Parts on a Ground in D/Sonata n°6 in G minor/Pavan a 4/Chacony a 4/Pavan a 3 in B flat/Pavan a 3 in G minor/Pavan a 3 in A minor/Pavan a 3 in A/Sonata n°7 in E minor/Sonate n°12 in D/Overture a 4 in D minor/ a 4 in G/a 5 in G minor et Suite a 4 in G, par
Ingrid Seifert, Ursula Weiss, Richard Gwilt: violons
Nicholas Logie: alto
Charles Medlam: violoncelle et viole de gambe
Lars Ulrik Mortensen: clavecin
Ce sont des oeuvres qui m'avaient laissé une impression plutôt tiède lors des deux premières écoutes. Aujourd'hui, j'ai réécouté cinq pièces de musique de chambre de Franco Donatoni; Alamari pour violoncelle, contrebasse et piano, Flag pour un ensemble de treize musiciens, Nidi - Due pezzi per ottavino - 1979 pour Pierre-Yves Artaud et Roberto Fabbriciani, ici interprétée par l'excellent flûtiste français, Toy pour deux violons, alto et clavecin et Ave bénéficiant d'une association instrumentale originale; piccolo, glockenspiel & célesta. Par l'Ensemble 2E2M sous la direction de Paul Mefano (Jacqueline Mefano, piano & clavecin). Passer de Purcell à Donatoni tient sans doute du saut périlleux dans le temps. Hehe J'avoue même avoir hésité avec le "contemporain", car, là aussi, mon rapport à cette musique de chambre fut un peu compliqué, fait de hauts et de bas, ceci-dit plus souvent de hauts que de bas. Avec le disque de Purcell, c'est plutôt une formation instrumentale avec une domination des cordes qui s'étale sur plus de soixante minutes. Cette fois, je l'ai réécouté en entier et si le charme opère de mieux en mieux au point d'aimer vraiment certaines pages, à un moment donné j'aurais aimé qu'une flûte ou un hautbois perce le tissu monocorde qui finit par lasser sur la longueur. A l'exclusion des fantaisies à 4, cet enregistrement réunit les autres pièces instrumentales retrouvées dans le manuscrit autographe de Purcell. Le jeune compositeur y explore de façon systématique les divers styles instrumentaux qui lui étaient connus: l'ouverture à la française, la chaconne, le "ground" (base obstinée), le style italien dans les sonates en trio, etc... J'ignore si la musique de chambre de Henry Purcell est très appréciée ni même si elle est très jouée en France...?...probablement davantage en Angleterre.

https://www.youtube.com/watch?v=aG5R-H3v-pw


Voilà une pavane et une chaconne bien dans l'esprit de mon disque! Celle-ci est pour Laudec; https://www.youtube.com/watch?v=xSd4Oz12iXE Je préfère avec cet instrumentarium-là. Magnifique. Avec Franco Donatoni, j'ai changé radicalement d'univers et je pense que les cinq pièces (énumérées ci-dessus) ne m'ont jamais autant plu qu'aujourd'hui. Mais bon, je m'aperçois que j'avais dit la même chose en 2014. Hehe Donatoni est un véritable explorateur du timbre instrumental, avec également un goût pour la virtuosité sans que celle-ci ne soit une fin en soi. L'argument poétique n'y est, pour ces raisons, jamais négligé, même si il ne s'apprivoise pas forcément d'emblée. Cette musique est d'un caractère sauvage qui ne se dompte pas d'une oreille distraite. Apprécions le travail formidable du maître italien pour la diversité des formations qu'il emploie, admirons l'alliage de trois instruments suraigus (piccolo, glockenspiel & célesta) dans Ave (1987), ce qui offre une combinaison de timbre quasi-inédite sur un ton presque amusé, plus encore lorsque l'oeuvre décline une citation désarticulée du thème mélodique de La Truite de Franz Schubert, m'abandonnant sur la douce impression d'une interrogation poétique et méditative. Pouvais-je espérer mieux que cette fin suspendue ainsi que cette subtile incitation de poursuivre cette plongée dans la musique de chambre avec justement Schubert et sa "Truite" qui, déjà, se tortille de vie en moi.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4699
Age : 67
Date d'inscription : 25/02/2013

L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 EmptyLun 29 Avr - 22:22

Henry Purcell, sa musique me ravit et les pavane et chaconne postées, quel beau moment d'éternité pour moi, encore amplifié par la suite avec la chaconne avec flûtes à bec, une découverte encore L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 395622  merci Icare L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Languepe  
Je n'ai rien trouvé de Franco Donati, je te crois donc sur parole Wink
Pour la "Truite" de Schubert, je ne peux que partager cette plongée L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 333455
Et redire que la musique de chambre, c'est bien ce que j'aime le plus dans toutes ses formes si variées.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13455
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 EmptyLun 29 Avr - 22:55

laudec a écrit:
Je n'ai rien trouvé de Franco Donati, je te crois donc sur parole Wink

Sur Franco Donati, moi non plus, mais sur Franco Donatoni, je pense que l'on peut trouver... Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 4473
Age : 58
Date d'inscription : 03/04/2014

L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 EmptyLun 29 Avr - 22:58

En retour de chorale et en vous lisant, je n'ôte pas une ligne de ce que j'écrivais fin 2017 (voir deux messages plus haut). Je suis toujours dans le même état d'esprit !  Very Happy
A suivre demain, jour plus calme pour moi.
J'espère que vous avez pu avoir, ce soir, la rediff sur Arte de "Toutes les musiques du monde" (en hommage à Jean-Pierre Marielle, disparu mercredi dernier) : film admirable (Marin Marais élève de Mr de Ste Colombe) , dont je parlerai sur mon fil "films etc.", dont mon administrateur a bien voulu la création Mains
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13455
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 EmptyLun 29 Avr - 23:02


Raté! J'étais en compagnie de Franz Schubert et que voulez-vous, Schubert est une compagnie que je ne pouvais fausser car il vaut à lui seul tous les matins du monde! L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 338665

https://www.youtube.com/watch?v=g3k81__bwrM
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7342
Age : 76
Date d'inscription : 14/05/2007

L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 EmptyMar 30 Avr - 8:28

très belle version L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 333455 ...mais surtout très belle prise de son!
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 4699
Age : 67
Date d'inscription : 25/02/2013

L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 EmptyMar 30 Avr - 10:46

Icare a écrit:
Sur Franco Donati, moi non plus, mais sur Franco Donatoni, je pense que l'on peut trouver... Hehe

Ptdr J'aurais encore pu chercher longtemps, moi qui veux gagner du temps Embarassed
Donatoni, je découvre, toujours la surprise de découvrir un nouveau compositeur et le temps qui manque à chaque fois pour faire plus ample connaisance  L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Icon_con   J'ai écouté "Eco" à défaut d'"Ave", et ça me branche, peut-être que j'approfondirai dans une autre vie  Wink

Ma découverte supplémentaire en cherchant Donatoni...  "Les Ephémérides d'Icare" (2 ) d'Henry Pousseur, là aussi, j'ai de quoi me régaler mais je me mets des limites pour ne pas désespérer, je survole ces paysages si tentants et je continue mon voyage en gardant juste les impressions gravées au cœur  L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 333455


https://youtu.be/U5iQC0egUzU

Merci pour cette belle version de la "Truite" Icare L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 185465
Revenir en haut Aller en bas
Mike56

Mike56

Nombre de messages : 198
Age : 63
Date d'inscription : 12/07/2018

L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 EmptyMar 30 Avr - 22:40

La musique de chambre est essentielle pour moi. A la maison, j'écoute plus de CD de musique de chambre que de musique symphonique.
Mon premier "coup de coeur" en musique de chambre fut le trio pour piano de Ravel, notamment le premier mouvement. Je l'avais découvert en écoutant France Musique. Je devais avoir une vingtaine d'année. J'avais acheté le vinyl avec Gerard Jarry au violon (à l'époque il était premier violon de l'orchestre symphonique à Metz), Georges Pludermacher au piano et Michel Tounus au violoncelle

Trio de Ravel - Vinyl



https://www.youtube.com/watch?v=G9f42W6iyoo
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13455
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Orff   L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 EmptyMer 1 Mai - 23:22

laudec a écrit:
Ma découverte supplémentaire en cherchant Donatoni...  "Les Ephémérides d'Icare" (2 ) d'Henry Pousseur, là aussi, j'ai de quoi me régaler mais je me mets des limites pour ne pas désespérer, je survole ces paysages si tentants et je continue mon voyage en gardant juste les impressions gravées au cœur.

Je vois, une nouvelle fois, que je suis une véritable source d'inspiration pour les compositeurs. Si ça continue comme ça, mes ailes pourraient bien enfler! Ptdr Ce soir, je suis revenu à une musique de chambre plus enjouée et légère avec Carl Orff. Carl Orff est pour ainsi dire uniquement célèbre pour son oratorio Carmina Burana que j'avais découvert en partie pour la première fois dans Excalibur de John Boorman. Encore une fois, le cinéma joua un rôle, même si cette oeuvre ultra diffusée et enregistrée aurait pu me parvenir par un autre biais. Le cinéma a cependant utilisé plusieurs fois son "O Fortuna", le morceau le plus connu de l'oratorio. La notoriété de cette oeuvre est telle qu'elle a fait de l'ombre au reste de son catalogue. Curieux d'en connaître davantage, Je me suis penché, il y a plusieurs années de cela, sur quelques-unes de ses pièces de musique de chambre; Kleines Konzert pour flûte, hautbois, basson, trompette, posaune, clavecin et percussion, Die Kluge pour flûte, piccolo, 2 hautbois, 2 clarinettes, basson, contrebasson, 2 cors anglais, trompette et posaune, Der Mond pour 2 piccoli, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons, 2 cors anglais, trompette et posaune et enfin Carmina Burana dans sa version peu connue pour formation de chambre: 2 piccoli, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons, 2 cors.

Peu populaire encore aujourd'hui, sans doute pas marquante non plus, une musique de chambre qui ne marque certes pas un jalon du genre dans ce vaste domaine qui conduisit à tant de chefs d'oeuvres mémorables au fil des siècles, moi, dont l'enthousiasme fut toujours tiède, très mitigé, y suis de plus en plus attaché, comme si quelque-chose d'aimable s'était greffé pendant l'écoute. Ce qui me fut d'abord amusant c'est d'écouter les parties les plus populaires de la Carmina Burana dans une formation aussi réduite et si éloignée de celle que l'on connaît. Soit, le souffle épique n'est plus: Certains diront qu'il s'agit là de la "Carmina Burana" du pauvre ou la "Carmina Burana" de salon pour petits vieux. Amusants sont aussi les "Tanz" de Der Mond" qui me font presque penser au "Nino Rota" de chez Fellini, en tout cas à une musique joyeuse et insouciante qui, je l'admets, m'a rendu bien léger en ces temps troubles. Il y a aussi un petit thème très doux et de caractère obsessionnel, celui qui n'a jamais quitté ma mémoire depuis la plus lointaine écoute, ce petit instant de pure magie qui justifia à lui-seul cette acquisition. Il provient de Der Mond. Die Kluge est un court morceau de trois minutes environ qui me fait curieusement penser aux pages guillerettes d'un Jean Françaix ou encore d'un Gérard Calvi avant l'heure. Cet extrait m'amène vers un film imaginaire et m'emplit d'un bonheur cinématographique indescriptible. J'avoue aussi que la version chambriste d'"Amor volat undique" tiré de Carmina Burana m'apporte une tendresse et un intimisme bienvenu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   L'impopularité de la musique de chambre...?... - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'impopularité de la musique de chambre...?...
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: