Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 L'impopularité de la musique de chambre...?...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Dim 29 Jan - 16:46

<<Sans tambours ni trompette, la musique n'a aucun intérêt ! Tout ce qui ne fait pas de bruit, aujourd'hui, n'a aucune chance de se faire remarquer. Si encore ce n'était vrai qu'en musique !>>

Sans biensûr trop généraliser, ce que tu écris là, Kristian, je le partage en grande partie. Je le vérifie souvent, notamment dans le domaine de la musique de film. Plus c'est cuivreux, plus c'est trompetteux, plus c'est perçu comme génial ou supérieur. Un compositeur utilise un orchestre de 100 musiciens et c'est forcément whaoooouuu!!! Pas du tout ma conception des choses, moi qui ai toujours eu, il est vrai, une prédilection pour les petites et moyennes formations. Chez un compositeur que je ne connais pas, j'ai...pas toujours, car j'aime aussi le modèle symphonique...mais souvent préféré le découvrir par sa musique de chambre ou alors ses concertos. Very Happy


Dernière édition par Icare le Dim 29 Jan - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5688
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Dim 29 Jan - 17:27

Je crois que ce n'est un secret pour personne que ma préférence va à la musique vocale (sauf chez Haendel et dans une moindre mesure chez ses contemporains) à la musique instrumentale.

Avec le temps, j'ai apprécié peu à peu certaines compositions chez les "classiques" mais cela s'arrête souvent à la symphonie, voire le concerto mais la musique de chambre ... Rolling Eyes

Cette semaine, avec "La damnation de Faust" de Berlioz, avec l'alternance chant/orchestre (grand, très grand orchestre) c'était vraiment parfait !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16042
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Dim 29 Jan - 17:38

Impopularité de la musique de chambre ? Chez les "profanes" en musique classique, probablement - ils doivent la trouver "chiante" -, mais chez la plupart des mélomanes, je ne crois pas. Sauf peut-être pour ceux qui, comme Bel Canto ou Calbo ou Papagena qui se sont, en quelque sorte "spécialisés" dans l'opéra, ou bien ceux qui n'aiment que la Renaissance et la musique a cappella.
La musique de chambre, qui va, en gros, de deux à dix ou douze instruments, me semble aussi séduisante que l'orchestre. S'il est vrai que, pour ma part, quand je découvre un nouveau compositeur, je recherche d'abord le symphonique (symphonie ou concerto), c'est seulement si je suis séduit que je passe à la musique de chambre ou le piano. Ceci provient très probablement du fait que c'est avec les symphonies que j'ai découvert le classique. Mais sinon, oui, j'aime beaucoup la musique de chambre. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Dim 29 Jan - 19:23

joachim a écrit:
S'il est vrai que, pour ma part, quand je découvre un nouveau compositeur, je recherche d'abord le symphonique (symphonie ou concerto), c'est seulement si je suis séduit que je passe à la musique de chambre ou le piano. Ceci provient très probablement du fait que c'est avec les symphonies que j'ai découvert le classique.Very Happy

Sur ce point, tu fonctionnes à l'inverse de moi, mais c'est peut-être aussi dû au fait que mes premiers chocs dans le domaine classique furent des pièces de musique de chambre (Bach, Brahms, Schoenberg...) et pareil pour la musique de film qui est à la base de mes goûts musicaux; elles furent aussi des partitions pour petites ou moyennes formations. Chez les mélomanes, ceux qui s'intéressent assidûment à la musique classique, je pense quand même qu'il faut relativiser. La musique de chambre est encore très prisée et appréciée, bien que j'en connais quelques-uns qui n'en écoutent que très peu, s'y sentant probablement à l'étroit et ne jurant presque que par les grandes pages orchestrales, pas forcément l'opéra parce que ne supportant guère la voix lyrique.

<<Tout ce qui ne fait pas de bruit, aujourd'hui, n'a aucune chance de se faire remarquer>>

Bon alors autant dire que Bruckner avec ses symphonies a un bel avenir! Hehe


Dernière édition par Icare le Ven 3 Fév - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Jeu 2 Fév - 13:27

Preuve que la musique de chambre est impopulaire, juste Joachim est venu la défendre. Crying or Very sad

Kristian, où es-tu? Jean? Laudec, Anouchka, Pianoline?
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3162
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Jeu 2 Fév - 14:27

Citation :
Preuve que la musique de chambre est impopulaire


Peu de réaction, cela ne veut pas dire pas ou manque d'intérêt ou que l'on accepte ce qui est dit !
Ce forum est tellement riche, il offre tant de matière à écouter, commenter, discuter, partager... rien qu'à lire déjà ce qui est publié et puis encore le temps nécessaire pour essayer d'aller plus loin..., c'est presque un boulot à plein temps Hehe
Alors il ne faut vraiment pas nous en vouloir de ne pas répondre à tout No

La musique de chambre, c'est ce que j'aime le plus, dès que 2 ou trois instruments sont réunis pour nous faire partager de belles émotions, c'est le ciel sur terre.
Je préfère les petits ensembles au grands orchestres ou rassemblements musicaux divers même si je peux les apprécier et les adorer également à certains moments. Ce que je préfère ce sont 3,4,5 musiciens qui vivent ensemble un moment fort de partage, qu'ils viennent nous offrir, c'est le bonheur de découvrir cette complicité et le fruit de ce travail ensemble.

J'aime aussi les solo, les duo, c'est la façon de jouer, de donner, de partager qui m'importe aussi peut-être autant que la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6435
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Jeu 2 Fév - 21:07

Désolé pour ma réponse tardive Wink ...
Outre une occupation inhabituelle de soutien à des cousins âgés, ma réponse ne me parait pas significative pour déterminer si oui ou non la musique de chambre est impopulaire...
Bien sûr pas pour moi, même si je m'y suis mis petit à petit, après les symphonies , opéras et oratorios!
Mais depuis longtemps elle m'est devenue essentielle, autant que les oratorios, que les opéras de Mozart , et sans doute plus que les symphonies...
Qu'elle soit "impopulaire" me semble exagéré...dans le petit cercle des mes amis mélomanes, et qui la plupart écoute beaucoup moins de musique que moi, et sont moins "pointu" en connaissance du répertoire, je constate que la musique de chambre a aussi autant de place que l'autre...
Dans ma jeunesse...et même largement dépassée, la plupart des concerts proposés à Annecy étaient des programmes de musique de chambre (pour une question évidente de budget!)...Ces concerts n'étaient pas spécialement boudés ...

Aussi passionné de musique de chambre que je suis je reconnais qu'elle n'est sans doute pas aussi immédiatement séduisante qu'une symphonie, un concerto ou oratorio et j'orienterais des néophytes plutôt dans ce type de répertoire...( Le trio N°2 opus 100 de Schubert n'est pas fréquent!) ... Bien que là aussi méfions nous du systématisme!

De mon coté j'aime aussi découvrir les compositeurs inconnus plutôt dans leur musique de chambre et les concertos que dans leur symphonie!
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2014
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Jeu 2 Fév - 22:26

Moi j'adore cela !

Quand je prenais des cours au conservatoire, c'était mon cours préféré, encore plus que le piano seul. C'est un moment de partage et c'est juste génial de jouer avec d'autres musiciens, il y a une complicité. D'autre part, on ne joue non seulement pas le même répertoire, mais pas non plus de la même façon. De même, c'est comme si notre personnaltié changeait, ainsi que notre regard et notre attitude sur scène, pour les concerts... On se sent plus en sécurité à plusieurs, car chacun forme un tout.

Après, entre jouer et écouter, je suis moins sûre. Pour moi, c'est égalité : j'aime autant les oeuvres seules ou les grandes symphonies que les oeuvres de musique de chambre, cela m'est égal : je juge l'oeuvre musicale en elle-même et ce n'est pas vraiment la formation (le nombre, ici) qui m'importe.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Ven 3 Fév - 11:00

Merci pour vos réponses. Si j'aime aussi la symphonie - j'ai d'ailleurs réécouté tout récemment les trois symphonies de Ned Rorem avec beaucoup de plaisir - la musique de chambre et la petite formation en général ont une place à part dans mon coeur. j'aime l'instrument, tel qu'il soit, aime entendre sa respiration, son murmure tout près de moi, à proximité. Donc, lorsque j'écoute, par exemple, un trio pour violon, flûte et piano, chacun des trois musiciens vont m'offrir d'une manière ou d'une autre cette proximité attendue. C'est ce que j'espère et suis même sûr de retrouver dans l'album de Kayhan Kalhor intitulé Hawniyaz qui réunit des musiques s'articulant autour de quatre instruments, le Kamânche (Kalhor), la voix (Aynur), le piano (Gambarov) et le tenbûr (Qoçgirî). Alors, effectivement, c'est un album classé en "musique du monde", pas en classique, mais le principe reste le même, celui de quatre artistes qui, dans la promiscuité d'un quatuor, va m'offrir ce moment de partage infiniment intime. Je sais que pendant l'écoute, le kamânche sera tout près de moi, comme dans mon salon, que je recevrai aussi bien la beauté de ses chants que le magnétisme discret de ses murmures. Ha, l'instrument, comme je l'ai écrit plus haut: profiter de sa proximité..., même dans le genre symphonique, mes symphonies préférées sont celles qui placent le plus souvent des instruments en solistes.
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Ven 3 Fév - 12:40

J'ai failli dire la bêtise suivante : « Je n'ai vu personne venir au classique par la musique de chambre ».

En effet, jusque aux environs de 2010 – je ne me souviens pas de la date exacte – je n'avais jamais vu personne venir à la musique classique directement par la musique de chambre. Et, autour de moi, ben peu nombreux étaient les amateurs de musique de chambre. Et en tout cas, les rares qui l'aimaient étaient de toute façon de fervents amoureux de la musique classique.

Et puis, un jour, vers 2010, je travaillais dans mon bureau en écoutant le quintette pour clarinette de Mozart. J'ai un certain nombre de pièces de ce genre qui me mettent dans une condition favorable au travail – ne hurlez pas, c'est ainsi, et ne me demandez pas pourquoi, je ne sais pas ! Au bout d'un moment, j'ai entendu le bruit de l'aspirateur dans le couloir. C'était le signal que notre adorable femme de ménage, une Cap-Verdienne d'une quarantaine d'années, allait venir nettoyer mon bureau. J'ai donc arrêté ma chaîne, et suis sorti pour lui libérer la pièce. Elle m'a alors dit :
« Elle était très belle, la musique que vous écoutiez ! »

Aussi ravi que surpris, j'ai remis le CD sur la platine et l'ai laissée écouter la musique quelques minutes. Elle était aux anges. Une fois qu'elle a eu aspiré mon bureau, j'ai immédiatement fait une copie du CD (pas beau, ça ! Ouh! ) que je lui ai donnée à son départ.

Quand elle est revenue la semaine suivante, elle m'a dit (paroles authentiques) :
« Oh, la musique de votre CD est magnifique, elle fait du bien au cœur (authentique !!!) »

C'est ainsi qu'une Cap-Verdienne qui ignorait tout de la musique classique y est venue par l'intermédiaire de la musique de chambre de Mozart. Je lui ai copié d'autres CD, bien sûr, les trios de Mozart, pas mal de Schumann, Schubert, et Bach. Elle a tout adoré. Mais ce n'est pas tout...  Very Happy  Very Happy  Very Happy

Au bout de quelques semaines, elle est venue vers moi et m'a dit qu'elle passait maintenant les CD chez elle – alors que jusque là elle ne les écoutait qu'en voiture, au lieu de la musique « bruyante et violente qu'on entend tout le temps à la radio ». Et devinez quoi ? Ses enfants (deux garçons qui avaient 12 et 15 ans à l'époque) ont bien sûr remarqué qu'elle écoutait du classique, et essentiellement de la musique de chambre (mon goût, quoi). Au début, ils se sont gentiment moqués d'elle. Et puis, un jour, lorsqu'elle a voulu écouter un CD particulier, elle ne l'a pas retrouvé dans sa collection (je lui en avais fait alors une dizaine). Le lendemain, faisant le ménage dans la chambre de son fils aîné, elle y a retrouvé le CD   . Par osmose, les deux gamins en étaient venus à aimer la nouvelle musique de leur mère.

Et ce n'est pas tout ! Au début, ils ne voulaient pas faire écouter leur musique à leurs copains, car ils avient honte. Jusqu'au jour où ils se sont enhardis, et ont commencé. A leur grande surprise, certains de leur copains ont aimé. et aujourd'hui, il arrive très souvent que ces jeunes gens écoutent du classique – et beaucoup de musique de chambre – quand ils reçoivent leurs copains et copines chez eux.

Si j'avais été plus jeune et avais eu plus de temps, j'aurais lancé un club de classique à tendance musique de chambre dans leur commune, je suis sûr qu'il y a un public. Il suffirait que les médias mainstream s'y mettent un peu, et pas seulement pour les sempiternelles Victoires de ceci ou de cela, on a l'impression que tout doit devenir un match de foot... Quand on pense à la place importante tenue par la musique en Russie (Snoopy doit être ravi), on se prend à rêver...

Voilà, vous voyez, c'était ma contribution à la connaissance et au rayonnement de la musique de chambre parmi les populations culturellement « défavorisées ». A quand du rap sur un air de Mozart ?


Dernière édition par Kristian le Ven 3 Fév - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16042
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Ven 3 Fév - 12:47

Voici un bien beau témoignage ! Mains Comme quoi tout n'est pas désespéré en ce pauvre monde !
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6435
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Ven 3 Fév - 13:28

oui çà fait du bien ton témoignage!....Cà recoupe tout à fait les expériences, comme en Colombie où des enfants des rues sont devenus d'excellents instrumentistes...
expérience similaire faite aussi dans d'autres pays ou région, même chez nous dans une banlieue (?) sous l'impulsion d'une cheffe d'orchestre d'origine arabe , dont j'ai oubliée le nom!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Ven 3 Fév - 17:06

J'ai failli dire la bêtise suivante : « Je n'ai vu personne venir au classique par la musique de chambre ».

Moi si! C'est bien par elle que j'ai commencé. Wink

Beau témoignage en effet qui ne m'étonne pas tant que ça. La musique de chambre (ou non) doit pouvoir être d'abord écoutée pour être appréciée, même s"il y a des gens qui n'aimeront (peut-être) jamais, mais ça c'est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Ven 3 Fév - 23:21

Icare a écrit:
[La musique de chambre (ou non) doit pouvoir être d'abord écoutée pour être appréciée

C'est bien là le problème. Même s'il est vrai qu'on en entend beaucoup plus aujourd'hui sur les chaînes spécialisées qui n'existaient pas autrefois, en entend-on beaucoup en dehors de celles-ci ?

Et quand certaines œuvres deviennnent célèbres à cause de certains films (trio n°2 de Schubert avec Barry Lyndon, Sextuor de Brahms avec Les amants) quid du reste ? Et certaines qui sont pourtant passées dans des films fameux (Trio et quintettes de Fauré dans Un dimanche à la campagne) ne sont pas plus connues pour autant.

Non, il y a un petit effet dû à la la médiatisation généralisée de tout, et à la multiplication des chaînes de radio et de télévision, mais la musique de chambre ne progresse pas particulièrement. Du moins, c'est ce que je vois, les choses n'ont vraiment pas beaucoup changé. Je ne dis pas que c'est une catastrophe, mais je dis qu'il ne faut pas se faire d'illusion. Comme le désir de vraie culture ne fait pas partie des programmes de nos politiques de nos jours, les choses ne risquent pas de changer. Il faut nous contenter d'essayer de maintenir ce qui est, ce ne sera déjà pas mal.[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6435
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Sam 4 Fév - 8:06

Ne peut on pas faire les mêmes remarques en comparant la musique classique , en général, par rapport à toutes les autres musiques (sauf celles liées surtout à une région , un pays qui forcément ont une diffusion mondiale moindre)?...

On a déjà parlé ici , (surtout déploré) la place de la musique classique par rapport à la "variété" (dans son sens large qui inclue toute les autres musique)...certains estimant qu'elle (la musique classique) est de plus en plus reléguée en arrière garde; point de vue que je ne partage toujours pas, en comparant facilement la vie musicale (conservatoire, écoles de musique, chorales, orchestres et nombre de concerts) de ma jeunesse et celle d'aujourd'hui dans mon département loin de ...Paris!
50 ans sur des siècles de musique c'est une période bien courte et cependant les différences que j'observe entre 1960-70 et maintenant sont énormes...ce qui limite le pessimisme dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Sam 4 Fév - 9:41

Oui, tu as raison Wink .

Si je compare le nombre de gamins faisant de la musique dans mon immeuble à ce qui se faisait dans les années 50-60 ans dans mon environnement, il n'y a pas photo. Même si ça reste relativement homéopathique, c'est tout de même globalement mieux.
Mais comme par ailleurs ce que j'appellerais la musique de caniveau    s'est elle aussi considérablement développée, y a-t-il un mieux ? On est en droit de se poser la question malgré tout. Mais globalement, si l'on prend par exemple la musique de films en général (n'est-ce pas, cher Icare ?), le développement de la musique est spectaculaire, même si de notre point de vue il n'est pas focément toujours positif.

Notre monde a pas mal changé de nature, quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Sam 4 Fév - 15:10

Je savais bien que ça allait glisser... Ptdr...Restons, si vous le voulez bien, concentré sur la musique de chambre car, de toute façon, le fil de discussion plus général sur l'éventuelle prospérité ou non-prospérité de la musique classique dans notre société existe déjà ICI Wink
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Sam 4 Fév - 16:05

Tu as évidemment raison, Icare, , mais c'est l'illustration parfaite du HS non intentionnel.

Il faudrait qu'il existe des logiciels détecteurs de HS qui aiguillent automatiquement les fautifs vers le fil adéquat !  

Le problème, néanmoins, est le naturel du dialogue. Etre obligé de changer de fil romp le rythme et l'énergie de la discussion, qui, du coup, risque de perdre une grande partie de son intérêt. [Il ne s'agit pas là d'une critique de la façon dont le HS est géré ici, mais d'une simple constatation des problèmes que la notion même de HS peut poser]

Quand à la musique de chambre, pour revenir au fil proprement dit, même si, oui, elle est quand même un peu moins reléguée à l'arrière plan qu'à mon époque, on ne peut quand même pas dire pour autant qu'elle ait gagné une place de premier plan.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Sam 4 Fév - 19:11

Ha mais je suis bien content que ce fil prend petit à petit de la consistance car j'ai bien cru à un moment donné qu'il allait faire un bide. Hehe Puis, l'impacte de la musique classique dans notre société d'aujourd'hui nous intéresse ou préoccupe tous, plus ou moins, ce qui ne date pas d'hier, puisque, me semble-t-il, il existe déjà deux topics qui abordent le sujet. Laughing Mais j'insiste sur le thème que j'ai ouvert ici et qui pose la question sur l'impopularité de la musique de chambre au sein-même des mélomanes dits "avertis", c'est-à-dire parmi les auditeurs érudits qui écoutent assez régulièrement ou très régulièrement de la musique classique ou ne serait-ce de la musique de forme classique/savante, puisse-t-elle être d'ordre romantique, impressionniste, moderne, contemporaine ou appliquée. Sinon, il est évident que la musique de chambre est impopulaire parmi les gens, jeunes et moins jeunes, qui n'écoutent pratiquement jamais du "classique" ou si peu. Là, c'est déjà enfoncer une porte ouverte. Voilà ce qui me préoccupe, en réponse de ce que j'observe parfois autour de moi et du petit noyau de mélomanes que je "fréquente" directement ou indirectement: une impression que la musique de chambre est pas mal boudée ou négligée, n'est pas du tout leur priorité...Vous avez répondu en partie et vos témoignages respectifs me rassurent. Ils effacent un peu de ma mémoire les yeux ronds que l'on me fait lorsque je relate, par exemple, ma fascination pour le quatuor ou le sextuor à cordes. La musique de chambre susciterait donc certaines réticences, plus encore lorsqu'elle est pour cordes qui est peut-être la formation instrumentale à laquelle je suis, encore aujourd'hui, le plus sensible.Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6435
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Sam 4 Fév - 23:08

"Mais j'insiste sur le thème que j'ai ouvert ici et qui pose la question sur l'impopularité de la musique de chambre au sein-même des mélomanes dits "avertis", c'est-à-dire parmi les auditeurs érudits qui écoutent assez régulièrement ou très régulièrement de la musique classique ou ne serait-ce de la musique de forme classique/savante, puisse-t-elle être d'ordre romantique, impressionniste, moderne, contemporaine ou appliquée. "

A la lumière de ta précision, mon impression (limitée par le fait que dans mon entourage, j'ai tout de même un nombre assez limité de "mélomanes avertis"!) est un peu contraire à la tienne: mes amis ou simples connaissances mélomanes me semblent en grosse majorité beaucoup apprécier aussi la musique de chambre.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
cmos



Nombre de messages : 10
Age : 62
Date d'inscription : 14/04/2017

MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   Ven 14 Avr - 17:42

Je ne sais pas si la musique de chambre est vraiment "impopulaire"...???
Tout au plus peut on imaginer qu'elle puisse paraître quelque peu "datée" aux oreilles des néophytes, ce qui n'est pas littéralement infondé.Elle correspond effectivement à une époque où la musique se jouait essentiellement en petit comité, dans les salons, et donc avec de petits ensembles, ce qui n'est plus vraiment dans l'air du temps actuel , qui privilégie  souvent les grand'messes dans des grandes salles (concerts de rock...) avec la sono (puissante) en rapport!
Pourtant, elle a, à mes yeux , des qualités uniques , en raison justement de l'effectif réduit qu'elle implique, et qui permet une souplesse , une mobilité, une vivacité et une subtilité que ne peuvent pas atteindre les grandes formations orchestrales.

Quand j'étais enfant, je ne connaissais Beethoven qu'au travers des symphonies et des concertos...jusqu'au jour où, par hasard, j'ai entendu un de ses quatuors à cordes à la radio!
Inutile de dire que ce fut un choc. Alors comme ça, il y avait un autre Beethoven, audacieux, irrévérencieux, et pour tout dire "moderne" pour qui les quatuors servaient de véritable laboratoire à une imagination débridée et quasi révolutionnaire (pour l'époque). On comprend à leur écoute que l'auteur leur a confié ses sentiments les plus intimes, ses joies, ses désespoirs, et la confession de ses derniers instants, jusqu'au seuil de la mort.De l'émotion à l'état pur!
Alors c'est vrai, cette musique pourra apparaître à certains comme "intellectuelle", "abstraite", "cérébrale", mais ce n'est pas mon avis. Il faut se laisser submerger, lâcher prise, et dépasser la sensation parfois dérangeante que peut provoquer la sonorité si particulière d'un quatuor à cordes au début ("ça sonne maigrichon" disait ma femme...!), mais quelle récompense au final!
Et puis, j'ai toujours trouvé plus enthousiasmant de voir le plaisir évident de ces chambristes, si heureux de jouer ensemble,ça donne envie, plutôt que le pauvre soliste isolé au milieu de la scène, seul dans l'arène face aux lions (euh, au public): je n'aimerais pas être à sa place...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'impopularité de la musique de chambre...?...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'impopularité de la musique de chambre...?...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: