Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Hændel : Dixit Dominus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kristian

avatar

Nombre de messages : 309
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Hændel : Dixit Dominus   Ven 27 Jan - 16:10

Si vous ne connaissez pas encore le Dixit Dominus, la toute première œuvre de Hændel – mon dieu, comment peut-on commencer par pareil chef d'œuvre ? – écoutez cette merveilleuse interprétation de l'Ensemble Vocal de Lausanne dirigé par Michel Corboz.

Ce groupe extraordinaire a un plaisir inouï à interpréter cette pièce : Corboz jubile du début à la fin, les instrumentistes aussi, certains chanteurs sourient dès qu'ils le peuvent ; dans la sublime fugue finale, on a l'impression que les femmes vont s'envoler, tellement elles déploient leurs ailes.

Ô beauté !      

https://www.youtube.com/watch?v=qr43EB6aTwc
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3293
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Hændel : Dixit Dominus   Ven 27 Jan - 22:02

Quelle musique sublime menée par un chef que je découvre ici : Michel Corboz, si simple et enthousiaste, ce fut un moment divin.

Je connaissais déjà le dixit dominus de Haendel dirigé par Eliot Gardiner et si je ne me trompe par Jordi Savall chacun avec son génie propre Wink
Je vois que bien d'autres compositeurs ont composé à partir de ce psaume 110 (109) des dixit domine que j'ai bien envie d'aller découvrir à la suite de celui-ci.

Ce que je ne comprends pas, c'est que cette musique que je trouve sublime repose sur un psaume que je trouve exécrable. J'ai lu et relu ses paroles sans comprendre ce qui a bien pu faire que celui-ci est tant repris lors des messes et offices et qu'en plus il ait inspiré des musiques époustouflantes à quelques-uns des plus grands compositeurs
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6513
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Hændel : Dixit Dominus   Sam 28 Jan - 11:52

," la toute première œuvre de Hændel –"

Sa toute première oeuvre...sans doute pas: le Dixit date vraisemblablement de 1707...et je note sa passion selon st Jean en 1904, son premier opéra "Almira" en 1705...et probablement plusieurs "cantates italiennes" composées à Rome avec son "Dixit"...mais çà n'enlève rien à la prodigieuse beauté! Wink

Laudec:

Ce que je ne comprends pas, c'est que cette musique que je trouve sublime repose sur un psaume que je trouve exécrable. J'ai lu et relu ses paroles sans comprendre ce qui a bien pu faire que celui-ci est tant repris lors des messes et offices et qu'en plus il ait inspiré des musiques époustouflantes à quelques-uns des plus grands compositeurs


Comme je te comprends ...m'étant souvent posé ce genre de question!!...d'ailleurs à propos de textes "officiels" religieux parfois quand moins ..radicale que celui-ci (dont j'avais oublié la traduction!!) digne des pires "djihadistes" actuels!!!
Il y a longtemps que je ne m'attache plus trop aux traductions des textes chantés...qui souvent me font poser la même question que toi: comment un compositeur a t'il pu écrire de la musique aussi sublime en s'appuyant sur de tel texte (çà vaut aussi pour nombre de livret d'opéras!!)....
Grand fan des cantates de Bach, souvent le plaisir (un mot bien terne et terre à terre pour exprimer ce qu'elles nous apportent) d'écoute m' a été gaché en lisant les livrets sans doute pas aussi exécrables que ce psaume, mais d'un "piétisme" ou "dolorisme" assez loin du "spirituel", à mon sens..

Pour en revenir au Dixit de Haendel...à l'époque où j'étais à l'ensemble vocal de Lausanne (entre 1976 et 1980)...il était question qu'on le chante...Mais Corboz hésitait , nous disant que c'était une partition très difficile pour le choeur...Je vois qu'il s'est décidé Wink ..probablement depuis que son ensemble (du moins le noyau dure de 15 à 20 chanteurs) se composent de jeunes futures professionnels!... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 309
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Hændel : Dixit Dominus   Sam 28 Jan - 12:36

Jean a écrit:
," la toute première œuvre de Hændel –"

Sa toute première oeuvre...sans doute pas: le Dixit date vraisemblablement de 1707...et je note sa passion selon st Jean en 1904, son premier opéra "Almira" en 1705...et probablement plusieurs "cantates italiennes" composées à Rome avec son "Dixit"...

Ce que j'ai lu sur divers sites est donc inexact, ce qui, d'une certaine façon, me rassure : je trouvais ça surprenant, comme première œuvre ! Mais peut-être voulaient-ils dire la première œuvre importante... Trop tard, je ne me souviens pas où j'avais pêché le renseignement. En tout cas, merci beaucoup pour l'info, Jean ! Ça remet les choses à leur juste place. Very Happy  Very Happy  Very Happy

Je ne connaissais pas du tout cette œuvre majeure, et c'est en assistant au concert d'une chorale semi-professionnelle où chantait une grande amie que je l'avais découverte et immédiatement adorée.  

Jean a écrit:
Laudec:

Ce que je ne comprends pas, c'est que cette musique que je trouve sublime repose sur un psaume que je trouve exécrable. J'ai lu et relu ses paroles sans comprendre ce qui a bien pu faire que celui-ci est tant repris lors des messes et offices et qu'en plus il ait inspiré des musiques époustouflantes à quelques-uns des plus grands compositeurs


Comme je te comprends ...m'étant souvent posé ce genre de question!!...d'ailleurs à propos de textes "officiels" religieux parfois quand moins ..radicale que celui-ci (dont j'avais oublié la traduction!!) digne des pires "djihadistes" actuels!!!
Il y a longtemps que je ne m'attache plus trop aux traductions des textes chantés...qui souvent me font poser la même question que toi: comment un compositeur a t'il pu écrire de la musique aussi sublime en s'appuyant sur de tel texte


Jusqu'après la fin de la seconde guerre mondiale, la question ne se posait même pas. Il vaut donc mieux, en effet, ne pas s'attacher à cela, sinon, nous serons contraints à faire des coupes sombres dans notre répertoire musical !


Jean a écrit:
Pour en revenir au Dixit de Haendel...à l'époque où j'étais à l'ensemble vocal de Lausanne (entre 1976 et 1980)...il était question qu'on le chante...Mais Corboz hésitait , nous disant que c'était une partition très difficile pour le choeur...Je vois qu'il s'est décidé Wink ..probablement depuis que son ensemble (du moins le noyau dure de 15 à 20 chanteurs) se composent de jeunes futures professionnels!... Wink

Aaaaaah !!! Tu as chanté avec Corboz à Lausanne dans les années 70 ! Corboz, dont la version du Requiem de Fauré a toujours été ma préférée . Y aurais-tu participé ?
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3293
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Hændel : Dixit Dominus   Sam 28 Jan - 13:42

Jean a écrit:
Comme je te comprends ...m'étant souvent posé ce genre de question!!...d'ailleurs à propos de textes "officiels" religieux parfois quand moins ..radicale que celui-ci (dont j'avais oublié la traduction!!) digne des pires "djihadistes" actuels!!!
Il y a longtemps que je ne m'attache plus trop aux traductions des textes chantés...qui souvent me font poser la même question que toi: comment un compositeur a t'il pu écrire de la musique aussi sublime en s'appuyant sur de tel texte (çà vaut aussi pour nombre de livret d'opéras!!)....
Grand fan des cantates de Bach, souvent le plaisir (un mot bien terne et terre à terre pour exprimer ce qu'elles nous apportent) d'écoute m' a été gaché en lisant les livrets sans doute pas aussi exécrables que ce psaume, mais d'un "piétisme" ou "dolorisme" assez loin du "spirituel", à mon sens..

Mains Ca fait du bien d'apprendre que je ne suis pas seule avec ce ressenti Wink

Kristian a écrit:
Jusqu'après la fin de la seconde guerre mondiale, la question ne se posait même pas. Il vaut donc mieux, en effet, ne pas s'attacher à cela, sinon, nous serons contraints à faire des coupes sombres dans notre répertoire musical !

Il ne s'agit nullement de faire des coupes sombres dans notre répertoire musical, mais de prendre conscience de ce passé et d'en tirer certains enseignements. Puis-je espérer qu'avec le temps, nous évoluons malgré tout vers un monde où les problèmes ne se règlent plus comme à l'époque des premiers hommes, selon la loi du talion ?

Je pense qu'il ne faut surtout pas dénier ou renier notre passé mais avancer fièrement vers un avenir plus juste et plus équitable
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 309
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Hændel : Dixit Dominus   Sam 28 Jan - 14:19

laudec a écrit:
Je pense qu'il ne faut surtout pas dénier ou renier notre passé mais avancer fièrement vers un avenir plus juste et plus équitable

C'est indiscutable. Mains

Mais d'un point de vue strictement musical, ça ne change rien. De même qu'un athée appréciera une belle messe, malgré sa philosohie (sauf s'il est allergique, ce qui arrive parfois).

Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3293
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Hændel : Dixit Dominus   Sam 28 Jan - 14:27

Citation :
Mais d'un point de vue strictement musical, ça ne change rien.

Heureusement que la musique nous élève bien au-delà de tout discours.
Peut-être que la musique sera un jour le langage qui nous réconciliera tous ???
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 309
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Hændel : Dixit Dominus   Sam 28 Jan - 14:52

laudec a écrit:
Peut-être que la musique sera un jour le langage qui nous réconciliera tous ???

La belle musique, oui. Mais il n'existe pas que de la belle musique. Tout forme d'art peut être pervertie et utilisée contre nature. C'est un phénomène classique en littérature, on peut écrire de beaux vers qui, d'un autre point de vue, peuvent ne pas être recommandables du tout. Et ils restent formellement beaux. C'est ce que Baudelaire a montré avec Une charogne. Ce sont des vers admirables, ce qui ne les empêche pas d'être répugnants ( au moins ils l'étaient pour le lecteur bourgeois de l'époque, parce que, aujourd'hui, ils semblent bien anodins à côté de tout ce que l'on peut voir sur nos médias...  No  ) [Pour sortir du HS et continuer sur ce sujet, voir ailleurs]


Dernière édition par Kristian le Sam 28 Jan - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10991
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Hændel : Dixit Dominus   Sam 28 Jan - 18:45

[quote="laudec"][quote="Kristian"]Jusqu'après la fin de la seconde guerre mondiale, la question ne se posait même pas. Il vaut donc mieux, en effet, ne pas s'attacher à cela, sinon, nous serons contraints à faire des coupes sombres dans notre répertoire musical ! [/quote]

Il ne s'agit nullement de faire des coupes sombres dans notre répertoire musical, mais de prendre conscience de ce passé et d'en tirer certains enseignements.  Puis-je espérer qu'avec le temps, nous évoluons malgré tout vers un monde où les problèmes ne se règlent plus comme à l'époque des premiers hommes, selon la loi du talion ?

Je pense qu'il ne faut surtout pas dénier ou renier notre passé mais avancer fièrement vers un avenir plus juste et plus équitable [/quote]

C'est franchement mal barré!  Mais bon, c'est un autre sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 309
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Hændel : Dixit Dominus   Sam 28 Jan - 19:04

Icare a écrit:
[C'est franchement mal barré!  Mais bon, c'est un autre sujet.

HS, monsieur l'administrateur ! [Mais entre nous, tu as drôlement raison !!! Evil or Very Mad ] Fin de HS.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6513
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Hændel : Dixit Dominus   Sam 28 Jan - 22:36

Kristian a écrit:

Aaaaaah !!! Tu as chanté avec Corboz à Lausanne dans les années 70 ! Corboz, dont la version du Requiem de Fauré a toujours été ma préférée . Y aurais-tu participé ?[/color]

Hélas non!...J'y étais (coté enregistrements) pour sa première version de la Passion selon St jean, quelques cantates de Bach, un "stabat mater" en allemand de Schubert (assez peu connu et très beau... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hændel : Dixit Dominus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hændel : Dixit Dominus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: