Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Gherardello da Firenze (v. 1325-1362/63)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
StylusPhantasticus

avatar

Nombre de messages : 201
Age : 18
Date d'inscription : 22/05/2015

MessageSujet: Gherardello da Firenze (v. 1325-1362/63)   Mar 17 Jan - 23:47

Gherardello da Firenze (appelé aussi Niccolò di Francesco ou encore Ghirardellus de Florentia) (environ 1320-1325 – 1362 ou 1363) est un compositeur italien du Trecento qui fut l'un des premiers compositeurs de l'époque souvent désignée par le nom d'Ars Nova italienne.

Biographie :
Gherardello était membre d'une famille de musiciens. Son frère Jacopo était également compositeur, ainsi que son fils Giovanni. (toutefois, aucun des morceaux composés par ces derniers n'a survécu). Il est probablement né dans ou à côté de Florence, et a passé la plus grande partie de sa vie dans cette ville.

Son nom apparaît en 1343 dans les registres de la cathédrale de Florence, Santa Reparata (avant la construction de la cathédrale Santa Maria del Fiore). Le jeune compositeur est alors clerc. Plus tard, il devint prêtre et servit comme aumônier de Santa Reparata de 1345 à 1351, époque durant la peste noire ravageait la ville de Florence.

Il rejoignit, probablement en 1351, l'ordre bénédictin des Vallombrosains, qui possédait une abbaye à environ 30 km de Florence. Les détails concernant les dernières années de sa vie manquent, et sa date de mort a été déterminée par un sonnet écrit en 1362 ou 1363, probablement par Simone Peruzzi.

Musique :
Bien que Gherardello ait été renommé en son temps pour sa musique sacrée, très peu a survécu. Un Gloria et un Agnus Dei, tous deux de Gherardello, représentent le petit nombre d'œuvres composées par les compositeurs italiens d'avant 1400. Le style de ses messes est proche du madrigal, bien que plus limité en matière d'émotions. Il y a deux voix, qui chantent la plupart du temps ensemble, et parfois en alternance.

La musique profane de Gherardello da Firenze a elle beaucoup mieux survécu. On lui attribue dix madrigali (pour deux voix), cinq ballate (pour une voix), et une très célèbre caccia, Tosto che l'alba, écrite pour trois voix. Le style de sa musique profane est très représentatif de l'époque du Trecento italien, avec les différentes voix prononçant les même mots au même moment, sauf dans la caccia, dans laquelle les deux voix supérieures entament un canon, tandis que la voix inférieure chante librement de longues notes.

La plupart de la musique de Gherardello da Firenze est préservée dans le Codex Squarcialupi, bien que divers manuscrits provenant de Toscane contienne des œuvres qu'il ait composées. Un portrait figurant dans la partie du Codex dédiée à sa musique représente très probablement le compositeur, puisque chaque compositeur est représenté par une enluminure dans ce manuscrit.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gherardello_da_Firenze
Partition sur IMSLP : http://imslp.org/wiki/Category:Gherardello_da_Firenze
Revenir en haut Aller en bas
 
Gherardello da Firenze (v. 1325-1362/63)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: