Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Fritz Bennicke HART (1874-1949)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16217
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Fritz Bennicke HART (1874-1949)   Mar 17 Jan - 19:16

Fritz Bennicke Hart (11 Février 1874 - 9 Juillet 1949) était un compositeur anglais, chef d' orchestre, professeur et romancier inédit, qui a passé de longues périodes en Australie et Hawaii.

Hart est né à Brockley, Greenwich, en Angleterre, aîné des enfants de Frederick Robinson Hart et son épouse Jemima (Jemmima) Waters, née Bennicke. Ses deux ses parents étaient musiciens. À partir de l'âge de six ans, Fritz a chanté dans le chœur de paroisse dirigé par son père, et sa mère était professeur de piano. Il a passé trois ans en tant que choriste à l'abbaye de Westminster, avec Sir Frederick Bridge, puis est allé au Royal College of Music en 1893, où il a fait la connaissance de Gustav Holst, Samuel Coleridge-Taylor, William Hurlstone, Ralph Vaughan Williams et John Ireland. À un concert d'étudiants en 1896, Hart a joué des cymbales, Vaughan Williams le triangle, Holst le trombone, et Ireland a également joué. La composition n'a pas été l'un des sujets de Hart à la MRC, mais il a néanmoins été sous l'influence de Charles Villiers Stanford.

Hart a voyagé avec une compagnie de théâtre, au cours de laquelle il a écrit la musique de scène pour Jules César. Il a également écrit la musique pour Roméo et Juliette, qu'il dirigea lui même. Il a ensuite travaillé pour diverses compagnies de tourisme, ce qui lui a donné l'occasion d'accéder aux opérettes, à la comédie musicale, à la musique de scène dramatique et à l'opéra. Il s'est marié en 1904, et son premier enfant est né l'année suivante.

Hart est allé en Australie en 1908, où il est resté jusqu'en 1935. Il a été invité par la Compagnie de J.C. Williamson d'être chef d'une petite compagnie d'opéra. Le contrat initial de 12 mois a été étendu à quatre ans. Il effectue des conférences au George Marshall Hall du Melbourne Conservatorium of Music à l'Albert Street. Dame Nellie Melba y a créé son école de chant, et elle et ses élèves ont aidé le travail de Hart en tant que compositeur. Il a eu la responsabilité générale de la formation musicale de ses élèves, dont beaucoup ont fait leurs marques à l'échelle internationale.

En 1913, Hart et Alfred Hill ont fondé l'Australian Opera League. Le premier programme, le 3 Août 1914, inclus la première représentation de l'opéra de Hart "Pierrette". Il est devenu directeur du (plus tard "Melba") Conservatorium Albert Street en 1915 lorsque son directeur, G.W.L. Marshall a été nommé Professeur de musique de l'Université de Melbourne.

En 1924, Hart fut nommé membre du Royal College of Music. En 1927, il devient chef d'orchestre agissant pour l'Orchestre symphonique de Melbourne (MSO), et en 1928, après la mort d' Alberto Zelman, le chef d'orchestre permanent. En 1932, le Melbourne Conservatorium Orchestra et l'OSM ont fusionné sous la conduite conjointe de Hart et Bernard Heinze. En 1929, le MSO était le premier orchestre australien à jouer des concerts en plein air. C'était dans l'Alexandra Gardens de Melbourne, sous la baguette de Hart. Ces "Concerts populaires" ont été rendus possibles grâce à un don de Sidney Myer. Hart a été hautement considéré comme enseignant par ses élèves, y compris Peggy Glanville-Hicks, Margaret Sutherland et Robert Hughes.

Après 1937 Hart retourna à Melbourne une seule fois, pour le jubilé du Conservatorium de l'Alber Streett en juillet 1945, quand il dirigea plusieurs de ses œuvres.

En Décembre 1931 Hart a été invité pour être chef invité de l' Orchestre symphonique de Honolulu. Il revient chaque année, y demeurant de décembre à avril. L'épouse de Hart est décédée en 1935 et en septembre 1937 il épouse une Américaine, Marvel Allison. En 1937, il est devenu chef permanent de l'Orchestre symphonique d' Honolulu et le premier professeur de musique à l' Université de Hawaii, un poste qu'il a conservé jusqu'à sa retraite en 1942. Il est resté chef d'orchestre de l'Orchestre symphonique jusqu'à sa mort.

Hart est mort le 9 juillet 1949 à Honolulu d'un crise cardiaque et a été incinéré, suivi par son fils et sa deuxième épouse.


Hart a excellé dans l'écriture pour les voix. Il a écrit 23 opéras, dont 18 ont été composés à Melbourne et 4 à Hawaï. Sept d'entre eux ont été mis en scène dans sa vie en Australie; Aucun ne semble avoir été mis en scène en Grande-Bretagne. Il était intéressé par les écrivains du Celtic Twilight, et utilisé les livrets de WB Yeats, JM Synge, Augusta Gregory, et George Russell. Il a également utilisé des textes de Shakespeare, Edmond Rostand, Molière, Edwin Arlington Robinson, et de la Bible.

Il a écrit 514 chansons, dont environ la moitié ont été composées à Melbourne et un quart chacune en Angleterre et Hawaï; Quatre grands chœurs, chœurs non accompagnés et part-songs. Il était profondément attaché à la poésie de Robert Herrick, et mis ses textes 126 fois. Ses œuvres chorales utilisent des textes de Shelley et Walt Whitman.

Il a également écrit une symphonie (1934), 14 autres oeuvres orchestrales, de nombreuses œuvres instrumentales, de chambre et solo, dont 2 quatuors à cordes et 3 sonates de violon, transcriptions et arrangements.


Opéras:

Pierrette, op 13 (1913)
The Land of Heart's Desire, op 18 (1914)
Riders to the Sea, op 19 (1915)
Deirdre of the Sorrows, op 21(1916)
Ruth and Naomi, op 24 (1917, Melbourne)
Malvolio, op 14 (1918, Melbourne)
The Fantasticks, op 35 (1919, Melbourne)
The Travelling Man, op 41 (1920)
The King, op 43 (1921)
Esther, op 57 (1923)
Deirdre in Exile, op 66 (1926, Melbourne)
The Forded Marriage, op 79 (1928)
The Woman who Laughed at Faery (1929, Melbourne)
St George and the Dragon, op 99 (1931, Melbourne)
The Nativity, op 105 (1931)
Isolt of the White Hands, op 106 (1933)
St Francis of Assisi, op 117 (1937)
Even Unto Bethlehem, op 155 (1943, Honolulu).
The Swineherd, the Toad and the Princess, op.156 (1944)


Choeurs:

Australien Ballads, op 5 (1909)
New Year's Eve
The Song of Mary (1924)
Salve Caput Cruentatum (1925)
O Gloriosa Domina (1925)
May in the green-wood, op. 63
Natural Magic, op 65
Gods, op 78 (1927)
Save me, O God (1933)
Joll's Credo, op 98 (1934)...


Orchestre

The Bush (Le Buisson), suite op 59 (1923)
Symphonie, op 107 (1934)
Idylle pour violon et orchestre, op 169 (1949)
Rhapsodie symphonique pour violon et orchestre (1949)
Autres morceaux pour orchestre, dont Dédicace (1949), Ouvertures


Musique de chambre

3 Sonates pour violon et piano : opus 7 en ré mineur (1911), opus 42 en ré mineur (1920), opus 142 en sol mineur (1941)
Fantaisie pour quatuor à cordes en la mineur, op 118 (1937)
Quatuor à cordes en sol majeur, op 119 (1937)


Mélodies : opus 9, 10, 11 (1912), opus 15, 16 (1913), opus23 (1916), opus 25, 26 (1917), opus 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34 (1918), opus 36 (1919), opus 49, 50, 51, 52, 53, 54 (1922), opus 67, 68, 69, 70, 71 (1926), opus 72, 73, 74, 75, 76, 77 (1927), opus 81, 82, 83, 84, 85, 86, 87, 88, 89, 90, 91, 92, 93, 94 (1930), opus 120, 122, 124, 125, 126, 127, 128 (1938), opus 148, 149, 150 (1941), opus 158 (1945), opus 166, 167 (1948).



https://www.youtube.com/watch?v=Fur6q5CC060

Revenir en haut Aller en bas
 
Fritz Bennicke HART (1874-1949)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: