Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Nicolas Cavallier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo

avatar

Nombre de messages : 1032
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Nicolas Cavallier   Mar 20 Déc - 17:55

Citation :
Diplômé de la Royal Academy of Music de Londres, Nicolas Cavallier fait ses débuts au Festival de Glyndebourne dans DIE ZAUBERFLOTE (Sarastro), mis en scène par Peter Sellars, ainsi que dans FIDELIO (Don Fernando).

En 1998, il reçoit le Grand Prix de la Critique Française en tant que « Révélation Musicale de l’Année ».

Interprète régulier des grands rôles mozartiens (Don Giovanni, Leporello, Figaro, Don Alfonso), il chante également les rôles titres de DON QUICHOTTE (Avignon, Seattle), de IL TURCO IN ITALIA (Monnaie de Bruxelles, Genève), du FLIEGENDE HOLLÄNDER, ainsi que de L'HOMME DE LA MANCHA (Toulouse, Monte-Carlo et prochaînement Avignon) sur les traces de Jacques Brel.

Parmi les nombreux ouvrages dans lesquels il se produit, nous pouvons citer PELLÉAS ET MÉLISANDE (Arkel) à La Fenice de Venise, ATHYS de Lully à l’Opéra-Comique et à New York (direction musicale de William Christie), L’ELISIR D'AMORE (Dulcamara) à Liège, LES CONTES D'HOFFMANN (4 Diables) à Marseille, Genève, Monte-Carlo, Seattle, LA CENERENTOLA (Alidoro) à Bordeaux, LE COMTE ORY (Gouverneur), MIGNON (Lothario), CARMEN (Escamillo) dirigé par Sir John Eliot Gardiner ainsi que LA FAVORITE (Balthazar) à l’Opéra-Comique, LA CHUTE DE LA MAISON USHER au Festival de Bregenz, LA DAMNATION DE FAUST (Méphistophélès) à Marseille et Glasgow, THAÏS à Vienne, BÉATRICE ET BÉNÉDICTDIALOGUES DES CARMÉLITES (Marquis de la Force) à Toulouse, HAMLET (Claudius) à Marseille et Strasbourg, DON CARLOS (Philippe II), le rôle-titre de LA NUIT DE GUTENBERG, création de Philippe Manoury, ainsi que LE ROI ARTHUS (Merlin) à Strasbourg, MIREILLE (Ramon) aux Chorégies d’Orange, ELEKTRA (Orest) sous la direction de Pinchas Steinberg à Marseille, LES INDES GALANTES (Turc Généreux), la création de Philippe Manoury KA… (L’Avocat), LA CLEMENZA DI TITO (Publio) ainsi que ROMÉO ET JULIETTE de Berlioz (Frère Laurent) à l’Opéra National de Paris, L’AMOUR DES TROIS ORANGES au Deutsche Oper de Berlin. à Paris sous la baguette de Sir Colin Davis,

Nicolas Cavallier fait ses débuts à La Scala de Milan en 2013 dans ROMÉO ET JULIETTE de Berlioz mis en scène par Sasha Waltz.

Tout au long de sa carrière, il collabore avec des chefs d'orchestre de renommée tels que Michel Plasson, Miun Whun Chung, Armin et Philippe Jordan, Marc Minkowski, William Christie, Gary Bertini, Alberto Zedda, Evelino Pidò, Emmanuel Krivine, Sir Colin Davies, Sir John Eliot Gardiner, Pinchas Steinberg…

Cette saison et dans le futur, nous pouvons le retrouver dans les rôle-titre de DON GIOVANNI à Seattle et de L’HOMME DE LA MANCHA à Avignon, PELLÉAS ET MÉLISANDE (Arkel) et LE CID (Le Roi) à l’Opéra de Paris, son premier Scarpia dans TOSCA au Liban, MANON (Comte Des Grieux)xà Marseille, REQUIEM de FAURÉ à nouveau à Seattle, NABUCCO (Zaccaria), DIALOGUES DES CARMÉLITES à Bruxelles.

Nicolas Cavallier à participé à de nombreux enregistrements audio et vidéo, entre autres LES NOCES dE FIGARO (rôle-titre) dans la version française d’Eric Emmanuel Schmitt, CARMEN sous la baguette de John Eliot Gardiner, LES CONTES d’HOFFMANN, mise en scène d’Olivier Py.

source : http://www.nicolascavallier.com/


Dernière édition par calbo le Mar 10 Jan - 22:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
calbo

avatar

Nombre de messages : 1032
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Nicolas Cavallier   Mar 20 Déc - 18:01

Je l'ai interviewé par téléphone en mars dernier. Il est adorable et nous avons discuté à bâtons rompus.

Nicolas Cavallier : la force tranquille de l'art lyrique

Tout juste rentré d'Avignon, ou il vient de chanter Nilakantha dans Lakmé aux côtés de Sabine Devieilhe et Florian Laconi, Nicolas Cavallier a accepté de nous accorder un entretien téléphonique. Au cours de cette entrevue nous avons évoqué son parcours, son prochain Nabucco stéphanois et ses projets à venir.

Une carrière tardive

«J'ai grandi dans une famille ou le théâtre tenait une place très importante. Mon père était comédien et metteur en scène; de fait, j'ai rapidement côtoyé les plateaux de cinéma et les scène de théâtre. Mes premiers souvenirs remontent d'ailleurs aux années 60 avec la découverte du Palais des papes en Avignon, et notamment un Ubu roi magistralement interprété par Robert Wilson. Cependant, nous écoutions aussi beaucoup de musique au disque ou à la radio; Personnellement le monde de Ravel et, en particulier, celui de L'enfant et les sortilèges, me faisaient rêver; à tel point qu'il a fallu racheter un disque tellement j'avais écouté le premier.» nous dit Nicolas Cavallier qui poursuit : «J'ai commencé mes études de musique assez tard car j'avais d'abord fait des études de théâtre. J'avais 23 ans quand je suis parti à la Royal academy of music de Londres ou j'ai dû tout apprendre : le solfège, l'harmonie mais aussi, bien sûr le chant et le piano. Et de fait, j'ai débuté ma carrière à 30 ans. Je suis allé à Glyndebourne à plusieurs reprises; festival ou ma carrière a d'ailleurs débuté un peu par hasard. Je chantais dans les choeurs et je doublais Sarastro; le titulaire du rôle a déclaré forfait au tout dernier moment et je l'ai remplacé au pied levé le jour ou l'ensemble du gouvernement britanique était présent. Je n'ai pas eu le temps d'avoir peur. A l'époque ma voix était assez profonde, correspondant à une voix de basse chantante mais avec l'âge et un travail quotidien elle a pris de la hauteur et plus d'ampleur. Maintenant que je me sens plus à l'aise avec cet instrument, j'aborde aujourd'hui des rôles charnières; passant relativement facilement du répertoire de basse à celui de baryton basse. D'Arkel aux Vilains des Contes d'Hoffmann ou de Don Quichotte au Hollandais de Wagner.» nous confie Nicolas Cavallier avec un grand sourire.

Nabucco à Saint Etienne

«Zaccharia est une prise de rôle; c'est le deuxième Verdi que j'ajoute à mon répertoire après Philippe II; un rôle que toute basse rêve de chanter et qui m'avait laissé un formidable souvenir.» nous dit Nicolas Cavallier qui chantera Nabucco à Saint Etienne en juin prochain. «Aborder le répertoire lyrique italien est toujours une gageure. Il faut beaucoup de confiance en soi et de maturité vocale pour se lancer dans ce genre d'exercice périlleux ou chaque note compte. Le «Bel Canto»! A lui seul, ce mot explique l'ampleur de la tâche. »

Les projets

Nicolas Cavallier ne manque ni de projets ni d'ambition : «Avec Eve Ruggieri nous préparons pour cet été, au festival de Lacoste, un projet autour de la correspondance de Louis II de Bavière et de Wagner alternant lecture et chant. C'est un projet très enthousiasmant parce qu'il me permet d'allier théâtre et chant. Je débuterai la saison 2016/2017 à l'Opéra de Paris, ou je chanterai un vieillard hébreux dans Samson et Dalila. J'irai aussi chanter La juive (Ruggero) à l'Opéra National du Rhin. Je dois aussi aller à Stuttgart pour y chanter l'oeuvre monumentale de Franck Martin «Golgotha». je reprendrai Nilakantha dans Lakmé à Marseille dans la mise en scène de Lilo Baur et je retrouverai Sabine Devieilhe qui chantera de nouveau le rôle titre. A Saint Etienne je chanterai dans Lohengrin, série qui me permettra de faire une nouvelle prise de rôle : Henri l'oiseleur. Je reprendrai également un spectacle qui me tient beaucoup à cœur : L'homme de la mancha à Tours. Ce mélange de théâtre et de chant me comble totalement car il me faut interpréter trois rôles en une soirée; c'est un jeu de totale schyzophrénie! En novembre 2017 je chanterai Le dialogues des carmélites au Théâtre des Champs Elysées et à Bruxelles.».

Artiste sensible, enthousiaste et généreux, Nicolas Cavallier, dont l'amour pour le théâtre et la musique transparait à chaque phrase, prend un plaisir non dissimulé à incarner alternativement méchants, pères, vieux sages au fil des saisons.
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
calbo

avatar

Nombre de messages : 1032
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Nicolas Cavallier   Mar 20 Déc - 18:13

Un extrait de musique en fête (La quête de Jacques Brel; on retrouve cette chanson dans L'Homme de la Mancha)

https://www.youtube.com/watch?v=J91-zI5I8tU

Je l'ai rencontré à Paris en octobre à l'occasion de Samson et Dalila (Opéra Bastille) ou il chantait un vieillard hébreux. Dans le genre homme idéal il se pose là
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
calbo

avatar

Nombre de messages : 1032
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Nicolas Cavallier   Dim 8 Jan - 19:50

Il y a Lucie de Lammermoor (le pendant français de Lucia) ou il chante Raymond avec Alagna/Tézier/Dessay sous la direction de Pido, un DVD des Indes Galantes ou il chante dans Le turc généreux (rôle d'Ossman) sous la direction de Christie un CD Rameau toujours sous la direction de Christie et un CD de mélodies de Bordes. Mais c'est vrai c'est bien peu pour un tel artiste.

Quand je l'ai vu en octobre il m'a dit avoir dû annuler un enregistrement d'un CD pour privilégier Samson et Dalila ou il n'avait pourtant qu'un rôle secondaire (à mon grand dam d'ailleurs). Ceci dit, on peut le comprendre douze représentations à bastille même pour une apparition de 2 ou 3 minutes rapportent plus qu'un enregistrement ou il aurait travaillé deux ou trois jours pour des cacahuètes.

Après il y a des trucs sur ToiTube dont l'extrait re-posté par BelCanto et l'interview que j'ai postée. C'est pour cette raison que j'ai choisi de mettre en avant, à mon modeste niveau, des artistes français ou francophones (instrumentistes, chefs, artistes lyriques). Il y a quelques italiens (Pertusi (bien sur), Ciofi et Furlanetto) mais ils restent minoritaires
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
calbo

avatar

Nombre de messages : 1032
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Nicolas Cavallier   Dim 8 Jan - 19:51

A voir/écouter sur YT

https://www.youtube.com/results?search_query=nicolas+cavallier
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
calbo

avatar

Nombre de messages : 1032
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Nicolas Cavallier   Dim 8 Jan - 20:39

Dans sa disco, j'ai oublié un DVD des Contes d'Hoffmann ou il chantait les 4 diables
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5744
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Nicolas Cavallier   Lun 9 Jan - 0:27

Jean a écrit:
Son nom ne m'était pas inconnu...mais je suis ...écoeuré , après l'avoir entendu chanter et parler de constater qu'aucun cd n'est proposé avec lui , alors qu'il approche la soixantaine!!! quelle belle voix.

Je suis tout à fait d'accord avec toi car même si il est distribué dans quelques CD, il mériterait plus !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
calbo

avatar

Nombre de messages : 1032
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Nicolas Cavallier   Lun 9 Jan - 8:21

Bien sûr qu'il mérite plus et mieux Wink . Si je mène la croisade que je mène ce n'est pas par hasard
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
calbo

avatar

Nombre de messages : 1032
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Nicolas Cavallier   Lun 9 Jan - 22:00

Citation :
Eh oui, je connaissais sa voix, je l'avais déjà entendu..., mais tu vois, j'avais oublié son visage !

Nicolas Cavallier a un visage qui ne s'oublie pas. Et cet homme là est plus que séduisant
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
calbo

avatar

Nombre de messages : 1032
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Nicolas Cavallier   Mar 21 Mar - 18:15

Nicolas est à Tours pour L'homme de la Mancha. Les représentations ont lieu en fin de semaine; j'y serait dimanche après midi
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2465
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Nicolas Cavallier   Mar 21 Mar - 23:29

J'avais bien compris le "coup de coeur" pour Nicolas Cavallier...
J'espère que tu nous feras un compte-rendu ! "L'homme de la Mancha", c'est formidable.
Et dire que je ne connaîs pas ce Monsieur, Embarassed

P.S. : A noter qu'avec ma formidable ex-chorale bretonne, il y a dix ans j'ai chanté "La quête". Cela n'a absolument rien de facile à tous points de vue, car c'est déchirant et cela doit être vocalement "parfait" (enfin, le plus possible..).
Revenir en haut Aller en bas
calbo

avatar

Nombre de messages : 1032
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Nicolas Cavallier   Mer 22 Mar - 10:41

Il ne tient qu'à toi de faire sa connaissance Very Happy : viens à Tours ce week end vu qu'il chante vendredi, samedi et dimanche Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5744
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Nicolas Cavallier   Mer 22 Mar - 12:28

Anouchka a écrit:
J'avais bien compris le "coup de coeur" pour Nicolas Cavallier...

Il n'y a pas que Calbo qui soit tombé sous le charme de ce baryton !!! Wink
A l'époque de JL Grinda à la direction de l'ORW, nous avons eu la chance de le voir et de l'entendre plusieurs fois sur la scène liégeoise.
C'est un très bon baryton/baryton basse doublé d'un excellent comédien : Don Quichotte est un rôle qui va lui aller comme un gant. Je n'ai pas eu la chance de le voir interpréter par le grand Jacques mais par José Van Dam et Cavallier lui ressemble sur bien des points.

Je ne connais pas la mes de Grinda ... parfois capable du pire et du meilleur ... mais je te souhaite une très bonne soirée, Calbo.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2465
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Nicolas Cavallier   Mer 22 Mar - 23:30

Merci pour ces infos ! Il va bien falloir que je me trouve une captation de ce fameux Nicolas !!
Eh bien non, pas de Tours ce week-end (rires), j'ai bien assez de boulot avec ma chorale.. , bon concert à toi dans cette belle ville (j'ai de jolis souvenirs dans cette région des Châteaux de la Loire, d'ailleurs).
Oui, j'avais adoré "l'homme de la Mancha" que j'ai entendu par Jacques Brel en intégralité, mais alors.. archives ! (je ne sais plus quand et il me semble que c'était une captation en noir et blanc rediffusée lors d'un anniversaire de la mort de Jacques Brel, peut-être).
Revenir en haut Aller en bas
calbo

avatar

Nombre de messages : 1032
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Nicolas Cavallier   Jeu 23 Mar - 10:25

Une captation TV ne vaut pas un passage en salle mais c'est un début. Il sera au Théâtre des Champs Elysées en février 2018 ou il chantera (Le) Dialogue des carmélites. Alors oui c'est Paris mais je pense que ça vaudra le déplacement Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
calbo

avatar

Nombre de messages : 1032
Age : 46
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Nicolas Cavallier   Ven 31 Mar - 22:23

Bel Canto a écrit:
Anouchka a écrit:
J'avais bien compris le "coup de coeur" pour Nicolas Cavallier...

Il n'y a pas que Calbo qui soit tombé sous le charme de ce baryton !!! Wink
A l'époque de JL Grinda à la direction de l'ORW, nous avons eu la chance de le voir et de l'entendre plusieurs fois sur la scène liégeoise.
C'est un très bon baryton/baryton basse doublé d'un excellent comédien : Don Quichotte est un rôle qui va lui aller comme un gant.  Je n'ai pas eu la chance de le voir interpréter par le grand Jacques mais par José Van Dam et Cavallier lui ressemble sur bien des points.

Je ne connais pas la mes de Grinda ... parfois capable du pire et du meilleur ... mais je te souhaite une très bonne soirée, Calbo.

Nicolas retourne à Bruxelles pour Dialogues des carmélites en décembre prochain. Nous, nous aurons ladite production au Théâtre des Champs Elysées de Paris en février 2018. Cela me permettra de revoir également Yves Saelens que j'apprécie beaucoup et que je n'ai pas vu sur scène depuis des lustres.

PS : j'ai posté un CR sur L'Homme de la Mancha dans la catégorie ad hoc
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nicolas Cavallier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicolas Cavallier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les interprètes-
Sauter vers: