Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 DiscMuseum !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laudec

avatar

Nombre de messages : 3253
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: DiscMuseum !   Sam 3 Déc - 19:35

Cela fait depuis un certain temps que je reçois les nouvelles (gratuites) toujours fort intéressantes du site DiscMuseum.

Des infos concernant les compositeurs, les œuvres et l'histoire de la musique. De très belles musiques à écouter avec commentaire inédit, un vrai régal pour moi que ce site.

Pour le moment, depuis le 1er décembre, nous recevons chaque jour une œuvre pour Noël, un calendrier de l'avent original , tout en musiques ! un beau cadeau pour moi chaque jour, si cela vous tente allez y jeter une oreille, je ne pense pas que vous serez déçus Il y a également moyen de souscritre à un abonnement, ce que je pense faire d'ici peu mais déjà le site gratuit est magnifique et me satisfait pleinement.

https://www.discmuseum.com/fr
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6502
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: DiscMuseum !   Sam 3 Déc - 20:16

je reçois aussi...mais mon écoute à l'ordi est moins "gratifiante" que sur ma chaine (relativement modeste par rapport aux prix que l'on peut trouver!! =) ...et comme je suis bien "garni" en cd...
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3253
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: DiscMuseum !   Sam 3 Déc - 20:38

Personnellement je n'ai pas beaucoup de cd et j'écoute beaucoup de musique via internet.
DiscMuseum me donne des informations que je trouve originales par rapport aux œuvres ou aux compositeurs qu'ils présentent, je trouve le tout souvent bien illustré par des peintures adaptées au contexte musical.
Il faut dire que je n'ai pas accès à la littérature dont la plupart d'entre vous sur ce forum bénéficient comme les revues Classica et autres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6502
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: DiscMuseum !   Dim 4 Déc - 0:46

tu es plus ...moderne que moi!! Wink ma remarque n'était surtout pas pour défendre ou justifier ma façon de faire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3253
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: DiscMuseum !   Dim 11 Déc - 21:10

Avant -hier, j'ai appris comment est née la Symphonie et aujourd'hui j'apprends la petite histoire de ce si tendre chant de Noël qu'est "Douce Nuit"


Disc museum a écrit:


Saviez-vous que Douce nuit était la chanson de Noël la plus adaptée dans le monde entier? 300 versions dans presque toutes les langues et dialectes. Il s’agit également du 3eme titre le plus vendu de l’histoire du disque, toute catégorie confondue, dans une version de Bing Crosby.

Son histoire commence dans les Alpes autrichiennes, en 1818, lors de la nuit de Noël. Plus précisément dans l’église Saint Nicolas, à Oberndorf, près de Salzbourg. Stille Nacht, douce nuit en français, y est donné pour la première fois à la guitare. Le prêtre de la paroisse, Josef Mohr, avait demandé à Franz Gruber, l'organiste, de mettre en musique l’un de ses poèmes. Pourquoi donner ce chant à la guitare et non à l'orgue, comme le voudrait la tradition? La légende raconte que l’orgue de l’église était si vieux qu’il fallût l'adapter... Douce nuit est un succès immédiat et fît très vite le tour de l’Autriche et des environs grâce aux marchands itinérants. On l’entendit dans les foires allemandes et jusqu’à la cour du roi de Prusse Frédéric-Guillaume II. En 1854, la chapelle royale de Berlin demande à s’en procurer la partition : Gruber, le compositeur, rédige aussitôt une note de deux pages sur l’histoire de la création du chant et de sa présentation à la veillée de Noël en 1818, à Oberndorf. Le succès ne fera qu'amplifier avec les années. Il traverse tant les cultures qu'à l'hiver 1915, pendant la bataille sanglante de Verdun, les Allemands et les Français enjambent les tranchées, se donnent l’accolade et entonnent ensemble Silent Nacht / Douce Nuit, le temps d'une trêve de Noël. Aujourd'hui traduit dans 140 langues, ce chant fait littéralement partie de notre culture à tous, tant et si bien que l'UNESCO l'inscrit en 2011 au patrimoine immatériel de l'humanité.


ici


   Douce nuit, sainte nuit !
   Dans les cieux ! L'astre luit.
   Le mystère annoncé s'accomplit
   Cet enfant sur la paille endormi,
   C'est l'amour infini !

   Saint enfant, doux agneau !
   Qu'il est grand ! Qu'il est beau !
   Entendez résonner les pipeaux
   Des bergers conduisant leurs troupeaux
   Vers son humble berceau !

   C'est vers nous qu'il accourt,
   En un don sans retour !


   Silent night, holy night.
   All is calm, all is bright.
   'Round yon virgin mother and child.
   Holy infant so tender and mild.
   Sleep in heavenly peace,
   Sleep in heavenly peace.

   Silent night, holy night.
   Shepherds quake at the sight.
   Glorious strains from Heaven afar
   Heavenly Hosts sing alleluia.
   Christ the Saviour is born,
   Christ the Saviour is born.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16217
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: DiscMuseum !   Lun 12 Déc - 10:56

C'est un énorme succès pour Gruber, le compositeur. Mais Stille Nacht a éclipsé tout ce qu'il a composé d'autre (il y aurait autour de 200 partitions !).

J'en avais fait une biographie : http://musiqueclassique.forumpro.fr/t5115-franz-xaver-gruber?highlight=gruber

Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3253
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: DiscMuseum !   Lun 12 Déc - 11:46

En effet Joachim, tu avais déjà présenté le "Stille Nacht" - "Douce nuit", je ne m'en souvenais pas ... tu peux fusionner ou effacer ce poste -ci Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16217
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: DiscMuseum !   Lun 12 Déc - 19:39

Je pense qu'il vaut mieux laisser ce post à DiscMuseum puisque Stille Nacht y figurait.

Si c'est pas trop compliqué, tu peux nous parler de l'origine de la symphonie ? C'est la forme musicale que je place avant les autres !

Evidemment, je sais qu'elle part de la Sinfonia d'ouverture d'opéra, en 3 mouvements, qu'elle est en forme sonate, qu'avec l'école de Mannheim elle est passée progressivement à 4 mouvements avec l'adjonction du menuet (cher à Icare Hehe ), puis Boccherini et surtout Haydn, Beethoven etc.

Tu as peut-être des renseignements complémentaires ?
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3253
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: DiscMuseum !   Lun 12 Déc - 23:35


J'ai copié ce que Disc museum retrace comme petit aperçu de l' histoire de la symphonie mais peut-être que dans l'histoire de la musique que nous a retracée Pianoline, il y aura encore bien plus d'éléments intéressants en la matière (je n'ai pas été vérifier...)

Peut-être que ceci n'est que l'introduction à ce que reçoivent ceux qui sont abonnés à Disc museum, c'est juste de quoi donner envie de l'être  Hehe

Les saisons sont ce qu’une symphonie devrait être : quatre mouvements parfaits en harmonie intime les uns avec les autres. Arthur Rubinstein

La symphonie, toute une histoire!

Le saviez-vous? Les célèbres premières notes tonitruantes de la 5ème Symphonie de Beethoven trouvent leur origine dans l’une des premières symphonies jamais écrites! On la doit à Bach… pas Jean-Sébastien, que vous connaissez bien, mais à l’un de ses fils : Wilhelm Friedmann Bach. On y retrouve ce motif : 3 notes courtes + 3 notes longues. Comment est-elle apparue et comment s’est-elle  développée?

Tout d’abord qu’est-ce qu’une symphonie?

Le terme vient  du grec phonê qui veut dire « sonner », et syn, un préfixe qui veut dire ensemble. La Sinfonia signifiait ainsi « jouer ensemble ». Elle s’oppose à l’opéra, si populaire à l’époque, qui mettait en avant la voix ; ou encore à la sonate, conçue pour faire briller un soliste. La symphonie est destinée à tout l’orchestre ! On la trouve à l’époque baroque dans les ouvertures d'opéra, chez Bach fils et Johann Stamitz dont nous parlerons ici.

Peu à peu la symphonie trouve son indépendance. Elle grandit et se développe durant la période classique. Ces deux prophètes? Haydn et Mozart! Le premier y voit sa forme de prédilection et compose en tout 108 symphonies! Elle convient parfaitement pour les grandes célébrations de la cour du prince Esterhazy. Haydn rend la symphonie populaire et fixe sa forme : 4 mouvements au tempo bien différent (allegro, adagio, menuet et finale, le premier et le dernier en général en forme de sonate) . Mozart, lui, introduit les percussions et de nouveaux thèmes décrivant des émotions.  Les symphonies de Haydn se caractérisent par l'organisation rythmique étendue à toutes les dimensions et l'ampleur du développement de l'idée thématique.  Celles de Mozart en revanche, possèdent une plus grande richesse mélodique, harmonique et contrapuntique ; avec lui cette forme acquiert une articulation parfaite

La période classique donne donc à la symphonie ses lettres de noblesse et ses codes. Mais les règles sont faites pour être brisées ! Beethoven le fera avec passion. Il agrandit l’orchestre, prolonge la durée de la symphonie et lui rajoute même des chœurs. Ses œuvres symphoniques deviennent imposantes, passionnées : nous entrons dans l'air romantique. Mais l’histoire ne s’arrête pas là!
Le XXème siècle apporte de nouvelles ruptures, en déconstruisant la forme et en ajoutant de nouveaux instruments à l'orchestre. Écoutez avec nous les œuvres modernes de Mahler et Chostakovitch.
La 8ème Symphonie de Gustav Mahler au Kölner Philharmonie, interprétée par l'orchestre Wuppertaler Sinfonieorchester, dirigé par Heinz-Walter Florin.

La symphonie est, depuis l'époque classique, le « tube » du compositeur : une composition clé permettant d'accéder à la gloire et d'obtenir la reconnaissance, voire l'admiration, de ses pairs. Pour l’auditeur, elle est une porte d’entrée idéale dans l’univers du compositeur : elle permet de saisir son style, sa méthode, et sa contribution à l'histoire de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DiscMuseum !   

Revenir en haut Aller en bas
 
DiscMuseum !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Concerts et informations musicales diverses-
Sauter vers: