Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Quel mélomane es-tu?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Quel mélomane es-tu?   Mar 29 Nov - 19:34

Kristian a écrit: <<Finalement, à part Bach, Mozart et Beethoven dont j'aime tout, mon écoute des concertos pour piano n'est pas si variée que ça. Je suis vraiment un classique invétéré... Ne m'en veuillez pas, je suis tombé dans la marmite quand j'étais petit, et ça n'a jamais vraiment changé. On ne se refait pas...

Nul ne t'en voudra ici d'être ce que tu es. C'est pour cette raison d'ailleurs que je ne supporte pas les guerres de goûts ni ceux qui voudraient faire passer les leurs comme une vérité absolue. Après, on peut effectivement discuter avec courtoisie sur la qualité d'une oeuvre ou d'une interprétation, discuter, par exemple, si tel ou tel compositeur ou tel ou tel pianiste est ou pas surestimé. Nous avons eu des échanges assez "chauds" autour de Lang Lang et autour de la musique moderne...Personnellement, la forme classico-romantique n'est pas celle que je préfère, ce qui ne m'empêche pas d'aimer les compositeurs comme Mozart qui ont su la transcender. Je suis émotionnellement tributaire des différentes esthétiques musicales du XXème siècle, allant des Modernes aux Contemporains, n'ayant pas forcément peur des diverses tendances de l'avant-garde, ne dédaignant pas un certain jazz et une certaine musique de film. Je ne me suis pas levé un matin en me disant: "Je vais m'éclater avec le Sacre du Printemps de Stravinsky, je vais aimer la musique sérielle de Morricone et la musique contemporaine dans les différentes directions qu'elle put prendre, de la plus néo-classique à la plus expérimentale." Les choses sont venues naturellement ou, du moins, selon mon expérience et évolution personnelles. S"il existe des gens qui prétendent aimer Stockhausen et Boulez par pure pédanterie ou pour se donner un air intéressant, je ne suis pas de ceux-là. J'aime trop la musique pour me servir d'elle de cette façon. D'ailleurs, je suis loin de dire Amen à tout. Lorsque j'étais adolescent, j'aimais déjà beaucoup la musique, sans baigner pour autant dans un genre plutôt que dans un autre. Il y a des choses que j'ai pu aimer et que je n'arriverais même plus à réécouter aujourd'hui, tant mes oreilles s'en trouveraient écorchées. Aujourd'hui, du haut de mes bientôt 53 ans, je sais exactement ce que j'aime en musique et pourquoi j'aime telle ou telle oeuvre, peu importe qu'elle soit de forme romantique ou atonale. Je peux, par exemple, affirmer que Le Sacre du Printemps de Stravinsky fut un grand choc émotionnel pour moi, au même titre que La Nuit Transfigurée de Schönberg. Il me paraît évident que ces deux oeuvres ont largement contribuer à forger mon goût musical. Je ne peux donc avoir les mêmes aspirations, les mêmes exigences, et par conséquent les mêmes goûts que quelqu'un comme Joachim qui, durant sa jeunesse, a été émotionnellement marqué par la Neuvième de Beethoven et par Mozart. Nos sensibilités respectives ne se sont donc pas façonnées sur les mêmes fondations.


Dernière édition par Icare le Mer 30 Nov - 18:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Quel mélomane es-tu?   Mer 30 Nov - 10:56

Je ne connais rien aux « modernes », à part Poulenc – pour autant qu'il soit encore moderne Hehe

Mais j'avoue ne pas très bien comprendre diverses réactions sur ce forum : en parcourant les interventions (je n'ai plus les noms en tête), j'ai lu ici et là que Debussy étant « dissonnant » (!!!) et que, pour certains, même le brave Fauré l'était !     Si l'on va par là, ça peut signifier que tout ce qui vient après Wolfgang n'est plus de la musique !

Pour ma part, je n'ai aucun a priori, la musique n'étant pas ma partie, je la prends comme elle vient, et je retiens tout ce que je « perçois » comme compatible avec ma sensibilité. Cela dit, une sensibilité, ça se forme et ça s'éduque. Donc je suppose que si je me plongeais dans de la musique du XXe siècle tardif, ma perception évoluerait. Mais il se trouve que je suis satisfait de la musique que je connais, et que je n'ai pas de nouveaux besoins. Je ne risque donc pas de changer !

Néanmoins, si j'étais complètement fermé à la musique « moderne », je suppose que je n'aimerais pas autant Poulenc, qui n'est quand même pas un classique des classiques... Cela restera peut-être l'un des mystères de ma fin de vie... Ptdr A moins que ce ne soit ma limite ultime. Au delà de Poulenc, circulez, il n'y a plus rien à entendre !!! Non, je ne crois pas, puisqu'il y a bien des compositeurs antérieurs à Poulenc que je ne comprends pas du tout, Roussel, Berg, Messiaen, etc... : des classiques du XXe, pourtant.

Ah, la culture est un vrai gruyère dont l'essentiel est composé de trous. Finalement, ce sont eux qui sont le plus significatifs, et un homme se définit peut-être bien plus par ce qu'il ne connaît pas que par ce qu'il connaît ! Le fromage dense est le plus rare ! C'est ainsi : si l'on considère un être humain comme une toute petite sphère dans l'infini de l'espace, on voit bien que la seule chose qui l'intéresse, c'est l'intérieur de sa sphère... Pour le reste... Comme disait le petit père Pascal : « Le silence éternel de ces spaces infinis m'effraie ». D'une certaine façon, c'est cela, la culture : faire reluire ce que l'on sait. Parce que si on ne le fait pas, que reste-t-il ?

Pour moi, la culture est un substitut – ou une antichambre – au spirituel. Napoléon (???) disait que la religion est l'opium du peuple. Aujourd'hui, elle a été remplacée par le football. Mais la question est-elle résolue pour autant ?

Icare, si tu veux mettre mon post sur un autre fil, ne te gêne pas ! C'est aussi cela, les forums accueillants : on peu y laisser sa réflexion faire son chemin et fleurir librement...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16042
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Quel mélomane es-tu?   Mer 30 Nov - 11:50

Napoléon et l'opium du peuple ? Ce ne serait pas plutôt un nommé Karl Marx ? Laughing  Il me semble qu'en plus, Napoléon, s'il ne pratiquait pas toujours, n'était pas contre la religion.

Et on part aussi dans le hors-sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Quel mélomane es-tu?   Mer 30 Nov - 12:03

Merci de ta compréhension, Joaquim. Oui, tu as raison, mets-le là où tu dis, ce sera très bien.

Mais, vois-tu, c'est bien ça mon problème : quand je réfléchis, ma pensée passe naturellement d'un thème à un autre, c'est d'ailleurs ainsi pour tout le monde. Alors évidemment, tu me répondras que ce site est un site musical, et tu auras raison. Mais ça veut dire que quand on réfléchit autourà partir de la musique, il faut changer de fil ? Tout étant dans tout et réciproquement...

Oui, je comprends, ce sont les nécessités du forum. Bon, je vais faire un effort et essayer de m'adapter. Et merci pour Marx ! Je me disais bien en écrivant qu'il y avait quelque chose qui ne marchait pas... Néanmoins, je crois bien que Napoléon a dû dire quelque chose d'approchant... je vais investiguer.

Avec mes excuses renouvelées ! Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Quel mélomane es-tu?   Mer 30 Nov - 12:40

Et pour clore définitivement ce HS, voici ce qu'a dit Napoléon sur la religion : « Une société sans religion est comme un vaisseau sans boussole ». Beau sujet de dissertation, mais en un temps plus apaisé que le nôtre ! Effectivement, il vaut mieux revenir à nos concertos pour piano, c'est quand même moins chaud. Hehe

Je disais donc que je ne connaisais rien au-delà de Poulenc, ce qui n'est déjà pas mal, il y en a beaucoup qui ne sont pas allés jusque là   Mais comme il y largement assez de concertos avant pour faire mon bonheur, et que, contrairement à Icare, je ne suis pas un explorateur dans ce domaine, je ne me pose pas vraiment la question.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Quel mélomane es-tu?   Mer 30 Nov - 18:52

___Et pour clore définitivement ce HS, voici ce qu'a dit Napoléon sur la religion : « Une société sans religion est comme un vaisseau sans boussole »

Et une société avec plusieurs religions est comme un vaisseau avec plusieurs boussoles qui part dans tous les sens ou ne sait plus laquelle suivre sans affoler les autres!Hehe

RECENTRONS-NOUS sur la musique et je pense que Napoléon, là où il se trouve, nous pardonnera.Wink


Kristian a écrit: Mais j'avoue ne pas très bien comprendre diverses réactions sur ce forum : en parcourant les interventions (je n'ai plus les noms en tête), j'ai lu ici et là que Debussy étant « dissonnant » (!!!) et que, pour certains, même le brave Fauré l'était !

Je ne sais pas s"il y a vraiment quelque-chose à comprendre. C'est comme la notion d'"agréabilité", il est évident qu'elle varie selon les individus et ce dont par quoi ils sont individuellement conditionnés. Si nous pourrions remonter le temps avec une machine et un orchestre jusqu'à la période baroque et que nous ferions écouter à des mélomanes de cette époque la Neuvième de Beethoven (ou une autre), je ne suis pas convaincu qu'ils vont crier  "au génie!" ni même qu'ils vont trouver cette musique agréable. Pareil avec une oeuvre comme Prélude à l'après-midi d'une faune de Debussy que l'on ferait découvrir à des mélomanes contemporains à Haydn ou Mozart - Imaginons encore mieux: avec le Sacre du Printemps de Stravinsky! Shocked Je pense que nous aurions intérêt à vite retourner dans notre vaisseau (avec boussole  Hehe) et rejoindre notre époque pour ne pas finir sur le bûcher. Ptdr Outre les deux oeuvres que j'ai évoquées dans mon précédent commentaire, comme fondations de mon goût musical; Le Sacre du Printemps de Stravinsky et La Nuit Transfigurée de Schönberg, il y a deux compositeurs, appartenant à deux périodes différentes, qui ont largement contribué à mon "infiniment moi" musical; J.S. Bach et Ennio Morricone: ils sont les deux compositeurs que j'écoute le plus souvent depuis toujours. Mon exploration me ramène toujours à eux...indéfectiblement...Ils me ressourcent avant de repartir à l'aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Quel mélomane es-tu?   Mer 30 Nov - 19:13

Ah, bien que classique à la Bach-Mozart, j'adore Ennio Morricone. Ses musiques de film sont géniales, il n'y a pas d'autre mot, c'est absolument ciselé, on dirait de la maquetterie tellement c'est parfaitment adapté au film. Lors de mon premier passage sur ce forum, j'avais une fois écouté quelque chose que tu avais proposé, et avais été ravi. Si tu me propose des choses abordables, Ptdr je les écouterai avec plaisir. J'ai déjà une très grande estime pour le bonhomme, et adore ses musiques de film, c'est un bon point de départ, non ?

Stravinski n'est pas ma tasse de thé, mais, pour sa défense, il faut dire que je ne l'ai pas beaucoup écouté. Quant à Schönberg, je ne connais pas. J'ai essayé quand j'étais jeune, et n'ai pas renouvelé la tentative...

Mais c'est tout de même bizarre que j'aime tant Poulenc. Il faut dire qu'après le classicisme, je zappe relativement sur le romantisme, mais adore la musique de l'école française : Chausson, Franck, Fauré, Debussy, Ravel. Cela marque-t-il une catégorie de mélomanes ? Classico-français ? je vous le demande, mon bon monsieur !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10638
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Quel mélomane es-tu?   Jeu 1 Déc - 13:27

Classico-impressionniste?
Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Quel mélomane es-tu?   Jeu 1 Déc - 16:43

Oui, c'est vrai aussi, mais l'impressionnisme ne concerne vraiment que Debussy et Ravel, dans ma liste. Il serait difficile de décrire Franck et Fauré comme des impressionnistes, sauf si on les considère comme des précurseurs. Si tu sais ce qu'en dit la littérature musicologique, j'accueillerai volontiers tes lumières .
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16042
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Quel mélomane es-tu?   Ven 2 Déc - 13:11

L'impressionnisme, à mon humble avis, peut aussi concerner Albert Roussel, je pense. J'ai vu, Kristian, que tu ne l'apprécies pas, le plaçant sur le même plan que Messiaen et Berg, alors qu'il est loin d'être un "moderne", en tout cas beaucoup moins qu'eux. Roussel a composé des morceaux nettement impressionnistes comme par exemple les Evocations opus 15.

Essaie d'écouter :

https://www.youtube.com/watch?v=mbN3iRzolwc


Revenir en haut Aller en bas
Kristian

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 74
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: Quel mélomane es-tu?   Ven 2 Déc - 13:21

Merci, Joachim. Tu sais, les étiquettes ne m'intéressent pas vraiment en soi, elles ne sont utiles que pour se repérer. Le mot impressionisme lui-même ne signifie pas forcement grand-chose en musique, alors...

Pour ce qui est de Roussel, oui, je sais qu'il n'est plus « moderne » aujourd'hui. Il l'était encore quand je j'ai connu dans les années 50. C'est pourquoi j'ai commis l'erreur de continuer d'utiliser ce mot. J'ai de nombreuses fois essayé d'écouter Roussel, car il était le favori de mon mentor en musique à l'époque. Mais je n'ai jamais accroché, je ne le le comprends pas du tout. J'ai encore essayé il y a une semaine ou deux, mais en vain. J'arrête, ça ne sert plus à rien. No
Revenir en haut Aller en bas
Julienne

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: Quel mélomane es-tu?   Ven 23 Déc - 5:13

Une mélomane tâtonnante au hasard (souvent) des mélodies entendues comme hélas, les gens qui ne sont pas musiciens ( qu'on est bête quand on est jeune...)
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5688
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Quel mélomane es-tu?   Sam 24 Déc - 11:09

J'aime toutes les musiques tant classiques que folkloriques, modernes ...
J'aime Queen, Nat King Kole, la musique sud-américaine et Verdi ... ce qui a toujours beaucoup étonné mes neveux ! Hehe
En fait, j'aime toute musique qui me touche, me fait vibrer, me donne de l'émotion ...

Mais s'il fallait n'en choisir qu'une ... devinez !

Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quel mélomane es-tu?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quel mélomane es-tu?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: